DE | FR
Le joueur du Paris Saint-Germain Angel Di Maria a été cambriolé.

crédit: shutterstock

Les cambriolages, fléau du football français

Les joueurs du PSG Angel Di Maria et Marquinhos ont été cambriolés dimanche soir pendant qu'ils jouaient un match. De par leur emploi du temps prévisible (et su de tous) et leur confort matériel, les footballeurs sont très exposés.



Dimanche soir, Parc des Princes à Paris, 62e minute du match de Ligue 1 entre le Paris Saint-Germain et Nantes. L'attaquant parisien Angel Di Maria est remplacé par Leandro Paredes. Un choix surprenant: à ce moment, le score est de 1-1 et le PSG, qui affronte le 19e et avant-dernier du classement, doit empocher les trois points pour prendre la première place. Mais voilà, l'entraîneur du club de la capitale, Mauricio Pochettino, vient d'apprendre que Di Maria s'est fait cambrioler à son domicile vers 21h00 alors qu'il était sur la pelouse. Et la famille du joueur argentin se trouvait dans la maison.

abspielen

Le directeur sportif du PSG Leonardo a averti Mauricio Pochettino du cambriolage chez Angel Di Maria. L'Argentin, remplacé à la 62e minute, rentre tout de suite aux vestiaires. Vidéo: YouTube/Pablo Rey

Le butin dérobé dans le coffre-fort: des bijoux et des montres pour un montant inférieur à 500 000 euros. Fort heureusement, les proches d'Angel Di Maria sont sains et saufs. Ils n'ont ni croisé ni entendu les cambrioleurs.

La famille de Marquinhos n'a pas eu la même chance. La maison des parents du défenseur central du PSG a elle aussi été visitée pendant le match contre Nantes, que l'international auriverde a disputé en entier. Les parents ont été séquestrés pendant 40 minutes, mais sans être blessés.

PSG's Marquinhos scores his side's first goal during the Champions League semifinal soccer match between RB Leipzig and Paris Saint-Germain at the Luz stadium in Lisbon, Portugal, Tuesday, Aug. 18, 2020. (David Ramos/Pool Photo via AP)

La maison des parents de Marquinhos se trouve dans le même quartier que celle de son coéquipier Angel Di Maria. Image: keystone

Une soirée bien cauchemardesque pour le Paris Saint-Germain. En dehors mais aussi sur le terrain: les champions de France en titre ont finalement été battus 2-1 par les Nantais. Une défaite pardonnable au vu du contexte anxiogène, comme l'a rappelé Mauricio Pochettino en conférence de presse après la partie:

«Il y a la déception d'avoir perdu trois points, mais le groupe était préoccupé pour des choses dont vous êtes probablement déjà au courant»

Mauricio Pochettino, entraîneur du PSG

Ces deux cambriolages sont les derniers en date d'un fléau qui touche les footballeurs du championnat de France depuis des années, et à une large échelle.

Pas besoin d'être une star

Avant Di Maria et Marquinhos, deux joueurs du Paris Saint-Germain ont aussi été cambriolés depuis le début de l'année: le gardien Sergio Rico fin janvier et l'attaquant Mauro Icardi en février. Les Parisiens n'ont pas non plus été épargnés ces dernières saisons. En 2018, l'ancien capitaine brésilien Thiago Silva se faisait dérober 1,5 million d'euros pendant un match face à... Nantes. La même année, le domicile de son coéquipier Eric Maxim Choupo-Moting était visité lors d'une rencontre de Ligue des Champions. Pas plus de chance pour le défenseur brésilien Dani Alves, dont la maison est cambriolée en 2019.

epa07384132 Paris Saint Germain's Eric Maxim Choupo-Moting (L) and Montpellier's goalkeeper Benjamin Lecomte (R) in action during the French Ligue 1 soccer match between PSG and Montpellier at the Parc des Princes stadium in Paris, France, 20 February 2019. EPA/YOAN VALAT

Pas sûr que les cambrioleurs auraient sévi en présence d'Eric Maxim Choupo-Moting (à gauche), «beau bébé» de 190 cm pour 84 kg. Image: keystone

Les stars du PSG, hyper exposées médiatiquement, ne sont pas les seules à subir des cambriolages en France. Au début de cette année, le milieu de terrain Wesley Lautoa du modeste Dijon, lanterne rouge de Ligue 1, en a été victime. En 2020, trois autres joueurs du club bourguignon subissaient le même sort. Depuis 2010, plus d'une quinzaine de membres (dont des joueurs) de l'Olympique de Marseille ont été cambriolés.

En automne 2014, les domiciles de sept footballeurs du FC Metz sont visités successivement les soirs de matchs. Avec des conséquences sportives catastrophiques pour le club lorrain, relégué en deuxième division en fin de saison.

«Dans le cas d’une vague de cambriolages touchant plusieurs joueurs, les effets négatifs au sein du groupe se cumulent, ce qui peut avoir des effets désastreux sur les résultats globaux de l’équipe»

Evelyne Josse, psychologue, dans un article de So Foot

La peur de rester

Le problème est là: en plus de dommages matériels, un cambriolage peut créer des dégâts psychologiques. «Un grand nombre de victimes souffrent aussi d’angoisses ou de troubles dépressifs. La peur, l’irritabilité, les accès de colère et l’agressivité sont des manifestations très fréquentes» avertit Evelyne Josse.

Dans une situation si anxiogène, certains joueurs préfèrent partir loin, et donc quitter le club. C'est le cas de Mounir Obbadi en septembre 2016. Joueur de Lille à ce moment, sa maison est cambriolée en présence de ses enfants et de sa compagne. Sous pression de celle-ci, l'international marocain quittera le club nordiste pour rejoindre Nice quelques mois plus tard.

Angel Di Maria a récemment prolongé son contrat avec le Paris Saint-Germain jusqu'en juin 2022. Le club francilien, deuxième du classement à trois points du leader Lille, lutte pour un quatrième titre national consécutif. Mais les tristes événements de ce dimanche pourraient bien ébranler le groupe, qui vise aussi le titre en Ligue des Champions. Une compétition où la force mentale de l'équipe est déterminante.

Plus d'articles sur le sport

Au FC Sion, un président qui s'éclate et des joueurs qui s'en fichent

Link zum Artikel

Courageux et touchants: huit coming out qui ont marqué le sport suisse

Link zum Artikel

Les cas Covid explosent et des millions d'Indiens continuent la fête

Link zum Artikel

Obsédés par le but, les attaquants en deviennent égoïstes et hargneux

Link zum Artikel

Keylor Navas est-il le meilleur gardien du monde?

Link zum Artikel

Le taekwondo fait un carton auprès des petites filles

Link zum Artikel

Ces habitudes que le coureur de Sierre-Zinal se réjouit de reprendre

Link zum Artikel

Pourquoi les footballeurs sont-ils nuls quand on les change de poste?

Link zum Artikel

Vers un «surplus» de joueurs étrangers en Swiss League?

Link zum Artikel

Le top 6 des frasques de Lara Gut-Behrami

Link zum Artikel

Le Canadien de Montréal a toujours déchaîné les passions

Link zum Artikel

Les petites combines des cyclistes pour gruger en toute impunité

Link zum Artikel

Les cambriolages, fléau du football français

Link zum Artikel

On pourra rejouer au foot pour de vrai... mais avec un masque

Link zum Artikel

Fayot, salaud ou intello, quel type d’entraîneur pour le FC Sion?

Link zum Artikel

L'argent s'apprête à couler dans la vallée du Rhône

Link zum Artikel

Les gens cool pourront bientôt surfer à Sion beach

Link zum Artikel

Les présidents de club sont toujours plus jeunes

Link zum Artikel

Mathématiquement, Federer est relégué. Mais qui aime les maths?

Link zum Artikel

Pour jouer au foot, ces Romands bravent la police et le Covid

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Les Suisses ont été moins friands de bonbons, en 2020

Sous l'effet de la pandémie, l'industrie de la confiserie helvétique a vu ses volumes et son chiffre d'affaires reculer, l'année dernière.

En Suisse, la consommation de bonbons, caramels et autres dragées a baissé, à cause du coronavirus. Les treize entreprises de la branche ont écoulé plus de 34 900 tonnes de confiserie en 2020, soit 4.9% de moins comparé à l'année précédente.

Par destination, les ventes ont diminué aux Etats-Unis, en Allemagne et en France, les principaux marchés à l'exportation. Les confiseurs suisses ont principalement vendus des bonbons de sucre cuit, des confiseries moulées, des bonbons à la gelée ou en …

Lire l’article
Link zum Artikel