DE | FR
Bordeaux, le club de l'ex-coach de la Nati a subi une septième défaite.
Bordeaux, le club de l'ex-coach de la Nati a subi une septième défaite. Image: fxp-fr-sda-rtp
Sport en direct

Petkovic et Bordeaux fessés ++ La WTA suspend les tournois en Chine

Elles sont là, elles sont fraîches! Les infos sportives à ne pas rater.
13.10.2021, 05:3001.12.2021, 22:08
team watson / ats

Vladimir Petkovic peut s'inquiéter: Bordeaux a subi une lourde défaite 5-2 à Strasbourg lors de la 16e journée de Ligue 1. Les Girondins restent ainsi en position précaire au classement.

C'est la septième défaite de la saison pour le coach Suisse en seize matchs. Bordeaux ne possède qu'un point de plus que le duo de queue constitué par Metz et Saint-Etienne, qui ont aussi perdu. Metz s'est incliné 3-1 à domicile contre Montpellier, alors que les Verts ont perdu 1-0 à Brest. On se faisait déjà du souci pour l'entraineur de la Nati mardi sur watson 👇.

Qui sera élu "Sportive" et "Sportif" suisses de l'année ?

Image: Keystone/ENNIO LEANZA

Les meilleurs sportives et sportifs suisses de l'année seront honorés le dimanche 12 décembre lors de la cérémonie des Sports Awards. Les médaillés olympiques et 3 stars du ski sont parmi les nommés.

Les six finalistes de chaque genre se battront pour la succession de Mujinga Kambundji et du lutteur suisse Christian Stucki, qui furent les derniers sportifs suisses désignés en 2019, avant l'apparition de la pandémie du coronavirus.

Kambundji figure également cette année parmi les athlètes nommés. Elle est accompagnée de Ajla Del Ponte, autre sprinteuse de niveau mondial. Belinda Bencic (tennis), Nina Christen (tir) et Jolanda Neff (cyclisme VTT), les trois championnes olympiques à Tokyo, sont, sans surprise, nommées pour le titre suprême. Cette prestigieuse liste est complétée par la double championne du monde de ski, Lara Gut-Behrami.

Desplanches comme Dagon ?

Chez les messieurs, prédominance des sports d'été même si les deux skieurs Beat Feuz et Marco Odermatt ont trouvé leur place dans la liste du futur "Sportif suisse" de l'année. On retrouve donc les nageurs Jérémy Desplanches et Noè Ponti, tous deux médaillés de bronze aux JO, ainsi que les cyclistes VTT Mathias Flückiger et Nino Schurter. Relevons que si Desplanches était couronné, il serait le 2e nageur après Etienne Dagon en 1984 à être élu. Depuis seuls deux Romands ont décroché la couronne: Didier Cuche (deux fois) et Stan Wawrinka.

Tous les vainqueurs seront récompensés lors d'un gala TV le 12 décembre (dès 20h05 sur RTS2) dans les studios de la SRF à Zurich. Les téléspectateurs peuvent voter au cours de l'émission. La présélection des candidats a été réalisée par les sportives et sportifs suisses d'élite ainsi que par les médias sportifs.

La période élective courait du 1er novembre 2020 au 31 octobre 2021. Les résultats de la présélection (médias et sportifs d'élite) comptent pour deux tiers, le vote pendant l'émission pour un tiers.

Outre la "Sportive" et le "sportif" suisses de l'année, l'émission couronnera la meilleure équipe, le sportif paralympique, l'entraîneur et le MVP, ainsi que le meilleur talent.

Des stars du tennis saluent la WTA pour son retrait de Chine

Image: KEYSTONE/AP/Andy Brownbill

Une décision lourde mais une décision saluée: des grands noms du tennis ont chaleureusement accueilli la décision de la WTA, qui gère le circuit féminin de tennis, de suspendre les tournois en Chine.

Une action en soutien à la joueuse Peng Shuai qui a accusé un ex-haut dirigeant chinois d'agression sexuelle.

En réponse, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, a dénoncé jeudi "toute politisation du sport".

La WTA a pris cette initiative en raison, selon son président Steve Simon, des "doutes sérieux" quant à la liberté de mouvement de la joueuse de 35 ans, ex-lauréate de Wimbledon et Roland-Garros en double.

Dans un communiqué virulent, il a annoncé mercredi soir "la suspension immédiate de tous les tournois WTA en Chine, y compris Hong Kong".

Position saluée

Cette position ferme a été saluée par de nombreuses vedettes.

Pour Billie Jean King, douze tournois du Grand Chelem en simple à son palmarès, la WTA "est du bon côté de l'histoire". "Quel leader", a de son côté écrit sur Twitter la Française Alizée Cornet à l'adresse de Steve Simon.

"Je soutiens complètement la position de la WTA parce qu'on n'a pas assez d'informations" sur Peng Shuai, a affirmé de son côté le no 1 mondial Novak Djokovic, tandis que Roger Federer et Rafael Nadal n'ont pas réagi à ce dernier développement.

Martina Navratilova, deuxième joueuse la plus titrée du tennis féminin, a salué jeudi la WTA pour sa "position courageuse" où "nous faisons passer les principes avant les dollars".

Elle a également interpellé le Comité international olympique (CIO): "je peux à peine vous entendre!", a lancé l'ex-championne, accusant l'organisation d'être trop discrète depuis le début de l'affaire.

"Quelle autre organisation sportive, culturelle, politique et des droits de l'homme rejoindra et collaborera avec la WTA ? C'est une route difficile, mais c'est la bonne", a écrit l'Américaine Pam Shriver, victorieuse de 21 tournois du Grand Chelem en double, sur Twitter.

Risque financier

Le retrait décidé par la WTA pourrait coûter à terme des millions de francs à l'organisation, car la Chine constitue l'un de ses plus gros marchés.

L'ex-no 1 mondial Andy Roddick a souligné le risque pris selon lui par Steve Simon: "Bien agir est bien plus facile quand ça ne coûte rien. Respect."

Le pays asiatique n'a toutefois pas accueilli de tournois WTA récemment en raison du Covid-19 et n'en aurait vraisemblablement pas organisé dans un proche avenir.

Lors de la saison 2019, la dernière à ne pas avoir été touchée par l'épidémie, dix tournois avaient été organisés en Chine, dont les Masters féminins de fin d'année qui, avec 14 millions de dollars, avaient été mieux dotés financièrement que leurs équivalents masculins.

"J'espère que les dirigeants du monde vont continuer à se manifester pour que justice soit rendue à Peng et à toutes les femmes, quelles qu'en soient les conséquences financières", a souligné Steve Simon dans son communiqué.

Début novembre, dans un message publié sur le réseau social chinois Weibo, Peng Shuai s'était épanchée longuement sur sa relation avec l'ancien vice-Premier ministre chinois Zhang Gaoli, marié et de 40 ans son aîné.

Peng Shuai dit également avoir, il y a trois ans, après la retraite de Zhang Gaoli, "accepté" un nouveau rapport sexuel avec lui, mais avoir "pleuré" et s'être sentie "forcée" de le faire après l'insistance du dirigeant.

De nombreuses stars du tennis mondial, de Chris Evert à Naomi Osaka, plusieurs pays occidentaux comme la France et les Etats-Unis, mais aussi l'Union européenne et l'ONU, ont déjà demandé à Pékin de clarifier le sort de Peng Shuai.

Olten obtient le droit à la promotion

Image: KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

Si Olten est sacré champion de Swiss League, il aura le droit d'évoluer en National League la saison prochaine. La National League SA a donné son feu vert au dossier de promotion du club soleurois.

Olten est en tête du classement de la Swiss League avec vingt victoires en vingt-trois matches. Les Soleurois comptent six points d'avance - aux points perdus - sur le tout aussi ambitieux Kloten.

Tous les autres clubs comptent déjà 20 ou plus de points de retard. Si Olten et Kloten - ou un autre club dont le dossier a été accepté, on parle de La Chaux-de-Fonds et de Viège - atteignent la finale des play-off au printemps, la National League sera alors augmentée de treize à quatorze équipes. Il n'y aura, en effet, aucun relégué en Swiss League.

Un assist et la victoire pour Suter

Image: KEYSTONE/AP/Duane Burleson

Pius Suter a inscrit un point au cours d'un quatrième match consécutif mercredi en NHL.

L'attaquant zurichois s'est fait l'auteur d'un assist lors d'un match gagné 4-3 aux tirs au but par Detroit face à Seattle.

Suter a été crédité d'une mention d'assistance sur le 1-0, inscrit en supériorité numérique par Robby Fabbri à la 25e minute. Il affiche désormais 11 points (5 buts, 6 assists) en 24 matches joués cette saison, dont 4 dans ses quatre dernières sorties.

Les Red Wings ont cueilli mercredi leur quatrième succès d'affilée, le 12e en 24 sorties, grâce notamment au 10e but de leur "rookie" suédois Lucas Raymond. Ils ont forcé la décision au "shootout" sur sur des réussites de Dylan Larkin et Adam Erne.

Atlanta s'impose sur le fil chez les Pacers

Image: KEYSTONE/AP/Darron Cummings

Atlanta a parfaitement réagi après sa défaite subie samedi dernier face aux Knicks, qui avaient mis fin à la série de sept victoires des Hawks.

Clint Capela et ses coéquipiers sont allés s'imposer 114-111 sur le parquet des Indiana Pacers mercredi en NBA.

La franchise géorgienne a souffert jusqu'au bout avant de cueillir son troisième succès d'affilée à l'extérieur, le quatrième en huit matches joués loin de ses bases cette saison. Le ballon perdu par Trae Young à 9''1 du "buzzer", à 112-111, aurait pu coûter cher.

Les Pacers ont été victimes d'une mauvaise décision des arbitres dans les derniers instants, estime leur coach Rick Carlisle. Selon ce dernier, une faute aurait dû être sifflée à l'encontre du Hawk Kevin Huerter sur le "layup" de Chris Duarte à 5''6 de la fin.

Duarte a manqué sa tentative. Trae Young a capté le rebond qui suivait, convertissant les deux lancers-francs dont il a bénéficié à 1''2 du terme de cette partie après une faute commise par Domantas Sabonis pour assurer la victoire des Hawks.

Le meneur d'Atlanta a d'ailleurs brillé mercredi, manquant de peu le triple double (33 points, 10 passes décisives, 8 rebonds). Clint Capela (8 points, 9 rebonds, 4 assists, 2 contres) s'est pour sa part montré plus discret, terminant d'ailleurs la partie avec le plus mauvais différentiel de son équipe (-15).

Djokovic emmène la Serbie en demi-finale

La joie de Djokovic et des Serbes
La joie de Djokovic et des SerbesImage: KEYSTONE/AP/Manu Fernandez

Cette année, pas de larmes mais des hurlements de joie: Novak Djokovic et la Serbie ont passé le cap des quarts de finale de la Coupe Davis, mercredi à Madrid aux dépens du Kazakhstan.

La dernière apparition de la Serbie dans cette compétition, en 2019 à Madrid déjà, s'était soldée par une défaite en quart de finale face à la Russie, 10/8 au tie-break du troisième set du double décisif. Novak Djokovic, qui avait perdu ce double au côté de Viktor Troicki, n'a cette fois-ci pas failli dans le match décisif.

C'est associé à Nikola Cacic que le no 1 mondial a remporté le point de la qualification en battant Andrey Golubev et Aleksandr Nedovyesov 6-2 2-6 6-3. La journée avait pourtant mal débuté pour les Serbes avec un premier simple marathon (3h18) perdu par Miomir Kecmanovic devant Mikhail Kukushkin.

"Je ne pourrais pas être plus fier de notre esprit combatif. On a baissé de niveau dans le deuxième set du double, mais on a réussi à rebondir, garder notre calme et inverser la tendance", a souligné Djokovic, qui avait remis les deux équipes à égalité en battant Alexander Bublik 6-3 6-4.

C'est donc bien la Serbie qui jouera vendredi contre la Croatie sa cinquième demi-finale de Coupe Davis. L'autre demie opposera samedi l'Allemagne au vainqueur de Russie-Suède programmé jeudi.

Premier League: statu quo en tête

Deux nouveaux buts pour Mohamed Salah
Deux nouveaux buts pour Mohamed SalahImage: KEYSTONE/EPA/PETER POWELL

Statu quo en Premier League lors de la 14e journée, durant laquelle les trois premiers ont gagné. Chelsea reste ainsi leader avec un point d'avance sur Manchester City et deux sur Liverpool.

Chelsea s'est imposé 2-1 à Watford grâce à des buts de Mount (29e) et Ziyech (72e). Les Hornets avaient égalisé par Dennis (43e). Manchester City l'a emporté sur un score similaire sur la pelouse d'Aston Villa, avec des réussites de Ruben Dias (27e) et Bernardo Silva (43e). La réduction du score signée Watkins (47e) a été insuffisante.

Liverpool a fait la meilleure impression des trois candidats au titre en gagnant le derby de la Mersey 4-1 à Goodison Park sur le terrain de son voisin Everton. Henderson (9e), Salah (19e/64e) et Jota (79e) ont marqué pour des Reds en pleine verve offensive. Gray avait réduit l'écart (38e) pour les Toffees d'un Rafael Benitez de plus en plus contesté.

Les Young Boys renouent avec la victoire

Kanga inscrit le 2-1
Kanga inscrit le 2-1Image: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Les Young Boys ont renoué avec la victoire en Super League. En match en retard de la 4e journée, les Bernois ont battu Lugano 3-1 après avoir été menés à la pause.

Ce succès met fin à une série d'un point pris en trois matches de championnat. Il était donc très important pour le tenant du titre de prendre la totalité de l'enjeu contre des Tessinois qui restaient sur quatre victoires consécutives.

Les remplaçants décisifs

Lugano, très solide et plein de confiance, a ouvert le score sur un magnifique coup franc de Lovric (27e). YB a longtemps peiné avant d'égaliser sur un penalty de Siebatcheu (63e). La décision est tombée dans le "money time" grâce à deux hommes entrés en cours de rencontre. Sulejmani a servi deux fois Kanga, lequel a signé un doublé (81e/87e) qui lui fera le plus grand bien après son début de saison mitigé dans la capitale.

Les Young Boys (4e) reviennent ainsi à une longueur des Tessinois (3e), avec un match en moins. Ils sont à six points du leader Zurich, qui a joué une rencontre en plus.

Affaire Peng Shuai: la WTA prend une décision forte

Image: KEYSTONE/AP/Mark Schiefelbein

Le président de la WTA Steve Simon a annoncé "la suspension des tournois en Chine" en raison de l'affaire Peng Shuai. La décision a été communiquée par l'instance qui gère le circuit féminin.

"J'annonce la suspension immédiate de tous les tournois WTA en Chine, y compris Hong Kong. En bonne conscience, je ne vois pas comment je peux demander à nos athlètes d'y participer à des tournois quand Peng Shuai n'est pas autorisée à communiquer librement et a, semble-t-il, subi des pressions pour revenir sur ses allégations d'abus sexuels", écrit Steve Simon.

Abus sexuels

La joueuse chinoise, âgée de 35 ans, avait disparu quelques jours en novembre après avoir accusé d'abus sexuels un ancien haut dirigeant chinois. La jeune femme est réapparue le 21 novembre dans un restaurant de Pékin et lors d'un tournoi de tennis organisé dans la capitale chinoise, selon des vidéos publiées par des médias officiels.

"Au vu de la situation actuelle de l'affaire, je suis également très inquiet des risques que toutes nos joueuses et nos staffs prendraient si nous organisions des tournois en Chine en 2022", a expliqué Steve Simon. Aucun tournoi WTA n'était prévu avant la fin de l'année et le calendrier 2022 n'a pas encore été publié.

Justice

"La WTA fera tout son possible pour protéger ses joueuses. Parallèlement à nous, j'espère que les leaders du monde vont continuer à se manifester pour que la justice soit rendue à Peng, et toutes les femmes, quelles qu'en soient les conséquences financières."

De nombreuses stars du tennis mondial, de Chris Evert à Novak Djokovic et plusieurs pays occidentaux, notamment la France et les Etats-Unis mais aussi l'Union européenne et l'ONU, ont demandé à Pékin de faire la lumière sur le sort de Peng Shuai.

National League: un premier bilan à mi-parcours pour le HC Ajoie

Image: KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER

Ajoie le savait, ce serait dur pour le club jurassien en National League. Cela s'est confirmé sur la glace.

Après 28 matches de National League, Ajoie pointe logiquement au dernier rang avec 18 points. Interrogés par le podcast Cold Facts, l'entraîneur Gary Sheehan et son adjoint Vincent Léchenne reviennent sur ces trois premiers mois dans l'élite.

La mi-saison, déjà. Et un constat évident que la National League est un tout autre animal que la Swiss League. Promu dans l'élite fin avril, Ajoie a dû se préparer en vitesse pour rejoindre la première division du pays. Une préparation aussi bien physique que mentale, car il n'est jamais aisé de passer de la première place dans son village à la dernière en ville.

Froideur des chiffres

Six victoires en 28 parties, 52 buts marqués pour 118 encaissés, la froideur des chiffres ne peut être ignorée. Par chance, la chaleur qui se dégage du staff et des supporters permet d'atténuer un peu cet effet délétère sur les organismes.

"On a fini la saison tardivement (réd: fin avril), rappelle le directeur sportif et coach-assistant Vincent Léchenne. On a l'impression qu'on est en retard sur tout, mais l'équipe progresse. Je pense que nous serons meilleurs durant la deuxième phase et j'espère que certains joueurs suisses vont sortir du bois."

Faiblesse dans l'exécution

Face à Lausanne mardi soir et face aux autres équipes de National League, ce qui pèche à Ajoie c'est l'exécution. Et l'exécution va souvent de pair avec le talent. "On doit gagner en vitesse d'exécution, analyse Gary Sheehan. Mais pour cela, il faut avoir de la stabilité dans le contingent."

Le Québécois sait bien de quoi il parle puisque mardi soir, ce n'était que la quatrième fois qu'il avait la possibilité d'aligner quatre étrangers sur la glace. Contre Lausanne, Ajoie a aligné Devos, Asselin, Fortier et Wannström.

Grand vide

Mais les deux derniers arrivés n'étaient initialement pas prévus. Ils ont permis de combler les absences de Jérôme Leduc et de Jonathan Hazen qui étaient dans les plans initiaux du staff ajoulot avant de tomber au combat. Et si l'attaquant a pu être numériquement remplacé, et plutôt bien, le défenseur québécois a laissé un grand vide dans plusieurs facettes du jeu.

"Il y a deux nouveaux par rapport au puzzle de départ, note le Québécois. On n'a pas le rythme. On n'a pas été régulier. Certains joueurs ont de la peine à s'adapter à la vitesse de jeu. Et après il y a des problèmes d'exécution. On le voit très facilement contre Lausanne mardi soir, on a eu deux minutes à 5 contre 3 et on n'a eu qu'une ou deux occasions alors qu'on devrait s'en créer cinq ou six. Au niveau individuel, on peine et c'est difficile de dominer collectivement si cela ne suit déjà pas sur le plan individuel."

Second souffle

S'il blâme aussi le manque de profondeur, le coach ajoulot conserve le sourire et l'espoir: "La saison est encore longue et j'espère qu'on trouvera un second souffle quand on aura la possibilité de jouer vraiment avec quatre étrangers et de mettre en place nos power-plays et nos box-plays, parce que finalement ça change tout le temps."

Le Concours hippique de Genève brave le Covid

Image: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Le Concours hippique international (CHI) de Genève passera entre les gouttes cette année. Annulée en 2020 à cause du Covid, la manifestation vivra sa 60e édition du 9 au 12 décembre.

Il se disputera en présence de l’élite mondiale, malgré les inquiétudes.

"Nous travaillons main dans la main avec la Confédération et Swiss Olympic pour que les cavaliers concernés par les restrictions sanitaires obtiennent des dérogations", a déclaré mercredi devant les médias la directrice du CHI genevois Sophie Mottu Morel. Ces dérogations doivent permettre la participation de ceux qui proviennent de destinations touchées par l'obligation de mise en quarantaine.

L’an dernier, l’annulation du Concours avait coûté cher. Mais l’appui des partenaires, des collectivités publiques et des donateurs avait permis à la manifestation de garder la tête hors de l’eau.

Magnétique

Le CHI de Genève est un rendez-vous phare du sport suisse. Son budget se monte à 7,5 millions de francs, il attire bon an mal an plus de 40'000 spectateurs et quelque 700 bénévoles qui se bousculent au portillon. Les meilleurs cavaliers mondiaux, séduits par l’enthousiasme du public qui tranche avec l’atmosphère souvent feutrée du monde hippique, sont toujours fidèles, à l’image – cette année encore - des vedettes suisses Martin Fuchs et Steve Guerdat.

Covid-19 oblige, le port du masque s’imposera pour le public pour cette compétition indoor. L’accès aux épreuves sera réservé aux personnes guéries, vaccinées ou testées. Sauf séisme, l’événement devrait se dérouler normalement hormis ces contraintes.

"Mais nous ne serons vraiment fixés que la semaine prochaine", a précisé Sophie Mottu Morel. "Le canton a toujours la possibilité de durcir les exigences fédérales. Mais pas de les assouplir."

La crainte est, par exemple, que la jauge pour le public soit limitée. Mais en l’état, les organisateurs tablent sur l’occupation pleine des capacités et la présence, à nouveau, de 40'000 spectateurs sur l’ensemble des quatre jours de compétition.

Young Boys pourra jouer à Manchester

Image: KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER

Le BSC Young Boys a reçu une autorisation spéciale du canton de Berne pour les matches à l'extérieur en Ligue des champions et en UEFA Youth League.

Ainsi, les joueurs et le staff des équipes pourront éviter la quarantaine de dix jours à leur retour du match Manchester United - Young Boys le mercredi 8 décembre. La conséquence de cet assouplissement exceptionnel permettra aux Bernois de pouvoir disputer les rencontres de Super League face à Sion (12 décembre) et à Bâle (15 décembre) aux dates prévues.

Dans un communiqué, le club de la capitale précise que le déplacement en Angleterre se fera dans une "bulle" stricte. Les joueurs et le staff seront rassemblés dès le mardi 7 décembre au stade du Wankdorf avant de prendre un vol charter en direction de Manchester et revenir le jeudi 9 décembre. Le club précise qu'il avait déjà opéré de la sorte à l'occasion de ses cinq matches européens à l'extérieur cette saison.

Yakovenko et Lööv prolongent au HC Bienne

Image: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Le HC Bienne a prolongé les contrats avec ses défenseurs étrangers, le Russe Alexandr Yakovenko (23 ans) et du Suédois Viktor Lööv (31 ans).

Yakovenko était arrivé cet été en provenance de Jukurit en 1re division finlandaise. En 21 matches avec les Seelandais, il compte 18 points (4 buts/14 assists). Il s'est engagé pour trois nouvelles saisons.

De son côté, Lööv est aussi arrivé à l'entresaison en provenance de la KHL. L'ancien défenseur du Jokerit Helsinki a disputé 24 matches avec Bienne (3 buts/7 assists). Il restera dans le Seeland au moins jusqu'en 2024.

Alinghi revient à la Coupe de l'America

Image: KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

Selon une nouvelle du New-Zealand Herald, Alinghi est de retour dans la Coupe de l'America après 11 ans d'absence.

Le syndicat suisse a payé la taxe d'inscription pour avoir le droit de disputer la 37e édition de la Coupe de l'America, qui aura lieu en 2024.

Alinghi, propriété d'Ernesto Bertarelli, avait remporté la Coupe de l'America pour la première fois en 2003. En finale, l'équipe helvétique avait battu 5-0 le Team New Zealand. Le syndicat helvétique avait défendu victorieusement son trophée en 2007 à Valence. Il avait ensuite connu la défaite en 2010.

Affronter Team New Zealand

Team New Zealand (TNZ) a conservé en mars dernier le prestigieux trophée en battant l'italien Luna Rossa 7-3 au large d'Aucland.

Le confinement de la ville néo-zélandaise, qui tente d'éliminer le très contagieux variant Delta, a contraint TNZ à se donner plus de temps pour choisir le site de la Coupe de l'America 2024. La décision devrait tomber avant le 31 mars 2022.

Malgré son nom, Team New Zealand est une organisation privée et n'a pas l'obligation d'organiser en Nouvelle-Zélande la défense de son titre sur la prestigieuse compétition, dont la prochaine édition est prévue en 2024. Les sites de Cork en Irlande, de Valence et de Jeddah en Arabie Saoudite sont évoqués pour l'organisation de la prochaine édition.

Un 17e succès de suite pour Phoenix, qui fait plier Golden State

Image: KEYSTONE/AP/Matt York

Phoenix a dominé Golden State 104-96 mardi dans le choc opposant les deux meilleures équipes du début de saison de NBA.

Les Suns ont décroché à cette occasion leur 17e succès consécutif, égalant ainsi un record de la franchise.

Finalistes malheureux des derniers play-off, les Suns ont pourtant rapidement dû composer sans leur arrière-vedette Devin Booker, contraint de quitter le parquet dans le deuxième quart-temps déjà en raison d'une blessure à la cuisse gauche. Ils ont forcé la décision grâce notamment à une superbe défense sur Stephen Curry.

Phoenix a maintenu le meilleur marqueur de la Ligue à 12 points, à 4 sur 21 au tir (3 sur 14 à trois points). Les Suns ont aussi pu compter sur l'efficacité offensive de leur meneur vétéran Chris Paul (15 points, 11 passes décisives) et de l'intérieur Deandre Ayton (24 points, 11 rebonds).

La franchise de l'Arizona a ainsi rejoint les Golden State Warriors en tête de la Conférence Ouest, avec 18 victoires et 3 défaites. Les Brooklyn Nets ont quant à eux conforté leur 1re place à l'Est (15 victoires, 6 défaites) en battant les New York Knicks 112-110 grâce notamment aux 34 points, 10 rebonds et 8 assists de James Harden.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Le 7e Ballon d'Or de Lionel Messi écœure les fans de foot
Le joueur argentin méritait-il d'être sacré l'année où il n'a gagné que deux trophées (Coupe du Roi et Copa America) avant de galérer au PSG? Les amoureux du jeu pensent que non. Ils sont outrés.

Un sondage, publié ce mardi matin par L'Equipe, témoigne de la déception vécue par une écrasante majorité d'internautes férus de sport à l'annonce du Ballon d'Or 2021.

L’article