DE | FR
Nacho a tout résumé.
Nacho a tout résumé.

Le Real Madrid, roi de l'estocade. «On ne lâche jamais», dit Benzema

Souvent dominés, les Espagnols ont porté un coup fatal par Vinicius à l'heure de jeu. Ils remportent leur 14e Ligue des champions en laissant Liverpool à ses immenses regrets.
28.05.2022, 23:3230.05.2022, 17:13

Solide, organisé, tranquille, le Real Madrid a battu Liverpool 1-0 au Stade de France, au terme d'une finale décevante qu'il a davantage contrôlée que dominée. Sans jamais être impressionnant, le Real aura donc remporté la Liga, presque facilement, et la Ligue des champions. C'est peut-être ça, une grande équipe.

23 tirs à 3 en faveur de Liverpool!

Liverpool a imposé son rythme en première mi-temps mais sans prendre de véritable ascendant. Thibaut Courtois a sorti deux parades décisives sur des frappes de Mohamed Salah à bout portant (16e) et de Sadio Mané (21e, tiré dévié sur le poteau). Mais Karim Benzema s'est aussi vu refuser un but pour un hors-jeu de quelques millimètres, après une action d'éclat (43e).

A la 50e minute, presque subrepticement, la possession est passée pour la première fois à l'avantage du Real Madrid. Les Espagnols semblaient endormir leur adversaire avec un faux rythme entrecoupé de transitions dans la profondeur. Et ce qui devait arriver est encore arrivé: à la 59e minute, Vinicius, aidé par un marquage large d'Alexander-Arnold, a repris un centre-tir de Valverde à la conclusion d'une contre-attaque rapide. Du Real Madrid pur jus...

Le Real s'est accroché à ce résultat avec beaucoup de maîtrise nerveuse et de solidarité défensive (23 tirs à 3 en faveur de Liverpool!). Mais il doit aussi sa résistance à Thibaut Courtois, auteur d'une dizaine de sauvetages. Probablement le meilleur gardien du monde cette saison.

Courtois revanchard: «J'espère que maintenant, on me respectera»

Autrefois dans le camp des vaincus avec Chelsea, le gardien belge a eu quelques mots vindicatifs au micro de BT sport: «J'étais cette fois du bon côté de l'histoire. Aujourd'hui, j'avais besoin de gagner une finale pour ma carrière, pour tous les efforts que j'ai faits, pour que mon nom soit respecté, car je ne pense pas être assez respecté, surtout en Angleterre. J'ai vu beaucoup de critiques, même après une grande saison.»

Thibaut Courtois semblait attendre cette consécration comme une délivrance.
Thibaut Courtois semblait attendre cette consécration comme une délivrance.

A quelques pas de là, sur Canal+, Karim Benzema avait plutôt un sentiment d'accomplissement: «On est revenus à chaque fois, on n'a jamais rien lâché. On est tous importants dans ce groupe, c'est la victoire d'un vrai groupe. Terminer meilleur buteur de la Ligue des champions (15 buts), c'est exceptionnel, mais pour moi le plus important, c'est de gagner une cinquième Ligue des champions.»

Liverpool affaibli physiquement

L'issue peut paraître cruelle pour Liverpool, qui a manqué d'un peu de vitalité dans ce qui était son 63e match de la saison. Tant physiquement que mentalement, les Anglais n'ont pas évolué à leur meilleur niveau.

Mo Salah a rarement déchiré la défense madrilène.
Mo Salah a rarement déchiré la défense madrilène.

En conférence de presse, Jürgen Klopp a rendu hommage à Thibaut Courtois et Carlo Ancelotti. «Ils ont su marquer, et pas nous. C'est ce qui a évidemment changé la donne. Je félicite le Real pour sa victoire et notamment son gardien, qui a été l'homme du match, ainsi que son entraîneur, qui est désormais le plus titré dans la compétition.»

Klopp a également déclaré que des membres de sa famille «ont eu du mal à entrer dans le stade. Il s'est passé avant le match des choses pas normales, mais je n'en sais pas plus».

«J'ai félicité mes joueurs, je leur ai dit que j'étais fier d'eux. On a raté le championnat d'un point et on a perdu cette finale d'un but»
Jürgen Klopp

Le Real Madrid et Carlo Ancelotti s'installent dans l'histoire

Après avoir sorti le PSG, Chelsea et Manchester City dans des circonstances souvent dramatiques, le Real semblait presque destiné à gagner un nouveau trophée. Rappelons qu'après le (non) match aller à Paris, Carlos Ancelotti était proche d'un licenciement...

Le club madrilène consolide sa place au sommet de l'Europe où sa domination sur la dernière décennie bat tous les records. Carlo Ancelotti a aussi écrit une page d'histoire: il est devenu le premier technicien à gagner quatre fois la compétition après ses succès à la tête de l'AC Milan (2003/2007) et du Real Madrid déjà (2014). Il avait déjà remporté l'épreuve à deux reprises comme joueur de l'AC Milan. (chd avec les agences)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Coup de tonnerre en Angleterre: Ronaldo veut quitter Manchester

Selon le très sérieux The Times, Cristiano Ronaldo a demandé l'autorisation de quitter Old Trafford cet été, en cas de proposition satisfaisante d'un club tiers. Il ne croit plus en Manchester United et ses promesses de jours meilleurs.

L’article