DE | FR
Nicolas Lindt (30 ans) permet aux givrés du Léman de connaître la température du lac en temps réél.
Nicolas Lindt (30 ans) permet aux givrés du Léman de connaître la température du lac en temps réél.Image: DR/Shutterstock

Un Vaudois a créé un site génial pour les baigneurs du Léman

Adepte de trempette hivernale, Nicolas Lindt a développé un site internet permettant de connaître la température du lac depuis chaque village de la côte suisse. «J'en avais marre de nager avec un thermomètre», se marre-t-il.
27.10.2021, 16:5928.10.2021, 08:50
Julien Caloz
Julien Caloz
Suivez-moi

Nicolas Lindt est informaticien, et même s'il ne l'avoue pas, on imagine que c'était un peu pénible et embarrassant, pour un esprit scientifique comme lui, de devoir se baigner avec un thermomètre chaque hiver afin de relever la température exacte du Léman. Il a donc cherché sur le Net un moyen moins artisanal de connaître les variations du lac et l'a trouvé sur un site (meteolakes.ch) développé par un doctorant de l'EPFL (Theo Baracchini). Mais il y avait encore du boulot.

«Theo a mis au point un procédé permettant d'évaluer la température du Léman en différents points. C'est super bien fait scientifiquement mais pour un baigneur, ce n'est pas très utilisable.»

Le talent de Nicolas Lindt, c'est d'avoir créé un algorithme traduisant les données de Meteolakes en langage grand public. En d'autres termes: transformant presque en temps réel les chiffres du scientifique en données visibles et compréhensibles pour tout le monde. Et d'abord pour lui.

Car son nouvel outil, le résident de Belmont-sur-Lausanne a commencé par l'utiliser pour ses sorties hebdomadaires à Lutry. Et il ressemblait à ça:

Une «page blanche» avec simplement lieu, date et heure, point de calcul (à 60 cm de la surface) et température.
Une «page blanche» avec simplement lieu, date et heure, point de calcul (à 60 cm de la surface) et température.

«J'avais automatisé l'exploitation des données de l'EPFL pour un seul lieu et une seule personne: moi», se souvient Nicolas, dont la trouvaille ne tarde pas à le rendre très populaire à Lutry. «Les baigneurs m'ont demandé s'il n'était pas possible d'obtenir ce type de données pour d'autres plages du Léman.» Comme c'est possible, cet employé d'une société de sécurité informatique, qui adore l'eau et les gens (il est aussi pompier volontaire), se lance dans la création d'un site au contenu fourni, permettant de connaître la température du lac sur d'autres communes.

Nicolas a été encouragé et soutenu par sa compagne Coralie, qu'il a rencontrée lors d'une baignade dans le Léman en mars 2020.
Nicolas a été encouragé et soutenu par sa compagne Coralie, qu'il a rencontrée lors d'une baignade dans le Léman en mars 2020.

Il ajoute un nouveau lieu de calcul, puis un autre, puis 5, 10, 20 et bientôt 47. «Je crois qu'il ne manque plus aucune commune côté suisse», se félicite-t-il, précisant qu'il a aussi mis à disposition les valeurs d'Evian et Thonon, «parce que des baigneurs me les ont demandées».

Son site (lake.lindt.one) ne ressemble désormais plus aux quelques lignes austères du début. En cliquant sur la plage de son choix (une par commune), l'utilisateur y trouve successivement:

  • les coordonnées GPS (en cliquant sur les chiffres, le lieu apparaît sur une carte)
  • la date et l'heure
  • la température
  • la moyenne des 12 dernières heures (onglet thermomètre)
  • l'historique sur diverses périodes de l'année (onglet graphique)

Une véritable bible pour les givrés du Léman, une communauté dans laquelle Nicolas baigne depuis 2018. «Je ressens les effets positifs du froid depuis le premier jour. Je n'ai pas eu le moindre rhume, ni le moindre Covid!»

Ce bien-être, le Vaudois le doit aussi à sa pratique régulière et consciencieuse. «Il est déterminant de connaître la température de l'eau afin de ne pas s'immerger trop longtemps. Pour un débutant, il est recommandé de se limiter à une minute de baignade par degré», renseigne-t-il.

Puisque relever la température à la surface ne permettrait pas de se faire une juste idée du ressenti du nageur, Nicolas Lindt a décidé de cibler la mesure à 60 cm sous l'eau, «une distance jusqu'à laquelle tous les organes vitaux sont immergés».

Les chiffres qu'il obtient et fournit aux fidèles de son site ne sont bien sûr pas des points de mesure réels (il n'y a pas de thermomètre à 60 cm sur toute la côte lémanique), mais des prédictions issues d'un modèle mathématique.

«C'est un peu comme la météo. Mais les résultats sont très précis: pas mal de gens s'étant baignés avec un thermomètre digital se sont rendus compte que les valeurs présentes sur mon site étaient conformes à leurs données»

Ces nageurs suréquipés ont pu confronter leurs résultats à ceux de Nicolas grâce aux QR Codes que ce dernier a placé sur le littoral helvète. «Ma compagne et moi avons sillonné toutes les plages cet été, du Bouveret à Versoix, afin de poser des affichettes aux endroits où les gens peuvent entrer dans l'eau. En scannant le QR Code, ils arrivent directement sur la page de mon site qui donne la température de l'eau à cet endroit.»

«Envie de connaître la température de l'eau? Scan Me. Bonne baignade.»
«Envie de connaître la température de l'eau? Scan Me. Bonne baignade.»

Nicolas a toujours pris soin de poser ses affichettes dans des endroits publics et de les fixer avec du matériel qui ne laisse pas de traces, préférant les attaches de câbles au scotch. Comme il est plutôt du genre perfectionniste, il a aussi arrondi les angles au coupe-ongle afin que les baigneurs ne se blessent pas en manipulant les panneaux.

Des baigneurs auxquels il propose d'imprimer puis d'afficher eux-mêmes les QR Codes. Tous sont disponibles sur son site et munis d'une marche à suivre pour l'installation.

Ses 3 plages préférées 🏖️

Lutry: «l'eau y est de super qualité, l'accès au lac est facile, sans cailloux. Et il y a quelques endroits pour se poser et admirer le coucher de soleil.»
Veytaux: «la plage est un peu isolée, il faut presque descendre sous le château de Chillon pour y accéder. Le cadre est magnifique.»
Saint-Saphorin: «la plage est cachée. Il faut longer le port, passer sous un petit pont jusqu'au débarcadère, c'est très sympa aussi.»

Grâce à la qualité de son travail et de sa communication sur les réseaux sociaux, sa fanbase s'est élargie. Son site existe depuis un an mais il est déjà un outil de référence. «Depuis janvier, j'ai plus de 200 000 visites! Quand il pleut, 500 personnes s'y connectent en moyenne. Et quand il fait beau et que c'est dimanche, il y a 1300 ou1400 personnes.»

L'eau est à 12,7 degrés en ce moment à Genève. C'est froid.
L'eau est à 12,7 degrés en ce moment à Genève. C'est froid.Image: Keystone

Nicolas Lindt a mis un temps fou pour développer sa trouvaille (l'équivalent de 2 mois à temps plein) et il serait logique qu'il en soit récompensé, en gagnant par exemple un peu d'argent grâce à la publicité. Mais ce n'est pas sa volonté.« J'ai créé ce site par passion, et mon plaisir consiste simplement à partager ces données.»

Ce qu'il souhaite, surtout, c'est continuer à développer son site internet. Il vient de mettre en place un outil permettant d'estimer la température statistiquement lorsque son réservoir de données (le site meteolakes) est en panne. Et planche déjà sur de nouvelles fonctionnalités. «J'aimerais bien avoir une sorte de top 3 actualisé des plages les plus chaudes et les plus froides

Il ferait ça surtout pour les autres, parce que son endroit à lui, la plage qu'il préfère à toutes les autres, c'est celle de Lutry où, chaque dimanche d'hiver, entre 17h10 et le coucher du soleil, il nage dans le bonheur.

Et pour rester sur l'eau: voici les plus gros fails de bateaux

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Neymar absent six à huit semaines +++ Rangnick entraîneur de ManU
Elles sont là, elles sont fraîches! Les infos sportives à ne pas rater.
L’article