DE | FR
Warholm Tokyo olympiques jeux

Le Norvégien (ici photographié lors de la Diamond League cette saison) a battu le record du monde aux Jeux de Tokyo. Image: Keystone

«Oh my Viking!» Karsten Warholm a choqué l'athlétisme

Le nouveau champion olympique du 400m haies a brisé la barrière des 46 secondes mardi matin. Les admirateurs ont très vite pris la mesure de l'exploit, quand d'autres l'ont interrogé.



Un rappel, d'abord, pour ceux qui ne se seraient pas levés tôt (la finale était à 5h20 en Suisse) ou qui ne seraient pas abonnés aux bons comptes sur les réseaux sociaux: le Norvégien Karsten Warholm est devenu champion olympique du 400m haies en abaissant le record du monde à 45''94.

Cette prouesse a enchanté la plupart des amoureux du sport: athlètes, entraîneurs, journalistes ou téléspectateurs, ils ont été nombreux à rendre hommage au champion de 25 ans.

Lea Sprunger la première. La Vaudoise avait bouclé son 400m haies en 55''12 lors de sa demi-finale, disputée sous une pluie battante.

Ex-hurdler (spécialiste des haies) français, Stéphane Caristan a fait les comptes.

L'occasion de rappeler que Rai Benjamin a aussi battu le record du monde ce mardi en terminant... 2e.

La course a été folle

Folle, folle, folle!

Entre le 11 juin 1977 et le 1er juillet 2021, le record du monde a progressé de 75 centièmes. Ce mardi, il a progressé de 76 centièmes.

Ceux qui ont vu ça de près n'oublieront jamais

L'Equipe a rappelé que même en devant enjamber des haies, Karsten Warholm aurait remporté le 400 m des Championnats de France cette année. Le meilleur tricolore avait été sacré en 45''99. Le champion olympique a mis 45''94 sur la même distance mais en franchissant dix obstacles.

Et en Suisse?

Warholm aurait souvent remporté le 400m des Championnats de Suisse, mais pas cette année. Il aurait terminé deuxième, derrière Ricky Petrucciani et ses 45''69 mais devant Charles Devantay et ses 46''26.

Des doutes quand même

Plusieurs voix discordantes ont interrogé la crédibilité des nouvelles marques établies par les hurdlers ce mardi. L'ancien biathlète français Martin Fourcade en tête.

Un internaute s'est aussi posé la question: «Superlatifs en tous genres après le record proprement hallucinant de Karsten Warholm sur 400mH. 75 centièmes de mieux qu’un record intouchable jusque là et sous les 46’’ après avoir franchi 10 haies. Je ne veux pas faire le rabat-joie mais franchement, ça n’incommode personne?» Pour l'instant: non.

Plus d'articles sur le sport

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Tokyo 2020

Cette nuit, la Suisse a connu quelques désillusions aux JO

Un gadin dans le sable, un judoka en larmes et un record qui rassure à moitié: Ce n'est pas tous les jours fêtes aux JO.

Joana Heidrich et Anouk Vergé-Dépré devront lutter pour le bronze. La Zurichoise et la Bernoise ont pris une claque (21-12 21-11) en demi-finale face aux Américaines April Ross/Alix Klineman, vice-championnes du monde 2019.

Heidrich et Vergé-Dépré doivent très vite se remobiliser si elles entendent offrir au beachvolley helvétique la deuxième médaille olympique de son histoire, 17 ans après celle de bronze conquise par Patrick Heuscher et Stefan Kobel à Athènes.

Les championnes d'Europe en titre …

Lire l’article
Link zum Artikel