larges éclaircies-1°
DE | FR
Sport
Ski Alpin

Corinne Suter et Jasmine Flury: doublé suisse à Garmisch

Switzerland's Corinne Suter competes during an alpine ski, women's World Cup downhill training session in Garmish Partenkirchen, Germany, Friday, Jan. 28, 2022. (AP Photo/Marco Tacca)
Image: AP

Doublé suisse pile au bon moment à Garmisch

Grande favorite de la descente de Garmisch-Partenkirchen après les forfaits de Goggia et Johnson, Corinne Suter s'est imposée en Allemagne et se profile comme une candidate au titre olympique dans la discipline. Jasmine Flury 2e.
29.01.2022, 12:3630.01.2022, 09:57
Plus de «Sport»

Alors que plusieurs athlètes ont préféré renoncer à se déplacer en Bavière pour se préparer en vue des JO, Corinne Suter a choisi de s'aligner et elle a parfaitement su faire honneur à son statut de favorite.

Avec seulement 41 skieuses au départ, cette descente ressemblait davantage à une épreuve de Coupe d'Europe améliorée. Sans Lara Gut-Behrami, Michelle Gisin, Sofia Goggia, Mikaela Shiffrin, Petra Vlhova et bien d'autres, Corinne Suter en a profité pour enlever son quatrième succès en Coupe du monde, le troisième en descente. Elle a rappelé qu'elle était très à l'aise sur la piste Kandahar puisqu'elle avait remporté le Super-G il y a deux ans.

Image
Image: TXT

Mieux, la championne du monde, blessée en octobre, semble monter en puissance après sa 2e place lors du Super-G de Zauchensee et sa 4e en descente à Cortina. Elle revient en outre à 69 points de Sofia Goggia au classement de la discipline (331 contre 400), sachant que l'Italienne s'est blessée à Cortina et que sa fin de saison s'inscrit pour l'heure en pointillé.

Derrière la Schwytzoise, on retrouve Jasmine Flury. La Grisonne, solide aux entraînements, a su reproduire le même schéma en course. Elle signe le deuxième podium de sa carrière après sa victoire en Super-G à St-Moritz en 2017 lorsqu'elle avait devancé Michelle Gisin.

Switzerland's Jasmine Flury competes during an alpine ski, women's World Cup downhill training session in Garmish Partenkirchen, Germany, Friday, Jan. 28, 2022. (AP Photo/Marco Tacca)
Image: AP

Les Suissesses ne sont pas passées loin d'un triplé. Détentrice du deuxième temps intermédiaire avant la FIS Schneise, Joana Hählen a malheureusement commis une grosse erreur qui l'a repoussée à la 8e place. C'est l'Autrichienne Cornelia Hütter qui a pris place sur la 3e place.

(ats)

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
Thèmes
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«C’était une autre planète»
Lors d’un périple en Norvège, le kayakiste Aniol Serrasolses a navigué sur une rivière au sommet du glacier Bråsvellbreen avant de descendre une cascade de glace de 20 mètres.

Le kayakiste Aniol Serrasolses est un habitué des défis sportifs les plus extrêmes. Ce catalan n'est pas seulement un kayakiste d’élite, mais également un véritable aventurier, puisque Aniol Serrasolses a conquis la plus haute chute d’eau glaciaire du monde dans l’archipel du Svalbard, en Norvège, l’un des endroits les plus reculés de la planète.

L’article