ciel clair-3°
DE | FR
Société
Santé

Votre libido a une influence sur votre espérance de vie

Picture of young couple having relationship problems crisis
Faire l'amour vous éloignerait de la tombe, selon une étude japonaise.Image: Shutterstock

Votre libido a une influence sur votre espérance de vie

Une libido saine fait partie de la vie. Or, une nouvelle étude le souligne: les personnes qui ne ressentent pas d'envie coquine pourraient voir leur durée de vie raccourcie.
17.01.2023, 14:5217.01.2023, 18:00
Un article de
t-online
Christiane Braunsdorf, Laura Helbig

Des chercheurs japonais se sont penchés sur l'instinct sexuel - un comportement biologiquement justifiable: l'homme veut ou doit se reproduire. S'il ne ressent pas cette pulsion à un certain âge, cela semble indiquer une détérioration de l'ensemble de son complexe vital, comme le montre l'étude.

Après analyse des données de santé de plus de 20 000 personnes, un lien a été établi entre le manque de libido et une mortalité accrue chez les hommes. A propos de l'étude: 8558 des participants étaient des hommes, 12 411 des femmes. Tous étaient âgés de plus de 40 ans et ont été suivis pendant une période d'environ sept ans.

Lors des enquêtes, les participants devaient indiquer s'ils ressentaient un intérêt sexuel en général. A cette question, 8,3% des hommes et 16,1% des femmes ont répondu par la négative.

Au cours de l'observation, 503 sujets au total sont décédés, dont 67 en raison de maladies cardio-vasculaires et 162 en raison d'un cancer. En analysant les données, les chercheurs sont tombés sur un phénomène étonnant. Le taux de mortalité global et par cancer était nettement plus élevé chez les hommes qui avaient auparavant déclaré un manque d'intérêt sexuel - indépendamment de facteurs tels que l'âge, le poids, la tension artérielle et la consommation d'alcool et de tabac.

Même si le groupe des femmes sans intérêt sexuel était deux fois plus important, les chercheurs n'ont pas trouvé chez elles de lien entre une mortalité accrue et un manque de libido.

«En ce qui concerne les décès dus à des maladies cardiovasculaires, il n'y avait pas non plus d'augmentation de la mortalité chez les hommes»
L'étude japonaise

Sur la base de ces résultats, les scientifiques ont conclu que le risque de mortalité était plus élevé chez les hommes de plus de 40 ans lorsqu'ils ne manifestent pas d'intérêt sexuel. Les facteurs de risque ne jouent apparemment aucun rôle. Le maintien de la libido pourrait donc entraîner une augmentation de l'espérance de vie chez les hommes.

En revanche, les chercheurs ne savent pas exactement pourquoi le manque d'intérêt sexuel entraîne une mortalité plus élevée. Ils supposent qu'un mode de vie malsain pourrait en être la cause. L'étude précise également que «si l'on suppose en outre que l'intérêt sexuel est lié à des facteurs psychologiques positifs, l'absence d'intérêt pourrait influencer une série de réactions inflammatoires, neuroendocriniennes et immunitaires».

Biais non négligeables

Mais il y a deux problèmes non négligeables dans la méthodologie de l'étude: l'intérêt sexuel a été déterminé en fonction de l'intérêt pour le sexe opposé. En d'autres termes, les personnes qui ne sont pas hétérosexuelles ont été considérées comme n'ayant pas de désir en soi.

La responsable de l'étude elle-même part du principe qu'environ 200 sujets se classent dans le spectre LGBTQ (abréviation pour les genres, les identités de genre et les orientations sexuelles qui s'écartent des normes bisexuelles et hétérosexuelles). Les résultats peuvent donc être légèrement faussés. De plus, il n'a pas été demandé aux participants s'ils avaient des causes médicales susceptibles d'influencer leur libido.

(Traduit et adapté de l'allemand par Chiara Lecca)

Juste pour le plaisir, des photos de Brad Pitt:

1 / 16
Juste pour le plaisir, des photos de Brad Pitt:
source: ap invision / joel c ryan
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Une modèle déguisée en «religieuse sexy» se fait virer d'une église

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«J'ai été un trou du cul» Armie Hammer brise le silence
Dans une interview, l'acteur s'est laissé aller à de nombreuses révélations, motivé par le souhait de répondre aux accusations de viol dont il est la cible.

Armie Hammer est revenu pour la première fois sur les accusations d'abus sexuels qui ont «détruit sa carrière». Au magazine Air mail, la star a démenti les allégations faites à son encontre, mais a néanmoins avoué avoir été émotionnellement violente envers ses anciennes compagnes.

L’article