DE | FR
Roland-Garros

Pour éviter de déprimer, Naomi Osaka ne parlera plus aux médias

La sportive la mieux payée du monde (WTA 2) ne répondra pas aux questions de la presse durant toute la durée de Roland-Garros. Il en va de sa santé mentale, dit-elle.
27.05.2021, 08:2528.05.2021, 07:51
Team watson
Team watson
Suivez-moi

La Japonaise de 23 ans a annoncé sa décision mercredi soir au risque de se voir infliger une amende astronomique par les hautes instances du tennis. «J'ai souvent eu l'impression que les gens n'avaient aucune considération pour la santé mentale des athlètes, et je le constate à chaque fois que je vois une conférence de presse ou que j'y participe», a écrit la quadruple vainqueur de Grand Chelem sur son compte Twitter.

«On est assis là et on nous pose des questions qu'on nous a déjà posées plusieurs fois, ou qui amènent le doute dans notre esprit. Je ne vais tout simplement pas me soumettre à des gens qui doutent de moi»

Naomi Osaka fut l'an dernier l'athlète féminine la mieux payée tous sports confondus, avec des gains de 34 millions d'euros. Elle a souligné que sa décision n'avait «rien de personnel» contre Roland-Garros et qu'elle avait une «relation amicale» avec la plupart des journalistes qui l'ont interviewée.

Elle espère que les organisateurs reconsidéreront leur approche. Attendre des joueurs qu'ils répondent aux questions après une défaite revient à «frapper une personne à terre», a-t-elle considéré. L'Américaine d'adoption a conclu son message en déclarant espérer que le «montant considérable» de l'amende qu'elle s'attend à recevoir sera versé à une organisation caritative pour la santé mentale.

Forfait l'automne dernier à Roland-Garros dans la foulée de son sacre à New York (ischio-jambiers), Naomi Osaka n'a jamais dépassé le stade du troisième tour sur la terre battue parisienne et n'a gagné que six matches en quatre participations. Les mauvaises langues souligneront que quand bien même elle l'aurait voulu, elle aurait peut-être eu peu d'occasions de s'exprimer devant la presse.

Athlète particulièrement engagée, Naomi Osaka a souvent utilisé les réseaux sociaux pour mettre en lumière les problèmes de violence policière et d'inégalité raciale.

Image: EPA

Elle avait même arboré tout au long de l'US Open 2020 des masques portant les noms de plusieurs victimes d'injustice raciale, dont George Floyd.

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Comment le départ de Lewandowski a donné des ailes au Bayern
L'usine à buts munichoise continue de tourner à plein régime même sans Robert Lewandowski. Son départ est une chance plus qu'une catastrophe pour l'équipe de Nagelsmann.

Dimanche soir, Robert Lewandowski a dû regarder avec un peu d'envie du côté de Munich. Alors que le Polonais ne trouvait pas le chemin des filets lors de ses débuts avec le FC Barcelone contre le Rayo Vallecano (0-0), ses anciens coéquipiers du Bayern faisaient plier Wolfsburg (2-0) grâce à des réussites de Musiala et Müller.

L’article