DE | FR
Vidéo: watson
Vidéo

A court de masques, elle se déshabille et utilise sa robe à la place

En Argentine, une femme s'est résolue à entrer en sous-vêtements chez un glacier en utilisant sa robe en guise de masque.
05.01.2022, 16:3106.01.2022, 07:08
Suivez-moi

Le soir du samedi 1er janvier, un père de famille et ses trois filles sont allés acheter une glace dans la ville de Godoy Mendoza, en Argentine. Une autre cliente est entrée, vêtue de manière peu commune: elle était en sous-vêtements. Selon le journal Diario Mendoza, qui relate l’histoire avec les vidéos prises par les caméras de surveillance du glacier, la jeune femme faisait partie d’un groupe d'une dizaine de personnes qui avait envie de glaces.

Mais le problème, c’est qu’aucun d’entre eux n’avait de masque, dont le port est obligatoire à l'intérieur. La femme a donc trouvé une solution, de fortune, utiliser sa robe à la place. On lui a demandé évidemment de quitter les lieux, mais on salue l'ambition.

Vidéo: watson

20 photos qui prouvent qu'humainement, c'est un fail.

1 / 23
20 photos qui prouvent qu'humainement, c'est un fail.
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Caddie, le fabriquant de chariots est en faillite

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
Jean-Michel Blanquer a annoncé le protocole sanitaire... depuis Ibiza
C'est une polémique de plus pour le ministre de l'Education, sous le feu des critiques depuis l'introduction du nouveau protocole sanitaire dans les écoles. L’opposition réclame déjà sa démission.

Jean-Michel Blanquer se trouvait en vacances à Ibiza lorsqu'il a dévoilé le nouveau et controversé protocole sanitaire pour les écoles, à la veille de la rentrée de janvier. Révélée par Mediapart, l'information a été confirmée lundi soir par le ministère, qui indique que le ministre de l'Education a «travaillé à distance».

L’article