en partie ensoleillé
DE | FR
Sport
Sport en direct

LeBron James tout près du record ++ Wawrinka soulagé

Image
Image: KEYSTONE
Sport en direct

LeBron James tout près du record ++ Wawrinka soulagé

Elles sont là, elles sont fraîches! Les infos sportives à ne pas rater.
29.11.2022, 05:3005.02.2023, 08:42
team watson / ats

LeBron James à 36 points d'Abdul-Jabbar

LeBron James battra le record de points d'Abdul-Jabbar mardi ou jeudi prochain
LeBron James battra le record de points d'Abdul-Jabbar mardi ou jeudi prochainImage: KEYSTONE/AP/Gerald Herbert

LeBron James s'est rapproché à 36 unités du record de points de Kareem Abdul-Jabbar samedi en NBA.

Ses 27 points n'ont toutefois pas suffi pour les Lakers, battus 131-126 par des New Orleans Pelicans qui restaient pourtant sur dix défaites d'affilée.

Sur le point d'écrire une nouvelle page de sa légende, LeBron James peut devenir le meilleur marqueur de l'histoire devant "KAJ" (38'387) dès mardi à Los Angeles contre Oklahoma City. Sinon ce sera pour jeudi face à Milwaukee.

Les Hawks battus à Denver

Jokic a fait souffrir Capela et les Hawks samedi
Jokic a fait souffrir Capela et les Hawks samediImage: KEYSTONE/AP/David Zalubowski

Atlanta n'est pas parvenu à enchaîner samedi un troisième succès consécutif en NBA. Les Hawks se sont inclinés 128-108 sur le parquet de Denver, 24 heures après s'être imposés en Utah face au Jazz.

Auteur de son 22e double double de la saison, le 105e sous le maillot des Hawks, Clint Capela (12 points, 11 rebonds) a assisté de très près à un nouveau festival du double MVP Nikola Jokic. L'intérieur serbe a signé son 18e triple double dans cet exercice 2022/23 en cumulant 14 points, 18 rebonds et 10 assists.

Les Nuggets - qui ont gagné tous les matches dans lesquels leur star a réussi un triple double - ont aussi pu s'appuyer sur Jamal Murray (41 points) pour faire la différence. Cette troisième victoire d'affilée leur a permis de rejoindre les Boston Celtics en tête du classement de la Ligue avec 37 succès pour 16 défaites.

Privés de Trae Young (malade), les Hawks affichent quant à eux à nouveau un bilan équilibré (27 victoires-27 défaites). Ils pointent toujours au 8e rang de la Conférence Est, un rang qui les obligerait à jouer leur saison à quitte ou double lors des pré play-off.

Stan Wawrinka: "Content de m'en être sorti"

Stan Wawrinka peut lever le poing: il a fait le travail.
Stan Wawrinka peut lever le poing: il a fait le travail.Image: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

Le soulagement était perceptible chez Stan Wawrinka après ce samedi pas comme les autres. Le Vaudois est parvenu à mener l'équipe de Suisse à bon port à Trèves.

"Je suis très content de m'en être sorti, sourit le triple vainqueur en Grand Chelem. Ce fut, il est vrai, une journée très chargée. J'ai le sentiment que nous aurions pu mieux faire dans le double. Ce fut une grosse bataille. Après, Marc-André (ndlr: Hüsler) a livré un match extraordinaire pour me donner la chance de disputer le simple décisif. C'est grâce à lui et ses deux victoires si nous étions toujours en vie."

Un simple décisif qui fut, au final, très loin d'être... simple. "Je me sentais beaucoup mieux que vendredi face à Zverev. J'étais en contrôle avant de commettre deux ou trois erreurs au moment où Altmaier jouait mieux, explique Stan Wawrinka. Après, j'ai dû mener des combats contre lui, bien sûr, contre le public et contre moi-même..."

Au final, la victoire n'est que plus belle pour un joueur qui l'attendait toujours cette année. "C'est exactement le genre de match dont j'ai besoin, poursuit le Vaudois. Ce fut difficile. Mais j'ai tenu. J'ai surtout pu enchaîner beaucoup de tennis en deux jours. Je suis heureux d'avoir pu offrir ce troisième point à mes coéquipiers. Ils le méritent. Ils se sont battus ces derniers mois pour que l'équipe de Suisse retrouve une place bien plus conforme à son rang."

La suite s'écrira en septembre prochain avec le tour intermédiaire dans une poule à quatre qui qualifiera deux équipes pour le Final 8 de Malaga en novembre prochain. Stan Wawrinka veut y être bien sûr. "L'envie est là. J'ai adoré passé cette semaine avec cette équipe. Mais il faut que je sois en forme en septembre. D'ici là, j'aimerais faire une belle saison, remonter au classement bien sûr. Je veux aider cette équipe. Je crois qu'elle a un réel potentiel avec Marc-André Hüsler qui sait être présent dans les grands matches et Dominic Stricker et Leandro Riedi qui sont en passe de s'affirmer. Oui, il y a de quoi faire avec cette équipe."

Servette prend l'eau à St-Gall

Image
Image: KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

Servette a connu une soirée noire à St-Gall en Super League. Les Genevois sont rentrés avec un 3-0 dans les valises suite à toute une série de malheurs.

La soirée a tourné au cauchemar pour Jérémy Frick. Le portier du Servette FC a commis une faute de main dès la 8e minute qui a permis à Lukas Görtler d'ouvrir la marque en poussant le ballon mal maîtrisé par le gardien genevois au-delà de la ligne. Les Genevois auraient pu effacer ce départ malencontreux juste avant la demi-heure. Après visionnement de la VAR, l'arbitre Sven Wolfensberger décidait d'accorder un penalty aux Genevois pour une faute de main minuscule de Leonidas Stergiou après une déviation de Chris Bedia.

L'ancien Saint-Gallois Dereck Kutesa était chargé de transformer le coup de pied de réparation. Le tir du Genevois, manquant de puissance, était repoussé par Zigi (33e). Cinq minutes plus tard, Frick, décidément pas en veine, ne maîtrisait pas sa sortie et ramassait l'ancien Servettien Jérémy Guillemenot. Ce dernier transformait lui-même le penalty (39e). La première période se terminait sur nouveau coup de théâtre. Timothée Cognat avait bien cru avoir réduit le score à la 45e mais son but était annulé pour un hors-jeu de position de Beida, qui se trouvait sur la trajectoire de Zigi.

La deuxième mi-temps des Genevois fut de meilleure facture avec un Stevanovic très remuant sur son aile droite. Mais l'expulsion de Boris Cespedes à la 64e minute pour un deuxième avertissement a freiné les ambitions genevoises. Les St-Gallois ont encore marqué par le nouveau venu Geubbels (88e).

Servette se retrouve quatrième au classement avant de se déplacer à Winterthour mercredi.

Lausanne tombe à Ajoie, Berne domine Bienne

Image
Image: KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE

Après une série de cinq succès, Lausanne s'est incliné 2-1 après prolongation sur la glace d'Ajoie au terme d'un match très disputé. Les Vaudois abandonnent la 13e place aux Langnau Tigers.

Pour ce déplacement dans le Jura, Lausanne avait retrouvé Punnenovs dans les buts et Richard Panik en attaque. Les Vaudois sont tombés sur des Ajoulots totalement remontés après leur victoire à Ambri-Piotta (4-3 ap) la veille. Le Canadien Guillaume Asselin, à la recherche d'une prolongation de contrat, a ouvert la marque à la 24e en supériorité numérique. Tim Bozon, qui retrouvait son frère Kevin dans le camp adverse, a égalisé deux minutes plus tard. C'est finalement Thibault Frossard, déjà auteur du but victorieux en Léventine la veille, qui a crucifié Punnenovs de près en prolongation.

Berne en 32 secondes

Grâce à son succès 4-0 sur Bienne, Berne entretient encore l'espoir de se qualifier directement pour les play-off. Les joueurs de la capitale reviennent à cinq points de Fribourg-Gottéron, qui jouera ce dimanche aux Vernets contre un Genève-Servette officiellement qualifié pour les play-off.

Les coéquipiers de Romain Loeffel, de retour après une longue absence, ont fait la différence en 32'' à la 9e minute avec des buts de Chris DiDomenico et Cody Goloubef. Les Seelandais ont tenté en vain de revenir dans une partie somme tout équilibrée, DiDomenico a inscrit le but de la sécurité à la 57e. Jeroen van Pottelberghe a disputé son deuxième match de la saison dans la cage seelandaise.

Un Davos offensif s'est imposé 6-3 face aux Langnau Tigers. Les Grisons ont fait une superbe opération en consolidant leur 5e place. Ils possèdent un matelas de neuf points sur le septième Berne. Menés 2-0 après 5 minutes, ils ont retourné le score au cours d'une partie qu'ils ont totalement dominée (51-10 aux tirs !).

Premier succès de Lugano

Après deux revers sur la route, les Rapperswil-Jona Lakers ont retrouvé le chemin de la victoire. Ils se sont imposés 3-0 contre Zoug, battu pour la quatrième fois de rang dans une période où les points sont précieux. Aberg, Rowe et Djuse dans la cage vide ont marqué pour les Lakers.

Lugano tient enfin son premier succès de la saison sur Kloten après trois revers. Les Tessinois se ont gagné 5-3 avec un doublé du défenseur tchèque Lukas Klok, déjà auteur du même exploit la veille contre Zoug. Les Luganais ont remporté un succès important contre un adversaire direct pour les pré-play-off.

Stan Wawrinka marque le point de la victoire contre l'Allemagne

Image
Image: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

Malgré bien des tourments, Stan Wawrinka n'a pas failli à Trèves. Le Vaudois a apporté le point de la victoire à la Suisse face l'Allemagne lors des Qualifiers de la Coupe Davis.

Stan Wawrinka s'est imposé 6-3 5-7 6-4 dans le simple décisif devant Daniel Altmaier, préféré à Oscar Otte, pour donner en quelque sorte tout son sens à l'exploit de Marc-Andrea Hüsler devant Alexander Zverev. Face à un néophyte en Coupe Davis, le Vaudois a témoigné d'une maîtrise totale jusqu'au huitième jeu du second set. Alors qu'il servait pour mener 6-3 5-3, il devait céder son engagement sur la première balle de break du match en faveur de l'Allemand... Vingt minutes plus tard, c'est le set qu'il perdait sur une faute en coup droit à 6-5 30-40.

Visiblement marqué par le dénouement de ce deuxième set, Stan Wawrinka attaquait la troisième manche, sa sixième de la journée, sur la pointe des pieds. Dans les cordes, il écartait deux balles de 3-1 avant de signer l'unique break au jeu suivant. Il devait le conserver jusqu'à la ligne d'arrivée grâce notamment à deux magnifiques coups sur les deux derniers points du match, sa "spéciale" en revers sur la ligne à 30-15 et une volée posée avec une surprenante délicatesse à 40-15. Presque douze ans après avoir battu Lleyton Hewitt à Sydney, le Vaudois connaît, ainsi, à nouveau le frisson incomparable de gagner le simple décisif d'une rencontre de Coupe Davis.

Cette victoire, sa première de l'année, devrait lui faire le plus grand bien. Obtenue presque dans la douleur, elle peut lui insuffler la confiance qu'il recherchait depuis des semaines.

Fribourg bat les Lions 82-74

Image
Image: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Olympic est allé s'imposer 82-74 au Pommier face aux Lions de Genève samedi dans le traditionnel choc de la SBL. Les Fribourgeois laissent ainsi leurs adversaires du jour à 8 points au classement.

Les joueurs de Petar Aleksic ont fait la course en tête pendant quasiment tout le match. Le 6-0 signé à l'entame du dernier quart-temps leur a permis de se détacher (66-53), et ils ont assuré leur succès en prenant 17 longueurs d'avance (74-57) à 4'59'' de la fin après un panier primé de Natan Jurkovitz.

Olympic a largement dominé les débats dans la raquette. Le meilleur rebondeur du match est certes Genevois (Keith Clanton, avec 11 prises), mais les Lions n'ont capté que 29 rebonds contre 45 pour Olympic. Les remplaçants fribourgeois ont en outre marqué 39 points, contre seulement 11 pour les joueurs sortis du banc genevois.

Nyon a pour sa part renoué avec la victoire samedi. Battus lors de leurs trois précédentes parties en championnat, les hommes du coach Stefann Ivanovic ont dominé Lugano 81-70 grâce notamment aux 20 points et 17 rebonds de l'intérieur Devante Brooks.

Grasshopper obtient un succès inespéré face à Bâle

Image
Image: KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER

Grâce à un but de Kawabe, tombé dans les arrêts de jeu, Grasshopper a battu 1-0 Bâle au cours de la 19e journée de Super League.

Le match de Coupe de Suisse mercredi entre les deux mêmes équipes et sur la même pelouse avait donné lieu à un spectacle attrayant (5-3 pour Bâle). Trois jours plus tard, les deux adversaires avaient resserré les lignes. Le match fut bien plus fermé entre deux équipes longtemps prudentes.

Hormis les premières minutes de la rencontre, les Zurichois ont été nettement dominés par les joueurs de l'entraîneur Alex Frei. Mais les Grasshoppers avaient une arme ultime dans leurs rangs: le portier André Moreira. Il a fait le désespoir des attaquants rhénans. Après deux arrêts face à Zekiri et Hamdouni en première période, le Portugais a encore brillé en seconde période. A la 52e, il se montrait décisif coup sur coup face à Kade et à Lang.

Dans les arrêts de jeu, Ndoye et Amdouni se sont encore retrouvés en position favorable. Mais Moreira était encore là. A la 94e, c'était la consternation sur le banc bâlois. Dadashov lancé en profondeur était arrêté par Hitz, sorti avec retard, le ballon prenait la direction de Kawabe, qui reprenait directement dans le but vide. Une conclusion complètement inattendue, qui permet à Grasshopper de passer son adversaire du soir au classement.

Pas de descente a priori pour Shiffrin

Image
Image: KEYSTONE/AP/Piermarco Tacca

Mikaela Shiffrin devrait disputer quatre épreuves aux Championnats du monde qui débutent lundi à Courchevel/Méribel. Elle ne devrait en revanche pas s'aligner en descente, a-t-elle annoncé vendredi.

"Je prévois de disputer le combiné, le super-G, le géant et le slalom" a annoncé la skieuse du Colorado avant sa sixième participation aux Mondiaux. L'Américaine de 27 ans compte pour l'instant onze médailles dont six titres (slalom en 2013, 2015, 2017 et 2019, super-G en 2019, combiné en 2021).

"Le programme pourrait changer", a toutefois prévenu Mikaela Shiffrin, qui doit donc entamer sa quête de podiums lundi avec le combiné dont elle est l'immense favorite. "J'ai déjà rempli tous mes objectifs aux Mondiaux en terme de médailles. Le but aux Mondiaux est de viser l'or, il n'y a pas de classement à protéger ou de points à marquer. Donc chaque jour je dois me préparer à prendre des risques pour skier le plus vite possible et espérer que cela suffise pour gagner une médaille. Mais je n'ai aucune attente."

L'espoir revient dans le camp suisse

Image
Image: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

Formidable Marc-Andrea Hüsler ! Alors que tout semblait perdu pour la Suisse après la défaite en double, le Zurichois a renversé la table face à Alexander Zverev à Trèves.

Marc-Andrea Hüsler s'est imposé 6-2 7-6 (7/4) devant le Champion olympique en titre pour marquer le point du 2-2 dans cette rencontre des "qualifiers" de la Coupe Davis. A Stan Wawrinka désormais de jouer. Le Vaudois a l'occasion de donner la victoire à ses couleurs dans le simple décisif, où il est opposé à Daniel Altmaier (ATP 91).

A la peine la veille face à Oscar Otte avec une victoire 2-6 6-2 6-4 qui ne fut pas vraiment convaincante, Marc-Andrea Husler a livré une performance XXL face à Alexander Zverev. Percutant comme jamais en retour et d'une précision diabolique en passing, il n'a pas laissé respirer l'Allemand. Au fil des jeux, Alexander Zverev a perdu la maîtrise dont il avait témoigné vendredi contre Stan Wawrinka. Il fut, ainsi, particulièrement vulnérable derrière sa seconde balle.

Marc-Andrea Hüsler aurait dû conclure encore plus vite. Le Zurichois a, en effet, servi pour le match à 6-2 5-4. Il devait toutefois concéder un break "blanc". Alors que l'on pouvait craindre que le match ne bascule à 6-5 15/30 pour Zverev, Marc-Andrea Hüsler a pu retrouver le relâchement nécessaire pour porter l'estocade. Le vainqueur du tournoi de Sofia a gagné samedi à Trèves ses galons de grand joueur de Coupe Davis.

Rochat disputera les Mondiaux, mais pas Aerni

Image
Image: KEYSTONE/AP/Pier Marco Tacca

La sélection suisse pour les Championnats du monde de Courchevel et Méribel est désormais complète. Cinq derniers athlètes ont été désignés par Swiss-Ski après le slalom masculin de Chamonix.

Ramon Zenhäusern, le vainqueur de Chamonix et Daniel Yule, lauréat cette saison à Kitzbühel, seront, sans surprise, de la partie ainsi que les néophytes au niveau des Mondiaux Marc Rochat, Semyel Bissig et Livio Simonet.

En revanche, le nom de Luca Aerni, champion du monde du combiné en 2017, ne figure pas dans cette sélection de vingt-quatre athlètes.

La sélection de Swiss-Ski. Messieurs (14): Semyel Bissig, Gino Caviezel, Niels Hintermann, Loïc Meillard, Alexis Monney, Justin Murisier, Marco Odermatt, Marc Rochat, Stefan Rogentin, Gilles Roulin, Livio Simonet, Thomas Tumler, Daniel Yule, Ramon Zenhäusern. Dames (10): Aline Danioth, Andrea Ellenberger, Jasmine Flury, Michelle Gisin, Lara Gut-Behrami, Joana Hählen, Wendy Holdener, Priska Nufer, Camille Rast, Corinne Suter.

La Suisse dos au mur face à l'Allemagne

Image
Image: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

La Suisse a sans doute perdu le match qu'il ne fallait pas perdre à Trèves dans les "qualifiers" de la Coupe Davis. Elle est désormais menée 2-1 par l'Allemagne après le double.

Dominic Stricker et Stan Wawrinka se sont inclinés 6-7 (3/7) 6-3 6-4 devant la paire formée par Andreas Mies et Tim Pütz, deux hommes classés respectivement aux 21e et 20e rangs mondiaux de la discipline. Cette défaite place la Suisse le dos au mur.

Elle condamne Marc-Andrea Hüsler à signer sans doute le plus grand exploit de sa carrière dans le simple qui va l'opposer au Champion olympique Alexander Zverev pour que la Suisse reste en vie dans cette rencontre.

Stricker a craqué

Ce double s'est joué sur un break blanc concédé par Dominic Stricker à 4-4 au troisième set. Le Bernois, qui n'a jamais suivi son service au filet lors de cette rencontre, a craqué sous la pression. Quelques instants plus tôt, les Suisses avaient réussi leur unique break de la rencontre pour égaliser après le jeu de service perdu par Stan Wawrinka à 3-3.

Titularisé à la place de Marc-Andrea Hüsler, Stan Wawrinka a parfaitement tenu son rang. Le champion olympique de Pékin 2008 a été remarquable sur son engagement tout au long de la rencontre. Le jeu qu'il a perdu le fut sur deux retours venus d'ailleurs des Allemands, et sur une erreur grossière de son partenaire au filet à 0-15.

Dominic Stricker a, pour sa part, réussi des coups magnifiques, mais le gaucher de 20 ans manque encore de coffre pour tenir la distance dans un tel match.

Arsenal tombe à Everton pour sa deuxième défaite

Image
Image: KEYSTONE/EPA/Peter Powell

Le leader Arsenal a concédé une défaite surprenante sur la pelouse du relégable Everton. Les Gunners se sont inclinés 1-0 et pourraient voir revenir Manchester City à deux points dimanche soir.

L'unique but de la partie a été l'oeuvre de la tête du défenseur James Tarkowski à la suite d'un corner. L'équipe de Liverpool n'avait plus fêté une victoire depuis le 22 octobre. Arsenal a sans doute eu plus de mainmise sur le jeu, mais ne s'est créé qu'un nombre minimal de chances de but. Même une fois menés au score, Granit Xhaka, titulaire, et ses coéquipiers n'ont même pas réussi à mettre sous pression Everton, qui sort de la zone de relégation avec ce précieux succès.

Pour le leader de la Premier League, il s'agit de la deuxième défaite de la saison après vingt matches de championnat. Manchester City, qui joue dimanche à Tottenham, pourrait en profiter pour se rapprocher à deux points, mais toutefois avec une rencontre en plus.

Joseph bat deux fois son record de Suisse du 60 m haies

Image
Image: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Samedi faste pour Jason Joseph à Macolin. Le Bâlois a battu à deux reprises son record de Suisse du 60 m haies.

En séries, il a d'abord couru en 7''54 pour améliorer de 0''02 sa marque précédente. En finale, il s'est montré encore plus rapide pour s'imposer en 7''51. Il a ainsi établi la meilleure (!) performance mondiale de la saison et un nouveau record national. En passant, il a également satisfait aux minima pour les Championnats d'Europe en salle àà Istanbul du 2 au 5 mars.

Fähndrich 4e sur 10 km à Dobbiaco

Image
Image: KEYSTONE/MAYK WENDT

Nadine Fähndrich a brillé samedi dans le 10 km en skating de Dobbiaco. La Lucernoise a pris la 4e place, signant son meilleur résultat de la saison en dehors des sprints.

Eliminée en demi-finale du sprint la veille après une chute, Nadine Fähndrich a échoué à 4''1 de la 3e place occupée par la Norvégienne Ingvild Flugstad Östberg. Elle a concédé 37''3 à la gagnante, la Suédoise Ebba Andersson, l'Américaine Jessie Diggins se classant 2e.

La Lucernoise (27 ans) n'a été qu'une seule fois mieux classée dans une course de distance, dans le 10 km classique de Cogne en février 2019 (2e). Mais la plupart des cadors n'avaient pas pris part à cette épreuve, ce qui n'était pas le cas samedi à Dobbiaco.

Le roi du football Pelé est décédé

Video: watson

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Djokovic en larmes dans les bras de ses proches: «Je dois me pincer»
Novak Djokovic a reconnu avoir eu besoin d'une «énergie mentale énorme» pour remporter l'Open d'Australie, «la plus belle victoire de ma carrière». Voici ses déclarations et les vidéos de ses craquages.

Blessé à une cuisse dès le début du tournoi, Novak Djokovic a également été affecté par l'absence de son père lors des deux derniers matchs, en raison d'une affaire diplomatique. L'ambassadeur d'Ukraine en Australie a réclamé que l'accréditation de Srdjan Djokovic lui soit retirée après que le Serbe ait été filmé en train de fêter la victoire de son fils avec des supporters pro-russes.

L’article