DE | FR
Image: AP
Sport en direct

Sion laisse filer 2 points contre Lucerne +++ Jil Teichmann en quart

Elles sont là, elles sont fraîches! Les infos sportives à ne pas rater.
22.09.2021, 05:2024.09.2021, 05:58
team watson / ats

Sion laisse filer deux points contre Lucerne

Image: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Le FC Sion a, une nouvelle fois, laissé échapper la victoire en fin de match. Contre Lucerne, les Valaisans ont dû se contenter du match nul (1-1) lors de la 7e journée de Super League.

Les hommes de Marco Walker semblaient avoir fait tout juste pour empocher leur troisième succès de l'exercice. Bien sûr, le jeu des Sédunois était encore hésitant, mais quand Guillaume Hoarau a ouvert la marque peu avant la mi-temps après avoir envoyé le ballon sur le poteau d'un coup de tête, l'avantage n'était pas immérité.

En deuxième période, les Valaisans ont paru même dominer dans le jeu. Wesley a possédé la balle de match à la 62e après avoir dupé l'expérimenté Badstuber mais il a buté sur le gardien Vaso Vasic, qui remplaçait l'habituel titulaire, Marius Müller. Deux points se sont envolés quand le jeune Théo Berdayes a commis une incompréhensible faute de bras dans ses seize mètres. Lorik Emini, qui venait d'inquiéter très sérieusement Fayulu d'un tir dangereux juste auparavant, n'a pas manqué cette occasion pour égaliser sur penalty (81e).

Les joueurs de Fabio Celestini n'ont toujours pas remporté le moindre match de championnat cette saison. Ils prennent un point d'avance sur la lanterne rouge, Lausanne.

Au Cornaredo, Lugano, dirigé par Mattia Croci-Torti, a partagé l'enjeu (1-1) avec Grasshopper. Les Tessinois avaient pris l'avantage à la faveur d'un incroyable autogoal concocté par le duo Diani - Margreitter (50e). Le puissant Autrichien se rachetait en arrachant l'égalisation à la 91e minute. Les Luganais bénéficiaient d'une occasion en or sous la forme d'un penalty suite à une faute de main de Schmied à la 95e minute. Las, Olivier Custodio tirait à côté des buts de Moreira !

Teichmann se hisse en quart à Ostrava

Image: KEYSTONE/AP/DARRON CUMMINGS

Jil Teichmann (WTA 42) a imité Belinda Bencic (WTA 11) en se qualifiant pour les quarts de finale du tournoi WTA 500 d'Ostrava.

La Suissesse s'est imposée 6-3 1-6 6-4 devant Alison Riske (WTA 32) au 2e tour. Elle défiera vendredi la Tchèque Petra Kvitova (WTA 10), qu'elle a battue sur abandon en mars dernier à Dubaï sur la route la menant aux demi-finales.

La gauchère a mis 1h59' pour vaincre la résistance d'Alison Riske, finaliste la semaine dernière à Portoroz où elle a remporté deux matches de suite pour la première fois depuis janvier 2020. Elle disputera vendredi son 10e quart de finale sur le circuit principal, le quatrième de l'année.

Impressionnante au 1er tour face à Angelique Kerber (WTA 15), Jil Teichmann a parfaitement su se reprendre jeudi après la perte du deuxième set. Mais rien ne fut simple dans l'ultime manche, où elle a signé le break décisif dans le dernier jeu après avoir laissé Alison Riske revenir de 3-1 à 3-3.

Naples et Osimhen volent en tête de la Serie A

Image: KEYSTONE/EPA/LUCA ZENNARO

Le leader Naples, emmené par un Victor Osimhen en jambes, auteur d'un doublé sur la pelouse de la Sampdoria (4-0), a poursuivi son sans-faute en championnat avec une cinquième victoire en 5 matches.

Pendant que le Napoli vole en tête, la Lazio Rome continue de se chercher: les Laziali de Maurizio Sarri ont péniblement pris un point sur le terrain du Torino (1-1), à trois jours du derby de la capitale contre la Roma.

Osimhen, dont la première saison napolitaine avait été perturbée par une longue blessure à l'épaule, a inscrit cinq buts en une semaine, entre Serie A et Ligue Europa, soit déjà la moitié de son total de tout son exercice précédent.

D'une reprise en finesse (10e), le Nigérian a montré la voie avant de mettre le but du 3-0, en force cette fois, juste après la pause (50e).

Fabian Ruiz (39e) et Piotr Zielinski (59e), avec des frappes au ras des poteaux, ont aussi participé à cette seconde large victoire de la semaine après le 4-0 infligé lundi à Udinese, également en déplacement.

Avec 15 points, Naples compte deux longueurs d'avance sur l'Inter Milan (2e) et l'AC Milan (3e), et dix sur la Juventus (12e).

La Lazio Rome (7e), elle, avance toujours au ralenti avec un troisième match consécutif sans victoire.

Surpris par une belle équipe du Torino et un but du Croate Marko Pjaca (76e), les joueurs de Sarri ont arraché l'égalisation dans le temps additionnel grâce à un penalty de l'inévitable Ciro Immobile (90+1e), son sixième but de la saison.

Bencic lâche cinq jeux face à Sorribes Tormo

Image: KEYSTONE/AP/Elise Amendola

Belinda Bencic (WTA 11) jouera son huitième quart de finale de l'année vendredi à Ostrava. La St-Galloise a dominé l'Espagnole Sara Sorribes Tormo (WTA 36) 6-2 6-3 en 88' en 8e de finale.

Exemptée de 1er tour en tant que tête de série no 3, Belinda Bencic aurait pu s'imposer plus nettement encore. La championne olympique de simple a en effet manqué une balle de 6-2 5-0 service à suivre, avant de perdre trois jeux d'affilée. Mais elle s'est parfaitement ressaisie, s'adjugeant les trois derniers jeux du match.

Stoppée trois fois consécutivement au stade des quarts de finale depuis son titre aux Jeux de Tokyo (Cincinnati, US Open et Luxembourg), Belinda Bencic affrontera vendredi Anett Kontaveit (WTA 30). Elle a perdu nettement l'unique duel livré face à l'Estonienne, en 16e de finale de l'Open d'Australie 2020 (6-0 6-1).

Le premier Grand Prix de Miami aura lieu du 6 au 8 mai

Image: KEYSTONE/AP/Luca Bruno

Le premier Grand Prix de Formule 1 organisé à Miami, en Floride (Etats-Unis), aura lieu du 6 au 8 mai 2022, ont annoncé les organisateurs dans un communiqué jeudi.

"La construction du circuit progresse conformément aux attentes et, maintenant que notre date a été confirmée par la Formule 1, nous pourrons rapidement poursuivre en révélant plus de détails sur l'expérience qui sera vécue au bord de la piste", commente le PDG du GP, Richard Cregan.

Le GP de Miami se déroulera à Miami Gardens, à quelque trente kilomètres au nord de l'emblématique Miami Beach. Le circuit est construit autour du Hard Rock Stadium, antre de l'équipe de football américain des Miami Dolphins (dont le PDG Tom Garfinkel est le promoteur du GP) et de l'Open de tennis de Miami.

Les Etats-Unis accueillent déjà depuis 2012 un GP à Austin, au Texas (le 24 octobre cette année), mais la F1 cherche à s'implanter davantage au pays de l'IndyCar et de la NASCAR.

Miami sera ainsi la 11e destination à accueillir la F1 dans le pays, après Riverside, Sebring, Watkins Glen, Long Beach, Las Vegas, Detroit, Dallas, Phoenix, Indianapolis et Austin.

Selon des versions provisoires du calendrier 2022 parues dans les médias spécialisés, 23 courses (un nombre record) seraient au programme de la saison 2022, entre Bahreïn fin mars et Abou Dhabi fin novembre.

Le GP de Monaco, en mai, se déroulera sur trois jours au lieu de quatre (de vendredi à dimanche plutôt qu'à partir de jeudi), a annoncé mercredi le président de la Formule 1, Stefano Domenicali.

Le GP de France devrait a priori se tenir mi-juillet sur le circuit Paul Ricard du Castellet.

Ce calendrier sera officialisé à l'occasion du Conseil mondial du sport automobile le 15 octobre.

ATP Challenger à Bienne: Stricker et Hüsler continuent

Dominic Stricker: un avenir prometteur
Dominic Stricker: un avenir prometteur
Image: KEYSTONE/Manuel Lopez

Dominic Stricker (ATP 287) poursuit sur sa lancée. Au tournoi Challenger de Bienne, le jeune Bernois (19 ans) a remporté un duel suisse en 8es de finale contre Henri Laaksonen (ATP 116).

Stricker s'est imposé en trois sets, 6-1 4-6 6-3, face au Schaffhousois, tête de série no 2. Le Bernois aurait même pu l'emporter plus rapidement puisqu'il a mené 4-2 dans la deuxième manche. Dans le set décisif, un seul break lui a suffi pour mener 5-3.

Le vainqueur de Roland-Garros juniors 2020 va ainsi encore gagner au moins huit rangs au classement ATP. Il avait débuté l'année en 1168e position. Au prochain tour, son adversaire sera l'Allemand Tobias Kamke (ATP 257).

Hüsler passe aussi

Un autre Suisse s'est qualifié pour les quarts de finale, en l'occurrence Marc-Andrea Hüsler (ATP 159). Le Zurichois a battu le Français Enzo Couacaud 6-4 6-4. Il affrontera encore un Français, soit Antoine Escoffier (ATP 396). Hüsler et Stricker ne peuvent pas se rencontrer avant la finale.

World Tour: Nibali signe chez Astana pour 2022

Nibali sous la pluie lors du Tour de France 2016
Nibali sous la pluie lors du Tour de France 2016
Image: KEYSTONE/AP/PETER DEJONG

Vincenzo Nibali portera à nouveau le maillot de l'équipe Astana. L'Italien âgé de 36 ans a signé un contrat d'une saison avec elle. Il avait déjà couru pour Astana de 2013 à 2016.

Durant son passage, il avait gagné le Tour de France 2014 et deux fois le Tour d'Italie, en 2013 et 2016. Nibali a ensuite roulé chez Bahrain-Merida et Trek-Segafredo, mais le Sicilien n'a pas connu le même succès malgré des victoires dans le Tour de Lombardie 2017, Milan - San Remo 2018 et des étapes de la Grande Boucle et du Giro.

Formule 1: Haas confirme Schumacher et Mazepin pour 2022

Image: KEYSTONE/EPA/STEPHANIE LECOCQ

L'Allemand Mick Schumacher et le Russe Nikita Mazepin piloteront toujours pour Haas en Formule 1 en 2022. L'écurie américaine l'a confirmé jeudi en marge du Grand Prix de Russie à Sotchi.

Comme attendu, Mazepin, le fils du dirigeant du sponsor titre de Haas, Uralkali, et Schumacher, soutenu par Ferrari, qui motorise l'équipe, "seront associés pour la deuxième année consécutive", est-il précisé. Les deux pilotes de 22 ans ont fait leurs débuts dans la catégorie reine du sport automobile au début de la saison 2021.

Franchir une étape

Parmi les pilotes titulaires, ils sont les seuls à ne pas avoir inscrit de point faute de disposer d'une voiture compétitive. "Nous croyons pouvoir progresser en tant qu'équipe et offrir à Mick et Nikita une monoplace performante pour franchir la prochaine étape de leur carrière en Formule 1" la saison prochaine, quand de toutes nouvelles F1 feront leur entrée en piste, a promis le team principal Guenther Steiner.

"Cette première année avec Haas est passionnante et instructive et je suis sûr que je pourrai apporter toute l'expérience que j'ai acquise l'année prochaine", a réagi pour sa part le fils de Michael Schumacher. "La nouvelle réglementation technique, l'ambition impressionnante de toute l'équipe et le soutien de Ferrari, je crois que tout cela nous rapprochera du peloton en 2022 et que nous pourrons nous battre pour les points."

WTA 1000 d'Indian Wells: Naomi Osaka renonce

Image: KEYSTONE/EPA/PETER FOLEY

La Japonaise Naomi Osaka ne jouera pas lors du WTA 1000 d'Indian Wells. Elle est toujours en proie de récurrents problèmes d'anxiété.

Osaka (23 ans) avait annoncé vouloir faire une pause pendant "un certain temps" après avoir été éliminée au 3e tour de l'US Open par la Canadienne Leylah Fernandez, future finaliste. "Honnêtement, je ne sais pas quand je jouerai mon prochain match", avait déclaré la Japonaise avant de fondre en larmes.

Naomi Osaka compte quatre victoires en Grand Chelem. Elle a remporté l'US Open (2018, 2020) et l'Open d'Australie (2019, 2021).

Liga: le Real Madrid leader

Image: KEYSTONE/AP/Manu Fernandez

Grâce à un triplé de Marco Asensio et à un Karim Benzema encore stratosphérique, le Real Madrid a balayé le promu Majorque 6-1 au Santiago-Bernabeu. Le Real prend ainsi la tête du classement.

Les piliers du Real tiennent toujours debout ! Asensio, né à Majorque et formé au club jusqu'en 2015, a passé trois buts à son ancienne équipe pour sa première titularisation de la saison. Karim Benzema a marqué deux buts et a livré deux passes décisives pour surfer sur la vague de son début de saison canon.

Benzema impressionne

Benzema totalise déjà 8 buts et 7 passes décisives sur les six premiers matches de la saison en Liga, des chiffres supérieurs au Lionel Messi de la saison 2011-2012 (8 buts et 5 passes) et au Cristiano Ronaldo de la saison 2014-2015 (13 buts et 1 passe).

L'efficacité redoutable de "KB9" et la précision d'Asensio, qui n'a célébré aucun de ses buts par respect pour son ancienne formation, ont quelque peu éclipsé la première titularisation d'Eduardo Camavinga. Le prodige français est sorti sous les applaudissements à la 60e, après avoir pris le temps de régaler le public d'un crochet spectaculaire (10e).

YB une classe au-dessus du LS

Image: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Young Boys a infligé une correction au Lausanne-Sport lors du premier match de la 7e journée de Super League. Le champion s'est imposé 6-1 à la Tuilière.

Que se passe-t-il quand un club champion en titre, tombeur de Manchester United en Ligue des champions, rencontre une formation qui n'a pas gagné un match cette saison et qui a péniblement éliminé Bulle en 16es de finale de la Coupe de Suisse? Eh bien le fort donne une leçon au faible.

Les Bernois ont passé un début de soirée extrêmement plaisant en montrant aux Vaudois tout ce qui leur manquait pour être une vraie force dans ce championnat.

Bons sur le terrain, bons au pressing, bons dans leurs passes, à l'aise techniquement, les joueurs de David Wagner ont fait la loi dans la capitale olympique. Et comme en face les hommes de Borenovic doutent, la sanction s'est matérialisée tout d'abord par deux buts en première mi-temps (27e et 31e). Trop naïfs, les Lausannois n'ont jamais osé regarder YB dans les yeux.

De retour des vestiaires, Fassnacht a enfoncé le clou, puis Siebatcheu a enfilé le 4e à la 62e. Totalement désorganisés, les Vaudois ont encore encaissé deux buts (85e et 88e).

Du côté bleu et blanc, il a fallu attendre la 80e (!) minute pour voir Lausanne tester les réflexes de von Ballmoos. C'est Ouattara qui a expédié une belle frappe du gauche. Rebelote quelques instants plus tard, mais le portier d'YB a encore pu dévier l'envoi. La seule minuscule lueur est finalement venue sur corner et le but de l'honneur signé Amdouni, mais cela reste pauvre pour une formation qui reste collée au fond de la classe avec trois petits points.

Les Suisses manquent le bronze pour cinq centièmes

Image: KEYSTONE/AP/Olivier Matthys

La Suisse a manqué de 5 centièmes le podium dans le contre-la-montre par équipe mixte des Championnats du monde à Bruges. C'est l'Allemagne qui l'a emporté.

En 2021, les contre-la-montre et la Suisse n'ont pas souvent été bons amis avec des centièmes rarement du bon côté. On peut notamment avoir de la peine pour Stefan Küng. Voici à peine deux mois, le Thurgovien finissait 4e du contre-la-montre olympique en manquant le podium pour quatre dixièmes. Mercredi, deux jours après sa 5e place dans le contre-la-montre individuel des Championnats du monde, le Thurgovien a connu une nouvelle désillusion en Belgique.

Le champion d'Europe de l'effort solitaire a dû lever les yeux au ciel lorsque lui, ses trois coéquipières et ses deux compatriotes masculins ont été écartés de la 3e place par l'Italie dans le contre-la-montre mixte. Pour cinq centièmes sur une course de 51 minutes! "Bien sûr que c'est frustrant, on peut chercher ces cinq centièmes partout, a souligné Küng, tout en affirmant qu'il était satisfait de la performance de l'équipe. Nous aurions aimé gagner une médaille pour la Suisse. Malheureusement, la chance n'était pas de notre côté."

La vététiste Nicole Koller surprend

Dans cette discipline naissante des Championnats du monde, organisée pour la deuxième fois, Küng, ainsi que Stefan Bissegger et Mauro Schmid, ont réalisé une solide performance dans un peloton de classe mondiale. Le trio masculin a cédé la place aux femmes en cinquième position après la moitié des 44,5 km. Emmenées par Marlen Reusser, double médaillée d'argent des Championnats du monde dans le contre-la-montre individuel depuis lundi, les femmes ont commencé à rattraper leur retard.

Alors qu'Elise Chabbey n'a pas connu sa meilleure journée et a dû lâcher prise très tôt, la spécialiste de VTT Nicole Koller s'est imposée dans le trio. La St-Galloise de 24 ans, qui avait participé aux finales de la saison aux États-Unis dimanche dernier, a suivi Reusser jusqu'au bout. C'est d'autant plus surprenant que la dernière fois que Koller a roulé sur un vélo de contre-la-montre remonte à sept ans.

Tony Martin: des adieux de rêve

Alors que les Suisses pleurent cette médaille manquée, Tony Martin doit se pincer pour y croire. L'Allemand de 36 ans, quadruple champion du monde en contre-la-montre individuel en 2011, 2012, 2013 et 2016, a fait ses adieux lors de la toute dernière course de sa carrière sur une nouvelle médaille d'or. Avec l'équipe allemande, il a relégué les tenants du titre néerlandais à la deuxième place à 13 secondes. "C'est un rêve de repartir avec l'or des championnats du monde", a lâché un Martin tout sourire sous le soleil de Bruges.

La marathonienne Mary Keitany prend sa retraite à 39 ans

Image: KEYSTONE/AP/Sang Tan

La Kényane Mary Keitany, quadruple vainqueure du marathon de New York et triple vainqueure de celui de Londres, met fin à sa carrière à 39 ans après une blessure à la hanche.

Elle avait été privée de compétition ces deux dernières années.

Keitany est l'une des plus grandes marathoniennes de l'histoire, et détient le record féminin sur la distance, établi sans lièvre masculin lors du marathon de Londres 2017 en 2h17'01''. La Kényane Brigid Kosgei qui a couru les 42,195 km en 2h14'04'' lors du marathon de Chicago 2019 avait elle bénéficié de deux lièvres masculins.

"Je me suis beaucoup cherchée, et nous avons décidé avec mon manager italien Gianni Demadonna que c'était mieux pour moi d'arrêter", a déclaré Keitany, qui n'avait commencé les courses de fond qu'après la naissance de son premier enfant en 2008.

"J'ai contracté une blessure à la hanche après mon dernier marathon de Londres en 2019, qui a amputé ma capacité à m'entraîner et je n'ai pas pu concourir efficacement depuis. Je crois que j'ai rencontré le succès dans cette carrière et que c'est la meilleure décision que je puisse prendre" a-t-elle poursuivi.

En dix ans de carrière, Keitany s'est également emparée des records sur 10 miles, 20km, semi-marathon et 25km.

Daniel Vukovic annonce sa retraite

Image: KEYSTONE/MARCEL BIERI

Daniel Vukovic (35 ans) a annoncé son départ à la retraite sur les réseaux sociaux. Le défenseur canado-suisse n'a plus trouvé de club après deux dernières saisons passées aux Rapperswil-Jona Lakers.

Vukovic, déniché par Chris McSorley, avait débarqué à Genève-Servette en 2009. Ce robuste défenseur au sens du sacrifice aigü a passé onze saisons aux Vernets avant de prendre la direction du canton de St-Gall. Il a disputé 659 matches de National League avec une finale perdue contre Berne en 2010 et deux Coupes Spengler (2013 et 2014).

Samuel Eto'o candidat à la présidence de la fédération

Image: KEYSTONE/AP/DMITRY LOVETSKY

L'ex-international camerounais Samuel Eto'o, 40ans, a annoncé sa candidature à la présidence de la fédération camerounaise de football (Fecafoot).

"J'ai le plaisir et l'honneur de vous annoncer ma candidature à la présidence de la Fédération camerounaise de football", a écrit sur son compte Twitter l'ex-attaquant star de Barcelone passé aussi par l'Inter Milan, Chelsea et le Real Madrid entre autres.

"Après mûre réflexion, j'ai pris cette liberté par amour du Cameroun et par passion pour notre football", a expliqué Eto'o, ajoutant: "il est temps de lancer le chantier de la reconstruction de notre football".

L'annonce de la candidature du jeune retraité du football intervient alors que la Fecafoot est en crise depuis plusieurs mois.

L'actuel président, Seidou Mbombo Njoya, avait été élu en 2018, mais son élection, contestée par plusieurs acteurs de football camerounais, avait été annulée à la mi-janvier par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Malgré tout, il est resté en poste avec pour mission de travailler à l'organisation de nouvelles élections.

Ce maintien en poste a été mal accueilli par une frange d'acteurs sportifs qui avaient alors décidé de nommer un autre président à la tête de la Fecafoot. Celui-ci n'a pas cependant bénéficié du soutien des autorités, de la Confédération africaine de football (CAF) et de la FIFA.

En 2018, Samuel Eto'o avait soutenu la candidature de M. Mbombo Njoya mais il exprime aujourd'hui sa "déception". Les promesses faites il y a trois ans par l'actuel président "me paraissaient digne d'intérêt pour l'avenir de notre pays", s'est-il justifié. "A l'heure du bilan, je n'ai pas de regrets même si les fruits n'ont pas tenu la promesse des fleurs", a-t-il constaté.

L'élection du nouveau président est prévue en décembre.

Le Cameroun accueillera du 9 janvier au 7 février 2022 la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

En direct

Une campagne pour la troisième dose de vaccin sème la zizanie aux Etats-Unis

Lire l’article
Link zum Artikel