larges éclaircies
DE | FR
Sport
Sport en direct

Odermatt mène le bal ++ Verstappen en pôle

Marco Odermatt est en tête de la première manche du premier géant d'Aspen
Keystone
Sport en direct

Odermatt mène le bal ++ Verstappen en pôle

Elles sont là, elles sont fraîches! Les infos sportives à ne pas rater.
01.03.2024, 19:03
team watson / ats
Plus de «Sport»

Odermatt mène, Meillard 3e provisoire

Marco Odermatt est en tête de la première manche du premier géant d'Aspen
Marco Odermatt est en tête de la première manche du premier géant d'AspenImage: KEYSTONE/AP/JOHN LOCHER

Marco Odermatt est en tête au terme de la première manche du premier des deux géants d'Aspen. Mais l'avance du Nidwaldien est mince avec par exemple 0''19 d'avance sur Loïc Meillard, 3e.

C'est une image que l'on n'a pas l'habitude de voir: un Marco Odermatt essoufflé. Plié sur ses bâtons, le triple détenteur du grand globe de cristal s'est dépouillé pour rallier l'arrivée jugée à 2500 mètres d'altitude.

Sans être époustouflant, Odermatt a bien négocié la différence entre la glace sur le haut et un revêtement plus mou sur le bas. Il est donc en route pour aller chercher sa 11e victoire consécutive et assurer le globe de la discipline. Mais la concurrence est toute proche. A commencer par Alexander Steen Olsen, 2e à 0''12. Quatrième à Schladming et 2e à Bansko, le Norvégien est en forme.

A 0''19, on retrouve Loïc Meillard. Le Valaisan d'origine neuchâteloise a démontré qu'il appréciait la neige américaine après sa 6e place à Palisades Tahoe.

Huitième à Bansko et surtout 4e le week-end dernier, Thomas Tumler réussit vraiment une belle saison. Il occupe le 6e rang à 0''68 d'Odermatt.

Gino Caviezel pointe au 12e rang provisoire à 1''53. Fadri Janutin suit au 14e rang et Justin Murisier au 20e à 2''54.

GP de Bahreïn: Verstappen partira en pole position

Max Verstappen déjà en pole position
Max Verstappen déjà en pole positionImage: KEYSTONE/AP/Darko Bandic

Max Verstappen (Red Bull-Honda) partira en pole position samedi lors du GP de Bahreïn à Sakhir. Le Néerlandais a devancé le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) de 0''228 lors des qualificatio

Triple champion du monde en titre et gros favori pour sa succession, Verstappen a signé la 33e pole de sa carrière. Il rejoint au palmarès l'Ecossais Jim Clark et le Français Alain Prost.

La deuxième ligne sera composée par l'Anglais George Russell (Mercedes) et l'Espagnol Carlos Sainz (Ferrari). Derrière eux, il y aura le Mexicain Sergio Perez (Red Bull-Honda) et le vétéran espagnol Fernando Alonso (Aston Martin-Mercedes).

Cette première qualification de la saison n'a pas vraiment souri aux Sauber. Les bolides d'Hinwil ont été éliminés dès Q1. Valtteri Bottas s'élancera en 16e position, juste devant Guanyu Zhou.

Le parquet fera appel de la condamnation d'Alves

Le parquet va faire appel de la condamnation de Dani Alves
Le parquet va faire appel de la condamnation de Dani AlvesImage: KEYSTONE/AP/D.Zorrakino

Le parquet fera appel de la condamnation de Dani Alves, ancienne star du Barça et du PSG, a appris l'AFP vendredi de source judiciaire.

Le parquet veut obtenir une peine plus lourde que les quatre ans et demi de prison auxquels le Brésilien a été condamné pour le viol d'une jeune femme.

L'ex-joueur de 40 ans a été condamné le 22 février par un tribunal de Barcelone à quatre ans et demi de prison, ainsi qu'à verser 150'000 euros à la jeune femme. Les faits se sont déroulés en décembre 2022 dans une discothèque. Le parquet avait réclamé neuf ans de prison.

Transferts: pas de dérogation pour Servette

Nishimura est la seule des trois dernières recrues servettiennes à pouvoir jouer ce printemps
Nishimura est la seule des trois dernières recrues servettiennes à pouvoir jouer ce printempsImage: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Servette ne pourra pas aligner ses recrues Bassirou N'diaye et Omar Rekik d'ici au terme de la saison.

La Commission des transferts de la Swiss Football League n'a pas accordé de dérogation aux Grenat pour radier deux joueurs supplémentaires hors délai, a annoncé la SFL vendredi.

Le Servette FC avait déposé le 20 février une requête afin d'écarter Boubacar Fofana, Chris Bedia et Ronny Rodelin de son contingent, pour y ajouter Takuma Nishimura, Bassirou N’diaye et Omar Rekik. Les clubs avaient jusqu’au 15 février pour supprimer des joueurs sans justification particulière.

La notion de retard "excusable" avancée par le club n'a notamment pas convaincu la Commission des transferts. "Elle n’est ainsi et en aucun cas pertinente", explique dans son communiqué la Commission, ajoutant qu'un rappel à ce sujet avait justement été adressé aux clubs le 13 février.

Revenant sur le fait que Boubacar Fofana était inscrit sur deux listes de contingent, la Commission souligne que la situation "n'est que la conséquence du manquement du club concerné et non du règlement lui-même. (...) Cette double inscription est par ailleurs sans conséquence pour le joueur doublement inscrit, puisqu'il est qualifié avec son nouveau club", Winterthour.

Takuma Nishimura n'est en revanche pas concerné par cette décision, définitive pour les instances de la SFL. Il a pris dans le contingent la place laissée libre par Ronny Rodelin, lequel a été prêté à Perly-Certoux en 2e ligue interrégionale. Le Japonais n'a d'ailleurs pas tardé à s'illustrer, marquant le 2-0 mercredi à Delémont en quart de finale de la Coupe de Suisse.

Pas de descente à Kvitfjell, mais un deuxième super-G

Kvitfjell n'accueillera pas de descente, mais un second super-G
Kvitfjell n'accueillera pas de descente, mais un second super-GImage: KEYSTONE/AP/Alessandro Trovati

Kvitfjell n'accueillera pas de descente de Coupe du monde ce week-end. Un deuxième super-G sera en revanche organisé sur la neige norvégienne, samedi dès 11h.

La météo joue décidément de mauvais tours aux meilleures descendeuses du monde. Le deuxième entraînement programmé à Kvitfjell n'a pas non plus pu se dérouler, toujours en raison de la mauvaise visibilité et les chutes de neige, ce qui a entraîné de facto l'annulation de l'épreuve prévue samedi.

Cette décision pourrait faire les affaires de Lara Gut-Behrami dans la lutte pour le Globe de descente, qu'elle n'a encore jamais remporté. La Tessinoise abordera l'ultime descente de l'hiver, prévue le samedi 23 mars à Saalbach, avec 68 points d'avance sur sa première poursuivante valide Stephanie Venier.

L'ajout d'un deuxième super-G à Kvitfjell, où l'on récupère l'une des deux courses annulées à Val di Fass, met en revanche Lara Gut-Behrami encore plus sous pression. Elle ne compte que 5 points d'avance sur Cornelia Hütter en Coupe du monde de super-G, avec encore trois courses au programme dont deux à Kvitfjell.

Daniela Ryf annonce sa retraite

Daniela Ryf mettra fin à sa carrière au terme de cette saison
Daniela Ryf mettra fin à sa carrière au terme de cette saisonImage: KEYSTONE/DPA/DANIEL KARMANN

Daniela Ryf va mettre un terme à sa carrière après plus de deux décennies au plus haut niveau. La triathlète de 36 ans a annoncé qu'elle disputerait cette année sa dernière saison professionnelle.

"Après de nombreuses années de concentration et de dévouement à ce sport, il est temps pour moi de tourner la page", a écrit la Soleuroise dans un communiqué. "Je peux dire avec fierté que j'ai réalisé tout ce dont j'ai toujours rêvé", a-t-elle ajouté.

Daniela Ryf a remporté son dixième et dernier titre de championne du monde, le cinquième sur un Ironman, en mai 2022 en Utah après avoir triomphé quatre fois à Hawaii. Elle a établi en juin dernier le meilleur temps mondial sur la distance mythique lors de l'épreuve de Roth en Allemagne, en 8h08'21. "Arrêter un an après avoir franchi cette étape est pour moi une belle conclusion", a-t-elle souligné.

800 m: Werro et Hoffmann en demi-finales

Audrey Werro s'est qualifiée pour les demi-finales en remportant sa série
Audrey Werro s'est qualifiée pour les demi-finales en remportant sa sérieImage: KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER

Les Mondiaux en salle de Glasgow ont démarré de manière idéale pour la délégation helvétique.

La Fribourgeoise Audrey Werro et la Valaisanne Lore Hoffmann se sont toutes deux qualifiées à la place pour les demi-finales du 800 m, qui auront lieu samedi en début d'après-midi.

Audrey Werro a signé le 11e temps total, remportant sa série avec autorité en 2'01''83 devant l'Australienne Catriona Bisset (2'02''04). Lore Hoffmann a quant à elle arraché la 2e place de la cinquième série en 2'02''53 grâce à une dernière ligne droite de feu, réalisant le 15e chrono.

Sandro Michel s'exprime depuis son lit d'hôpital

Sandro Michel (à gauche) estime avoir eu beaucoup de chance dans son malheur
Sandro Michel (à gauche) estime avoir eu beaucoup de chance dans son malheurImage: KEYSTONE/EPA/TOMS KALNINS

Le pousseur Sandro Michel s'est exprimé pour la première fois depuis sa terrible chute à Altenberg.

"Jusqu'à aujourd'hui, quatre opérations ont été nécessaires pour assurer ma survie et me remettre en état. Je pense que j'ai eu beaucoup de chance dans mon malheur", a-t-il écrit sur son compte Instagram depuis son lit d'hôpital.

"Je peux/dois être heureux de pouvoir écrire ce post aujourd'hui", a poursuivi l'Argovien de 27 ans, qui a tenu dans le même temps à remercier les secouristes qui sont intervenus sur place avec professionnalisme et rapidité. "Je tiens tout particulièrement à remercier mes médecins, Swiss Sliding, ma famille, mon amie et mon équipe ! Vous m'avez apporté le soutien dont j'avais besoin et vous avez été là quand j'avais le plus besoin de vous", a-t-il souligné.

Sandro Michel s'est blessé gravement à la cage thoracique et au bassin lors d'une chute à l'entraînement avec son pilote Michael Vogt et leurs deux équipiers le 13 février à Altenberg. Il avait été heurté de plein fouet par un bob revenant en arrière dans une aire d'arrivée se concluant en montée. Le médecin de l'organisation et les urgentistes accourus par hélicoptère ont non seulement sauvé sa jambe, mais aussi et surtout sa vie.

Swiss Sliding a demandé dans la foulée à la fédération mondiale IBSF la création d'une commission de sécurité et la mise en place d'un délégué à la sécurité.

Fluminense remporte sa première Recopa

Fluminense a remporté sa première "Recopa"
Fluminense a remporté sa première "Recopa"Image: KEYSTONE/AP/Bruna Prado

Fluminense a remporté jeudi sa première Recopa Sudamericana, l'équivalent de la Supercoupe d'Europe. Le club brésilien a battu la Liga de Quito 2-0 en finale retour au mythique Maracana.

Fluminense a réussi à renverser la vapeur, après avoir été battu à l'aller 1-0 en Equateur la semaine dernière, grâce à un doublé du Colombien Jhon Arias en seconde période. La rencontre oppose le vainqueur de la Copa Libertadores, remportée en 2023 par le quadruple champion du Brésil (la dernière fois en 2012), et de la Copa Sudamericana, Quito.

Cette victoire est d'autant plus une revanche que la Liga de Quito avait privé Fluminense de titres en Copa Sudamericana (2009) et en Copa Libertadores (2008).

Marco face à Odermatt à Aspen

Marco Odermatt se battra contre lui-même vendredi et samedi à l'occasion des deux géants d'Aspen. Vainqueur des sept premières courses de la saison, le Nidwaldien en veut plus.

Son troisième grand globe en poche, Marco Odermatt skie pour l'Histoire en cette fin de saison. Vainqueur à Palisades Tahoe le week-end passé, le skieur de Buochs en est à dix géants remportés de suite. Il en reste quatre au programme cet hiver. Si Odermatt s'intéresse aux records, il peut imaginer aller chercher celui du plus nombre de victoires consécutives dans une discipline. Ce record est pour l'heure la propriété d'Ingemar Stenmark avec 14 géants gagnés à la suite.

Autre chiffre dans le viseur, le nombre de points en fin de saison. Odermatt avait établi le record la saison passée avec 2042. Il en est actuellement à 1702. Si tout se passe bien, le Nidwaldien va encore disputer six des neuf dernières épreuves et il devrait pouvoir effacer cette marque pour la porter encore plus haut. Dommage qu'il y ait eu quelques annulations cet hiver, sans quoi il aurait peut-être pu aller titiller le record de Tina Maze et ses 2414 points réussis lors de la saison 2012/13.

Dimanche, ce sont les slalomeurs qui tenteront d'effacer la contre-performance de dimanche dernier à Palisades Tahoe. Si le globe de la discipline semble promis à Manuel Feller, Daniel Yule doit se racheter après son abandon en Californie. Cinquième au classement, le skieur du Val Ferret a l'occasion de se remettre en selle.

Encore un match à 3 points pour Josi

Josi a atteint la barre des 60 points cette saison
Josi a atteint la barre des 60 points cette saisonImage: KEYSTONE/AP/George Walker IV

Roman Josi est décidément intenable. Le défenseur bernois a signé un deuxième match consécutif à 3 points pour permettre aux Predators de cueillir leur septième victoire consécutive en NHL.

Nashville s'est imposé 6-1 jeudi face à Minnesota pour conforter sa place dans le Top 8 de la Conférence Ouest. Roman Josi a réussi un but - le 4-1 à la 42e - et deux assists pour être désigné première étoile de cette rencontre, comme deux jours plus tôt face à Ottawa.

Auteur de 11 points durant cette série victorieuse des Predators, Josi affiche désormais 60 points (15 buts, 45 assists) à son compteur 2023/24. C'est la quatrième fois que le capitaine de Nashville atteint cette barre en 13 saisons en NHL.

Deuxième meilleur pointeur suisse de la saison, Kevin Fiala s'est également illustré jeudi. L'attaquant saint-gallois a lui aussi réalisé un but et deux passes décisives, dans un match remporté 5-1 par les Kings face aux Canucks de Pius Suter (1 assist). Il en est à 52 points - dont 18 buts - dans cet exercice 2023/24.

Une 14e défaite de suite pour les Coyotes

Los Angeles, qui restait sur deux défaites d'affilée, repasse ainsi devant Nashville au classement à l'Ouest. Les deux équipes totalisent 70 points, mais les Kings (7es) ont disputé deux matches de moins que les Preds (8es). Leur marge sur leurs plus proches poursuivants est de sept unités.

Rien ne va en revanche plus du côté de Chicago et d'Arizona. Les Blackhawks de Philipp Kurashev ont subi leur cinquième défaite consécutive, s'inclinant 5-0 devant l'Avalanche du Colorado, alors que les Coyotes de Janis Moser ont été battus 4-2 à Toronto pour essuyer un 14e échec de suite.

Les Hawks battus par un concurrent direct

Capela (à gauche) et les Hawks ont été lourdement battus par Brooklyn jeudi
Capela (à gauche) et les Hawks ont été lourdement battus par Brooklyn jeudiImage: KEYSTONE/AP/Frank Franklin II

Vainqueurs de leurs deux derniers matches, les Hawks ne sont pas parvenus à signer la passe de trois.

Atlanta s'est même incliné lourdement (124-97) jeudi en NBA sur le parquet de Brooklyn, son plus proche poursuivant au classement.

Cette défaite, la 33e de la saison en 59 sorties, s'est dessinée dans un troisième quart-temps remporté 38-25 par Brooklyn. Les Nets de Dennis Schroder (23 points, 8 rebonds, 7 assists) ont enfoncé le clou avec un 5-0 réalisé à l'entame de l'ultime quarter qui leur a permis de prendre 24 points d'avance (99-75).

Clint Capela n'a passé que 21 minutes sur le parquet, le temps de réussir 7 points, 6 rebonds et 4 contres - pour un différentiel de -14. Dejounte Murray (28 points) fut le seul joueur à dépasser les 15 points dans le camp des Hawks, qui restent 10es de la Conférence Est mais avec seulement trois succès de plus que Brooklyn (11e, 23-36).

Une soirée "magnifique" pour Christian Constantin

La bise de Christian Constantin à Didier Tholot.
La bise de Christian Constantin à Didier Tholot.Image: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Au coup de sifflet final, le calme du président tranchait avec la joie débordante du directeur sportif. Dans la famille Constantin demeurera toujours cette passion démesurée pour le FC Sion.

Calme, presque apaisé, Christian Constantin entend rappeler une vérité. "Le chemin vers la finale du 2 juin est encore long, souffle-t-il. J’ai déjà joué et perdu des demi-finales." Celle du 27 ou 28 avril opposera le FC Sion à Lugano à Tourbillon et non au Servette FC comme l’espérait secrètement Christian Constantin avant le tirage au sort. "Je veux Servette à Tourbillon", glissait-il comme pour forcer le destin de ce tirage au sort.

Mais même si l’ordre des demi-finales n’a pas répondu à son souhait, Christian Constantin a bien sûr savouré pleinement cette soirée qu’il pouvait qualifier de "magnifique." "L’équipe se reconstruit, se redynamise, sourit-il. Le public revient. Mais je sais que si l’on peut revenir très vite vers les sommets, on peut retomber très bas aussi vite..."

Christian et Barthélémy Constantin sont toutefois convaincus que les choix opérés l’été dernier ont été les bons. "Ils nous ont remis dans la bonne direction, reconnaît Christian Constantin. L’apport de Didier Tholot a été déterminant." Il y a neuf ans, le Français avait été à la tête de l’équipe sacrée pour la dernière fois en Coupe de Suisse. Même si le FC Sion est toujours le petit poucet face au Servette FC, au FC Lugano et au FC Winterthour, tout un canton commence à croire que le 2 juin 2024 pourrait être un jour aussi magique que le 7 juin 2015, ce dimanche de rêve au Parc St. Jacques où le FC Sion avait terrassé le FC Bâle grâce à des réussites de Moussa Konaté, Edimilson Fernandes et Carlitos.

Une finale romande reste possible

Fayulu et le FC Sion recevront Lugano en demi-finale de Coupe
Fayulu et le FC Sion recevront Lugano en demi-finale de CoupeImage: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Une finale 100% romande reste possible en Coupe de Suisse.

Sion, tombeur d'YB jeudi, et Servette ne seront en effet pas opposés au stade des demi-finales (17/18 avril). Les Valaisans accueilleront Lugano alors que les Genevois se déplaceront à Winterthour, selon le tirage au sort effectué sur le plateau de SRF jeudi soir.

Genève battu par un Dauphin, Bienne ne marque qu'un point

La déception des joueurs genevois après leur défaite contre Ambri
La déception des joueurs genevois après leur défaite contre AmbriImage: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Défaite rageante pour Genève lors de la 50e journée de National League. Les Aigles auraient pu mettre la pression sur le 6e Lugano, mais ils ont été battus 4-3 par Laurent Dauphin et Ambri.

Genève avait toutes les cartes en mains et les Aigles ont attaqué le match de la meilleure des manières. En mettant la pression sur les Léventins et en étant récompensés par deux buts rapidement. Arnaud Jacquemet a ouvert le score après 1'56 et Marc-Antoine Pouliot a doublé l'avantage grenat à la 4e.

Seulement cette entame parfaite n'a pas eu pour effet d'éteindre les ardeurs tessinoises. A la 12e et en l'espace de 17 secondes, Ambri est revenu au score grâce à Laurent Dauphin. Le Québécois du HCAP fut l'homme du match puisqu'il a inscrit deux buts de plus en fin de tiers médian pour donner l'avantage à ses couleurs et après que Praplan avait permis à Genève de reprendre les devants à la 25e. Très efficace, le power-play léventin a frappé deux fois sur les quatre réussites.

Praplan a eu une occasion en or d'égaliser, mais il a tiré sur le poteau. Même chose pour Dauphin qui aurait pu signer un quintuplé. Genève reste 8e avec 73 points et voit Ambri revenir à sa hauteur.

Lugano piégé par Fribourg

Les Genevois ont de quoi nourrir de profonds regrets en voyant les scores de Lugano et Davos. Au sud du Tessin, on imaginait des Bianconeri profiter de la venue de Fribourgeois assurés de la deuxième place et peut-être pas forcément prêts à lutter comme des fous. Après un tiers initial vierge de buts, les débats se sont animés dès la 21e minute. Andersson (21e) et Thürkauf (25e) ont idéalement placé leur équipe.

Mais les Tessinois n'ont pas été assez rigoureux en défense. Alors Schmid et DiDomenico ont pu niveler la marque. Et sur un power-play à la 44e, Wallmark a pu conclure une triangulation initiée par DiDomenico et Sörensen. Finalement Nathan Marchon a pu confirmer le succès des Dragons 4-2 dans la cage vide.

Bienne battu sur le fil

Quant à Davos, il était partie prenante de la guerre des barres en allant à Bienne où Martin Steinegger officiait pour la première fois sur le banc après le licenciement de Petri Matikainen. Les Grisons avaient besoin d'un succès pour continuer à rêver à la 6e place, alors que les Seelandais espéraient repasser devant Langnau à la 10e place.

Sans leur compatriote aux commandes, les Finlandais du club seelandais ont fait feu de tout bois. Aleksi Heponiemi a ouvert la marque, puis c'est Jere Sallinen qui a signé les buts 2 et 3 sur des assists de Toni Rajala. Mais le 4-4 de Stransky tombé à la 59e a fait mal aux Biennois en les privant de trois très précieux points.

La décision s'est faite aux tirs au but et ce sont les Grisons qui ont été les plus réalistes pour un succès 5-4 tab qui n'arrange pas les Seelandais qui restent 11es avec 68 points comme Langnau.

Zurich gifle Zoug

On aurait longtemps pu mettre Berne dans le même panier. Menés 1-0 par Ajoie à Porrentruy, les Ours ont réagi dans les dix dernières minutes pour l'emporter 3-1 au final. Les Bernois ne sont pas encore assurés du top 6, mais cela sent plutôt bon pour eux.

Zoug continue de livrer des performances incompréhensibles. La troupe de Dan Tangnes a été sèchement battue chez elle par le leader Zurich 7-3. Il s'agit du huitième revers consécutif des Zougois.

Dans le dernier match de la soirée, Kloten a battu Rapperswil 5-3.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
Alisha Lehmann est une super footballeuse
Video: watson
Plus d'articles sur le sport
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Votre commentaire
YouTube Link
0 / 600
Le dopage peut se transmettre par un baiser ou un câlin
Plusieurs athlètes contrôlés positifs ont été contaminés par les fluides corporels de leur moitié. C'est désormais la ligne de défense d'une escrimeuse. Mais la partie n'est pas gagnée.

Ysaora Thibus a appris il y a deux semaines qu'elle avait subi un contrôle antidopage positif. Suspendue à titre provisoire et avec effet immédiat, la fleurettiste française (32 ans) se bat désormais pour prouver son innocence et ainsi participer aux Jeux olympiques de Paris, où elle a de grandes chances de médailles. Or pour justifier la présence d'ostarine (un produit généralement utilisé pour augmenter la masse musculaire) dans ses analyses, Thibus a adopté une ligne de défense à la mode chez les sportifs: celle de la contamination par sa moitié.

L’article