DE | FR
Jeux olympiques

Réopéré au pied gauche, Wawrinka n'ira pas aux JO

Ses tendons n'ont pas supporté la charge d'entraînement. A nouveau plâtré, Stan Wawrinka ne reviendra pas avant plusieurs mois. Nouveau coup au moral.
22.06.2021, 07:3422.06.2021, 18:21

Comme il est désormais d'usage dans le tennis, Stan Wawrinka a annoncé la nouvelle subrepticement, d'un tweet pudique et laconique: «Même endroit, autre jour, ce n'est pas là que je voulais être mais je garde le sourire.» Là, dans un lit d'hôpital, le pied gauche plâtré.

Déjà opéré en mars, Stan Wawrinka avait mis plusieurs semaines à reposer le pied par terre. Ce n'était pas «une petite opération en vitesse», pas aussi banale que le champion avait bien voulu le dire, mais une intervention délicate sous la voûte plantaire, au niveau des tendons.

Pas de Jeux olympiques

Impatient de reprendre l'entraînement, Stan Wawrinka a ressenti des douleurs après quelques séances poussées et a dû interrompre son programme. Il savait dès le départ qu'il ne disputerait pas la saison de terre battue mais il espérait un retour sur herbe, à Stuttgart. Aujourd'hui, il doit renoncer aux Jeux olympiques de Tokyo. La rééducation prendra plusieurs mois.

Pas de retraite

Stan Wawrinka n'a disputé que six matches cette année, le dernier le 9 mars à Doha, une année sur laquelle il fondait de grands espoirs: il avait réalisé une grosse préparation hivernale et retrouvé une certaine spontanéité dans son jeu, après une double opération au cartilage du genou... gauche.

Peu avant de s'envoler pour l'Open d'Australie, il avait contracté un Covid sévère qui avait ruiné tous ses efforts.

Vidé et épuisé à l'Open d'Australie.
Vidé et épuisé à l'Open d'Australie.Image: AP

Aux dernières nouvelles, et même s'il n'est pas homme à s'épancher, Stan Wawrinka reste déterminé à réaliser «encore une année pleine, au moins une, idéalement deux ou trois», dans les conditions plus ou moins normales que son corps usé et rapiécé voudra bien lui accorder. Mais son moral est durement touché.

Pour patienter, «Stan the Man» continuera de développer des projets dans le cinéma.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Comment le FC Sion s'est-il mis tout seul dans le pétrin?
Battu par Lucerne mercredi soir à la maison (1-3), le FC Sion n'a plus qu'un point d'avance sur son bourreau, barragiste. Il en avait 14 début février. Comment les Valaisans se sont-ils mis dans pareille mouise? Explications.

On se disait que le FC Sion allait enfin pouvoir vivre une fin de saison sereine, le 5 février dernier, quand il avait quatorze points d'avance sur le dernier de Super League, Lucerne. Raté! Cette confortable marge a fondu comme neige au soleil, les Valaisans n'ayant plus qu'une unité d'avance sur les Lucernois, barragistes. Et ce, à deux journées de la fin du championnat. Alors, autant dire que beaucoup de cheveux risquent de blanchir dans le Vieux-Pays ces prochains jours.

L’article