DE | FR
Les joueurs de Naples célèbrent leur victoire 2-0 face à l'Udinese en Serie A.
Les joueurs de Naples célèbrent leur victoire 2-0 face à l'Udinese en Serie A.
Image: sda
Sport en direct

Naples en tête de la Serie A ++ Tsitsipas change d'avis sur le vaccin

Elles sont là, elles sont fraîches! Les infos sportives à ne pas rater.
12.09.2021, 22:1520.09.2021, 23:24
team watson / ats

Serie A: Naples seul en tête avec le maximum de points

La joie pour les joueurs de Naples
La joie pour les joueurs de Naples
Image: KEYSTONE/EPA/GABRIELE MENIS

Naples occupe seul le fauteuil de leader de Serie A au terme de la 4e journée. L'équipe de Luciano Spalletti a enchaîné avec un quatrième succès consécutif lundi sur la pelouse d'Udinese (4-0).

Les Napolitains ont livré la marchandise dans le Frioul, faisant preuve de solidité et de réalisme. Ils ont marqué par Osimhen (25e), Rrahmani (35e), Koulibaly (52e) et Lozano (84e). Avec le maximum de douze points, Naples compte deux points d'avance sur l'Inter Milan et l'AC Milan.

Vaccin anti-Covid: Tsitsipas a changé d'avis

Image: KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE

Le Grec Stefanos Tsitsipas (ATP 3) a changé d'avis sur la vaccination contre le Covid-19. Il va prochainement recevoir ses deux doses.

Un mois après s'être attiré les critiques du gouvernement grec pour des propos sur la vaccination, Tsitsipas va se faire vacciner contre le Covid-19, a-t-il annoncé lundi. "Je vais le faire cette année (me faire vacciner) pour pouvoir aller dans les magasins ou les restaurants", a affirmé le Grec sur la chaîne Antenna.

"Je n'ai personnellement pas fait la promotion de la vaccination. Je n'étais pas contre la vaccination. Je soutiens tous ceux qui veulent se faire vacciner. Je ne suis pas médecin, je suis joueur de tennis et mon opinion n'est pas la meilleure en termes de médecine, a admis le joueur de 23 ans.

Réticent

Mi-août, Tsitsipas s'était montré réticent à l'idée de se faire vacciner, pointant notamment de possibles effets secondaires. "Personne n'a fait du vaccin une obligation. A un certain stade, je devrai (le faire), j'en suis à peu près sûr, mais jusqu'ici ça n'a pas été obligatoire pour jouer, donc je ne l'ai pas fait, non".

"Je suis jeune, dans la catégorie des moins de 25 ans, pour moi le vaccin n'a pas été assez testé, c'est nouveau. Et il y a des effets secondaires. Je connais personnellement des gens qui en ont eu. Je ne suis pas contre, je ne vois juste pas de raison pour quelqu'un de ma catégorie d'âge d'être vacciné", avait ajouté le Grec.

Confinement mal vécu

Ses propos lui avaient valu des remontrances du gouvernement grec. "Il n'a ni la connaissance, ni le bagage, ni le travail de recherche qui lui permettraient de se former une opinion là-dessus", avait ainsi rétorqué le porte-parole du gouvernement, Giannis Economou.

Tsitsipas, qui était le visage de la campagne grecque "Restez chez vous" l'année dernière au plus fort de la pandémie, a admis qu'il avait eu du mal lors du premier confinement en 2020. "J'avais l'impression que ma vie n'avait aucun sens", a-t-il déclaré à Antenna lundi. "J'avais tellement d'objectifs à accomplir cette saison, pour montrer un nouveau Stefanos, et je savais que l'année était passée. Je n'ai pas pu réaliser ce que je m'étais fixé."

Mondiaux: Marlen Reusser 2e du contre-la-montre

Image: KEYSTONE/EPA/OLIVIER HOSLET

Marlen Reusser a obtenu une médaille d'argent frustrante dans le contre-la-montre des Mondiaux en Belgique. Elle n'est pas parvenue à se parer d'or le jour de son 30e anniversaire.

Quelques jours après son titre européen, la Suissesse, qui était passée en tête aux deux temps intermédiaires, a un peu faibli sur la fin des 30,3 km du parcours. Le titre est revenu à la Néerlandaise Ellen van Dijk (34 ans), qui a précédé Marlen Reusser de dix secondes. Le bronze est revenu à une autre Néerlandaise, Anneliek van Vleuten (38 ans), à 24 secondes.

Abonnée à la 2e place

La Bernoise avait déjà fini deuxième dans la même épreuve l'an passé en Italie, ainsi qu'aux Jeux olympiques cet été. Elle a longtemps pu croire à la victoire puisqu'elle a fait la course en tête sur les deux tiers de ce tracé tout plat fait de longues lignes droites. Mais Ellen van Dijk, déjà championne du monde du chrono en 2013, a terminé en trombe pour monter sur la plus haute marche du podium.

Mattia Croci-Torti promu entraîneur de Lugano

Mattia Croci-Torti parti pour durer avec Lugano.
Mattia Croci-Torti parti pour durer avec Lugano.
Image: KEYSTONE/MARCEL BIERI

Mattia Croci-Torti est désormais l'entraîneur en chef de Lugano. Âgé de 39 ans, celui qui occupait jusqu'à présent le poste par intérim et celui de coach assistant a été promu entraîneur en chef.

Croci-Torti succède au Brésilien Abel Braga, relevé de ses fonctions au début du mois. Le binational Helvético-Italien a signé un contrat jusqu'à la fin de la saison 2022-23, annonce lundi le club tessinois.

Le nouveau coach, qui officiait alors encore à titre intérimaire, a obtenu il y a huit jours un nul prometteur à la tête de l'équipe, contre Bâle (1-1), en Championnat. Il suit toujours sa formation pour obtenir sa licence UEFA-Pro. Croci-Torti figure depuis quatre saisons, hormis une brève interruption, dans le staff technique des bianconeri.

Federer: "Le pire est derrière moi"

Roger Federer garde le moral.
Roger Federer garde le moral.
Image: KEYSTONE/AP/KIRSTY WIGGLESWORTH

"Le pire est derrière moi", a déclaré Roger Federer à Zurich, où il se trouvait lundi dans le cadre d'un rendez-vous avec des sponsors. "Je vais bien, la rééducation avance", a-t-il dit.

S'exprimant avant la Laver Cup qui doit débuter cette semaine (24-26 septembre) à Boston et dont il est le créateur, le maestro a expliqué se remettre progressivement de sa troisième opération à un genou. "Je me réjouis de tout ce qui va encore se présenter à moi", a confié à l'agence de presse allemande SID le 9e joueur mondial, qui a mis fin à sa saison après Wimbledon.

"Quand on revient d'une opération, la prochaine journée est toujours meilleure que la précédente." Mentalement, le champion âgé de 40 ans se dit prêt à se refaire une santé. "J'espère pouvoir reprendre aussi vite que possible un entraînement de condition physique et retourner sur les courts. Mais il me faut un peu de patience."

Et d'ajouter: "C'est une période excitante. Je suis passé par là l'année dernière (la rééducation), ce n'est pas un problème mentalement", a-t-il encore glissé. Le Bâlois - codétenteur de nombre de victoires en Grand Chelem (20) avec Rafael Nadal et Novak Djokovic - considère son retour sur le circuit professionnel comme un nouveau "défi".

"Très dur de regarder"

Une chose est sûre, Federer ne disputera pas la Laver Cup (Europe contre reste du monde) cette année: "Cela me fait beaucoup de mal, bien sûr. Cela va être trois jours très durs à regarder du tennis."

En 2022, lorsque la compétition sera organisée à Londres, Federer a l’intention d’honorer l'épreuve de sa présence. "C'est l'un de mes objectifs, me mettre vraiment en avant pour revenir et jouer là-bas."

Le dernier match de Roger Federer remonte à son quart de finale de Wimbledon (défaite contre le Polonais Hubert Hurkacz en trois sets). Le Rhénan avait ensuite déclaré forfait pour les JO de Tokyo, les Masters 1000 de Toronto et Cincinnati et l’US Open.

Balmer et Thiébaud 19e et 24e contre-la-montre

Image: KEYSTONE/APA/APA/EXPA

Les Neuchâtelois Alexandre Balmer et Valère Thiébaud se sont classés respectivement 19e et 24e du contre-la-montre des M23 aux Mondiaux sur route, à Bruges (BEL). Ils se sont montrés assez satisfaits.

"J'ai bien géré mon effort et je suis content de ma performance, même si le résultat n'est pas extraordinaire", a déclaré, à chaud, Alexandre Balmer. "Je n'avais pas de très bonnes jambes au début, et mon but était de ne pas 'm'écraser'. Ce résultat me donner envie de bosser dans cette discipline, a ajouté le Chaux-de-Fonnier, qui disputera encore la course en ligne à ces Mondiaux.

Spécialiste d'abord de la piste, Valère Thiébaud regrettait un peu de ne pas avoir accéléré plus tôt. L'homme du Val-de-Ruz est parti prudemment en raison de la distance assez importante (30 km), dont il n'a guère l'habitude. "Je vais maintenant me reconcentrer sur la piste, avec les Championnats d'Europe à Granges (5-9 octobre), puis les Mondiaux à Roubaix (16-24 octobre)", a confié celui qui a pris la 8e place de la poursuite par équipes avec la Suisse aux JO de Tokyo.

Le titre a été remporté par le Danois Johan Price-Pejtersen. Il était favori après sa médaille d'or aux Européens il y a dix jours. Il a précédé devant l'Australien Luke Plapp de 10 secondes et le Belge Florian Vermeersch de 11''. Les deux Suisses ont concédé respectivement 1'24'' et 1'31''.

La FIFA veut consulter les fédérations le 30 septembre

Image: KEYSTONE/AP/MATT DUNHAM

La FIFA compte organiser un "sommet en ligne" le 30 septembre pour consulter ses fédérations membres sur son projet controversé de Coupe du monde organisée tous les deux ans.

"À la suite des invitations adressées début septembre aux parties prenantes, y compris à l'ensemble des confédérations, des discussions seront organisées dans les semaines à venir", écrit lundi la FIFA dans un communiqué. L'ambition étant de remplacer le rythme quadriennal des Coupes du monde actuellement par une compétition tous les deux ans.

"La FIFA a également convié ses associations membres à un premier sommet en ligne le 30 septembre 2021. Ce sera l'une des nombreuses occasions d'établir un débat ouvert et constructif au niveau mondial et régional au cours des prochains mois", fait-elle valoir.

Le débat autour d'une Coupe du monde tous les deux ans a été relancé ces derniers jours dans le quotidien français L'Equipe par l'ex-entraîneur Arsène Wenger, directeur du développement de la FIFA. Celui-ci préconise une compétition de sélections chaque année, en alternant Mondial et compétitions continentales, comme l'Euro ou la Copa America.

L'UEFA, la puissante confédération européenne de football, s'y est opposée, assurant que cela "diluerait" le "joyau" du football mondial, selon son président Aleksander Ceferin. La Conmebol sud-américaine a également fait part de son refus, affirmant que ce projet n'avait "aucune justification sportive".

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a promis que des décisions seraient prises d'ici la fin de l'année sur la proposition de refonte de la Coupe du monde.

Dans cette campagne d'opinion, la FIFA a d'ailleurs diffusé jeudi un sondage en ligne faisant état d'une légère majorité d'amateurs de football soutenant l'idée d'un Mondial "plus fréquent". Cette étude contraste avec la nette opposition manifestée par plusieurs dizaines d'associations nationales de supporters.

Osaka sort du top 5

Naomi Osaka veut se ressourcer.
Naomi Osaka veut se ressourcer.
Image: KEYSTONE/EPA/PETER FOLEY

Naomi Osaka est sortie du top 5 mondial lundi. La Japonaise se retrouve 8e, alors que Belinda Bencic est passée de la 12e à la 11e place.

Cinquième la semaine dernière, Naomi Osaka, qui souffre de problèmes psychologiques depuis plusieurs mois et a décidé de faire un break, a encore perdu trois places lundi. De son côté, Simona Halep est désormais 14e (-3) au sein d'un top 20 toujours dominé par l'Australienne Ashleigh Barty.

Chez les hommes, il n'y a aucun changement dans le top 20 du classement toujours emmené par Novak Djokovic devant Daniil Medvedev et Stefanos Tsitsipas. Roger Federer est 9e et Stan Wawrinka, 47e.

Pelé affirme qu'il va "chaque jour un peu mieux"

Image: KEYSTONE

Pelé "donne des coups de poing dans les airs", a-t-il indiqué dimanche. Il célèbre ainsi le fait qu'il se sent "un peu mieux chaque jour" après un bref retour en soins intensifs vendredi.

"La bonne humeur, c'est le meilleur remède et j'en ai beaucoup. Ça ne pourrait pas être différent", a ajouté Pelé, 80 ans, sur son compte Instagram.

Sur la photo qui accompagne ce message, Pelé est assis dans un fauteuil, les poings levés, à l'hôpital Albert-Einstein de Sao Paulo. Son état est "stable", a précisé l'établissement.

L'ancien footballeur, triple vainqueur de la Coupe du monde avec le Brésil (1958, 1962, 1970), avait été opéré le 4 septembre d'une tumeur "suspecte" au côlon découverte lors d'examens de routine.

Il était resté en soins intensifs jusqu'au 14 septembre, avant d'être transféré dans une chambre normale, mais avait fait un bref retour dans une unité de soins intensifs vendredi "à titre préventif" à cause d'une petite "instabilité respiratoire".

"J'ai reçu tellement de gentillesse que j'ai le coeur plein de gratitude", a ajouté l'attaquant de légende pour rassurer ses nombreux fans.

L'Italie retrouve l'or seize ans après son dernier titre

Image: KEYSTONE/EPA/LUKAS KABON

Les Italiens, emmenés par leur passeur Simone Giannelli, ont mis fin à seize ans de disette en remportant le titre européen à Katowice, après leur victoire contre la Slovénie au bout du suspense.

Le dernier titre de l'Italie remontait à 2005 et l'Euro remporté à domicile à Rome. Depuis, les Transalpins s'étaient hissés en finale des Championnats d'Europe en 2011 et 2013 et des Jeux olympiques en 2016 à Rio. A chaque fois ils s'étaient inclinés, mais dimanche ils ont placé pour la septième fois l'Italie au sommet de l'Europe au bout du suspense (22-25, 25-20, 20-25, 25-20, 15-11).

Les joueurs de Ferdinando de Giorgi étaient arrivés sur cet Euro frustrés par leur défaite en quarts de finale des Jeux olympiques de Tokyo contre l'Argentine, aussi surprenante qu'inattendue, et sans leurs deux vedettes vieillissantes Osmany Juantorena (36 ans, retraite) et Ivan Zaytsev (32 ans, opération).

Le sélectionneur avait ainsi fait le choix de la jeunesse, autour de "l'expérimenté" capitaine Simone Giannelli, 25 ans, avec des pépites comme Alessandro Michieletto (19 ans) et Daniele Lavia (21 ans).

Révélation italienne des Jeux et de l'Euro, Michieletto a été un peu plus en retrait dimanche dans la Spodek Arena de Katowice, acquise à la cause de la Slovénie.,

Lavia en fusion

En revanche, Lavia a été en fusion durant toute la rencontre avec 21 points. C'est lui qui a relancé la rencontre sur une série de services en milieu de quatrième set.

Menés 2 sets à 1, les Italiens ont tenté le tout pour le tout en faisant rentrer Yuri Romano (24 ans) dans la 4e manche, un choix qui s'est avéré payant dans le tie-break décisif, moment choisi par Michieletto pour enfin lâcher son bras gauche de feu et trois aces pour mettre ses coéquipiers sur orbite (11-7).

Pour les Slovènes, c'est la troisième finale d'un Championnat d'Europe perdue après les échecs en 2015 contre la France et en 2019 contre la Serbie.

Le Real Madrid reste leader de la Liga après avoir renversé Valence

Image: KEYSTONE/EPA/Kai Foersterling

le Real Madrid a conservé sa position de leader de la Liga dimanche après avoir renversé Valence (2-1), au stade Mestalla, grâce à un but de Karim Benzema en fin de match, lors de de la 5e journée.

Avec 13 points, les hommes de Carlo Ancelotti devancent l'Atletico Madrid (2e avec 11 points) et Valence (3e avec 10 points), et conservent leur invincibilité en championnat avec quatre victoires et 1 nul.

Encore menés à la 86e minute (1-0), les hommes de Carlo Ancelotti ont fait la différence en trois minutes, grâce à Vinicius (86e) et une tête de l'international français Benzema (88), meileur buteur de la Liga avec six buts.

Un Lyon téméraire cède dans les arrêts de jeu à Paris

Image: KEYSTONE/EPA/IAN LANGSDON

Lyon a longtemps espéré décrocher le nul contre le PSG dans le choc du Championnat de France. Las, les Parisiens se sont imposés 2-1 dans les arrêts de jeu grâce à Mauro Icardi.

Positionné sur le côté droit, Shaqiri a souvent été oublié par ses coéquipiers. Au sein d'un Olympique Lyonnais, très entreprenant, les qualités du Bâlois auraient sans doute pu être mieux exploitées. Il a tout de même inquiété le portier parisien Donnarumma d'un tir de loin (18e). Mais il a aussi hérissé le poil de sa défense en provoquant un corner d'une passe en retrait de loin complètement ratée. L'international helvétique a cédé sa place à la 79e minute à Cherki.

Les Lyonnais ont pu croire qu'ils allaient repartir avec quelque chose quand Lucas Paqueta a marqué à la suite d'un centre tout en finesse de Toko Ekambi. Un penalty généreusement accordé à Neymar a permis au Brésilien d'égaliser (66e). Puis à la 93e, un centre de Mbappé était repris de la tête par Icardi, laissé seul par la défense lyonnaise.

Dans le derby entre Nice et Monaco (2-2), disputé à huis clos en raison des incidents du match Nice - OM, Jordan Lotomba a quitté la pelouse sur blessure à la 57e minute. L'ancien latéral du Lausanne-Sport a semblé se blesser seul.

Le Bordeaux de Petkovic gagne enfin

Vladimir Petkovic a enfin fêté un succès en Ligue 1. Lors de la 6e journée, Bordeaux est en effet allé s'imposer 2-1 samedi sous le déluge à Saint-Etienne.

Le réalisme de l'attaquant sud-coréen Ui-jo Hwang s'est avéré précieux pour les Girondins dirigés par l'ancien sélectionneur suisse. L'international a signé les deux buts de son équipe (7e/80e), laquelle a arraché un succès assez heureux face aux Verts. Ceux-ci avaient égalisé de manière méritée par Khazri (73e), mais ils n'ont pas su enchaîner. Saint-Etienne attend toujours sa première victoire de la saison.

Un de chute pour la Roma de Mourinho

Image: KEYSTONE/AP/Spada

José Mourinho, après six victoires de rang depuis son arrivée à la Roma (toutes compétitions confondues), a subi dimanche sa première défaite à Vérone, victime de la révolte de l'Hellas vainqueur 3-2.

Face à une équipe de l'Hellas en panne de confiance après trois défaites, privée de Rüegg, blessé, les Giallorossi pensaient avoir fait le plus dur en ouvrant la marque - sous une pluie diluvienne - par une talonnade de grande classe de leur capitaine Lorenzo Pellegrini (36e).

Mais Igor Tudor, débarqué cette semaine pour remplacer Eusebio Di Francesco sur le banc de Vérone, a su trouver les mots pour relancer ses joueurs, conquérants dans une belle seconde période contre des Giallorossi rattrapés par la fatigue.

La série s'arrête donc là pour Mourinho qui, revenu cet été en Serie A, avait remporté ses six premiers matches, trois en championnat et trois en Ligue Europa Conférence.

Young Boys, Bâle et St-Gall sans problème

Image: KEYSTONE/DANIEL TEUSCHER

Au lendemain de l'élimination de Grasshopper et de Sion en seizièmes de finale de la Coupe de Suisse, Young Boys, Bâle et St-Gall n'ont connu aucun problème pour accéder aux huitièmes de finale.

Contre Iliria, club soleurois de 2e ligue, le champion en titre n'a jamais vraiment tremblé (7-1). Sulejmani a ouvert le score dès la 15e minute. Ensuite, les Bernois ont déroulé avec entre autres un triplé du Franco-Ivoirien Wilfried Kanga, arrivé cet été du club turc de Kayserispor.

Tandis que Bâle a dû attendre la demi-heure pour prendre l'avantage grâce à Millar contre le club de 2e ligue de Rorschach-Goldach, St-Gall n'a pas fait de détails contre Chênois (7-2). Les hommes de Peter Zeidler ont mené 4-0 à la mi-temps à la faveur d'un quadruplé de Fabian Schubert. L'Autrichien venu de Linz avait offert la qualification à ses coéquipiers à la moitié du match.

Mondiaux de clm: pas de médaille pour les Suisses

Filippo Ganna, le roi du chrono
Filippo Ganna, le roi du chrono
Image: KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHER JUE

Les Suisses ont un peu déçu dans le chrono des championnats du monde en Belgique. Stefan Küng (5e) et Stefan Bissegger (7e) n'ont pas pu monter sur le podium d'une course gagnée par Filippo Ganna.

L'Italien, impressionnant de puissance, a ainsi conservé son titre mondial. Le champion olympique de poursuite a devancé les Belges Wout van Aert (à 0'06) et Remco Evenepoel (à 0'44), battus malgré le soutien enthousiaste de leur public entre Knokke-Heist et Bruges, sur un parcours de 43,3 km.

Küng était bien parti

Küng, champion d'Europe de la spécialité, a concédé 1'10 au vainqueur. Le Thurgovien était pourtant dans le coup au premier temps intermédiaire, où il passait en troisième position à 17'' de van Aert, auteur d'un départ fulgurant, et à 11'' de Ganna.

Le Suisse n'a ensuite pas tenu la cadence. Il n'était déjà plus que cinquième au second chrono intermédiaire et n'allait pas réussir à redresser la barre sur le final.

Pour son premier contre-la-montre mondial dans l'élite, Stefan Bissegger a réussi une performance honorable avec un septième rang.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

En direct

Le Covid-19 a tué plus d'Américains que la grippe espagnole

Lire l’article
Link zum Artikel