larges éclaircies
DE | FR
International
Vidéo

En Ukraine, les voitures slaloment entre les mines

Vidéo: watson

En Ukraine, les voitures slaloment entre les mines

Un coup de volant trop à gauche, ou trop à droite et c'est le drame. Cette vidéo, tournée de la région de Kiev, montre à quel point la situation est encore dangereuse.
01.04.2022, 12:1912.05.2023, 16:46
Plus de «International»

Le retrait des troupes russes ne signifie pas qu'il n'y a plus de danger. Des mines terrestres, présumées abandonnées par l'armée russe lors de son retrait du nord-ouest de Kiev, se trouveraiennt toujours sur les routes ukrainiennes.

Un article de
t-online

Apparemment filmées et partagées sur Twitter par un témoin, ces images sont un sommet d'angoisse. La vidéo dure 1,29 minute et a été visionnée plus de 2,4 millions de fois. Cependant, la véracité de ces images reste encore à prouver, ces dernières n'ayant pas été confirmées par des sources indépendantes. On ne sait pas non plus d'où viennent ces gens et où ils vont.

Dans le contexte des événements militaires les plus récents, le scénario ne semble néanmoins pas invraisemblable. Dans ce contexte, le média Nexta a publié, récemment, une vidéo qui montre les soldats ukrainiens déminer un tronçon de route relativement semblable. Admirez la nonchalance de la méthode. 👇

Vidéo: watson

(t-online, mk, loe, aya, jah)

La guerre en Ukraine en images
1 / 18
La guerre en Ukraine en images
Un bâtiment en flammes après un bombardement russe, Kiev.
partager sur Facebookpartager sur X
Les images glaçantes de Marioupol vue du ciel
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une seule chose peut stopper Trump (et ce n'est pas la justice)
Malgré le calendrier judiciaire qui aura de quoi l'handicaper, c'est ailleurs que Trump doit guetter la plus grande menace. Pour l’heure, après l’humiliation qu’il a infligée ce week-end à Nikki Haley, qui plus est dans le fief de cette dernière, le candidat MAGA a définitivement tué la primaire républicaine.

63 à 37. Une déculottée. Et à domicile, comme on l’entend sur les pelouses de foot. Ce week-end, en Caroline du Sud, Donald Trump a infligé une humiliation à son unique adversaire, Nikki Haley. L'ancienne gouverneure de «son» Etat savait pertinemment que cette étape représentait sa dernière chance de prouver qu'elle ne jette pas l'argent des donateurs par les fenêtres. La moisissure est en réalité bien plus incrustée qu'on l’imagine, puisqu’au sein même de son camp, on la supplie doucement d'arrêter les frais.

L’article