DE | FR
Manuel Neuer, Robert Lewandowski, Thomas Müller (de gauche à droite) et leurs coéquipiers du Bayern Munich sont allés gagner 3-2 à Dortmund samedi après-midi.
Manuel Neuer, Robert Lewandowski, Thomas Müller (de gauche à droite) et leurs coéquipiers du Bayern Munich sont allés gagner 3-2 à Dortmund samedi après-midi. Image: keystone
Sport en direct

Le Bayern bat Dortmund +++ Feuz 3e à Beaver Creek

Elles sont là, elles sont fraîches! Les infos sportives à ne pas rater.
04.12.2021, 20:52
team watson / ats

Bundesliga: très bonne opération pour le Bayern

Lewandowski donne la victoire au Bayern sur penalty
Lewandowski donne la victoire au Bayern sur penaltyImage: KEYSTONE/EPA/FRIEDEMANN VOGEL

Le Bayern Munich a réussi un gros coup en allant s'imposer 3-2 sur la pelouse du Borussia Dortmund lors de la 14e journée de Bundesliga. Les Bavarois prennent ainsi quatre points d'avance.

Ce choc au sommet a tenu ses promesses. La phase initiale a été très animée avec l'ouverture du score pour le BVB (avec Kobel et Akanji) signée Brandt dès la 5e. Les visiteurs ont égalisé peu après par l'inévitable Lewandowski (9e).

Les Bavarois ont pris l'avantage juste avant le repos grâce à Coman (44e). Mais dès le retour des vestiaires, Haaland remettait les deux équipes à égalité (48e). La décision est tombée à la 78e sur un penalty sévère (main d'Hummels) transformé par Lewandowski.

Descente de Beaver Creek: Kilde domine, Feuz 3e

Image: KEYSTONE/AP/Robert F. Bukaty

Vainqueur la veille en Super-G, Aleksander Aamodt Kilde a récidivé en descente à Beaver Creek. Coupable d'une grosse erreur, Beat Feuz a terminé 3e à 1''01, derrière Matthias Mayer.

Grand favori et double tenant du titre, Beat Feuz a laissé filer la victoire en commettant une immense faute dans le mur. Rentré trop à l'intérieur sur une courbe à droite, l'Emmentalois a frappé une porte pour se faire déséquilibrer et perdre de précieux centièmes.

"Kugelblitz" peut également maugréer sur le long plat de départ. Ces trente secondes qui affectent davantage les garçons de son gabarit. Au premier temps intermédiaire, le Bernois comptait déjà 0''60 de retard. Pas loin d'être rédhibitoire lorsque les adversaires skient bien.

L'athlète de Schangnau se consolera avec le 42e podium de sa carrière dans la discipline. Un record. Avant cette course, il était à égalité avec les légendaires Franz Klammer et Peter Müller, le voilà désormais seul au firmament de la descente.

Chouchou des bookmakers, Alksander Aamodt Kilde a poursuivi sur sa bonne lancée de vendredi. Impressionnant sur le haut du tracé, le Norvégien a rendu une excellente copie malgré un dossard élevé (le 19). Si l'amoureux de Mikaela Shiffrin continue ainsi, il pourrait clairement se poser en contradicteur de Marco Odermatt et Alexis Pinturault pour le gros globe.

Le Nidwaldien a pris une honnête 15e place. Gageons que le skieur d'Hergiswil saura être meilleur dimanche pour la deuxième descente au programme, même si les quatre courses d'affilée ont de quoi mettre les athlètes sur les rotules.

Urs Kryenbühl est juste derrière à la 16e place, alors que Stefan Rogentin n'est que 26e. Mais la surprise est venue de Niels Hintermann, brillant 7e avec pourtant un dossard très élevé (le 30).

Super League: le leader sans pitié pour le dernier

Image: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

Le FC Zurich a largement battu Lucerne 4-0 lors de la 16e journée de Super League. La logique a donc été respectée dans ce duel entre le premier et le dernier du classement

Le FCZ n'a même pas eu besoin de forcer son talent. Il n'a eu qu'à attendre les incroyables boulettes de la défense lucernoise, totalement dépassée en début de rencontre. Le score était en effet déjà de 3-0 après 20 minutes de jeu à sens unique. Tosin (2e/57e), Marchesano (12e) et Kryeziu (20e) ont inscrit les buts pour le leader qui a passé un début de soirée bien agréable.

A Lucerne, le limogeage de Fabio Celestini n'a visiblement pas permis de trouver une solution aux nombreux problèmes qui minent le dernier vainqueur de la Coupe.

GP d'Arabie saoudite: les Mercedes en première ligne

Lewis Hamilton une fois encore en pole
Lewis Hamilton une fois encore en poleImage: KEYSTONE/AP/Hassan Ammar

Les Mercedes ont monopolisé la première ligne du GP d'Arabie saoudite à Djeddah. Lewis Hamilton a signé la 103e pole de sa carrière devant son coéquipier Valtteri Bottas.

Hamilton a tourné en Q3 en 1'27''511. Il a précédé Bottas de 0''111 et Max Verstappen (Red Bull-Honda) de 0''142. Le Néerlandais, leader du championnat, semblait parti pour décrocher la pole position, mais il a commis une erreur dans le dernier secteur et tapé un mur, ruinant ainsi ses chances.

Ce coup de théâtre pourrait peser lourd dans la course au titre mondial. Verstappen compte huit point d'avance sur Hamilton à deux courses du terme de la saison. En deuxième ligne, le Néerlandais aura Charles Leclerc (Ferrari) à ses côtés, alors que la troisième sera composée par Sergio Perez (Red Bull-Honda) et Pierre Gasly (AlphaTauri-Honda).

Les Alfa Romeo-Ferrari ont fait bonne figure sur ce nouveau circuit du calendrier de la F1. Antonio Giovinazzi partira en 10e position, deux places devant Kimi Raikkonen.

Premier League: Liverpool passe devant Chelsea

Image: KEYSTONE/AP/Rui Vieira

Liverpool a provisoirement pris la tête de la Premier League lors de la 15e journée. Les Reds ont gagné 1-0 à Wolverhampton et prennent un point d'avance sur Chelsea, battu 3-2 à West Ham.

Les Reds ont dû patienter très longtemps pour prendre la mesure des Wolves. Le remplaçant Divock Origi a libéré les siens à la 94e, sur une passe de Salah. Auparavant, Diogo Jota avait raté une énorme occasion à la 59e.

West Ham a infligé à Chelsea une deuxième défaite cette saison en Premier League. Les Hammes ont remporté 3-2 ce derby londonien. Chelsea menait 2-1 à la pause après des réussites de Thiago Silva (28e) et Mount (44e) contre un penalty de Lanzini (40e). Mais West Ham a renversé la situation après le thé grâce à des réussites de Bowen (56e) et Masuaku (87e). Les hommes de David Moyes cimentent ainsi leur 4e position au classement.

La Russie bat l'Allemagne et rejoint la Croatie en finale

Daniil Medvedev conduira la Russie contre la Croatie en finale.
Daniil Medvedev conduira la Russie contre la Croatie en finale.Image: KEYSTONE/EPA/JUANJO MARTIN

La Russie s'est qualifiée samedi à Madrid pour la finale de la Coupe Davis en remportant grâce à Andrey Rublev (5e mondial) et Daniil Medvedev (2e) les deux simples face à l'Allemagne.

Elle affrontera dimanche la Croatie pour tenter de décrocher le Saladier d'argent.

Après la victoire expéditive de Rublev face à Dominik Koepfer (54e) 6-4 6-0 en 50 minutes, Medvedev a remporté le point de la qualification en battant Jan-Lennard Struff (51e) 6-4 6-4.

Le double entre le duo russe Aslan Karatsev/Karen Khachanov (préféré au dernier moment à Andrey Rublev) et la paire allemande Kevin Krawietz/Tim Pütz est sans enjeu.

L'Allemagne, privée de son no 1 Alexander Zverev, était sortie première de son groupe en ayant notamment battu la Serbie de Djokovic, et avait atteint le dernier carré grâce à l'invincibilité de son équipe de double. Mais les Russes ont réussi samedi à éviter d'en arriver à ce troisième match décisif.

La Russie jouera sa sixième finale de Coupe Davis dans l'espoir d'un troisième sacre après 2002 et 2006.

En 2019, lors de la dernière édition (celle de 2020 a été annulée pour cause de Covid-19), la Russie, sans Medvedev, avait atteint les demi-finales où elle avait été battue par le Canada.

Premier League: deuxième défaite de la saison pour Chelsea

Image: KEYSTONE/EPA

West Ham a infligé à Chelsea une deuxième défaite cette saison en Premier League. Les Hammes ont remporté 3-2 ce derby londonien de la 15e journée.

Chelsea menait 2-1 à la pause après des réussites de Thiago Silva (28e) et Mount (44e) contre un penalty de Lanzini (40e). Mais West Ham a renversé la situation après le thé grâce à des réussites de Bowen (56e) et Masuaku (87e). Les hommes de David Moyes cimentent ainsi leur 4e position au classement.

Kjetil Jansrud pourrait manquer Pékin

Image: KEYSTONE/AP/Robert F. Bukaty

Le Norvégien Kjetil Jansrud pourrait être obligé de renoncer aux Jeux olympiques de Pékin après sa lourde chute vendredi lors du Super-G Coupe du monde à Beaver Creek.

Comme l'a annoncé la fédération norvégienne, Jansrud (36 ans) est touché au ligament croisé et au ligament interne du genou. Il est encore trop tôt pour savoir si le Scandinave devra subir une intervention chirurgicale.

Le champion olympique de 2013 va rejoindre son domicile lundi avec l'équipe. Il subira de nouveaux examens à Oslo pour déterminer la gravité exacte de sa blessure.

Baumann dans le top 20

Image: KEYSTONE/AP/Vesa Moilanen

Jonas Baumann a pris une honnête 17e place lors du 15 km skating à Lillehammer. Le fait de n'avoir que cinq secondes de retard sur Alexander Bolshunov (14e) démontre le bon travail des servicemen.

Simen Hegstad Krüger a été le plus rapide des sept Norvégiens présents dans le top 10. Dario Cologna a décidé de faire l'impasse sur les courses en Norvège pour se concentrer sur les épreuves du week-end prochain à Davos.

Chez les dames, Nadine Fähndrich s'est classée au 31e rang avec 1'36 de retard sur 10 km, dans l'ombre du duel passionnant entre Frida Karlsson et Therese Johaug. La Lucernoise n'a pas réussi à atteindre son objectif de se classer dans le top 15.

Les courses de longue et moyenne distance retrouvent un peu de suspense. La Suédoise Frida Karlsson, 22 ans, a infligé une défaite à la dominatrice Therese Johaug, comme elle l'avait déjà fait la semaine dernière à Ruka. Alors certes son avance ne fut que de 0''30, mais l'impact psychologique sur la Norvégienne devrait être bien plus important.

Bencic vaccinée, Djokovic se décidera bientôt

Image: KEYSTONE/EPA/MARTIN DIVISEK

Belinda Bencic est désormais vaccinée contre le covid. La Saint-Galloise pourra donc participer à l'Open d'Australie.

Feu vert pour la championne olympique. Comme Belinda Bencic l'a confirmé à un journal alémanique, elle est vaccinée contre le covid. Juste après son dernier match important de l'année, il y a quatre semaines, elle a reçu le vaccin monodose de Johnson & Johnson. Lors de la Billie Jean King Cup à Prague, Bencic avait atteint la finale avec l'équipe de Suisse.

Pour le premier tournoi du Grand Chelem de l'année en janvier à Melbourne, seuls les athlètes vaccinés seront autorisés à entrer en Australie. On ne sait toujours pas si le numéro un mondial Novak Djokovic sera de la partie. Après son élimination en demi-finale de la Coupe Davis avec la Serbie vendredi soir, il a laissé planer le doute sur sa participation à l'Open d'Australie.

Il va maintenant se reposer quelques jours et ne pas penser au tennis. Sa décision de participer ou non à Melbourne est toutefois imminente. "Je vais bientôt me prononcer", a promis Djokovic.

Phoenix battu à Golden State

Image: KEYSTONE/AP/Jeff Chiu

Les Suns ne sont plus au zénith en NBA. Les Warriors ont stoppé la série victorieuse de Phoenix vendredi pour reprendre la tête de la Conférence Ouest.

Trois jours après leur revers (104-96) en Arizona lors de leur première confrontation, Golden State s'est vengé (118-96). Les Warriors ont notamment pu compter sur un Stephen Curry revanchard, lui qui avait été muselé 72 heures plus tôt (12 points à 4/21): il a inscrit 25 points vendredi.

A l'image de leur star, qui a signé un 6 sur 11 à trois points, les Warriors ont été redoutables derrière l'arc (19/39). Privés de Devin Booker (ischio-jambier), les Suns ont souffert de l'incessante activité défensive adverse (38,3% de réussite). Ils s'arrêtent donc à 18 victoires d'affilée.

Atlanta s'incline 98-96 face à Philadelphie

Capela et les Hawks ont subi la loi d'Embiid et des Sixers
Capela et les Hawks ont subi la loi d'Embiid et des SixersImage: KEYSTONE/AP/John Bazemore

Atlanta a subi la loi de Philadelphie vendredi en NBA. Les Hawks se sont inclinés 98-96 face aux Sixers, concédant ainsi leur troisième défaite à domicile de la saison.

La franchise géorgienne semblait pourtant avoir le match en main à l'entame d'un dernier quart-temps dans lequel elle a craqué sur le plan physique. Les Hawks menaient ainsi 90-80 avec 11'04'' à jouer, et même encore 96-91 à 3'38'' du "buzzer"...

Les 76ers, qui ont remporté le dernier quart 20-9, n'ont mené qu'une seule fois au score en deuxième mi-temps. Ils ont forcé la décision sur un tir de Joël Embiid (28 points, 12 rebonds), qui a permis à son équipe de prendre l'avantage 98-86 à 42''8 de la fin.

Clint Capela a d'ailleurs souffert face au pivot camerounais. L'intérieur genevois a certes capté 11 rebonds, mais il n'a rentré que 2 tirs sur 8 pour terminer cette partie avec 6 points. Meilleur marqueur des Hawks, Trae Young a réussi 25 points.

Les Devils battus 8-4 à Winnipeg

Image: KEYSTONE/AP/JOHN WOODS

New Jersey a subi vendredi sa troisième défaite consécutive en NHL.

Les Devils se sont inclinés 8-4 à Winnipeg au terme d'un match au scénario improbable, dans lequel Nico Hischier a marqué son troisième but de la saison.

Le centre valaisan a inscrit le 3-3 des Devils, à la 21e minute, reprenant une passe subtile de Jesper Bratt après un engagement qu'il avait remporté. Il en désormais à 14 points en 22 parties disputées dans cet exercice 2020/21. Jonas Siegenthaler ne s'est quant à lui pas illustré, terminant ce match avec un bilan de -3.

Mené 3-0 après 7'39'', New Jersey a trouvé les ressources pour recoller et a même pris l'avantage 4-3 dès la 22e, Ryan Graves trouvant la faille 39 secondes après le but de son capitaine. Mais les Jets ont retrouvé leurs esprits pour inscrire les cinq derniers buts, emmenés par un Mark Scheifele en feu (3 buts, 1 assist).

Genève et Fribourg s'imposent, le LHC et Bienne battus

Image: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Soirée de National League mi-figue mi-raisin pour les Romands. Genève et Fribourg l'ont emporté, alors que Lausanne et Bienne se sont inclinés.

Genève a récolté trois points précieux en battant Rapperswil 2-0. L'un des points positifs pour l'équipe de Jan Cadieux c'est d'avoir réussi à museler les Saint-Gallois en proposant une performance défensive de bonne facture. Les Aigles ont pris l'avantage assez tôt grâce à Patry (6e). Ce n'est qu'à la 59e et avec les Lakers à six que Le Coultre a pu valider le succès des Genevois.

Mais la tuile XXL pour le GSHC, c'est la blessure de Gauthier Descloux, sans doute à ces adducteurs qui l'ennuient depuis plusieurs mois. A 4'24 d'un possible blanchissage, le portier des Grenat a fait un mouvement inopportun. Il a dû être sorti de la glace sur un brancard. C'est le jeune Russe à licence suisse Timur Shiyanov qui a pris place devant le filet pour la fin de la partie. Si le Fribourgeois devait être sur le flanc de longues semaines, les Servettiens pourraient se tourner vers un gardien étranger, compte tenu de la sécheresse du marché helvétique.

Dans une patinoire de St-Léonard pleine, le derby des Zähringen a été riche en émotions (victoire 4-3 ap des Dragons). Menés 2-0, les Fribourgeois sont parvenus à égaliser grâce à Schmid et Bougro. Puis à la 54e, Walser a donné l'avantage aux Dragons. Un avantage qui a tenu jusqu'à la 58e et un deuxième but d'Untersander.

La prolongation n'a pas duré plus de 23 secondes. Le temps pour Gunderson d'envoyer un plomb et de donner un point de plus aux hommes de Christian Dubé qui sont toujours leaders avec quatre points de bonus sur Zoug, mais un match en plus.

Lausanne se saborde

Alors qu'il avait tout pour bien faire, le LHC s'est sabordé à Malley. Les Vaudois ont été dominés 3-2 tab par Davos. Les Lausannois peuvent se mordre les doigts et en utiliser un pour pointer Cody Almond, coupable d'une faute stupide qui a offert un jeu de puissance inespéré aux Davosiens. Et ces derniers en ont profité pour égaliser à 35 secondes de la fin du temps réglementaire.

Sans ce coup de pouce, les hommes de John Fust auraient certainement empoché les trois points et un troisième succès consécutif.

Cette partie s'est par ailleurs disputée dans un climat assez délétère, surtout lorsque Floran Douay a expédié Dominik Egli la tête la première dans la bande après une mise en échec avec l'épaule, mais à un mètre de la balustrade. Julian Schmutz a sorti les poings pour faire passer un message au Lausannois qui a finalement reçu 50 minutes de pénalité sur une seule action!

Bienne a lui connu un deuxième revers de rang en allant perdre 5-2 à Zurich. Les Seelandais avaient pourtant égalisé à 2-2 via Brunner à la 45e. Mais Andrighetto, puis Schäppi et Azevedo ont donné la victoire aux Lions.

Super-G de Beaver Creek: Odermatt manque le doublé pour 0''03

Image: KEYSTONE/AP/Gregory Bull

Marco Odermatt a manqué pour trois centièmes le doublé en Super-G à Beaver Creek. Le Nidwaldien a été battu par le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde.

A la question de savoir qui était en mesure de battre Marco Odermatt sur cette course, on avait envie de répondre: lui-même. Sans rien enlever à la performance de Kilde, "Odi" possédait 0''29 d'avance après 40 secondes de course. Mais un manque de précision sur la fin a coûté le doublé - ou le triplé si l'on prend la course de 2019 - au Nidwaldien sur ce deuxième Super-G de Beaver Creek.

Exceptionnel la veille sur la partie finale du tracé, Odermatt a cette fois dû laisser la vedette à Kilde en concédant 15 centièmes sur les 18 dernières secondes de course. Pas grave pour le leader du général qui a une fois encore pris des points à ses rivaux dans la lutte au gros globe.

Moins à l'aise qu'en descente, Travis Ganong (3e) a décroché son premier podium dans la discipline. L'Américain fait involontairement les affaires d'Odermatt en repoussant Matthias Mayer, Vincent Kriechmayr et Alexis Pinturault aux places 4, 5 et 6.

Le résultat d'ensemble des Suisses est moins reluisant que jeudi. Gino Caviezel a pris la 9e place, Beat Feuz la 14e et Loïc Meillard la 17e. En ce début de saison, le skieur d'Hérémence pourrait se rebaptiser "Monsieur une erreur par course". Coupable jeudi sur le milieu du tracé, le Valaisan d'origine neuchâteloise a remis ça lors de ce bis. Rageant alors qu'il a clairement le ski pour se mêler à la lutte devant.

Très bon 8e la veille, Justin Murisier a pris des risques qui n'ont pas payé. A l'instar du Bagnard, Urs Kryenbühl n'a pas terminé sa course.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Le Bayern bat Dortmund +++ Feuz 3e à Beaver Creek
Elles sont là, elles sont fraîches! Les infos sportives à ne pas rater.
L’article