DE | FR
Image: keystone
Sport en direct

Triplé de Démare +++ Wimbeldon ne distribuera aucun points cette année

Elles sont là, elles sont fraîches! Les infos sportives à ne pas rater.
13.10.2021, 05:3020.05.2022, 21:01
team watson / ats

Le Real conclut sa Liga sur un nul 0-0

Image: KEYSTONE/AP/Jose Breton

Le Real Madrid, sacré champion d'Espagne fin avril, a conclu sa Liga par un nul 0-0 vendredi au Bernabéu contre le Betis Séville.

Les Merengue, qui attendent la décision de Kylian Mbappé, affronteront Liverpool le 28 mai en finale de la Ligue des champions.

En lever de rideau de la 38e et dernière journée, les Madrilènes n'ont pas réussi à créer le danger dans ce match sans enjeu sous la chaude nuit madrilène. Ils ont été accrochés par les Sévillans, qualifiés pour la prochaine Europa League.

L'ATP ne distribuera pas de points à Wimbledon

Image: KEYSTONE/AP/Alessandra Tarantino

L'ATP ne distribuera pas de points à Wimbledon si l'exclusion des Russes et Bélarusses se confirme. L'instance qui gère le circuit masculin a annoncé sa décision vendredi dans un communiqué.

"Si rien ne change, c'est avec un immense regret et à contre coeur que nous ne voyons pas d'autre possibilité que de retirer les points ATP à Wimbledon pour l'édition 2022", précise l'ATP dans son communiqué.

La Fédération internationale (ITF) a par ailleurs pris la même décision en ce qui concerne les points attribués chez les juniors et dans les épreuves en fauteuil roulant qui se disputent sur le gazon londonien. La WTA, qui gère le circuit féminin, n'a pas encore pris position.

Les points conquis en 2021 retirés

L'ATP a par ailleurs souligné que les points conquis lors de l'édition 2021 tomberont comme de coutume. Ainsi, le tenant du titre Novak Djokovic perdra 2000 points au terme du prochain Wimbledon, ce qui pourrait lui coûter cher dans la lutte pour la place de no 1 mondial.

En revanche, l'ATP attribuera bien des points lors des tournois ATP et Challenger prévus sur herbe en préparation à Wimbledon. L'instance estime que Russes et Bélarusses ne sont pas victimes de discrimination dans ce cas puisqu'ils ont la possibilité de disputer d'autres épreuves. Ils n'auront en revanche pas d'autre option pendant la première semaine de Wimbledon.

Si les circonstances changent...

Wimbledon a annoncé le 20 avril son intention d'exclure les Russes et les Bélarusses de l'édition 2022 car "dans les circonstances d'une agression militaire injustifiée et sans précédent, il serait inacceptable que le régime russe tire le moindre bénéfice de la participation de joueurs russes ou bélarusses".

Les organisateurs du mythique tournoi londonien ont cependant précisé que cette décision, globalement très critiquée dans le monde du tennis, pourrait être revue si les "circonstances changent radicalement d'ici juin".

La Finlande assure sa place en quarts de finale

Image: KEYSTONE/EPA/KIMMO BRANDT

Battue aux tirs au but par la Suède mercredi, la Finlande a parfaitement réagi 48 heures plus tard dans "son" championnat du monde.

Les champions olympiques ont dominé la Grande-Bretagne 6-0 pour cueillir leur quatrième succès en cinq matches dans le groupe B, et valider leur qualification pour les quarts de finale.

Futur portier du HC Bienne, Jussi Olkinuora a passé une après-midi tranquille vendredi à Tampere. Il a fait face à 10 tirs cadrés seulement, ses coéquipiers adressant dans le même temps 42 shoots en direction de la cage britannique.

L'Allemagne a pour sa part fait un pas sans doute décisif en direction des quarts de finale, décrochant son quatrième succès en cinq sorties dans la poule A. Moritz Seider et ses coéquipiers ont dominé l'Italie 9-4 pour revenir à égalité avec la Suisse, qui a toutefois joué un match de moins.

Joao Sousa en finale à Genève, comme en 2015

Image: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Joao Sousa (ATP 79) défiera le tenant du titre Casper Ruud (ATP 8) samedi dès 15h en finale du Geneva Open.

Le Portugais de 33 ans a dominé Richard Gasquet (ATP 75) 6-2 6-2 en 75' dans la deuxième demi-finale. Il a déjà remporté un titre en 2022, en février à Pune en Inde.

Joao Sousa, qui a perdu les deux précédents duels livrés face à Casper Ruud, a aisément battu un Richard Gasquet un peu juste sur le plan physique. Le Français, qui aura 36 ans le mois prochain, n'a pas tenu le choc. Il a concédé son service à quatre reprises, ne convertissant aucune des quatre balles de break dont il a bénéficié.

Ex-no 28 mondial, Joao Sousa jouera ainsi, à 33 ans, sa 12e finale sur le circuit principal. Le Portugais, qui affiche quatre titres à son palmarès, avait déjà atteint la finale en 2015 sur la terre battue du Parc des Eaux-Vives. Il avait alors subi la loi du Brésilien Thomaz Bellucci.

Troisième succès pour Démare sur le Giro 2022

Image: KEYSTONE/EPA/MAURIZIO BRAMBATTI

Arnaud Démare (Groupama-FDJ) a remporté la 13e étape du Giro, vendredi à Cuneo, décrochant son troisième succès depuis le départ.

Juan Pedro Lopez (Trek) a conservé le maillot rose après cette étape de 150 kilomètres marquée par l'abandon du 4e du général Romain Bardet.

Démare (30 ans) a mené un sprint long et a devancé de peu l'Allemand Phil Bauhaus pour enlever sa huitième victoire d'étape dans le Giro, auquel il participe pour la cinquième fois. Le Britannique Mark Cavendish a pris la troisième place devant le Colombien Fernando Gaviria.

Arnaud Démare a ouvert son palmarès sur le Giro en 2019 avant de gagner l'année suivante à quatre reprises et de ramener le maillot cyclamen du classement par points. Le Français de Groupama-FDJ, qui s'est imposé dans les 5e (à Messine) et 6e étapes (Scalea), a porté à 87 son total de succès depuis ses débuts professionnels en 2012.

Echappée reprise à 700 m de la ligne

Une échappée (Eenckhoorn, Maestri, Prodhomme, J. van der Berg) a pris les devants dès les premiers kilomètres et a porté son avantage à 6'40'' au sommet du seul col au programme, le colle di Nava, à 96 kilomètres de l'arrivée.

Le peloton a mené ensuite une longue et haletante course-poursuite pour réduire l'écart (3' aux 30 km). Les équipes Groupama-FDJ (Démare) et Israël PT (Nizzolo), relayées par les Quick-Step (Cavendish), n'ont repris le quatuor de tête qu'à 700 mètres de la ligne.

Un circuit accidenté samedi

Samedi, la 14e étape, courte (147 km) et intense, propose un circuit accidenté dans les alentours de Turin, avec les doubles ascensions du colle della Maddalena et Superga. L'arrivée est jugée en ville, dans l'ancienne capitale du royaume d'Italie au XIXe siècle.

Favre devrait à nouveau entraîner Mönchengladbach

Lucien Favre devrait retrouver le banc de Gladbach
Lucien Favre devrait retrouver le banc de GladbachImage: KEYSTONE/DPA AP POOL

Lucien Favre est sur le point de retrouver le banc du Borussia Mönchengladbach. Selon le journal Bild, l'arrivée du technicien vaudois doit être officialisée lundi.

Sans club depuis son limogeage à Dortmund en décembre 2020, Lucien Favre (64 ans) doit succéder à Adi Hütter. Il avait déjà entraîné Gladbach entre février 2011 et septembre 2015, avant de passer deux saisons à Nice (2016 à 2018) puis deux ans et demi à Dortmund.

L'intensité de la douleur pourrait gêner Nadal

Image: KEYSTONE/AP/Alessandra Tarantino

Rafael Nadal s'est entraîné sans gêne visible depuis son arrivée à Roland-Garros mercredi.

Mais vendredi, à deux jours du début du tournoi, l'Espagnol a rappelé que la douleur était "toujours là" et que ses chances d'un 14e titre parisien dépendraient de son intensité.

- Avez-vous récupéré de la douleur au pied qui vous a handicapé à Rome ?

"Oui. Même si en fait il n'y a rien à récupérer (sourire). Ca m'arrive souvent à l'entraînement. Il est vrai que j'ai souffert pendant deux jours, mais ça va mieux et c'est pour ça que je suis là. A Rome, j'avais expliqué de façon très ouverte ce qui m'arrivait et j'avais souligné que ça pouvait aller mieux assez rapidement. J'espère que c'est bien le cas. La douleur est toujours là et elle ne va pas disparaître maintenant. La question est de savoir si son intensité va me permettre de jouer avec de réelles chances ou non. Je suis venu pour faire le meilleur résultat possible et si je ne m'en sentais pas capable, je ne serais probablement pas là. Mon véritable objectif est de simplement bien m'entraîner pour être compétitif dès le 1er tour. Ensuite, nous verrons comment ça se passe. Malheureusement, je n'ai pas eu la préparation voulue et cette fracture des côtes (à Indian Wells en mars) a cassé la belle dynamique que j'avais depuis le début de l'année. Mais en sport, les choses peuvent vite changer et la seule chose que je puisse faire, c'est d'être prêt si ça arrive."

- En Australie aussi vous étiez arrivé en manque de compétition en raison de votre pied. Peut-on comparer avec votre situation aujourd'hui à Roland-Garros ?

"En Australie, j'étais arrivé avec très peu de préparation (réd: après quasiment sept mois sans jouer en raison de sa blessure au pied gauche), mais le pied allait mieux qu'aujourd'hui. C'était un énorme avantage parce que ça me permettait de jouer plus rassuré. Ici, l'histoire démontre que si je joue bien, mes chances de gagner sont plus élevées qu'en Australie. Là-bas, l'autre aspect positif est que j'avais pu m'entraîner plusieurs semaines auparavant. Donc on verra. Je ne sais pas combien de Roland-Garros il me reste à jouer, je sais bien qu'il ne me reste plus beaucoup d'occasions, alors je vais faire de mon mieux."

- Quelle a été votre réaction lorsque vous avez vu que vous étiez dans la partie de tableau la plus difficile avec notamment Djokovic, Zverev et Alcaraz ?

R: "J'aurais préféré ne pas savoir ! Non, en fait je m'en moque. D'un point de vue psychologique ça ne me fait rien. En termes de tennis, le haut du tableau, si on regarde les noms, est compliqué. Mais nous sommes dans un tournoi du Grand Chelem et on ne sait jamais ce qui peut se passer. Je suis suffisamment humble pour me concentrer simplement sur mon premier match (contre l'Australien Jordan Thompson). Peu m'importe quels adversaires je pourrai ensuite rencontrer."

Q: Samedi prochain, la finale de la Ligue des champions entre votre club de coeur le Real Madrid et Liverpool se jouera tout près au Stade de France. Avez-vous demandé à ne pas jouer à ce moment-là ?

R: "Je suis là avant tout pour jouer Roland-Garros. Mais évidemment j'ai déjà mes billets !"

Casper Ruud bat Reilly Opelka en deux manches

Casper Ruud a battu Reilly Opelka en deux sets vendredi
Casper Ruud a battu Reilly Opelka en deux sets vendrediImage: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Casper Ruud (ATP 8) disputera samedi une troisième finale consécutive sur sol helvétique.

Sacré à Genève et à Gstaad en 2021, le Norvégien s'est hissé en finale du Geneva Open en dominant Reilly Opelka (ATP 18) 7-6 (7/2) 7-5 en 1h30' de jeu dans la première demi-finale.

Sacré sur la terre battue de Buenos Aires en février et battu par Carlos Alcaraz au stade ultime en mars à Miami, Casper Ruud (23 ans) jouera sa troisième finale de l'année sur l'ATP Tour, la 11e au total. Il devra vaincre Richard Gasquet (ATP 75) ou Joao Sousa (ATP 79) samedi dès 15h pour cueillir le 8e titre de sa carrière.

Plus solide à l'échange, Casper Ruud a su attendre son heure face à Reilly Opelka. Le Norvégien a fait la différence grâce à deux coups "boisés" - dont un lob gagnant - dans le jeu décisif du set initial, avant de profiter de la seule double faute commise par le géant américain (2m11) pour convertir l'unique balle de break enregistrée dans cette partie à 7-6 5-5.

Bardet, malade, abandonne dans la 13e étape

Image: KEYSTONE/AP/Massimo Paolone

Coup de théâtre sur le Giro: Romain Bardet, malade, a abandonné la course, vendredi, dans une 13e étape sans grosse difficulté menant à Cuneo.

Le Français occupait la quatrième place du classement général, à 14 secondes du maillot rose espagnol Juan Pedro Lopez.

Après son abandon survenu environ une heure après le départ de Sanremo, Bardet, visage blême, a pris place sur le siège passager de la voiture de son équipe DSM. La RAI, le diffuseur de la course, a expliqué son abandon par des problèmes d'estomac.

"Après être tombé malade pendant l'étape d'hier (jeudi), la situation a empiré pendant la nuit et malgré tous les efforts, il n'est plus en position de continuer la course", a annoncé la formation DSM.

Romain Bardet, 31 ans, avait fait du Giro son premier grand objectif de la saison. Il avait répondu présent jusqu'à cette journée estivale, en prenant notamment la deuxième place de l'étape-reine du Blockhaus, dimanche dernier dans les Abruzzes.

Marwin Hitz de Dortmund à Bâle

Image: KEYSTONE/EPA Getty Images POOL

Le FC Bâle a engagé Marwin Hitz jusqu'en 2025. Le gardien suisse de 34 ans, plus sous contrat avec Dortmund, arrive libre de droits sur les bords du Rhin, après avoir joué depuis 2008 en Bundesliga (181 matches).

"Ce transfert représente pour moi un défi très motivant. Je me réjouis de pouvoir aider Bâle à retrouver les sommets", a dit le portier dans un communiqué publié vendredi.

Divers: Bernal attend encore pour fixer la date de son retour

Image: KEYSTONE/EPA EFE

Le Colombien Egan Bernal (Ineos), grièvement accidenté fin janvier, a repris l'entraînement. Mais il n'a pas fixé la date de son retour à la compétition, dont il s'estime encore "éloigné".

Le vainqueur du Giro 2021, qui ne devait pas prendre part à cette édition de la course rose, a participé jeudi soir à un gala consacré au Tour d'Italie à la veille de l'arrivée dans la ville piémontaise de Cuneo.

"Dans ma tête, je suis encore loin de participer ou de gagner une course", a déclaré Bernal au journal du groupe organisateur la Gazzetta dello Sport. "Il n'y a toujours pas de date sûre. C'est difficile de dire quand je pourrai revenir."

"Actuellement, je fais deux heures de vélo par jour car le matin je fais de la gymnastique et de la kinésithérapie le soir. Je travaille toute la journée, je n'ai pas le temps pour autre chose", a ajouté le premier Colombien vainqueur du Tour de France en 2019.

Bernal, qui est âgé de 25 ans, a été accidenté à l'entraînement le 24 janvier en Colombie, quand il a heurté de plein fouet l'arrière d'un autobus.

Entre autres blessures, il a subi plusieurs fractures (fémur, rotule, vertèbres) qui ont nécessité plusieurs interventions chirurgicales. Il avait déclaré ensuite avoir "eu 95 % de chances d'être paraplégique et avoir failli perdre la vie".

Le 18 février, le Colombien a publié une vidéo où on le voyait pédaler sur un vélo statique d'appartement et taper deux fois dans un ballon de football. Il a refait du vélo sur la route le 27 mars. "Le jour le plus heureux de ma vie. Après deux mois et vingt os cassés, me revoilà et j'en veux encore plus !", avait alors écrit le coureur.

Dortmund se sépare de Marco Rose

Marco Rose doit se chercher un nouvel employeur
Marco Rose doit se chercher un nouvel employeurImage: KEYSTONE/EPA/RONALD WITTEK

Borussia Dortmund se cherche déjà un nouvel entraîneur. Après une saison, le club de Manuel Akanji et Gregor Kobel s'est séparé de son coach Marco Rose.

Les dirigeants invoquent une saison insatisfaisante. "A maints égards, nous n'avons pas tiré le maximum de nos possibilités", relève vendredi le directeur du club Hans-Joachim Watzke dans un communiqué.

Rose, 45 ans, a conduit son équipe à la 2e place du Championnat, derrière le Bayern Munich. La déception est surtout venue de l'élimination dès la phase de groupes en Ligue des champions, suivie d'un échec précoce en Europa League et d'une élimination dès les 8es de finale en Coupe d'Allemagne, contre Sankt Pauli (2e Bundesliga)

Marco Rose est déjà le quatrième entraîneur limogé en Bundesliga au terme de la saison. Son successeur n'est pas encore connu.

Une Super League à 12 équipes

Image: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

La Swiss Football League a décidé en assemblée générale extraordinaire à Ittigen de porter de 10 à 12 le nombre d'équipes en Super League dès la saison 2023-24.

La majorité des deux tiers nécessaire à ce changement a été réunie.

Dans l'après-midi, les délégués doivent se prononcer - la majorité simple est requise, cette fois - sur l'introduction de play-off au terme de la saison régulière pour déterminer le champion, les clubs qualifiés pour les Coupes d'Europe et la relégation.

Ronald Koeman choisit son frère Erwin comme assistant

Image: KEYSTONE/AP/PETER DEJONG

Ronald Koeman, qui succèdera à Louis van Gaal à la tête de l'équipe des Pays-Bas après la Coupe du monde, a choisi son frère Erwin comme assistant, a annoncé vendredi la fédération néerlandaise.

Ronald Koeman, 59 ans, qui fera son retour en tant que sélectionneur après un passage au FC Barcelone, a nommé son frère Erwin, 60 ans, sélectionneur adjoint et Patrick Lodewijks entraîneur des gardiens.

Ce n'est pas la première fois que les deux frères travaillent ensemble. Erwin a déjà été l'adjoint de Ronald à Everton et Southampton.

"Les trois ans et demi avec Erwin en Angleterre m'ont appris qu'il avait une bonne vision des choses et que nous travaillions aussi de manière complémentaire", a déclaré Ronald Koeman, cité dans un communiqué de la fédération.

Ancien international, Erwin Koeman compte 31 sélections et a notamment joué au FC Groningue et au PSV Eindhoven.

Il a ensuite entamé une carrière d'entraîneur et est notamment passé par le PSV, RKC Waalwijk, Feyenoord, FC Utrecht, Southampton, Everton et Fenerbahçe. Erwin Koeman a par ailleurs été sélectionneur de la Hongrie.

Tampa Bay assomme les Panthers

Image: KEYSTONE/AP/Reinhold Matay

Tampa Bay a fait un premier pas vers une nouvelle finale de Conférence en NHL.

Double tenant de la Coupe Stanley, le Lightning est allé s'imposer une deuxième fois sur la glace des Panthers jeudi (2-1) pour mener 2-1 dans ce 2e tour des play-off.

Cette défaite fera d'autant plus mal à Florida, meilleure équipe de la Ligue en saison régulière, qu'elle a été concédée sur un but inscrit à... 3''8 de la fin du temps réglementaire par Ross Colton. Celui-ci a repris directement une passe adressée depuis l'arrière du filet par Nikita Kucherov.

Corey Perry avait ouvert la marque après 12'06'' pour Tampa Bay, en supériorité numérique. Les Panthers, qui ont égalisé à la 39e par l'intermédiaire d'Eetu Luostarinen, n'ont en revanche toujours pas trouvé la solution en "power play": ils affichent un 0/4 dans cet exercice dans cette partie, et en sont à... 0/25 dans ces play-off!

Meilleure équipe de la saison régulière à l'Ouest, Colorado a également connu la défaite jeudi. L'Avalanche s'est inclinée 4-1 à domicile face aux St. Louis Blues, qui égalisent ainsi à 1-1 dans la série. L'homme du match fut David Perron, auteur de deux buts dont le 3-1 à 51e minute.

[NON TEXTÉ] Des supporters du FC Sion saccagent les toilettes du stade du Wankdorf

Plus d'articles sur le sport

Robert Lewandowski et le syndrome du plombier polonais

Link zum Artikel

Incompétence, pingrerie, désordre: quel avenir pour le foot romand?

Link zum Artikel

Chez les virtuoses du tennis, l'antivibrateur passe à la poubelle

Link zum Artikel

Dans le pays d'Idrissa Gueye, l'homosexualité mène en prison

Link zum Artikel

Avec Sandro Aeschlimann, la Suisse tient son prochain Martin Gerber

Link zum Artikel

Ils se croient super forts et se retrouvent piégés sur les via ferrata

Link zum Artikel

Les ex-cracks de Super League cirent le banc à l'étranger

Link zum Artikel

Le cas Idrissa Gueye éclaire toute l’hypocrisie du football

Link zum Artikel

Le football suisse entame une semaine décisive pour son avenir

Link zum Artikel

Des femmes témoignent: «Les épaules musclées, ça fait trop mec»

Link zum Artikel

«On bidouillait»: Il a vécu toutes les Patrouilles des glaciers, il raconte

Link zum Artikel

Les défenseurs collés aux poteaux sur corner? Complètement has been

Link zum Artikel

Le FC Winterthour et sa culture punk, ovni du foot moderne

Link zum Artikel

Evenepoel met tout le monde d'accord: la Belgique tient un phénomène

Link zum Artikel

Le Bâlois Alex Wilson, suspendu pour dopage, victime d'un complot?

Link zum Artikel

Un horrible tacle a brisé la carrière de cette Neuchâteloise

Link zum Artikel

De mythe à «club de village», Kloten sera modeste en National League

Link zum Artikel

Isaiah Thomas, une ode à la résilience version US

Link zum Artikel

Zeki Amdouni, la pépite qui peut encore sauver le Lausanne-Sport

Link zum Artikel

Bencic: «Quand je pense à la guerre, je relativise l'importance du tennis»

Link zum Artikel

Les cyclistes pros sont devenus des toxicomanes accros aux pilules

Link zum Artikel

Comment Luka Modric a fait de son extérieur du pied une arme fatale

Link zum Artikel

Cette Romande a passé 40 jours seule en montagne et est revenue transformée

Link zum Artikel

Une langue de footballeur a encore fourché: top 20 des phrases cultes

Link zum Artikel

Le football suisse a encore inventé une formule hallucinogène

Link zum Artikel

Gegenpressing contre jeu de position: l'heure du grand duel

Link zum Artikel

Thibaut Monnet: «J'ai laissé quelques bouts de dents sur la glace»

Link zum Artikel

La drôle d'histoire des animaux qui peuplent le hockey suisse

Link zum Artikel

Cette Valaisanne increvable a réalisé le doublé Lauberhorn-Kitzbühel

Link zum Artikel

Simon Ammann: «Arrêter ou continuer, je n'arrive pas à me décider»

Link zum Artikel

Osaka, Rapinoe, Williams: la «culture de la victimisation» made in USA

Link zum Artikel

Iga Swiatek, nouvelle reine du tennis, a construit sa légende à Montreux

Link zum Artikel

Le patron du Tour de Suisse: «La Romandie ne veut pas de nous»

Link zum Artikel

Les lasers verts qui ont ciblé Salah sont les plus dangereux

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le football suisse a encore inventé une formule hallucinogène
Les représentants des clubs ont voté l'introduction des play-off en Super League dès la saison 2023/2024. Un vieux fantasme pour rendre la compétition excitante; mais elle n’en deviendra que plus grotesque.

Ce n’est pas la première fois que le football suisse tente d’acquérir par des subterfuges ce que les meilleurs championnats obtiennent par la force de l’habitude: l'intérêt du public.

L’article