DE | FR
Le Norvégien Jarl Magnus Riiber se retourne après avoir raté un virage lors de la partie ski de fond de l'épreuve du combiné nordique aux JO d'hiver de Pékin.
Le Norvégien Jarl Magnus Riiber se retourne après avoir raté un virage lors de la partie ski de fond de l'épreuve du combiné nordique aux JO d'hiver de Pékin.Image: sda
Jeux olympiques

A deux doigts de l'or, il finit 8e... car il s'est trompé de chemin

Après un test Covid-19 positif et une médaille qui lui échappe de peu, le Norvégien Jarl Magnus Riiber va sûrement vouloir oublier ces JO de Pékin.
16.02.2022, 02:2416.02.2022, 06:30

Nous avons tous pris un mauvais virage à un moment ou à un autre de notre vie, mais l'erreur de navigation du Norvégien Jarl Magnus Riiber s'est avérée très coûteuse, lors de l'épreuve individuelle du combiné nordique hommes aux JO de Pékin, ce mardi.

Après avoir enregistré le saut à ski le plus long et le mieux noté plus tôt dans la journée, le Norvégien est parti le premier pour l'épreuve de ski de fond, avec un avantage de 44 secondes sur le reste du peloton. Comme l'explique CNN, ne connaissant pas bien le parcours, il a pris la mauvaise direction. Il a dû faire demi-tour, mais le temps perdu a pratiquement effacé toute son avance, et il a fini par terminer à la huitième place.

«C'est une erreur stupide. Ce n'est pas drôle de montrer au monde que j'ai peut-être gâché une médaille d'or. J'avais été enfermé pendant deux semaines, sans respirer d'air frais. Mon corps ne fonctionne pas. Normalement, je suis l'un des meilleurs skieurs, mais aujourd'hui, j'étais juste mauvais.»

C'est peu dire que le jeune homme, âgé de 24 ans, vient de vivre des JO qu'il va vraisemblablement vouloir oublier. En plus de sa mésaventure sur les pistes, il a également été contrôlé positif au Covid à son arrivée à Pékin. Résultat: il a passé deux semaines en isolement, incapable de s'entraîner, et n'a été libéré que ce lundi. On lui souhaite de bien meilleurs Jeux en 2026!

Plus d'articles sur le sport

Robert Lewandowski et le syndrome du plombier polonais

Link zum Artikel

Incompétence, pingrerie, désordre: quel avenir pour le foot romand?

Link zum Artikel

Chez les virtuoses du tennis, l'antivibrateur passe à la poubelle

Link zum Artikel

Dans le pays d'Idrissa Gueye, l'homosexualité mène en prison

Link zum Artikel

Avec Sandro Aeschlimann, la Suisse tient son prochain Martin Gerber

Link zum Artikel

Ils se croient super forts et se retrouvent piégés sur les via ferrata

Link zum Artikel

Les ex-cracks de Super League cirent le banc à l'étranger

Link zum Artikel

Le cas Idrissa Gueye éclaire toute l’hypocrisie du football

Link zum Artikel

Le football suisse entame une semaine décisive pour son avenir

Link zum Artikel

Des femmes témoignent: «Les épaules musclées, ça fait trop mec»

Link zum Artikel

«On bidouillait»: Il a vécu toutes les Patrouilles des glaciers, il raconte

Link zum Artikel

Les défenseurs collés aux poteaux sur corner? Complètement has been

Link zum Artikel

Le FC Winterthour et sa culture punk, ovni du foot moderne

Link zum Artikel

Evenepoel met tout le monde d'accord: la Belgique tient un phénomène

Link zum Artikel

Le Bâlois Alex Wilson, suspendu pour dopage, victime d'un complot?

Link zum Artikel

Un horrible tacle a brisé la carrière de cette Neuchâteloise

Link zum Artikel

De mythe à «club de village», Kloten sera modeste en National League

Link zum Artikel

Isaiah Thomas, une ode à la résilience version US

Link zum Artikel

Zeki Amdouni, la pépite qui peut encore sauver le Lausanne-Sport

Link zum Artikel

Bencic: «Quand je pense à la guerre, je relativise l'importance du tennis»

Link zum Artikel

Les cyclistes pros sont devenus des toxicomanes accros aux pilules

Link zum Artikel

Comment Luka Modric a fait de son extérieur du pied une arme fatale

Link zum Artikel

Cette Romande a passé 40 jours seule en montagne et est revenue transformée

Link zum Artikel

Une langue de footballeur a encore fourché: top 20 des phrases cultes

Link zum Artikel

Que le football suisse cesse d'inventer des formules hallucinogènes

Link zum Artikel

Gegenpressing contre jeu de position: l'heure du grand duel

Link zum Artikel

Thibaut Monnet: «J'ai laissé quelques bouts de dents sur la glace»

Link zum Artikel

La drôle d'histoire des animaux qui peuplent le hockey suisse

Link zum Artikel

Cette Valaisanne increvable a réalisé le doublé Lauberhorn-Kitzbühel

Link zum Artikel

Simon Ammann: «Arrêter ou continuer, je n'arrive pas à me décider»

Link zum Artikel

Osaka, Rapinoe, Williams: la «culture de la victimisation» made in USA

Link zum Artikel

Iga Swiatek, nouvelle reine du tennis, a construit sa légende à Montreux

Link zum Artikel

Le patron du Tour de Suisse: «La Romandie ne veut pas de nous»

Link zum Artikel

Les lasers verts qui ont ciblé Salah sont les plus dangereux

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Dans le pays d'Idrissa Gueye, l'homosexualité mène en prison
Le footballeur du PSG, qui a refusé de défendre les droits des gays lors d'un match de championnat samedi, vient du Sénégal, un pays très sévère à l'égard des homosexuels.

En refusant samedi de porter un maillot du PSG comportant un flocage arc-en-ciel, synonyme de soutien à la lutte contre l’homophobie, Idrissa Gueye a déclenché une vague de protestations en France et en Europe. Mais pas au Sénégal, où le débat s'est déplacé sur le terrain de la liberté d'expression. «Il a le droit le plus absolu de ne pas porter un maillot sur lequel sont inscrits des symboles dont il ne souhaite pas faire la promotion», a tenu à rappeler Mary Teuw Niane, ancien ministre de l'Education et ancien recteur.

L’article