DE | FR
Image: Shutterstock
British corner

Une étude réalisée avec des fans pourrait chambouler la Premier League

Raphaël Crettol, champion suisse de Fantasy Premier League (FPL) 2020, décrypte chaque semaine l'actualité du football britannique et vous donne ses bons plans FPL. Présentation de la treizième journée.
26.11.2021, 11:5414.12.2021, 11:20

La Premier League et le foot anglais en général ont été passablement chahutés au cours des derniers mois. Création avortée d'une Super Ligue, sommes de transferts démesurées, reprise controversée de Newcastle par l'Arabie Saoudite, les fondations de la ligue de football la plus suivie au monde ont tremblé sur fond de pandémie.

Nous avions couvert ces situations chaudes dans le British Corner et la conclusion était souvent la même: il existe un besoin urgent de régulation du football professionnel. Ça tombe bien, la très attendue Fan Led Review sur la gouvernance dans le football anglais a été publiée mercredi. Et on n'est pas déçu !

On en avait déjà brièvement parlé ici au sujet de l'interdiction de consommer de l'alcool dans les stades, vous vous en souvenez ?

Cette étude va évidemment au-delà de la question, primordiale certes, de savoir si on pourra boire sa bière dans le stade ou pas lors de notre prochaine sortie foot en Angleterre. On vous en explique les éléments clés.

Le contexte

La Fan Led Review a été commandée par les autorités anglaises à la suite de trois événements qui ont mis en lumière des failles dans la structure du football anglais:

  1. La disparition du FC Bury, club très populaire fondé en 1885, pour raisons économiques et managériales au terme de la saison 2018-2019.
  2. La pandémie du Covid-19 qui a fragilisé le modèle financier des clubs à tous les niveaux.
  3. Le projet avorté de Super Ligue en avril 2021 qui comprenait six clubs anglais.

Comme son nom l'indique, cette étude a été menée principalement auprès de supporters de plus de 130 clubs de football, mais aussi avec plusieurs associations nationales et des propriétaires de clubs. L'objectif était de proposer des pistes d'amélioration pour assurer un avenir durable au football anglais.

Diligentée par la membre du parlement et ancienne ministre des sports Tracy Crouch, l'étude a permis de dégager 47 recommandations pour réformer le football anglais. L'étude complète peut être téléchargée ici. Mais comme elle fait plus de 160 pages, on vous a ressorti les points principaux ci-dessous.

Les principales recommandations ⤵️

  • Création d'un organe de régulation indépendant (Iref): Ce nouvel organe créé par le gouvernement aurait pour but d'assurer la survie du football sur le long terme. Il mettrait en place un système strict de licence avec un Code de gouvernance auquel les clubs devraient adhérer. L'Iref serait également chargé de contrôler les finances des clubs.
  • Un test unifié et indépendant pour les nouveaux propriétaires: jusqu'ici, les ligues et la Football Association (FA) menaient des tests pour valider l'arrivée de nouveaux propriétaires ou directeurs à la tête des clubs anglais. Désormais, la décision finale reviendrait à l'Iref. L'organe indépendant ajouterait des critères plus stricts quant à l'intégrité des nouveaux propriétaires.
  • Les supporters au cœur des décisions: les fans devraient être entendus à travers la création d'un Shadow Board (Conseil de l'ombre en français). La constitution de ce Conseil serait un prérequis pour l'obtention d'une licence. De plus, les fans auraient leur mot à dire lors de décisions hors-terrain qui touchent directement au patrimoine et à l'identité du club, par l'intermédiaire d'un Golden Share (action dorée). Le changement de couleur du maillot de Cardiff de bleu à rouge en 2012 aurait par exemple certainement pu être bloqué. L'avis des fans aurait aussi dû être pris en compte si un club avait décidé de rejoindre la Super Ligue.
  • Redistribution plus égalitaire des recettes: les recettes accumulées notamment par la Premier League devraient également profiter à toute la pyramide du football anglais. L'étude propose notamment un système de taxation des montants des transferts en Premier League. L'argent récolté serait ensuite redistribué à l'ensemble de la pyramide du football.
  • Un football plus inclusif: les clubs devraient proposer un plan portant sur l'égalité, la diversité et l'inclusion. Le football féminin devrait être traité sur un même pied d'égalité et nécessite par ailleurs une étude spécifique. Une attention toute particulière devrait être aussi portée à l'accompagnement des footballeurs qui arrêtent leur carrière.

Alors la réforme, c'est pour quand ?

L'aboutissement de cette étude pourrait représenter un tournant historique pour le football britannique. Si les résultats sont présentés sous forme de «recommandations », on ne doute pas que cette étude bien ficelée et portée par une personnalité politique de premier plan mettra la pression sur les autorités anglaises et les instances footballistiques.

Le gouvernement britannique n'a d'ailleurs pas tardé à se positionner en faveur des recommandations, par l'intermédiaire de la secrétaire d'Etat du département du Sport, Nadine Dorries.

L'adoption de ces recommandations ne se fera pas du jour au lendemain, mais Tracey Crouch espère que ce plan d'action sera repris dans le fameux Queen's speech de mai prochain et pourra être implémenté pour la saison 2023-2024. La balle est dans le camp des autorités politiques.

Le British Corner #FPL

Les points sont incontestablement en défense en ce début de saison. La dernière journée n'a pas fait exception à la règle. Le defensive Big Three s'est à nouveau mis en évidence: Trent Alexander-Arnold (15 points), Joao Cancelo (12) et Reece James (12). A côté d'eux, les défenseurs Rüdiger, Mings, Mee, Lascelles, Henry, Hanley et Reguilon ont trouvé le chemin des filets.

Dans le secteur offensif, seul l'extraterrestre Salah soutient la comparaison. L'Egyptien est d'ailleurs le seul joueur à avoir engrangé autant de points que le Defensive Big Three. Il est donc naturel que la plupart des managers titularisent quatre voire même cinq défenseurs dans leur onze de base depuis le début de la saison.

Ben Chilwell pouvait légitimement postuler à rejoindre ses trois compères explosifs dans les options incontournables en défense. Mais le latéral de Chelsea s'est blessé au genou lors du match de Ligue des Champions contre la Juventus, une blessure qui pourrait signifier une fin de saison selon plusieurs sources non officielles. En attendant la confirmation de son absence prolongée, beaucoup de managers se pencheront donc sur les options de remplacement.

Pour moi, deux options sortent du lot:

  • Marcos Alonso (5.6): c'est le choix par défaut, mais aussi le meilleur selon moi. Comme Chelsea n'a pas d'autre latéral gauche de formation en l'absence de Chilwell, le latéral espagnol devrait disputer la majorité des matches à son poste de prédilection. Connaissant l'apport des latéraux dans le système de Tuchel et l'appétit offensif d'Alonso, il constitue une option particulièrement explosive. Attention tout de même: si l'absence prolongée de Chilwell devait se prolonger, Chelsea s'assurera certainement les services d'une doublure lors du mercato hivernal. Mais d'ici là, c'est cadeau !
  • Sergio Reguilon (5.1): l'arrivée d'Antonio Conte sur le banc des Spurs devrait rapidement rebooster Tottenham. A l'instar de Tuchel, son système de jeu prévoit un grand apport offensif de ses latéraux. Du pain béni pour les managers FPL! Sergio Reguilon a démontré la saison dernière qu'il pouvait se montrer décisif aux abords de la surface de réparation (6 assists). Il a inscrit son premier but en Premier League le weekend dernier, de quoi lui donner encore plus de confiance pour la suite du championnat.

Il est évidemment possible de transférer Chilwell pour un défenseur bon marché comme Ait Nouri (4.3) ou Johnson (4.0), afin d'upgrader un joueur offensif. Mais au vu de la situation actuelle, je préfèrerais investir en défense.

Le point sur la situation dans la ligue BC

Comme mentionné plus haut, les points étaient en défense lors de la GW12. FC Majudaz (Nicolas Rogivue) en a tiré profit au maximum en alignant un 5-2-3 peu académique. Ses 88 points lui permettent de se hisser au deuxième rang.

Pantone 186 C (Océane Haenni), dont vous avez pu lire l'interview dans le British Corner de la semaine passée, doit se mordre les doigts d'avoir placé Townsend (2 points) avant Dennis (14 points) sur son banc. Elle conserve toutefois sa place dans le top 10.

La meilleure perf' de la journée est à mettre à l'actif de Julu974 (Julien Brunon). Ses différentiels Mings (15 points), Cornet (7) et Saint-Maximain (10) ont tous marqué. Ses 90 points lui permettent de se replacer aux portes du top 50 de la ligue British Corner by watson.

La GW13 en bref

Le capitaine
Les adeptes du Salah auto-capitaine ne seront une nouvelle fois pas déçus cette semaine, puisque l'Egyptien semble être à nouveau la meilleure option ce weekend avant d'accueillir Southampton, qui en a pris deux à Norwich la semaine dernière. "Mo" sera aussi mon capitaine sans hésitation. Si vraiment, Aubameyang (VS Newcastle) représente un joli différentiel pour les "anti-Salah", les adeptes du hara-kiri ou autres amateurs de sadomasochisme.
Qui sera ton capitaine pour la GW13?
Les différentiels
Pierre-Emerick Aubameyang (9.9): si on ne le recommande pas forcément comme capitaine par rapport à Salah, l'attaquant d'Arsenal reste un très joli différentiel (4.3%), notamment au moment d'accueillir la nouvelle lanterne rouge Newcastle. Le capitaine d'Arsenal devrait rester aux penalties malgré son raté face à Watford.
Rayan Ait-Nouri (4.3): le latéral des Wolves semble s'être adjugé la place de titulaire de Marçal. Très remuant sur son côté gauche, il se projette régulièrement dans la surface adverse. Un vrai potentiel de points aux deux côtés du terrain ce weekend contre Norwich, le tout pour un prix dérisoire.
Raheem Sterling (10.6): la starlette de City profite de l'absence de Jack Grealish notamment pour retrouver du temps de jeu. Ses deux buts coup sur coup en championnat puis en Ligue des Champions vont certainement contribuer à lui redonner de la confiance. Les formations de Guardiola restent imprévisibles, mais le momentum est avec l'ailier anglais. S'il débute, il pourrait poursuivre sur sa belle lancée face à West Ham.

Vous hésitez encore dans votre choix de capitaine? Vous n'êtes pas encore certain de votre prochain transfert ou de votre stratégie à plus long terme? Posez simplement votre question en utilisant la fonction commentaires ci-dessous.

Cheers mates !

Dans l'actu 👇

La carrière de Djokovic va devenir très compliquée, voire impossible
Interdit d'entrée en Australie, le Serbe est encore passible d'une suspension de trois ans. Dans l'immédiat, son statut vaccinal l'empêche de disputer la plupart des tournois. Il devra renoncer à la place de n°1 mondial et, à 34 ans, souffrira toujours plus du manque de compétition.

Ceux que les tribulations judiciaires de Novak Djokovic commençaient à lasser ne sont pas au bout de leur exaspération. A peine dans l'avion du retour, le Serbe a appris qu'il ne serait pas le bienvenu à Roland-Garros; là encore. Une enquête devra également déterminer, à plus ou moins court terme, si le champion a produit des documents falsifiés; auquel cas sa carrière sera au mieux compromise.

L’article