DE | FR
Le Real Madrid a diffusé cette image sur les réseaux sociaux mercredi: on y voit le geste iconique de Luka Modric capturé et accroché au musée.
Le Real Madrid a diffusé cette image sur les réseaux sociaux mercredi: on y voit le geste iconique de Luka Modric capturé et accroché au musée. Image: Twitter

Comment Luka Modric a fait de son extérieur du pied une arme fatale

Le milieu du Real Madrid (36 ans) a encore flatté le cuir, mardi en Ligue des champions, sollicitant l'arrête externe de son pied droit pour délivrer un incroyable assist à Rodrygo. L'œuvre d'un génie.
13.04.2022, 16:5814.04.2022, 13:11
Suivez-moi

Il y a des gestes qui sont beaux par leur caractère décisif; il y en a d'autres qui sont beaux par le degré de maîtrise technique qu'ils requièrent. Et il y a l'extérieur du pied droit de Luka Modric, mardi soir à la 80e minute du quart de finale de C1 entre le Real Madrid (finalement qualifié) et Chelsea.

Un coup de patte tout à la fois décisif et hautement complexe, l'oeuvre d'un génie, que certains internautes réclament au Louvre, entre la Joconde et la Vénus de Milo. «Il faut inscrire ce geste au patrimoine mondial de l'Unesco», insiste un fan sur les réseaux sociaux, alors que le présentateur des Bleus sur TF1, Grégoire Margotton, manie l'emphase: «Un jour, le monde comprendra que son extérieur du pied sauvera l'humanité toute entière.»

On est quand même passé très proche de la catastrophe, puisque ce geste appelé à sauver la planète a failli disparaître des terrains de football après que Rafael Benitez a voulu l'interdire, comme si un mécène en déficit d'autorité avait voulu priver Michel-Ange de ses pinceaux dans la chapelle Sixtine.

Après son passage éphémère sur le banc du Real Madrid (juin 2015-janvier 2016, même pas le temps de laisser sécher la peinture), Rafael Benitez s'en était défendu. Il avait expliqué qu'il avait simplement encouragé son prodige à utiliser son coup de pied pour des passes courtes et simples.

«Je lui ai seulement dit que lorsque vous avez une simple passe, vous devez la frapper avec l'intérieur du pied, car alors c'est plus facile pour votre coéquipier»
La différence entre une passe de l'intérieur du pied (Kanté, à gauche) et de l'extérieur du pied (Quaresma, à droite).
La différence entre une passe de l'intérieur du pied (Kanté, à gauche) et de l'extérieur du pied (Quaresma, à droite).

De toute évidence, les recommandations du coach ont eu peu d'effets sur la production du milieu de terrain, dont l'élégance balle au pied tranche avec le visage, colonisé par un nez aquilin et des joues diaphanes. «Modric wallah tu mérites pas d'être moche», asséna un supporter mardi, en référence au clair-obscur que donne à voir le Ballon d'Or 2018.

Chez Modric la beauté vient des pieds, surtout le droit, qu'il utilise dans tous les compartiments de son jeu. C'est ce qui le distingue d'autres adeptes de «l'extérieur du pied», comme Ricardo Quaresma ou Angel Di Maria, des joueurs plus offensifs que le Croate qui, lui, brille autant au départ des actions qu'à leur terme.

S'il a initié la réduction du score madrilène mardi, il était à la finition du but croate l'été dernier lors de l'Euro 2020 face à l'Ecosse, utilisant «l'exter» du pied pour expédier le ballon au fond des filets.

Un geste qu'il a d'ailleurs répété à l'entraînement par la suite, signe que le talent se travaille, ou à tout le moins s'entretient.

La particularité de Luka Modric tient aussi dans la perfection du geste, mélange de délicatesse, de puissance et de précision. Un alliage qui lui permet de compenser «certaines vieilles lacunes, comme l'expliquait Eurosport l'an dernier. Le Croate n'a jamais été une bête physique ni un très grand sprinteur. Lorsqu'il a débarqué à Tottenham et en Premier League, en 2008, il lui a fallu autre chose pour gagner du temps

Luka Modric a choisi de parfaire son «exter», de façon à gagner en vitesse d'exécution et en effet de surprise. Car ils ont beau s'y attendre, les gardiens ont toujours beaucoup de mal à estimer les trajectoires de ces ballons fouettés après une prise d'élan réduite, ce qui rend toute anticipation vaine. Les défenseurs, eux, n'ont pas davantage de repères face à ces joueurs rares, donc imprévisibles.

C'est un choix qui, encore, le distingue de la majorité des autres footballeurs. La plupart utilisent le même geste par défaut voire dépit, conscients qu'ils seront moins en difficulté en sollicitant l'extérieur de leur bon pied plutôt que le mauvais.

«Les joueurs qui ont développé un bon extérieur du pied sont souvent ceux qui ont un pied bien plus faible que l’autre. Si tu es mauvais du gauche, alors tu vas compenser en développant l'exter' du droit. Souvent dès le plus jeune âge, en prenant des habitudes dans l’urgence. Maradona, par exemple, n’avait pas de pied droit. Par contre, du gauche, il te faisait des extérieurs en veux-tu, en voilà.»
Oscar Londono, triple vainqueur de la Coupe de Suisse, dans Le Matin Dimanche en 2018.

Rien de tout cela chez Luka Modric, né avec du talent dans les dix orteils.

«Son extérieur du pied est un talent naturel, un don de Dieu. Le seul autre joueur que j'ai vu capable de faire ça, c'est Zinedine Zidane»
Andros Townsend, attaquant d'Everton, sur le site de talkSPORT
Image: AP

Le Français a déjà adoubé son ancien élève au Real Madrid, se disant «impressionné» par la qualité de son extérieur du pied.

Des années plus tard, et même à 36 ans, Luka Modric continue d'épater. C'est le propre des œuvres d'art: le temps n'a pas d'emprise sur leur pouvoir de séduction.

➡️ Les sept autres merveilles du monde moderne:

  • Le Christ de Rio de Janeiro
  • Le Colisée de Rome
  • Le Taj Mahal (Inde)
  • Chichen Itza (Mexique)
  • La Grande muraille de Chine
  • Le Machu Picchu (Pérou)
  • Le site de Petra (Jordanie)

Roger Federer promeut la Suisse avec Anne Hathaway

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«J'ai un rencard Tinder»: les pires excuses entendues pour rater le foot
Barbecues, apéros ou rendez-vous amoureux: avec le début de l'été et la fin d'une saison éprouvante, les footeux de talus deviennent moins assidus. Ils désertent les terrains en s'inventant des excuses bidons ou pour faire des activités cocasses.

Pas envie d'aller à un entraînement ou à un match? Rien de plus facile, en mobilisant les grands classiques: un examen à réviser pour le lendemain, l'anniversaire de la grand-mère de la copine, une réunion de travail qui est venue se greffer au dernier moment ou encore la petite tension au niveau du mollet.

L’article