DE | FR
Angleterre-Danemark: Wembley a accueilli 60 000 spectateurs. Une folie?

Attroupements et embrassades à Wembley: une folie?

Avec 60 000 spectateurs, Angleterre - Danemark nous a ramené au temps où le Covid n'existait pas; alors qu'il semble revenir en force. L'Europe entière en a eu des frissons, pas toujours pour les mêmes «raisons».



Le temple a retrouvé ses choeurs, et d'une seule voix, le football a crié de joie, une joie de (re)vivre: 60 000 spectateurs à Wembley, deux-tiers de la capacité maximale pour une folie totale. Telle est la question: est-ce bien raisonnable?

«Je me demande si ça ne fait pas un peu trop. Je trouve cette jauge très inquiétante»

La chancelière allemande Angela Merkel

Ce moment-là, les fans du monde entier l'attendaient depuis plus d'un an, tantôt au bord du désespoir, tantôt dans les bas-fonds de leur canapé, la quarantaine mugissante - siffler toute la bibine et attendre avec un petit bouquet d’églantine, comme le disait Joe Dassin.

Mercredi soir, et puisque c'était Wembley, sa dimension presque inégalée (deuxième stade le plus grand d'Europe après le Camp Nou barcelonais), le football a eu un sentiment un rien troublant de liesse et d'attroupement, le sentiment de revenir au temps béni du foot à visage humain, quand ça chante et ça chambre comme une chanson populaire - comme le disait Cloclo.

L'Europe entière en a eu les poils au garde-à-vous, hérissés ou dressés, selon sa sensibilité au Covid. Car toute la question est là: faut-il voir dans ces chants le cri de ralliement du peuple européen pour un retour à la vie ou le cadeau empoisonné d'une bande d'inconscients qui s'égosillent à loisir?

England fans celebrate after Harry Kane scored his side's 2nd goal during the Euro 2020 soccer championship semifinal match between England and Denmark at Wembley stadium in London, Wednesday, July 7, 2021. (AP Photo/Carl Recine, Pool)

Image: AP Pool Reuters

Dans un communiqué, l’UEFA précise que tous les spectateurs présents à Wembley ont présenté un test antigénique négatif ou la preuve formelle d'une vaccination complète. Le Royaume-Uni ajoute que tous les visiteurs en provenance des pays classés orange (soit la quasi totalité de la planète) sont soumis à une quarantaine stricte de dix jours - avec une remise à cinq jours en cas de test négatif - tandis que 64 % des adultes britanniques ont reçu deux doses de vaccin, et 22 % la première.

Il n'en demeure pas moins que 20 000 nouveaux cas positifs sont recensés chaque jour au Royaume-Uni, dans des courbes de propagation équivalentes à celles qui, en octobre dernier, avaient entraîné le deuxième confinement.

epa09329291 Fans of England gather outside Wembley Stadium prior to the UEFA EURO 2020 semi final between England and Denmark in London, Britain, 07 July 2021. EPA/ANDY RAIN

Avant le match Angleterre - Danemark, dans les rues voisines. Image: EPA

Au tour préliminaire, après le match Ecosse - Angleterre, 15% des supporters écossais ont été testé positifs, alors que la capacité de Wembley était encore limitée à 22 500 spectateurs. Rien ne prouve que ces personnes ait été contaminées au stade, mais les rapports de promiscuité, le brassage des populations, inquiète les communautés politiques et scientifiques.

En écho à Angela Merkel, le ministre de l’intérieur allemand Horst Seehofer a jugé les organisateurs «complètement irresponsables». Pour rappel, l'UEFA a exigé des villes qu'elles remplissent leurs stades d'au moins un tiers, sous peine de leur retirer l'Euro.

Mais face aux inquiétudes sanitaires, il y en a d'autres, tout aussi pressantes et répandues; celles de s'arcbouter à nouveau, de revenir à un décor de carton-pâte, des spectateurs remplacés par des leurres et des bandes-sons qui rappellent un monde oublié, avec un léger écho d'outre-tombe. A l'heure où l'Europe entière klaxonne et vibrionne, les appels à la raison, pendant quelques jours encore (finale Italie - Angleterre dimanche à 21h), auront du mal à se faire entendre.

Bild

Plus d'articles sur le sport

Vladimir Petkovic quitte la Nati pour Bordeaux

Link zum Artikel

A Tokyo, des gamines en or qui interrogent

Link zum Artikel

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Où les footballeurs de la Nati passent-ils leurs vacances?

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

«Eddy Merckx reste le plus grand»

Link zum Artikel

5 initiatives du monde sportif pour sauver la planète

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Le sacre de l'Italie suggère l'idée d'un début de règne

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Il a transformé Golubic en championne et raconte

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

Alvaro Morata, le besogneux incompris

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

La France va latter la Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel

Tous les résultats et classements de l'Euro 2020 en un clin d'œil

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Vidéo

Les supporters anglais, c'est des oufs!

L'Angleterre élimine le Danemark et se qualifie pour la finale de l'Euro 2021. Une première pour l'équipe anglaise, et les supporters ne sont pas allés boire du thé après le match.

Des milliers d'employés anglais ont sûrement appelé le taff ce matin en disant qu'ils étaient «malades». Mais bon, après tout, ils le méritent. L'Angleterre n'a jamais été en finale de l'Euro. Ils ont fêté comme il se doit, voire un peu trop.

Lire l’article
Link zum Artikel