faible pluie
DE | FR
International
Vidéo

Elle est à court de masque, elle utilise sa robe à la place

Vidéo: watson
Vidéo

A court de masques, elle se déshabille et utilise sa robe à la place

En Argentine, une femme s'est résolue à entrer en sous-vêtements chez un glacier en utilisant sa robe en guise de masque.
05.01.2022, 16:3106.01.2022, 07:08
Suivez-moi

Le soir du samedi 1er janvier, un père de famille et ses trois filles sont allés acheter une glace dans la ville de Godoy Mendoza, en Argentine. Une autre cliente est entrée, vêtue de manière peu commune: elle était en sous-vêtements. Selon le journal Diario Mendoza, qui relate l’histoire avec les vidéos prises par les caméras de surveillance du glacier, la jeune femme faisait partie d’un groupe d'une dizaine de personnes qui avait envie de glaces.

Mais le problème, c’est qu’aucun d’entre eux n’avait de masque, dont le port est obligatoire à l'intérieur. La femme a donc trouvé une solution, de fortune, utiliser sa robe à la place. On lui a demandé évidemment de quitter les lieux, mais on salue l'ambition.

Vidéo: watson

20 photos qui prouvent qu'humainement, c'est un fail.

1 / 23
20 photos qui prouvent qu'humainement, c'est un fail.
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Caddie, le fabriquant de chariots est en faillite

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Russie veut payer ses soldats pour détruire des chars allemands
Les chars occidentaux semblent être un produit convoité en Russie. Capturer ou détruire ce matériel de guerre permettrait d'obtenir des primes offertes par le système privé et publique.

Une autorité russe aurait offert une récompense pour la capture ou la destruction de chars de combat occidentaux. Les militaires devraient recevoir une prime de trois millions de roubles (environ 40 000 francs) pour un char Leopard capturé. Aleksandr Osipov, le gouverneur de la région de Transbaïkalie, qui appartient à la Russie, a signé un décret correspondant, selon le portail d'information russe RBK.

L’article