Sport
Sport en direct

20 minutes convaincantes pour George ++ Trois clubs romands en lice

Kyshawn George a inscrit 11 points jeudi face
Keystone
Sport en direct

20 minutes convaincantes pour George ++ Trois clubs romands en lice

Elles sont là, elles sont fraîches! Les infos sportives à ne pas rater.
09.01.2024, 14:2821.07.2024, 09:17
team watson / ats
Plus de «Sport»

Ivan Rakitic va découvrir le Championnat de Croatie

Ivan Rakitic s'est engagé avec le Hajduk Split. L'ancien junior du FC Bâle a mis un terme prématuré à son expérience dorée en Arabie saoudite pour découvrir le Championnat de Croatie.

Agé de 36 ans, Ivan Rakitic a connu la gloire en Espagne, au FC Barcelone et au FC Séville. Il a remporté une Ligue des Champions avec les Catalans et deux Ligues Europa avec les Andalous. Sélectionné à 106 reprises avec la Croatie, il fut finaliste de la Coupe du monde 2018.

20 minutes convaincantes pour Kyshawn George

Troisième succès en cinq matches pour Kyshawn George et Washington dans la Summer League de Las Vegas. Les Wizards se sont imposés 91-79 face à Milwaukee.

Au bénéfice d’un temps de jeu de 20 minutes, Kyshawn George a eu le temps de poser sa griffe sur la rencontre. Auteur de 9 points avec un 3 sur 3 derrière la ligne des 3 points, l’intérieur valaisan a été crédité d’un bilan de +12.

Super League: trois clubs romands en lice cet après-midi

Trois clubs romands entament la saison de Super League cet après-midi. Une tâche difficile attend le promu Sion: les Valaisans joueront à Berne (14h15) sur la pelouse des Young Boys, tenants du titre.

Dès 16h30, le Lausanne-Sport accueillera le FC Bâle alors que, dans le même temps, Servette se déplacera à Lucerne.

Une victoire heureuse pour le FC Winterthour

Le FC Winterthour a entamé de bon pied son championnat, Dans leur antre de la Schützenwiese, les Zurichois se sont imposés 1-0 devant le FC St. Gall.

Dominé durant pratiquement toute la rencontre, la formation dirigée désormais par Ognjen Zaric a forcé la décision à la 70e minute grâce à une réussite de Matteo Di Giusto. La frappe enroulée du no 10 n’a laissé aucune chance au gardien Lawrence Zigi.

Avec le buteur, Markus Kuster fut le grand artisan de ce succès. De retour aux affaires après avoir dû céder sa place la saison dernière à Marvin Keller, le portier autrichien a multiplié les parades. La dernière sur une frappe du joker Félix Mambimbi fut somptueuse. Le joker fribourgeois se demandera encore longtemps comment sa frappe magnifique n’a pas terminé sa course dans les filets adverses.

Buemi termine troisième à Londres

Sébastien Buemi a pris la troisième place de la première course de l'E-Prix de Londres, samedi. Le Vaudois a été devancé par le vainqueur allemand Pascal Wehrlein et le Néo-Zélandais Mitch Evans.

Lors de l'avant-dernière course de la saison, Sébastien Buemi s'est classé pour la deuxième fois parmi les trois premiers. En début de saison, à la mi-janvier à Mexico, Buemi avait même pris la deuxième place.

Les pilotes suisses se sont magnifiquement comportés à Londres. Derrière Buemi, Edoardo Mortara (5e) et Nico Müller (6e) ont réussi de belles courses.

Le Championnat du monde de Formule E ne sera décidé que dimanche, lors de la dernière course de la saison. Avec l'Allemand Wehrlein (180 points), les Néo-Zélandais Mitch Evans (177) et Nick Cassidy (173), les trois premiers du classement des pilotes ne sont séparés que par sept points. Müller, Buemi et Mortara occupent respectivement les 14e, 15e et 16e places de ce classement.

Yverdon loin du compte

Yverdon est mal parti ! Sur leur pelouse, les Vaudois se sont inclinés 2-0 face au FC Zurich dans une rencontre presque à sens unique.

Battus sur des réussites du Colombien Juan Perea à la 72e et du Nigérian Umeh Emmanuel au bout du temps additionnel, le capitaine William Le Pogam et ses coéquipiers ne méritaient pas un autre sort. Même s’ils ont cru bénéficier d’un penalty pour égaliser qui a été annulé justement par la VAR pour une faute préalable de Mohamed Tijani, ils n’ont jamais pu peser dans cette rencontre. L’introduction à la pause du buteur Kevin Carlos, dont le départ semble inéluctable, n’a pas changé la face du match. Il y avait bien un monde d’écart entre le FC Zurich et Yverdon Sport.

Au Cornaredo, le FC Lugano a fait le plein de confiance trois jours avant de recevoir le Fenerbahçe de Jose Mourinho à Thoune pour le compte du tour préliminaire de la Ligue des Champions. Les Tessinois se sont imposés 2-1 devant les Grasshoppers après avoir concédé l’ouverture du score en première période sur un penalty de Giotto Morandi pour le premier but de la saison en Super League.

A la reprise, les Luganais ont fait le nécessaire pour retourner la situation grâce à une tête du Polonais Kacper Przybylko à la 61e et une frappe imparable d’Uran Bislimi dans le temps additionnel. Une autre issue lors cette reprise aurait été bien cruelle pour les Tessinois.

Le Slovène remporte sa cinquième étape

Tadej Pogacar a remporté sa cinquième étape dans cette 111e édition du Tour de France en battant au sprint son rival Jonas Vingegaard samedi en haut du col de la Couillole.

A la veille de l'arrivée finale à Nice, le Slovène a encore conforté son avance au classement général où il compte désormais 5'14'' sur le Danois et 8'04'' sur le Belge Remco Evenepoel qui a lâché près d'une minute samedi.

"Cinq victoires, si on m'avait dit ça avant le Tour, je n'y aurais pas cru. C'est d'un autre monde. Je suis tellement content", a déclaré le leader d'UAE.

Assuré sauf accident de gagner son troisième Tour depuis la veille, le maillot jaune avait promis de laisser faire samedi.

Il s'est effectivement contenté de suivre ses deux poursuivants au général, dont Remco Evenepoel qui a par deux fois essayé d'attaquer avant de craquer dans les derniers kilomètres.

Se retrouvant dans un nouveau mano a mano avec Vingegaard, il a laissé le Danois mener l'allure avant de le régler au sprint sur une accélération fulgurante qui lui a permis de prendre sept secondes en 200 mètres.

Les deux hommes venaient tout juste d'avaler les deux derniers échappés du jour, l'Equatorien Richard Carapaz, mathématiquement assuré de gagner le maillot à pois de meilleur grimpeur s'il termine dimanche à Nice, et l'Espagnol Enric Mas.

F1: les deux McLaren partiront devant Verstappen

Lando Norris a signé la 3e pole position de sa carrière au Grand Prix de Hongrie. Sur la grille, l'Anglais devance son coéquipier McLaren, Oscar Piastri, et le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull).

La pluie a perturbé la première et la troisième partie des qualifications, samedi. Lors de ces deux sessions, la course a été interrompue en raison des accidents de Sergio Perez (Q1) et de Yuki Tsunoda (Q3).

Ce qui n'a pas empêché Norris et Piastri de se placer en première ligne en vue de la course de dimanche, juste avant la sortie de piste de Tsunoda. Le leader du championnat du monde, Max Verstappen (Red Bull), a pris la troisième place. Moins de cinq centièmes séparent les trois pilotes les plus rapides.

Deux McLaren-Mercedes sur la première ligne de départ, ça ne s'était plus vu depuis douze ans, lors du Grand Prix du Brésil, lorsque Lewis Hamilton avait disputé sa dernière course pour l'écurie et avait partagé la première ligne avec son coéquipier Jenson Button.

Lando Norris a décroché la pole position pour la deuxième fois de la saison (après le Grand Prix d'Espagne) et pour la troisième fois au total. L'Anglais n'a remporté qu'une seule course, cette saison à Miami.

L'équipe Sauber s'élancera quant à elle depuis les 12e et 18e places sur la grille. Valtteri Bottas s'est qualifié pour la deuxième séance de qualifications en exploitant le potentiel de sa monoplace et a égalé sa meilleure position de la saison, obtenue en Espagne en juin dernier. Le Chinois Guanyu Zhou a perdu son duel contre son coéquipier Bottas pour la 11e fois.

Lobalu affiche sa grande forme à Londres

Dominic Lobalu a remporté la course du 3000 m de la Diamond League à Londres. En 7'27''68, il a amélioré le record de Suisse de 6 secondes et a réalisé la meilleure performance mondiale de la saison.

Pour Lobalu, il s'agissait de la deuxième victoire dans le cadre de la Diamond League, après celle de Stockholm en 2022.

L'homme avait déjà fait étalage de sa vitesse dans le final aux Championnats d'Europe de Rome, où il avait remporté l'or sur 10 000 m et le bronze sur 5 000 m. A Londres, il a couru les 400 derniers mètres en moins de 55 secondes et s'est débarrassé de tous ses adversaires.

Aux Jeux olympiques de Paris en approche, le champion d'Europe devra néanmoins courir pour l'équipe olympique des réfugiés.

En ce qui concerne les autres Suisses en lice, Angelica Moser a réalisé 4,65 m à la perche, tandis que le quatuor féminin du 4x100 m, composé de Salomé Kora, Léonie Pointet, Géraldine Frey et Emma van Camp, a également réalisé une solide performance en 42''71.

Rafael Nadal toujours d'attaque

A Bastad, Rafael Nadal s'est qualifié pour une.... 131e finale sur le Circuit, sa première depuis deux ans. A une semaine du tournoi olympique, sa montée en puissance impressionne.

Dans la cité suédoise où il avait cueilli le titre il y a... dix-neuf ans, Rafael Nadal (ATP 261) s'est imposé 4-6 6-3 6-4 devant le qualifié croate Duje Ajdukovic (ATP 130). Son adversaire dimanche sera le vainqueur de la rencontre entre l'Argentin Thiago Tirante (ATP 121) et le Portugais Nuno Borges (ATP 51).

Au lendemain de son marathon de 4 heures contre l'Argentin Mariano Navvone, Rafael Nadal s'est battu avec les moyens du bord. Au final, sa formidable rage de vaincre lui a permis de s'imposer après avoir accusé un set et un break de retard. A 38 ans, sa haine de la défaite demeure viscérale.

Matteo Berrettini dompte Stefanos Tsitsipas

La finale du Swiss Open de Gstaad opposera Matteo Berrettini (ATP 82) au qualifié français Quentin Halys (ATP 192). Elle n’était pas celle attendue.

Comme Quentin Halys plus tôt dans la journée face à Jan-Lennard Struff (ATP 37), Matteo Berrettini a déjoué les pronostics. Le Romain s’est imposé 7-6 (8/6) 7-5 devant Stefanos Tsitsipas (ATP 12) pour s’ouvrir les portes d’une troisième finale dans l’Oberland.

Titré en 2018 mais battu il y a deux ans par Casper Ruud, Matteo Berrettini abordera le rendez-vous de dimanche à 11h30 dans la peau du favori. Face à Tsitsipas, il a livré une performance de choix pour rappeler combien les conditions de jeu en altitude pouvaient lui convenir.

Matteo Berrettini n’a, ainsi, pas concédé la moindre balle de break face à Stefanos Tsitsipas. Parfaitement protégé par son service, il a su attendre son heure pour forcer la décision. Souvent fort brillant, le Grec a manqué de poigne dans le jeu décisif du premier set et sur son service à 6-5 dans le second.

Victorieux désormais de douze des treize matches qu’il a disputés à ce jour à Gstaad, il restera toutefois sur ses gardes face à Quentin Halys qui l’avait battu il y a... neuf ans lors d’un tournoi ITF en Italie. A deux points de l'élimination au premier tour des qualifications, le Français de 27 ans a témoigné d'une très grande maitrise dans sa demi-finale contre Struff. Cette finale n'est pas gagnée d'avance pour l'Italien.

Quentin Halys en finale

Une surprise de taille a scellé l’issue de la première demi-finale du Swiss Open. Issu des qualifications, Quentin Halys (ATP 192) s’est imposé 6-3 7-6 (7/2) devant Jan-Lennard Struff (ATP 37).

Auteur de 16 aces, le Français a eu l’immense mérite de "sauver" son premier jeu de service. Il fut mené 0-40 avant d’écarter une quatrième balle de break pour ne pas laisser l’Allemand prendre le score. Quentin Halys a signé l’unique break de la rencontre au huitième jeu du premier set. Dans le jeu décisif du second, il a très vite forcé la décision.

Dimanche pour sa première finale sur le Circuit, Quentin Halys affrontera le vainqueur du choc entre Stefanos Tsitsipas (ATP 12) et Matteo Berretini (ATP 82). Le Parisien est le premier qualifié à se hisser en finale à Gstaad depuis l’Allemand Yannick Hanfmann en 2017.

Super League: c'est déjà la reprise

Six jours seulement après la finale de l'Euro, la Super League reprend déjà ses droits. Trois matches auront en effet lieu dès ce soir.

Les premiers à fouler la pelouse seront d'une part les joueurs d'Yverdon et du FC Zurich, et de l'autre ceux de Lugano et de Grasshopper. Ces deux rencontres débuteront à 18h00. La soirée se poursuivra dès 20h30 avec l'affrontement entre Winterthour et Saint-Gall.

Le Chicago Fire invente le "Messi ou remboursé"

Le public de Chicago sera partiellement rembours
Le public de Chicago sera partiellement remboursImage: KEYSTONE/AP/REBECCA BLACKWELL

Les supporters du Chicago Fire possesseurs d'un billet pour le match du 31 août contre l'Inter Miami de Lionel Messi auront droit à un avoir si la star argentine, actuellement blessée, ne joue pas.

La franchise de MLS, qui compte dans son effectif Xherdan Shaqiri, l'a annoncé vendredi.

Le Fire compte bien remplir son stade d'une capacité de 62'000 places pour la venue de l'Inter Miami. Mais l'équipe de Chicago veut rassurer les fans qui craignent l'absence de Messi, blessé à la cheville droite lors de la finale de la Copa America remportée dimanche contre la Colombie (1-0 ap).

L'ancien Barcelonais et Parisien a annoncé qu'il manquerait les deux prochains matches de MLS à cause de cette blessure mais, loin de se réjouir du potentiel affaiblissement de leur adversaire, les dirigeants de Chicago se sont dits "confiants" dans sa présence dans six semaines.

Si l'Argentin ne peut finalement pas jouer, les spectateurs recevront une compensation partielle sous différentes modalités, par exemple une ristourne de 100 dollars pour l'achat de billets pour au moins deux autres matches. Le Fire a prévu un programme spécial autour du match et notamment un concert de Jason Derulo après la rencontre.

Lowry en tête après le 2e tour, McIlroy et Woods manquent le cut

Shane Lowry pointe en tête du British Open après 2 tours
Shane Lowry pointe en tête du British Open après 2 toursImage: KEYSTONE/EPA/ROBERT PERRY

Shane Lowry a pris la tête du British Open, dernier Majeur de la saison, vendredi sur le parcours du Royal Troon. Le 2e tour a été fatal à Rory McIlroy et à Tiger Woods, qui n'ont pu passer le cut.

Deuxième la veille au soir derrière l'Anglais Daniel Brown, Lowry devance de deux coups ce dernier et un autre Anglais, Justin Rose. L'Irlandais a ramené vendredi une carte de 69, contre 66 la veille, soit un total de -7 sous le par (71).

Brown, auteur de la meilleure carte lors du premier tour (65), en a rendu une de 72 vendredi et rétrograde à la deuxième place. Il pointe à égalité avec Rose, qui fait partie des six joueurs à avoir réussi le meilleur parcours du jour: 68. Scottie Scheffler, no 1 mondial, est quant à lui 4e à six coups de Lowry.

La journée a en revanche été fatale à Rory McIlroy, no 2 mondial, et à Tiger Woods, incapables de passer le cut, fixé à +6 au-dessus du par. Le Nord-Irlandais, qui n'a plus gagné de Majeur depuis dix ans, quitte le tournoi avec un score de +11 et l'Américain avec un +14.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
Alisha Lehmann est une super footballeuse
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Une Espagne en liesse réclame le Ballon d'Or et chambre Mbappé
Des dizaines de milliers de supporters bouillants ont accueilli les champions d'Europe, lundi soir à Madrid. Les chants ont fusé.

Vainqueur 2-1 de l'Angleterre, dimanche en finale de l'Euro, la Roja a été accueillie en grande pompe dans les rues de la capitale espagnole lundi soir.

L’article