pluie et neige
DE | FR
Sport
Nati

Suisse-Serbie: Pourquoi la Nati affrontera aussi la Russie

Suisse-Serbie: Pourquoi la Nati affrontera aussi la Russie
Le président russe Vladimir Poutine est très populaire en Serbie, comme le prouve cette fresque murale à Belgrade.image: keystone
Nati

Pourquoi la Suisse va aussi affronter la Russie à la Coupe du monde

En défiant la Serbie vendredi dans son match décisif pour une qualif en 8e de finale du Mondial, la Nati aura aussi face à elle le pays de Vladimir Poutine. Explications.
30.11.2022, 11:5430.11.2022, 14:52
Suivez-moi

La fameuse place moscovite devant le Kremlin sera toujours Rouge vendredi, mais pas grâce à un envahissement de maillots de la Nati. Loin de là. Non, les Russes soutiendront massivement l'adversaire de la Suisse, la Serbie.

Face au Brésil et au Cameroun déjà, les compatriotes de Vladimir Poutine ont encouragé la sélection balkanique. «C'est grâce à la Serbie que nous faisons salle comble aujourd’hui!», se réjouissait un patron d'un bar de Moscou le soir du duel face à la Seleçao. A l'intérieur de l'établissement plein à craquer, certains portaient le drapeau serbe sur les épaules et d'autres l'avaient peint sur leurs joues. «Nous les avons toujours soutenus et nous continuerons de les soutenir: je pense que les Serbes sont un peuple frère», argumentait un client pour TV5 Monde. Dans un sondage réalisé mi-novembre par le média sportif russe Championnat, la Serbie a fini en tête des équipes soutenues.

epa10326201 Vinicius Junior (R) of Brazil in action against Dusan Vlahovic of Serbia during the FIFA World Cup 2022 group G soccer match between Brazil and Serbia at Lusail Stadium in Lusail, Qatar, 2 ...
Dusan Vlahovic (en rouge) et ses compatriotes seront soutenus par les Russes face à la Suisse. Image: keystone

Si les Russes – dont la sélection a été exclue de toutes les compétitions de la Fifa et de l'Uefa à cause de la guerre en Ukraine – vivent ce Mondial par procuration en donnant de la voix pour la Serbie, c'est effectivement parce les relations entre les deux pays sont étroites et chaleureuses. Même fraternelles.

Avions, gaz et t-shirts pro-Poutine

Ils ont plusieurs points communs culturellement: leur population est majoritairement slave et chrétienne orthodoxe. «Mêmes couleurs, même foi. Allez les nôtres! Allez les Serbes!», écrivait par exemple, juste avant le Mondial, l'agence gouvernementale russe chargée des échanges culturels et de l'aide humanitaire.

Conséquence de cette proximité: Russie et Serbie ont des liens politiques étroits et très enracinés. Ils étaient, par exemple, déjà alliés lors de la Première Guerre mondiale. Aujourd'hui, l'Etat des Balkans est l'un des très rares à n'avoir pris aucune sanction contre la Russie à la suite de l'invasion de l'Ukraine. Juste après le début de la guerre, des manifestations pro-russes ont même été organisées à Belgrade. La compagnie nationale d'aviation Air Serbia est la seule en Europe à encore desservir la Russie. Et alors que le reste du continent essaie d'isoler économiquement le pays de Vladimir Poutine, la Serbie a signé avec lui, en juin, un nouvel accord gazier pour trois ans.

La Serbie a déjà politisé cette Coupe du monde👇

Parmi la population serbe, la Russie et son président sont très populaires. A Belgrade, Vladimir Poutine est représenté sur plusieurs fresques murales et des t-shirts à sa gloire sont vendus. Dans cet amour des Serbes pour leur «grand frère» russe, il y a aussi de la reconnaissance: la Russie est l'un des rares Etats à ne pas reconnaître l'indépendance du Kosovo, ancienne province serbe que Belgrade aimerait récupérer. Il y a également de l'admiration:

«Ce phénomène (réd: les manifestations pro-russes en Serbie) trouve ses racines dans un mélange de russophilie et de poutinophilie au sein de l'opinion serbe à la faveur d'un traitement toujours très positif de la Russie dans l'espace médiatique. Mais aussi de l'image d'un homme, Vladimir Poutine, qui incarne la figure de celui qui a redressé un pays à terre et humilié. Et qui s'est opposé à l'ordre occidental dont Belgrade s'estime victime aussi.»
Loïc Trégourès, expert des Balkans, pour TV5 Monde.

Unis face à l'Occident

Comme la Russie aujourd'hui, la Serbie a été sanctionnée économiquement par les Etats-Unis et certains pays européens pendant les guerres d'ex-Yougoslavie (Bosnie et Kosovo). Elle a même été bombardée par l'OTAN. De quoi consolider le sentiment d'unité serbo-russe.

La préparation mentale de Suisse-Serbie sera cruciale pour la Nati👇

C'est donc tout sauf un hasard si les Russes s'enthousiasment pour la sélection de Tadic, Vlahovic et Milinkovic-Savic au Mondial, celle dont ils se sentent le plus proches.

Au Qatar, les fans serbes ont d'ailleurs rendu hommage à leurs «frères russes», en chantant à la gloire du pays des tsars devant le stade.

Reste plus qu'à espérer pour la Nati que les yeux de Moscou n'auront pas de pouvoir hypnotiseur derrière leur TV vendredi soir.

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Mikaela Shiffrin brise un énorme tabou du sport féminin
La championne de ski a parlé de ses règles, mercredi après son succès en géant. Ce fut sa deuxième victoire.

D'une phrase, prononcée quelques instants après sa 84e victoire en Coupe du monde, mercredi lors du géant de Plan de Corones, Mikaela Shiffrin a brisé un énorme tabou dans le monde du sport féminin: celui des règles.

L’article