DE | FR
Pour leur deuxième match à l'Euro, les footballeurs suédois ont dominé la Slovaquie 1-0 vendredi à Saint-Pétersbourg.
Pour leur deuxième match à l'Euro, les footballeurs suédois ont dominé la Slovaquie 1-0 vendredi à Saint-Pétersbourg.
Image: keystone
Sport en direct

L'Angleterre et l'Ecosse à égalité ++ La Suède bat la Slovaquie

Elles sont là, elles sont fraîches! Les infos sportives à ne pas rater.
17.06.2021, 14:40
team watson / ats

L'Angleterre à la peine

Image: KEYSTONE/EPA/Andy Rain / POOL

Le chemin vers un premier titre européen demeure bien tortueux pour l'Angleterre. A Wembley, les Anglais n'ont pu masquer leurs limites lors d'un 0-0 bien inattendu contre l'Ecosse.

Face à des Ecossais qui auraient pu rafler la mise sans une parade magnifique de Jordan Pickford et sans un sauvetage sur la ligne de Reece James, la formation de Gareth Southgate a peiné. Elle n'a que trop rarement pu imposer son jeu. Elle n'a, surtout, jamais trouvé Harry Kane à la pointe de l'attaque. Déjà bien discret lors du succès 1-0 devant la Croatie, le capitaine des Three Lions est vraiment dans le dur en ce début de tournoi. De son retour en forme dépend en partie le succès de l'Angleterre.

Après ce nul, les Anglais sont virtuellement qualifiés, mais ils devront battre la République tchèque pour s'assurer la première place du groupe. Quant aux Ecossais, une victoire face à la Croatie pourrait leur permettre de se qualifier. Avec l'état d'esprit et la générosité témoignés lors de ce derby contre l'Angleterre, l'Ecosse a marqué les esprits. Les bookmakers ne lui donnaient, en effet, pratiquement aucune chance d'éviter la défaite.

La tête de Stones

Le scénario de cette rencontre aurait sans doute épousé un autre scénario si la tête de John Stones avait été cadrée plutôt que de trouver le poteau sur le premier corner de l'Angleterre. Cette occasion du défenseur de Manchester City fut la plus franche de la soirée pour les Three Lions. Gareth Southgate espérait sans doute davantage de la part de son équipe qui ne justifie pas pour l'instant toutes les promesses placées en elle.

Un point qui vaut de l'or pour les deux équipes

Luka Modric et la Croatie: il faut maintenant battre l'Ecosse.
Luka Modric et la Croatie: il faut maintenant battre l'Ecosse.
Image: KEYSTONE/EPA/Petr Josek / POOL

Vice-Championne du monde en titre, la Croatie est enfin lancée. Battue 1-0 par l'Angleterre dimanche dernier, elle a cueilli à Glasgow un point (1-1) face à la République tchèque qui vaut de l'or.

Menée au score à la pause sur un penalty sévère dicté pour une faute de Dejan Lovren sur Patrik Schick, la Croatie a eu le bonheur d'égaliser juste après la reprise grâce à Ivan Perisic. Après un coup-franc joué très vite, le joueur de l'Inter a trompé l'ex-Bâlois Tomas Vaclik dont la main ne fut pas assez ferme.

Les deux formations ont semblé ensuite se contenter de ce résultat. Il qualifie à 99,9 %% les Tchèques qui avaient battu l'Ecosse 2-0 lors de leur premier match. Il offre, par ailleurs, une chance aux Croates de les rejoindre en cas de succès sur l'Ecosse mardi prochain. Victorieux de seulement deux de leurs dix derniers matches - contre Malte et Chypre -, Luka Modric et ses coéquipiers auront tout intérêt à élever le curseur pour éviter une mauvaise surprise contre l'équipe présumée la plus faible du groupe.

Avec cette formule qui n'élimine au premier tour que huit des vingt-quatre équipes, ces arrangements entre amis sont courants. Le prochain concernera les Ukrainiens et les Autrichiens qui seront tous les deux qualifiés s'ils partagent l'enjeu lundi.

Un point qui vaut de l'or pour les deux équipes

Luka Modric et la Croatie: il faut maintenant battre l'Ecosse.
Luka Modric et la Croatie: il faut maintenant battre l'Ecosse.
Image: KEYSTONE/EPA/Petr Josek / POOL

Vice-Championne du monde en titre, la Croatie est enfin lancée dans cet Euro. Battue 1-0 par l'Angleterre dimanche dernier, elle a cueilli à Glasgow un point (1-1) face à l'Ecosse qui vaut de l'or.

Menée au score à la pause sur un penalty sévère dicté pour une faute de Dejan Lovren sur Patrik Schick, la Croatie a eu le bonheur d'égaliser juste après la reprise grâce à Ivan Perisic. Après un coup-franc joué très vite, le joueur de l'Inter a trompé l'ex-Bâlois Tomas Vaclik dont la main ne fut pas assez ferme.

Les deux formations ont semblé ensuite se contenter de ce résultat. Il qualifie à 99,9 %% les Tchèques qui avaient battu l'Ecosse 2-0 lors de leur premier match. Il offre, par ailleurs, une chance aux Croates de les rejoindre en cas de succès sur l'Ecosse mardi prochain. Victorieux de seulement deux de leurs dix derniers matches - contre Malte et Chypre -, Luka Modric et ses coéquipiers auront tout intérêt à élever le curseur pour éviter une mauvaise surprise contre l'équipe présumée la plus faible du groupe.

Avec cette formule qui n'élimine au premier tour que six des vingt-quatre équipes, ces arrangements entre amis sont courants. Le prochain concernera les Ukrainiens et les Autrichiens qui seront tous les deux qualifiés s'ils partagent l'enjeu lundi.

Un succès capital pour la Suède

Image: KEYSTONE/EPA/Anatoly Maltsev

Après avoir tenu l'Espagne en échec à Séville (0-0), la Suède a fait un pas décisif vers la qualification pour les huitièmes de finale. Elle a battu la Slovaquie 1-0 à Saint-Pétersbourg.

Après avoir tenu l'Espagne en échec à Séville (0-0), la Suède a fait un pas décisif vers la qualification pour les huitièmes de finale. Elle a battu la Slovaquie 1-0 à Saint-Pétersbourg."Bourreau" de la Suisse il y a trois ans sur cette même pelouse de l'ancienne capitale impériale, Emil Forsberg a inscrit le seul but de la rencontre à la 77e minute. Le demi de Leipzig a transformé un penalty qui avait été accordé pour une faute du gardien Martin Dubravska sur Aleander Isak.

Dans un match plutôt fermé en raison du choix de la Slovaquie de "tenir" le 0-0 après leur succès 2-1 devant la Pologne, les Suédois ont obtenu un juste salaire. Après l'heure de jeu, les Scandinaves ont su trouver, en effet, un second souffle pour exercer un ascendant très net. Avant de provoquer le penalty, Alexander Isax s'était, ainsi, procuré deux chances en or. Le jeune attaquant de la Real Sociedad (21 ans) fut le meilleur homme d'un match pour s'inscrire comme le digne héritier de Zlatan Ibrahimovic.

Eclair dans la grisaille pour Tom Lüthi: 10e rang aux essais

Image: KEYSTONE/EPA/Alejandro Garcia

Tom Lüthi a aperçu un peu de soleil à l'occasion de la première journée d'essais du Grand Prix d'Allemagne. Le Bernois a terminé dans le top 10 sur le Sachsenring pour la première fois de la saison.

Dixième, l'Emmentalois n'a concédé que neuf dixièmes de seconde au meilleur temps de l'Australien Remy Gardner. Lüthi n'est jamais parti mieux placé que 17e sur la grille cette saison. A lui de confirmer ce samedi lors de la qualification dans une catégorie où quinze pilotes sont réunis dans la même seconde ce vendredi.

Le départ de la course des Moto2 dimanche sera donné à 12h20 sur le circuit près de Chemnitz.

Luca Zuffi s'engage avec le FC Sion

Le milieu de terrain Luca Zuffi rejoint le FC Sion. Belle prise pour le club valaisan.
Le milieu de terrain Luca Zuffi rejoint le FC Sion. Belle prise pour le club valaisan.
Image: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Non retenu par le FC Bâle, Luca Zuffi (31 ans) poursuivra sa carrière au FC Sion. Le Zurichois s'est engagé pour trois saisons avec le club valaisan.

Né à Winterthour, le milieu de terrain a été formé dans le club de sa ville avant de rejoindre les rangs du FC Thoune en 2012, puis ceux du FC Bâle en 2014. En sept ans avec le club rhénan, il a remporté trois Championnats et deux Coupes. Le gaucher a également participé à plusieurs campagnes européennes, aussi bien en Ligue des Champions qu’en Europa League.

Au total, il compte 254 matchs de Super League à son actif en inscrivant 31 buts et délivrant 56 passes décisives. Il compte quatre sélections en équipe de Suisse.

"C'est un joueur d’expérience qui a toujours eu une mentalité exemplaire et qui sera en mesure de nous apporter son vécu, notamment à nos jeunes joueurs. Hormis ses qualités footballistiques, il colle parfaitement à la mentalité valaisanne et à l’état d’esprit qui caractérise notre canton", affirme Barthélémy Constantin, le directeur sportif du club valaisan dans un communiqué

Le Sud-Africain Manyonga suspendu 4 ans

Image: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Le Sud-Africain Luvo Manyonga, vice-champion olympique en titre du saut en longueur, a été suspendu quatre ans pour manquements à ses obligations de localisation antidopage.

L'annonce a été faite par l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU) vendredi.

Manyonga, 30 ans, était suspendu provisoirement depuis janvier. C'est la deuxième condamnation antidopage de l'athlète, qui se voit fermer les portes des Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet - 8 août) mais aussi de Paris en 2024.

Dernière chance pour lui, Luvo Manyonga peut encore faire appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), mais sa présence à Tokyo paraît très hypothétique: il n'a plus disputé de compétition depuis sa 4e place aux Mondiaux de Doha (Qatar) en septembre 2019.

Record à 8m65

Vice-champion olympique du saut en longueur en 2016 à Rio, Manyonga avait également été sacré champion du monde de la discipline en 2017 à Londres et vice-champion du monde en salle en 2018 à Birmingham. Il possède un record personnel à 8m65 qui est également le record d'Afrique.

Il avait déjà été suspendu 18 mois pour un contrôle positif à la méthamphétamine en 2012 et a vu ainsi sa sanction alourdie (les quatre ans ont débuté rétroactivement le 23 décembre 2020).

Manyonga, qui a grandi dans la pauvreté du township de Mbekweni près du Cap, avait admis avoir été à l'époque dépendant au "tik", un dérivé de la méthamphétamine.

L'AIU lui reproche d'avoir manqué un contrôle antidopage le 26 novembre 2019 et d'avoir été trop imprécis dans sa localisation par deux fois en 2020.

Les athlètes de très haut niveau sont soumis à de scrupuleuses obligations de localisation (adresse, stages, entraînements, compétitions), et doivent en plus renseigner chaque jour un créneau d'une heure et un lieu afin de pouvoir être testés de façon inopinée.

Trois manquements à ces obligations (un contrôle manqué, le "no show", ou des renseignements imprécis) en moins d'un an sont passibles d'une sanction antidopage.

Demba Ba arrive à Lugano

Image: KEYSTONE/EPA/TOLGA BOZOGLU

Le FC Lugano s'est assuré les services de l'ancien attaquant international sénégalais Demba Ba (36 ans). Il a porté ces deux dernières saisons les couleurs de l'équipe turque de Baseksehir Istanbul.

Ba est né en France mais il a rapidement sillonné l'Europe tout au long de sa carrière avec même un passage en Chine à Shanghaï. Il a joué pour les clubs anglais de West Ham, Newcastle et Chelsea. C'est là qu'il s'était rendu célèbre en inscrivant le but qui privait Liverpool du titre en 2014 après une glissade de son capitaine Steven Gerrard.

La saison dernière, Demba Ba avait participé à la Ligue des champions avec une victoire à domicile contre Manchester United.

Belinda Bencic dans le dernier carré à Berlin

Image: KEYSTONE/EPA/FILIP SINGER

Pour la première fois depuis le mois de février, Belinda Bencic (WTA 12) disputera les demi-finales d'un tournoi WTA. Elle s'est hissée dans le dernier carré à Berlin.

Sur le gazon allemand dans un tournoi label 500, la Saint-Galloise a battu 6-4 4-6 7-6 (7/4) la Russe Ekaterina Alexandrova (WTA 34) après 2h31' de jeu. Sa prochaine adversaire sera la gagnante de la rencontre entre la Française Alizé Cornet (WTA 63) et la Genevoise d'adoption Garbine Muguruza (WTA 13).

Titrée sur gazon en 2019 à Eastbourne, Belina Bencic a une très belle carte à jouer à Berlin. Cette victoire sur le fil contre une adversaire qui n'avait laissé aucune chance au tour précédent à la no 6 mondiale Elina Svitolina est riche de promesses. La Saint-Galloise a retrouvé cette détermination et ce sang-froid qui lui avaient bien manqué ces derniers temps.

Face à Ekaterina Alexandrova, elle a écarté une balle de break à 4-4 au troisième set avant de témoigner d'une très grande maîtrise dans le jeu décisif. "J'ai accusé une saute de concentration lors du deuxième set, explique-t-elle. J'ai pu me reprendre heureusement. Elle avait également su réagir parfaitement après une entame laborieuse. Menée 4-2, elle devait aligner cinq jeux de rang pour prendre une première option sur la victoire.

Yann Sommer papa pour la deuxième fois

Image: KEYSTONE/EPA/CHRISTIAN BRUNA

Yann Sommer est devenu papa pour la deuxième fois.

Le gardien de l'équipe de Suisse a publié une photo sur Instagram qui montre les mains de ses deux filles: Mila, 2 ans, et la dernière-née Nayla, venue au monde mercredi.

Sommer avait quitté l'équipe de Suisse mercredi après le match contre l'Italie (0-3) à Rome en direction de l'Allemagne où se trouvait sa femme.

Sommer a rejoint la sélection helvétique ce vendredi et a pris part à l'entraînement matinal à Rome. L'équipe s'envolera ensuite pour Bakou en vue de disputer son dernier match de poule contre la Turquie.

Décès à 92 ans de Boniperti, légende de la Juventus

Image: KEYSTONE/AP/MASSIMO PINCA

L'ancien international italien Giampiero Boniperti, légende de la Juventus, est décédé ce vendredi à 92 ans, a annoncé le club turinois sur son site.

"C'est la nouvelle que nous aurions voulu ne jamais vous donner. Aujourd'hui, 18 juin 2021, nous saluons pour toujours Giampiero Boniperti qui s'est éteint à Turin à l'âge de 92 ans: il aurait eu 93 ans dans quelques jours, le 4 juillet", a écrit la Juve.

Attaquant des "bianconeri" de 1946 à 1961, Giampiero Boniperti fut longtemps le meilleur buteur de l'histoire de la Juve (178 buts) avant d'être détrôné par Alessandro Del Piero en 2010.

Avec les Azzurri (38 sélections entre 1947 et 1960, 8 buts), il avait participé aux Coupes du monde 1950 et 1954.

Il avait raccroché en 1961, à l'âge de 33 ans.

Il était revenu à la Juve comme président de 1971 à 1990 et n'avait plus quitté le club, dont il était ensuite devenu le président d'honneur.

Une de ses phrases a marqué le club turinois détenteur de multiple trophées en Italie: "l'important c'est de gagner toujours".

"Quand tu exprimes une pensée et cette pensée devient partie de l'ADN du club auquel tu as consacré ta vie, cela signifie que ton caractère est devenu son identité et sa manière d'être. Pour toujours", a conclu la Juve.

Les hommages n'ont pas tardé après l'annonce de son décès, de responsables sportifs aux personnalités politiques en passant par l'un des plus grands gardiens de but de l'histoire, Dino Zoff, qui a évoqué "un grand président, un homme très important pour la Juventus, un pilier, d'abord comme joueur (...) puis comme dirigeant".

Yann Sommer papa pour la deuxième fois

Image: KEYSTONE/EPA/CHRISTIAN BRUNA

Yann Sommer est devenu papa pour la deuxième fois.

Le gardien de l'équipe de Suisse a publié une photo sur Instagram qui montre les mains de ses deux filles: Mila, 2 ans, et la dernière-née Nayla, venue au monde mercredi.

Sommer avait quitté l'équipe de Suisse mercredi après le match contre l'Italie (0-3) à Rome en direction de l'Allemagne où se trouvait sa femme.

Selon un tweet de l'ASF, Sommer a déjà rejoint la sélection helvétique.

Espagne: Busquets, négatif au Covid-19, réintègre la sélection

Image: KEYSTONE/EPA/Kiko Huesca

Le capitaine de la sélection espagnole Sergio Busquets, à l'isolement depuis un test positif au Covid-19 le 6 juin, a été testé négatif et réintègrera la "Roja" ce vendredi.

Il sera donc disponible le deuxième match de l'Euro contre la Pologne samedi soir, a annoncé la fédération espagnole (RFEF).

"Le capitaine de la sélection nationale Sergio Busquets, rejoindra ce vendredi le groupe de l'Espagne et voyagera avec l'équipe à Séville, après avoir vaincu le Covid-19", déclare la RFEF dans un communiqué diffusé vendredi matin.

"L'international catalan a été testé négatif à son dernier test PCR, et après avoir respecté tous les protocoles sanitaires, il pourra réintégrer l'équipe nationale dans les prochaines heures", précise la fédération.

Sergio Busquets a été testé positif au Covid-19 le 6 juin au soir, à cinq jours du coup d'envoi de l'Euro (11 juin - 11 juillet), et avait dû quitter ses équipiers dans une ambulance.

Resté à l'isolement, mais asymptomatique selon le sélectionneur Luis Enrique, Busquets a suivi un programme spécialisé individuel pour rester en forme pendant sa quarantaine.

Son cas positif a bouleversé la dernière ligne droite de la préparation de l'Espagne, qui a dû mettre ses joueurs à l'isolement le temps d'effectuer des tests complémentaires.

Aucun autre joueur n'avait été atteint par le Covid-19. Diego Llorente a été testé positif après la première salve de tests, mais tous ses tests suivants ont été négatifs et il a pu rejoindre le groupe en fin de semaine dernière.

L'Espagne doit partir de Madrid en avion vendredi à 18h00 et atterrir à 19h05 à Séville, où elle affrontera la Pologne samedi soir (21h00) pour essayer de redresser la barre après son nul inaugural contre la Suède (0-0).

Le Finlandais Jere Sallinen à Bienne

Le Finlandais Jere Sallinen, futur Biennois, en action lors du dernier Championnat du monde contre le Canada.
Le Finlandais Jere Sallinen, futur Biennois, en action lors du dernier Championnat du monde contre le Canada.
Image: KEYSTONE/AP/Sergei Grits

Le HC Bienne tient son quatrième joueur étranger. Il s'agit de l'attaquant international finlandais Jere Sallinen (30 ans).

Sallinen a été capitaine d’équipe tant dans son dernier club HIFK Helsinki (FIN) que dans son avant-dernière équipe en Suède à Örebro HK. Avec l’équipe nationale finlandaise, il a remporté la médaille d’or du Championnat du monde en 2019 à Bratislava et deux fois la médaille d’argent dont il y a quelques semaines à l'occasion de la finale perdue contre le Canada à Riga.

Jere Sallinen (1m88/91 kg) a signé un contrat d’une année et il est attendu à Bienne à la fin du mois de juillet.

Nikola Boranijasevic de Lausanne à Zurich

Image: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Nikola Boranijasevic quitte le Lausanne-Sport pour rejoindre le FC Zurich. Le défenseur latéral droit de 29 ans a signé un contrat de trois ans valable jusqu'à l'été 2024.

Boranijasevic avait rejoint le club vaudois en Challenge League en janvier 2019 en provenance du club serbe de 1re division de Napredak Krusevac. Il a disputé 85 matches sous les couleurs lausannoises, totalisant cinq buts et onze passes décisives.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Euro 2020: la Suisse concède le nul et regrette ses occasions ratées

L'équipe de Suisse a entamé son Euro 2020 par un nul 1-1 contre le Pays de Galles.

Tout reste à faire pour la Suisse à l'Euro. Malgré une mi-temps extraordinaire de Breel Embolo (la deuxième), l'équipe de Vladimir Petkovic a concédé le nul devant le Pays de Galles (1-1) à Bakou.

Ce point n'est pas un «bon» point. Face à l'équipe la plus vulnérable dans un groupe qui comprend l'Italie et la Turquie, la victoire était presque impérative. La Suisse doit maintenant aller chercher un résultat ce mercredi à Rome contre l'ogre italien et espérer que la rencontre entre le …

Lire l’article
Link zum Artikel