DE | FR
image; keystone
British corner

Aston Villa mise sur l'association Coutinho-Gerrard 2.0

Raphaël Crettol, champion suisse de Fantasy Premier League (FPL) 2020, décrypte chaque semaine l'actualité du football britannique et vous donne ses bons plans FPL. Présentation de la 22e journée.
13.01.2022, 21:0014.01.2022, 08:31

La fenêtre des transferts hivernale n'offre habituellement que peu de frissons. Pourtant, cette année, la situation préoccupante de Newcastle (19e) devrait inciter les nouveaux propriétaires saoudiens à dégainer rapidement le chéquier.

Alors que tous les regards sont braqués vers le nouveau «club le plus riche du monde», c'est Aston Villa qui a réalisé le coup le plus glamour jusqu'à présent. Le club de Birmingham a annoncé l'arrivée de Philippe Coutinho sous forme de prêt.

Le retour de Coutinho en Premier League rappelle évidemment de bons souvenirs aux amateurs de foot anglais... et particulièrement aux fans de Liverpool. Le petit magicien, comme il était surnommé par les fans des Reds, avait marqué les esprits lors des cinq saisons disputées à Anfield Road (2013-2018).

L'engouement autour de son retour en Premier League doit plus à ses folles années à Liverpool qu'à ses récentes performances avec Barcelone. Transféré au Barça pour un montant de 120 millions d'euros (sans bonus), où il est désigné comme le successeur naturel de la légende Iniesta, Coutinho débarque en Catalogne avec une étiquette de superstar.

Mais les attentes sont trop lourdes pour un joueur au mental fragile. Son talent ne s'exprime que par bribes, il ne trouve jamais la constance qui était la sienne à Liverpool. Coutinho traîne son spleen au Camp Nou, tandis que le Barça traîne son salaire mirobolant comme un fardeau.

Conscient que son salaire est devenu un boulet, Philippe Coutinho accepte de baisser son revenu pour rejoindre Aston Villa où il ne touchera que 65% de ce qu'il gagnait en Espagne.

L'accord semble donc satisfaire toutes les parties. Barcelone se déleste d'une grosse charge salariale, Aston Villa accueille un joueur talentueux qu'il pourra acheter à la fin de la saison pour 40 millions d'euros et Coutinho hérite d'un tremplin inespéré pour relancer sa carrière.

Et qui de mieux que Steven Gerrard pour relancer le Brésilien de 29 ans? Les deux hommes ont évolué ensemble sous le maillot de Liverpool durant deux saisons entre 2013 et 2015. Désormais entraîneur, Stevie G ne tarit pas d'éloges sur son ancien coéquipier:

«C'est un footballeur extraordinaire. Partager le terrain avec lui a été une expérience formidable, parce qu'il évolue à un niveau que très peu de joueurs atteignent. Son imagination et sa créativité sont incroyables»
Steven Gerrard, entraîneur d'Aston Villa

La question, désormais, est de savoir si Coutinho pourra retrouver son niveau de jeu de Liverpool. Son échec à Barcelone a souvent été expliqué par une perte de confiance criarde. Le meneur de jeu brésilien se plaît dans le rôle de chef d'orchestre. Au Barça, ce rôle était déjà occupé par un certain numéro 10. Argentin, barbu, tatoué et désormais contribuable parisien. Vous l'avez? 😉

A Aston Villa, le challenge pour Steven Gerrard sera de faire coexister Coutinho et le meneur de jeu argentin Emiliano Buendia, arrivé l'été dernier pour près de 40 millions d'euros (record du club). S'il y parvient, Aston Villa pourrait faire un bond au classement en cette deuxième partie de saison.

Le nouveau numéro 23 d'Aston Villa pourrait faire ses débuts ce weekend à l'occasion de la réception de Manchester United. Et soudain, c'est tout Birmingham qui espère que l'association Coutinho-Gerrard 2.0 fera aussi bien que la version originale.

Le British Corner #FPL

La DGW22 vient à peine de se terminer que se profile déjà la prochaine double Gameweek. Les 21 points de Bowen, que beaucoup ont mis comme capitaine, sur ses deux matchs illustrent parfaitement le potentiel de ces doubles journées et l'importance de bien les planifier.

Pour la GW22, huit équipes bénéficient d'une double journée:

  • Burnley: Leicester (H), Watford (H)
  • Watford: Newcastle (a), Burnley (a)
  • Brighton: Crystal Palace (H), Chelsea (H)
  • Chelsea: Manchester City (a), Brighton (a)
  • Leicester: Burnley (a), Tottenham (H)
  • Tottenham: Arsenal (H), Leicester (a)
  • Brentford: Liverpool (a), Manchester United (H)
  • Manchester United: Aston Villa (a), Brentford (a)

Parmi les joueurs qui doublent, voici ceux que je ciblerais en priorité:

James Maddison (Leicester).
James Maddison (Leicester).Image: sda
  • Cristiano Ronaldo: Sur le papier, Manchester United bénéficie de deux affiches abordables, ce qui fait de CR7 un capitaine en puissance. Malgré la mauvaise passe des Red Devils, ses stats démontrent qu'il est un danger permanent. Un capitaine potentiel, à condition qu'il reçoive le feu vert médical par rapport à sa gêne à la hanche (gardez un œil sur la conférence de presse de ManU demain).
  • Harry Kane: En l'absence de Son, blessé, l'attaquant anglais sera le principal atout offensif de Tottenham pour la double GW. Il semble avoir retrouvé un dynamisme et une certaine réussite devant les buts qui le fuyait depuis le début de la saison. Il risque cependant de souffrir un peu de l'absence de Son à ses côtés. Il reste une des principales options de capitaine pour cette journée.
  • Emmanuel Dennis (6.1) / Joshua King (5.8): Sur le papier, Watford bénéficie des matchs les plus favorables face à deux relégables. Plus convaincant offensivement que défensivement, on se tourne donc naturellement vers les deux compères de l'attaque Dennis-King. Je possède moi-même King, qui poste toujours d'excellentes statistiques, mais je donnerais un léger avantage à Dennis en ce moment. Depuis quelques matchs, l'attaquant nigérian évolue régulièrement à la pointe de l'attaque, reléguant King sur l'aile gauche. Les deux joueurs représentent une belle alternative au duo Ronaldo-Kane pour le brassard de capitaine.
  • James Maddison (6.9): Le milieu de terrain anglais est de retour en forme après un début de saison poussif. Il compte quatre buts et cinq assists lors des six derniers matchs de PL. En l'absence de Jamie Vardy, il est le principal atout offensif de Leicester, qui se déplace à Burnley pour son premier match. On relèvera toutefois que cette rencontre reste sous la menace du Covid, compte tenu du fait que les deux équipes ont été largement touchées ces derniers jours. Mais les dernières infos sont plutôt rassurantes à ce sujet.

Et voici encore une liste de quelques différentiels attrayants pour cette double GW:

  • Lucas Moura (6.5): L'absence de Son lui assure quasiment une place de titulaire pour les deux rencontres. Bien que moins décisif que son coéquipier sud-coréen, il a livré de belles performances ces dernières semaines et est très apprécié d'Antonio Conte.
  • Neal Maupay (6.5): L'attaquant français a retrouvé sa place de titulaire à la pointe de l'attaque de Brighton. La réception de Crystal lui offre une belle occasion d'ajouter des buts à son compteur (7 au total cette saison). Le match face à Chelsea s'annonce plus compliqué, mais les Seagulls avaient accroché ce même adversaire à Stamford Bridge il y a deux semaines (1-1).
  • Patson Daka (7.1): Jamie Vardy blessé et Kelechi Iheanacho à la CAN, son retour de blessure tombe au meilleur moment. Il pourrait être ainsi aligné en pointe lors de la double journée de Leicester. L'attaquant zambien s'est très souvent montré décisif lorsque Rodgers a fait appel à lui cette saison. Un vrai différentiel, explosif mais à haut risque, pour les plus audacieux.
  • Tariq Lamptey (4.4): L'insaisissable latéral de Brighton est toujours un des éléments les plus dangereux de son équipe lorsqu'il est sur le terrain. Le potentiel de clean sheet sur cette double journée est assez limité, mais il aura des chances de retourner des points sur le plan offensif. Petit bémol: en raison de son risque de blessure assez élevé, il y a la menace d'une rotation.
Patson Daka (Leicester).
Patson Daka (Leicester).Image: sda

Plusieurs d'entre vous seront peut-être tentés de jouer leur Free Hit. En regardant de plus près les matchs de cette double journée, on se rend compte que les rencontres ne sont pas très attractives d'un point de vue FPL, à l'exception peut-être de Watford. De plus, plusieurs équipes qui ne jouent qu'une fois – comme Liverpool, West Ham ou Everton – ont aussi des duels très favorables.

Tout ceci me fait penser que le Free Hit sera plus utile à un autre moment de la saison. Mais évidemment, la stratégie dépend de l'état de vos équipes.

Le point sur la situation dans la ligue BC

La GW22 aura été longue et éreintante. Entre les annulations de matchs liées à la pandémie, les blessures et les départs à la CAN, il n'était pas toujours facile de se mettre en avant. Comme mentionné plus haut, la double journée de West Ham aura permis de créer des différences. A ce petit jeu, les Managers qui ont donné le brassard de capitaine à Bowen (21 points) s'en sont bien sortis.

Mon -8 pour transférer la triplette de West Ham Coufal, Bowen, Antonio a été largement rentabilisé puisque ces trois joueurs m'ont permis de passer la barre des 100 points et de reprendre le fauteuil de leader de la ligue «British Corner by Watson».

Vous auriez rêvé avoir le courage de jouer votre triple-capitaine sur Bowen? Un Manager de la ligue l'a fait! Ritchi Team (Guillaume Rico) a réalisé le meilleur score de la saison dans la ligue British Corner: 113 points grâce notamment aux... 63 points de Jarrod Bowen. Chapeau!

Vous hésitez encore dans votre choix de capitaine? Vous n'êtes pas encore certain de votre prochain transfert ou de votre stratégie à plus long terme? Posez simplement votre question en utilisant la fonction commentaires ci-dessous.

Cheers mates!

21 fois où les marques ont entubé les consommateurs

1 / 23
21 fois où les marques ont entubé les consommateurs
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Copin comme cochon: les activités à la montagne

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le Real Madrid, roi de l'estocade. «On ne lâche jamais», dit Benzema
Souvent dominés, les Espagnols ont porté un coup fatal par Vinicius à l'heure de jeu. Ils remportent leur 14e Ligue des champions en laissant Liverpool à ses immenses regrets.

Solide, organisé, tranquille, le Real Madrid a battu Liverpool 1-0 au Stade de France, au terme d'une finale décevante qu'il a davantage contrôlée que dominée. Sans jamais être impressionnant, le Real aura donc remporté la Liga, presque facilement, et la Ligue des champions. C'est peut-être ça, une grande équipe.

L’article