Sport
Sport en direct

Déception pour Dressel ++ un alléchant Espagne - Italie ce soir à l'Euro

Caeleb Dressel ne disputera pas le 100 m libre individuel
Keystone
Sport en direct

Déception pour Dressel ++ un alléchant Espagne - Italie ce soir à l'Euro

Elles sont là, elles sont fraîches! Les infos sportives à ne pas rater.
09.01.2024, 14:2820.06.2024, 07:40
team watson / ats
Plus de «Sport»

Pas de 100 m libre individuel pour Dressel

Caeleb Dressel ne disputera pas le 100 m libre individuel à Paris
Caeleb Dressel ne disputera pas le 100 m libre individuel à ParisImage: KEYSTONE/EPA/PATRICK B. KRAEMER

Les sélections olympiques américaines ont de nouveau prouvé leur caractère impitoyable, mercredi à Indianapolis. Caeleb Dressel est privé de 100 m libre aux JO de Paris pour six centièmes de seconde.

Le septuple champion olympique a pris la 3e place de l'épreuve en 47''53, derrière Chris Guiliano (47''38) et Jack Alexy (47''47), qui s'emparent des deux tickets individuels. Dressel n'a toutefois pas tout perdu: assuré d'une place dans le relais 4x100 m libre, il a prouvé qu'il était bien de retour parmi les meilleurs nageurs du monde après trois années chaotiques.

"C'est incroyablement rapide, ce top 6 sous les 48 secondes, c'est super rapide, fantastique", a-t-il lancé à propos de la finale, souriant au micro du diffuseur NBC.

Après son triomphe de Tokyo (5 titres), Dressel avait connu des coupures de plusieurs mois hors des bassins, s'était retiré des Championnats du monde de Budapest en 2022 avant d'échouer à se qualifier pour ceux de Fukuoka en 2023.

L'Américain de 27 ans peut encore espérer se qualifier en individuel pour Paris sur 50 m libre et 100 m papillon, deux épreuves dont il est aussi champion olympique en titre. Sur 100 m papillon, il pourrait être l'un des rivaux de Noè Ponti à Paris.

Le 100 m libre féminin a vu la victoire de Kate Douglass, 14 fois médaillée mondiale, et en bronze sur le 200 m 4 nages à Tokyo en 2021, en 52''56 devant Torri Huske (52''93). Après le 400 et le 200 m, qu'elle ne nagera pas à Paris, la légende aux sept titres olympiques Katie Ledecky s'est elle facilement imposée sur 1500 m.

Euro 2024: un alléchant Espagne - Italie ce soir dès 21h00

Trois matches de l'Euro 2024 figurent au programme aujourd'hui. L'affiche la plus alléchante opposera l'Espagne à l'Italie dès 21h00 dans le groupe B à Gelsenkirchen.

Ce derby du sud devrait offrir son lot d'émotions. Les deux pays ont entamé victorieusement le tournoi, l'Espagne en laminant la Croatie 3-0 et l'Italie, tenante du titre, en battant plus difficilement l'Albanie 2-1. Un match nul pourrait peut-être arranger les deux sélections...

Avant ce match, ce sera au tour des équipes du groupe C d'être en action. Dès 15h00 à Munich, la Slovénie (1 point) affrontera la Serbie (0). Cette dernière sera sous pression, car une deuxième défaite la laisserait dans une position difficile.

Ensuite, Francfort sera le théâtre dès 18h00 d'une partie entre le Danemark (1) et l'Angleterre (3). Les Three Lions, finalistes en 2021, ont assuré l'essentiel dans leur premier match, mais ils devront se montrer plus convaincants dans le jeu s'ils entendent aller loin dans le tournoi. Mais les Danois peuvent leur poser des problèmes.

Murat Yakin: "Je peux vivre avec ce résultat"

Murat Yakin (à droite) et Giorgio Contini à l'heure des hymnes.
Murat Yakin (à droite) et Giorgio Contini à l'heure des hymnes.Image: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

"Je peux vivre avec ce résultat !" Murat Yakin avait le sourire après le dur combat de son équipe contre l’Ecosse. Il sait que ce point vaut de l’or.

"Nous ne sommes pas encore en huitième de finale. Mais c’est vrai que nous avons fait un pas important avec ce 1-1", souligne le sélectionneur qui sait très bien qu’aucune équipe avec 4 points n’est restée en rade après la phase de poules dans un Euro à 24. "Il reste un match à jouer. Le fait de ne pas devoir le gagner à tout prix est, bien sûr, rassurant, poursuit-il. Je suis convaincu que nous aurons nos chances contre l’Allemagne."

Le but extraordinaire de Xherdan Shaqiri a, bien sûr, nourri les débats de cette conférence de presse. "J’ai toujours dit que Xherdan était l’homme des grands matches, des grands tournois. Il l’a encore prouvé ce soir, explique-t-il. Sur le but, il a fait la seule chose qu’il y avait à faire pour marquer. Mais ce n’est pas donné à tout le monde." Murat Yakin sait aussi que le timing de ce but fut capital. "Egaliser assez vite fut une bonne chose", sourit-il. "Si Shaq n’avait pas marqué dans le quart d’heure qui a suivi le but des Ecossais, nous aurions vraiment été dans le dur", convient pour sa part Manuel Akanji, désigné homme du match.

"J’ai exploité l’erreur adverse sur mon but, raconte enfin Xherdan Shaqiri. J’ai vu le gardien avancé. C’était clair dans ma tête : il fallait reprendre le ballon directement et l’enrouler au premier poteau. La frappe était parfaite. Je veux croire que ce but est magnifique..." Il n’est pas le seul.

Ecosse - Suisse: un point qui devrait suffire

La joie de Shaqiri, auteur dun nouveau but somptueux mercredi
La joie de Shaqiri, auteur dun nouveau but somptueux mercrediImage: KEYSTONE/AP/Martin Meissner

Grâce au génie de Xherdan Shaqiri, la Suisse a virtuellement assuré son billet pour les 8es de finale de l’Euro 2024. A Cologne, elle a cueilli face à l’Ecosse (1-1) le point qui devrait lui suffire.

Avec quatre ponts en deux matches et une différence de buts de +2, il faudrait un cataclysme pour que l’Ecosse souffle la deuxième place du groupe à la Suisse dimanche soir à l’issue de l’ultime journée de cette poule. La Suisse pourra ainsi évoluer l’esprit libre à Francfort contre l’Allemagne alors qu’elle aurait eu le couteau sous la gorge en cas de défaite face à l’Ecosse.

Menée très tôt dans le match sur un autogoal presque "gag" de Fabian Schär, la Suisse a été sauvée, une fois de plus, par l’inspiration de Xherdan Shaqiri. Auteur de l’égalisation sur une frappe magistrale dans la lucarne, le Bâlois, qui n’était pas sorti du banc samedi contre la Hongrie, a rappelé qu’il était irremplaçable malgré le poids des ans et un souffle qui s’épuise un peu trop vite.

A bon compte

Un "Flower of Scotland" merveilleusement chanté par la Tartan Army qui a dû résonner jusqu’à Edinburgh, et l’ouverture du score après seulement 13 minutes de jeu avec la frappe de Scott McTominay déviée par Schär alors que Yann Sommer semblait pouvoir prendre ce ballon sans aucun problème: les Ecossais n’auraient pas pu rêver d’une plus belle entame. Cinq jours après le naufrage de Munich contre l’Allemagne, ils retrouvaient goût à la vie.

Seulement, ils devaient très vite revenir les pieds sur terre. La balle perdue par Tony Ralson offrait une ouverture presque inespérée à Xherdan Shaqiri à la 26e. Le no 23 inscrivait son 32e but en sélection, l’un de ses plus beaux, pour redonner des couleurs à l’équipe de Suisse. A la 32e, Dan Ndoye était, ainsi, très proche de signer le 2-1 à la conclusion d’une action collective de toute beauté. Véritable "poison" pour la défense écossaise, le Vaudois trouvait une minute plus tard le chemin des filets avant que sa réussite ne soit annulée pour un hors-jeu.

Il était donc logique que Ndoye ne soit pas l’élément "sacrifié" pour faire de la place à Breel Embolo. Le Monégasque entrait à l’heure de jeu pour un Shaqiri qui aura largement rempli son contrat dans ce rôle hybride de 9,5 que lui avait attribué Murat Yakin. Avec Embolo à la pointe de son attaque, la Suisse terminait la rencontre dans son 3-4-3 désormais "habituel".

Mais ce sont les Ecossais qui devaient de ménager la chance la plus nette de cette seconde période avec une tête sur le poteau de Grand Hanley (67e). Bousculée par une Ecosse portée par son formidable public, la Suisse s’en est tirée à bon compte. Elle fut loin de témoigner de la même maîtrise collective que face à la Hongrie. Elle n'aura donc pas brisé le signe indien qui veut qu'elle ne gagne jamais ses deux premiers matches dans une phase finale.

Une série extraordinaire

Huit ans après la bicyclette de St-Etienne contre la Pologne, Xherdan Shaqiri a donc réussi un nouveau chef-d’œuvre. Sa frappe de la 26e minute dans la lucarne est bien le geste d’un joueur capable de forcer la décision à tout instant.

Avec cette réussite à Cologne, le Bâlois entre dans l’histoire comme le seul footballeur européen à avoir toujours marqué au moins un but dans une phase finale depuis 2014. Cela avait commencé avec le triplé contre le Honduras à Manaus il y a dix ans déjà. On peut rêver que cette série extraordinaire, que... seul Cristiano Ronaldo peut égaler en Allemagne, se prolonge jusqu’à la Coupe du monde 2026.

Erriyon Knighton contrôlé positif mais blanchi avant les Trials

Erriyon Knighton a été contrôlé positif mais blanchi par l'Usada
Erriyon Knighton a été contrôlé positif mais blanchi par l'UsadaImage: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Erriyon Knighton, double médaillé mondial sur 200 m, a été contrôlé positif à un stéroïde anabolisant mais blanchi lors de la procédure.

Le sprinter pourra donc s'aligner aux sélections olympiques qui débutent vendredi à Eugene, a annoncé mercredi l'agence antidopage américaine (Usada).

Médaillé de bronze des Mondiaux 2022 puis d'argent des Mondiaux 2023 à Budapest, Erriyon Knighton (20 ans) fait partie des favoris au podium olympique du demi-tour de piste aux Jeux de Paris cet été (26 juillet - 11 août). Il a été contrôlé positif à la trenbolone, un stéroïde anabolisant, le 26 mars 2024, explique l'Usada dans un communiqué.

Suspendu provisoirement depuis avril, sans que son cas n'ait été rendu public jusqu'ici, Knighton a plaidé une contamination alimentaire qui a été retenue lors d'une audience mi-juin. Il pourra donc défendre ses chances lors des Trials la semaine prochaine sur 200 m.

Blessé, Murray est incertain pour Wimbledon

Andy Murray a abandonné sur blessures au Queen's
Andy Murray a abandonné sur blessures au Queen'sImage: KEYSTONE/EPA/ANDY RAIN

Andy Murray, souffrant visiblement de la hanche et du genou droits, a dû abandonner après cinq jeux contre l'Australien Jordan Thompson en 8es de finale du Queen's, mercredi à Londres.

Ces pépins physiques rendent incertaine sa participation à Wimbledon, tournoi du Grand Chelem qui commence le 1er juillet.

Après son premier jeu de service, l'Ecossais de 37 ans a commencé à claudiquer. Dès la fin de son second jeu de service, il a fait appel au soigneur. Et après s'être fait manipuler la hanche et le genou droits, l'ex-no 1 mondial a repris le jeu avant de s'arrêter à nouveau, cette fois-ci définitivement, alors que le score était de 4-1 en faveur de Thompson.

Murray avait déjà semblé souffrir mardi, au 1er tour d'un tournoi dont il est quintuple vainqueur, avant de battre pour le 1000e match de sa carrière l'Australien Alexei Popyrin. Le double vainqueur du tournoi de Wimbledon vit une année difficile: il s'était déjà blessé, à la cheville, fin mars au 3e tour au Masters 1000 de Miami, et n'avait renoué avec la compétition que près de deux mois plus tard, sur terre battue, à Genève.

Celui qui avait déjà failli mettre un terme à sa carrière en 2019, avant de la poursuivre après s'être fait poser une prothèse de hanche à la jambe droite, a laissé entendre au début de l'année que cette saison serait sa dernière.

L'Allemagne première qualifiée pour les huitièmes de finale

Gündogan a inscrit le 2e but allemand face à la Hongrie
Gündogan a inscrit le 2e but allemand face à la HongrieImage: KEYSTONE/EPA/MOHAMED MESSARA

L'Allemagne s'est qualifiée mercredi pour les huitièmes de finale de "son" Euro.

Elle a signé un deuxième succès en deux matches en battant la Hongrie 2-0 à Stuttgart, grâce à des buts de Jamal Musiala et d'Ilkay Gündogan.

Deux matches, six points et une qualification pour les huitièmes de finale: le premier objectif d'une Mannschaft en "opération rachat" auprès de son public est désormais atteint. Elle peut envisager son dernier duel du groupe A face à la Suisse avec sérénité.

S'ils n'ont pas affiché la même flamboyance que lors du match d'ouverture, remporté 5-1 contre l'Ecosse, les joueurs de Julian Nagelsmann ont fait le job. Ils ont aussi pu compter sur la fébrilité de l'arrière-garde magyare, déjà aperçue lors de la défaite contre la Nati (3-1).

A la 22e minute, les défenseurs hongrois se sont en effet arrêté de jouer en réclamant une faute d'Ilkay Gündogan. Ce dernier a fait preuve de davantage de volonté en allant arracher le ballon et en le glissant à Jamal Musiala, qui ne s'est pas fait prier pour inscrire son deuxième but de la compétition.

Gündogan capitaine modèle

Gündogan, le capitaine de cette sélection allemande alliant expérience (Kroos, Neuer) et jeunesse (Musiala, Wirtz), a assuré le succès des siens en se retrouvant à la conclusion d'un mouvement d'école. Non pas que ce fut nécessaire, tant les Hongrois se sont montrés bien trop timorés en deuxième période.

Avec leur différence de but négative (-4), même un succès face à l'Ecosse lors de la troisième journée du tour préliminaire apparaît insuffisant pour envoyer les hommes de Marco Rossi en huitièmes de finale. Ceux de Nagelsmann, eux, sont en revanche bel et bien lancés dans leur quête d'un quatrième titre européen record.

Xherdan Shaqiri titulaire

Xherdan Shaqiri titulaire ce soir contre l'Ecosse: justifiera-t-il la confiance de Murat Yakin ?
Xherdan Shaqiri titulaire ce soir contre l'Ecosse: justifiera-t-il la confiance de Murat Yakin ?Image: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Xherdan Shaqiri sera titulaire ce soir à Cologne contre l’Ecosse pour le deuxième match de la Suisse à l’Euro 2024. Le Bâlois remplace Kwadwo Duah, buteur samedi contre la Hongrie.

L’introduction de Xherdan Shaqiri est l’unique changement apporté par Murat Yakin par rapport au onze victorieux de samedi. Le Bâlois devrait évoluer dans un rôle de no 10 juste derrière le duo formé par Dan Ndoye et par Ruben Vargas. Auteur du deuxième but suisse samedi, Michel Aebischer occupera toujours le flanc gauche dans un rôle de piston.

Si elle s’impose, la Suisse sera qualifiée pour les huitièmes de finale avant son troisième et dernier match de cette phase de poules dimanche à Francfort contre l’Allemagne. Un nul fera aussi l’affaire même si elle resterait sous la menace hypothétique de l’Ecosse pour la deuxième place de ce groupe A.

La Suisse évoluera dans la composition suivante : Sommer ; Schär, Akanji, Rodriguez ; Widmer, Freuler, Xhaka, Aebischer ; Shaqiri ; Ndoye, Vargas.

Golubic sortie au 2e tour à Birmingham

Golubic (ici à Roland-Garros) a été sortie au 2e tour à Birmingham
Golubic (ici à Roland-Garros) a été sortie au 2e tour à BirminghamImage: KEYSTONE/EPA/CAROLINE BLUMBERG

Viktorija Golubic (WTA 78) devra patienter avant de disputer son premier quart de finale de l'année sur le circuit WTA. La Zurichoise a été sortie au 2e tour à Birmingham mercredi.

Issue des qualifications sur le gazon anglais, Viktorija Golubic s'est inclinée 4-6 7-5 6-3 devant Leylah Fernandez (WTA 33), tête de série no 6 du tableau. Elle a pourtant eu sa chance dans cette partie, qu'elle aurait pu conclure en deux sets.

La quart de finaliste de Wimbledon 2021 a, ainsi, servi pour le gain de cette rencontre à 5-4 au deuxième set après avoir remporté trois jeux d'affilée. Mais elle a craqué au moment de porter l'estocade, perdant son service "blanc".

Leylah Fernandez, qui a gagné les trois derniers jeux de la deuxième manche, a en revanche nettement dominé les débats dans l'ultime set. La gauchère a signé l'unique break dans le sixième jeu, Viktorija Golubic ne se procurant pas la moindre occasion à la relance dans cette manche décisive.

Mityukov en bronze sur 200 m dos

Mityukov s'est paré de bronze mercredi à Belgrade
Mityukov s'est paré de bronze mercredi à BelgradeImage: KEYSTONE/EPA/ANTONIO BAT

Roman Mityukov devra patienter avant de décrocher son premier titre international en grand bassin. Le Genevois s'est paré de bronze sur 200 m dos mercredi soir à Belgrade.

Vice-champion du monde de la spécialité en février à Doha, Roman Mityukov n'est pas parvenu à s'arracher sur la dernière longueur de bassin pour aller chercher l'or. Il a néanmoins réussi un excellent chrono (1'55''75), à 0''41 de son record national.

Le Genevois de 23 ans, qui a abordé ces Européens comme un test pour les JO, sans s'être rasé, a été devancé par l'Ukrainien Oleksandr Zheltiakov (1er en 1'55''39) et le Grec Apostolos Siskos (2e en 1'55''42), qui a mené la course quasiment de bout en bout avant de céder dans les derniers mètres.

Roman Mityukov a décroché sa quatrième médaille internationale en grand bassin sur 200 m dos, après le bronze européen de 2021 et les deux médailles mondiales glanées en 2023 (bronze) et 2024 (argent). Il fait ainsi oublier ses troiss quatrièmes places obtenues lors des championnats d'Europe 2022.

L'Albanie arrache le nul face à la Croatie

L'Albanie a arraché un point au courage face à la Croatie
L'Albanie a arraché un point au courage face à la CroatieImage: KEYSTONE/EPA/Leszek Szymanski

L'Albanie a du coeur.

Après avoir vu la Croatie inverser la tendance en deux minutes, les Albanais ont arraché le point du nul (2-2) grâce à un but de Klaus Gjasula, qui avait donné l'avantage aux Croates avec un autogoal.

Luka Modric et Cie se devaient de réagir après la claque reçue en ouverture contre l'Espagne (0-3). Mais les Croates sont retombés dans leurs travers en encaissant un but rapide venu de la tête de Qasim Laci (11e).

La génération vieillissante emmenée par le Ballon d'or 2018 semblait faire son âge et une défaite 1-0 aurait pratiquement acté une élimination prématurée. C'était sans compter sur deux minutes de folie et deux buts d'Andrej Kramaric (74e) et de Klaus Gjasula (76e, contre son camp) qui ont permis aux Croates de revenir d'entre les morts.

Les Albanais ont toutefois montré qu'ils possédaient eux aussi des ressources et, comme un symbole, Gjasula s'est racheté de son erreur au bout du temps additionnel (95e). Les deux équipes auront malgré tout besoin d'un succès (la Croatie face à l'Italie, l'Albanie face à l'Espagne) pour espérer s'extraire de ce "groupe de la mort".

Malade, Ponti renonce aux demi-finales

Malade, No
Malade, NoImage: KEYSTONE/EPA/ANDREJ CUKIC

Noè Ponti a été contraint de déclarer forfait pour les demi-finales du 100 m papillon des Européens de Belgrade mercredi soir.

Le Tessinois souffre d'une gastro-entérite accompagnée de fièvre, a annoncé Swiss Aquatics.

La journée semblait pourtant avoir bien commencé pour Noè Ponti, auteur du meilleur temps des séries matinales en 51''09. Mais il a dû se résoudre à renoncer à défendre ses chances moins de trois heures avant les demi-finales. L'objectif est que le médaillé de bronze olympique de 2021 puisse rentrer le plus vite au Tessin afin de se faire soigner, souligne la fédération suisse.

No 2 mondial de l'année dans la discipline grâce à ses 50''16 réalisés en avril à Uster, Noè Ponti espérait bien décrocher son premier titre international en grand bassin, deux ans après s'être paré d'argent aux Européens de Rome. Cette gastro-entérite ne devrait toutefois pas trop perturber sa préparation aux JO de Paris, son unique objectif de la saison estivale.

Ligue des champions: tirage difficile pour Lugano

Mattia Croci-Torti: un duel attendu avec José Mourinho et Fenerbahce
Mattia Croci-Torti: un duel attendu avec José Mourinho et FenerbahceImage: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

Lugano n'a pas hérité d'un adversaire facile au 2e tour qualificatif de la Ligue des champions. Les Tessinois affronteront en effet Fenerbahce Istanbul, dont l'entraîneur est José Mourinho.

Les bianconeri, vice-champions de Suisse, accueilleront les vice-champions de Turquie à Thoune le 23 ou le 24 juillet. Les travaux en cours au Cornaredo obligent les Luganais à s'exiler pour leurs matches européens. Le retour aura lieu une semaine plus tard dans la capitale turque.

Pour atteindre la phase de groupes de la Ligue des champions, Lugano devra franchir trois tours: une mission qui s'annonce difficile. Les hommes de Mattia Croci-Torti peuvent aussi se qualifier pour l'Europa League ou la Conference League, mais ils doivent pour ce faire au moins passer le 2e tour qualificatif de la Ligue des champions.

Norvège: Aleksander Kilde a retrouvé la neige

La terrible chure de Kilde le 13 janvier à Wengen
La terrible chure de Kilde le 13 janvier à WengenImage: KEYSTONE/AP/ALESSANDRO TROVATI

Aleksander Kilde (31 ans) a rechaussé les skis. Le Norvégien a retrouvé la neige dans son pays cinq mois après sa terrible chute à Wengen.

"Cela a été un long chemin pour arriver où je suis aujourd'hui", a dit le skieur sur le canal Instagram de la Fédération norvégienne. "Cela a été comme des montagnes russes, mais j'ai pu reprendre une vie normale", a-t-il encore dit.

"Je suis encore très loin de pouvoir gagner des courses. Pour le moment, je me trouve à un niveau qui me permet de réfléchir à être de nouveau un sportif professionnel", a précisé le Norvégien.

Kilde avait été victime d'une grosse chute dans le S d'arrivée de la descente du Lauberhorn. Il avait subi de nombreuses blessures dont un déboîtement de l'épaule et une profonde lacération d'un mollet.

Européens: Noè Ponti meilleur temps des séries du 100 m papillon

Noè Ponti: facilement qualifié pour les demi-finales du 100 m papillon
Noè Ponti: facilement qualifié pour les demi-finales du 100 m papillonImage: KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER

Noè Ponti a signé le meilleur temps des séries du 100 m papillon lors des championnats d'Europe à Belgrade. Le Tessinois a nagé en 51''09 et s'est qualifié pour les demi-finales prévues en soirée.

Ponti (23 ans) ne dispute que son épreuve de prédilection dans la capitale serbe. C'est sur 100 m papillon qu'il avait décroché la médaille de bronze en 2021 lors des Jeux olympiques de Tokyo. Il espère évidemment aussi monter sur le podium cet été à Paris.

Jérémy Desplanches (29 ans) a lui aussi obtenu son ticket pour les demi-finales. Le Genevois a nagé le 200 m brasse en 2'12''32, soit le deuxième meilleur chrono des séries.

Sur 200 m libre, Vanna Djakovic (18 ans) a gagné sa série en 2'03''04, mais cela n'a de loin pas été suffisant pour décrocher sa qualification.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
Alisha Lehmann est une super footballeuse
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Cette pépite de la Nati a eu une révélation mystique
Ruben Vargas joue un rôle central dans l'équipe de Suisse à l'Euro. Le Lucernois (25 ans) se livre dans cette interview profonde où il évoque notamment sa foi en Dieu.

Il est vif, agile et aime dribbler. Ruben Vargas a le potentiel pour devenir le joueur offensif clé de la Nati pendant cet Euro. A plus long terme, le Lucernois de 25 ans peut rendre le départ prochain de Xherdan Shaqiri un peu plus supportable.

L’article