DE | FR
Image: Keystone
Jeux olympiques

Marco Odermatt a signé un contrat qui pourrait changer sa vie

Le phénomène du ski suisse (23 ans) s'est engagé avec Red Bull. Il pourra ainsi bénéficier du programme de performance des athlètes mise au point par la firme autrichienne.
11.05.2021, 11:1111.05.2021, 15:33
Suivez-moi

Marco Odermatt vient de franchir une étape supplémentaire dans sa quête de titre mondial en signant un contrat de sponsoring avec Red Bull.

Qu'on ne se méprenne pas: l'argent n'est pas la raison principale pour laquelle le Nidwaldien s'est engagé avec la firme autrichienne après quatre ans sous la bannière d'Helvetia. Il y voit surtout une belle opportunité de progresser dans le centre de performances de Red Bull, où un programme (Athletes Special Project) mis en place par l'ancien entraîneur de descente Robert Trenkwalder permet aux athlètes sous contrat de bénéficier des dernières méthodes d'entraînement et de sciences du sport.

Alexis Pinturault, Dominik Paris et Ester Ledecka en profitent déjà avec de brillants résultats. Le premier, vainqueur du gros globe cette année, a d'ailleurs déménagé en Autriche afin de profiter des conditions de préparation offertes par son sponsor principal.

L'Aargauer Zeitung nous apprend ce mardi que Marco Odermatt «effectuera des tests de performance pour la première fois à Salzbourg en juin. Cependant, la star du ski de Suisse centrale n'a pas l'intention de déplacer son centre de vie en Autriche ou de créer une équipe privée comme Pinturault.» Odermatt confirme dans la Badener Tagblatt:

«En tant que skieur de haut niveau, on cherche toujours à se développer individuellement et à optimiser le matériel, le soutien, l'environnement sportif et privé. En l'associant avec les structures professionnelles déjà existantes chez Swiss-Ski et le soutien de la Fédération, le partenariat avec Red Bull m'offre des conditions optimales pour la réussite sportive, également en vue des Jeux Olympiques de Pékin.»
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Constantin: «J'avais envisagé que Gelson me remplace»
Lors d'une interview accordée à la RTS après le match contre Servette (3-3), dimanche, le président du FC Sion a expliqué qu'il aurait aimé «faire un pas de recul» et laisser Gelson Fernandes à la tête du club.

Mené 3-1 par Servette, dimanche après-midi lors de l'ultime journée de Super League, le FC Sion a failli être barragiste. Il doit son maintien au gardien servettien Omeragic, coupable sur plusieurs buts, et à l'égalisation arrachée par Karlen en toute fin de rencontre (3-3).

L’article