DE | FR
Réveil musculaire

Pour supporter Xamax, mieux vaut ne pas être cardiaque

Les footballeurs neuchâtelois ont fait match nul 1-1 lundi à la Pontaise contre le Stade Lausanne Ouchy. A deux journées de la fin de la saison, ils ne comptent que trois points d'avance sur la lanterne rouge Chiasso.
11.05.2021, 07:0011.05.2021, 11:23
Suivez-moi

Qui est fan de Neuchâtel Xamax a eu bien des palpitations ces vingt dernières années. Et il y en aura assurément encore pendant une grosse semaine.

Dans le football suisse, si une équipe symbolise la lutte contre la relégation, c'est bien celle de la Maladière. Elle est celle qui a le plus de fois (trois) disputé le barrage de promotion/relégation entre la Super League et la Challenge League, instauré lors de la saison 2003/2004. A chaque fois dans la peau du favori, soit dans celle de la formation de première division. Mais à chaque fois en donnant des sueurs froides à ses supporters. En 2003/2004, les Neuchâtelois s'en étaient tirés de justesse face à Vaduz. Deux ans plus, tard, ils coulaient contre Sion. Et tout le monde se souvient du miracle du Brügglifeld à Aarau le 2 juin 2019. Ce jour-là, Xamax avait sauvé sa peau dans l'élite lors de la séance de tirs au but, après avoir été balayé trois jours plus tôt à la Maladière (0-4).

Les Xamaxiens lors de la fameuse séance de tirs au but à Aarau. #Angoisse
Les Xamaxiens lors de la fameuse séance de tirs au but à Aarau. #Angoisse
keystone

Deux ans et une relégation en Challenge League plus tard, les fans des «rouge et noir» se rongent à nouveau les ongles. A deux journées de la fin, Xamax est 9e et avant-dernier du classement de deuxième division. Avec seulement trois points d'avance sur la lanterne rouge Chiasso, qui compte un match de retard - les Tessinois iront affronter Wil ce mardi soir.

Lundi, Neuchâtel est allé cueillir un point sur la pelouse détrempée de la Pontaise contre le Stade Lausanne Ouchy (1-1). Il permet aux Neuchâtelois, valeureux dans les hauts de la capitale vaudoise, de garder leur destin entre leurs mains.

Mais, au début de la saison, personne du côté de la Maladière n'aurait imaginé cauchemardé pareil scénario. Ce n'est pas une fiction: Xamax va devoir sauver sa place dans l'anti-chambre de l'élite en arrachant des points vendredi à la maison contre le leader Grasshopper et jeudi 20 mai sur la pelouse de... Chiasso. Un match dans le sud du Tessin fortement déconseillé aux fans neuchâtelois cardiaques. Sauf si les «rouge et noir» assurent leur maintien vendredi face à GC. Pour ça, ils doivent battre les Zurichois en espérant une défaite ou un match nul de Chiasso à Schaffhouse.

Conditions de jeu idéales pour le water-polo lundi soir à la Pontaise.
Conditions de jeu idéales pour le water-polo lundi soir à la Pontaise.
keystone

C'est vrai, le propriétaire de Xamax Jeff Collet et son staff n'ont pas bâti une équipe pour remonter directement en Super League. Mais sur le papier, le contingent neuchâtelois n'a rien à envier aux autres formations de Challenge League, excepté peut-être le leader GC.

Le classement de Challenge League au matin du mardi 11 mai

image: rts

La relégation xamaxienne en Challenge League n'a surpris personne l'année dernière, tant l'équipe de la Maladière était larguée au plus haut niveau à cause de ses moyens financiers trop limités. Mais la troupe d'Andrea Binotto – qui a succédé à Stéphane Henchoz comme entraîneur en décembre dernier – est désormais à sa place en Challenge League. Cette fois, les supporters xamaxiens ne comprendraient ni ne toléreraient une deuxième culbute de suite.

Alors pour ménager un tant soit peu le cœur de ses supporters, Xamax devra jouer ses deux derniers matchs avec le sien. Comme il l'a fait à la Pontaise lundi soir. Autrement, les Neuchâtelois risqueraient bien de disputer le prochain exercice en troisième division. Une place qui serait assurément indigne de ce club historique du football helvétique.

GC fait lui aussi peur à ses fans

La course à la promotion en Super League est complètement relancée. La faute à GC, le leader, qui a concédé sa troisième défaite de rang à Winterthour lundi soir (1-2).

Thoune, deuxième et actuellement barragiste, pourrait profiter ce mardi d'un succès contre Schaffhouse pour revenir à égalité avec Grasshopper.

Les supporters de Xamax et GC ce mardi matin

GIF animéJouer au GIF

Plus d'articles sur le thème «Sport»

Le cérémonial des JO de Tokyo aura lieu, mais il faudra se taire

Link zum Artikel

Y'a pas que le sport dans la vie: Bencic, Vekic et la Tour Eiffel

Link zum Artikel

Réveil musculaire

«Gagner moche», l'oxymore des winners

Vous avez bien dormi? Remettez votre esprit en alerte avec des infos à parcourir et des questions à soulever.

Le HC Davos a tiré 53 fois au but contre 18 pour Berne, hier soir lors du match décisif des pré-playoffs. Score final: 3-0 pour les Bernois. Dans le sport, on appelle ça «une leçon de réalisme» ou «une anomalie statistique», selon le camp dans lequel on se situe.

Sur le plateau de MySports, le consultant Stéphane Rochette en a tiré une vérité philosophique («Dans la vie, on n'a pas toujours ce qu'on mérite») pendant que ses collègues du soir incitaient les Grisons à mettre du trafic …

Lire l’article
Link zum Artikel