DE | FR
Bild

«Tout va très vite dans le football», qu'ils disaient

Edinson Cavani et Unai Emery ont mis une grosse claque à tous ceux qui n'en voulaient plus, en qualifiant leur équipe pour la finale de la Ligue Europa. Ce sera donc Manchester United-Villareal, le 26 mai en Pologne.

Julien Caloz
Julien Caloz



C'est quoi le réveil musculaire?

La principale actualité de la nuit commentée tous les matins à 7 heures tapantes, avec juste ce qu'il faut de mouvements d'humeur et d'exercices de style. On finit avec des petites infos croustillantes pour s'ouvrir l'appétit.

C'était un beau soir pour les revanchards; le genre de personnages que l'on voit beaucoup au début du film et qui revient dans les dernières scènes avec un couteau entre les dents, prêt à émincer ses adversaires façon basquaise.

Bild

Ne lui donnez jamais un maillot de foot. Image: Shutterstock

On espérait voir Cavani en cuisine, et on n'a pas été déçus: le Matador, que certains Parisiens avaient renommé le «Mata dort» (vous avez le jeu de mots?) sur la fin de son aventure en France, a planté deux pions sur la pelouse de l'AS Rome et ainsi, assuré la qualification de Manchester United en finale de la Ligue Europa (6-2 à l'aller; 2-3 au retour).

L'attaquant uruguayen, souvenez-vous, avait été écarté du onze parisien pour faire de la place à Mauro Icardi. Le journaliste Nabil Djellit n'a pas oublié. Il rappelle ce matin cette statistique, un brin moqueur: «Cavani, c'est quatre buts en deux rencontres; Icardi quatre ballons touchés en deux rencontres».

Le meilleur buteur parisien de l'histoire (200 réussites en 301 matches) n'avait pas été prolongé la saison dernière. Il avait quitté le Parc des Princes par la petite porte, sans hommage ni remerciements, fâché par ce qu'il estimait être un manque de respect des dirigeants. Il s'était tu pendant quatre mois, puis on l'avait retrouvé sous un autre maillot, mais avec les mêmes attitudes, ses longs cheveux bruns détachés, ses foulées, le torse bombé et ce sens intact du but. Villareal a tout à craindre.

Unai Emerit

Car ce sont les Espagnols qui se sont qualifiés dans l'autre demi-finale, en verrouillant le score sur la verte pelouse d'Arsenal (où Xhaka s'est blessé à l'échauffement; plus d'infos dans la journée).

Spoiler: ça a fait 0-0 😜

abspielen

Vidéo: YouTube/blue Sports Romandie

Unai Emery n'a pas boudé son plaisir face à son ancien club; un club qu'il a dirigé pendant plus d'un an (mai 2018-novembre 2019) et au sein duquel il dira s'être «senti seul», sous-estimé et moqué pour son affreux accent.

Il s'en était rappelé dans la presse récemment.

«Quand je disais "good ebening" au lieu de "good evening", c'était drôle si on gagnait. Mais quand on perdait, c'était une honte»

Unai Emery cité par L'Equipe

Emery reste pourtant un grand entraîneur; et même le meilleur en Ligue Europa: il a dirigé 92 matches dans la compétition, soit 32 de plus que tout autre technicien. Surtout, il s'est qualifié hier pour la 5e finale de ce tournoi, qu'il affectionne (3 titres).

Sevilla's head coach Unai Emery holds the trophy after Sevilla won 3-2 during the final of the soccer Europa League between FC Dnipro Dnipropetrovsk and Sevilla FC at the National Stadium in Warsaw, Poland, Wednesday, May 27, 2015. (AP Photo/Alik Keplicz)

Si señor! Image: AP

L'histoire est belle pour ce technicien exigeant envers lui-même et ses joueurs, selon des principes récurrents: pressing usant voire agressif, endurance et verticalité, intensité en phase offensive comme défensive. Quand tout fonctionne, la symphonie est sublime.

Pour ce qui sera une belle partition de football, le 26 mai prochain en finale, il fallait un stade à la hauteur et le voici:

Bild

L'enceinte a accueilli l'Euro en 2012. Image: Keystone

La particularité du magnifique stade de Gdansk (nord de la Pologne) tient dans son revêtement extérieur: l'architecte a habillé la façade de 18 000 plaques, conçues pour ressembler à de l'ambre, une résine végétale extraite de longue date sur la côte baltique toute proche.

👂Bruits de couloirs

On se quitte avec les dernières rumeurs du mercato. Cavani et Emery ne sont pas concernés.

Plus d'articles sur le sport

Pourquoi Belinda Bencic est si spéciale

Link zum Artikel

Jérémy Desplanches: «Je pourrais dormir quinze heures par jour»

Link zum Artikel

Elle sourit comme Boucle d'or et toise comme Catherine Tramell

Link zum Artikel

A Tokyo, des gamines en or qui interrogent

Link zum Artikel

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Inarrêtable, ce robot entre dans l'histoire du basket

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Où les footballeurs de la Nati passent-ils leurs vacances?

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

«Eddy Merckx reste le plus grand»

Link zum Artikel

5 initiatives du monde sportif pour sauver la planète

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Le sacre de l'Italie suggère l'idée d'un début de règne

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Réveil musculaire

Du suspense partout, jusque sur les tables de poker

Vous avez bien dormi? Remettez votre esprit en alerte avec des infos à parcourir et des questions à soulever.

Le FC Barcelone s'est imposé sur le tard contre Valladolid (1-0) grâce à une réussite de Dembele à la 90e, ce qui signifie:

Tout le monde pensait que la Liga était pliée après le début de saison euphorique de l'Atlético (50 points sur 57 possibles lors des 19 premiers matches), mais les joueurs de Diego Simeone ne progressent plus depuis dix journées (16 unités sur 30). Dans un long papier qui réjouira les hispanophones, le quotidien AS explique cette baisse de régime par une perte de …

Lire l’article
Link zum Artikel