Sport
Sport en direct

Nouvelle défaite des Hawks ++ Josi et les Predators écrasent Chicago

Capela (
Keystone
Sport en direct

Nouvelle défaite des Hawks ++ Josi et les Predators écrasent Chicago

Elles sont là, elles sont fraîches! Les infos sportives à ne pas rater.
13.04.2024, 07:42
team watson / ats
Plus de «Sport»

Une 5e défaite de suite pour Atlanta

Capela (à gauche) s'est heurté à un Gobert (à droite) XXL
Capela (à gauche) s'est heurté à un Gobert (à droite) XXLImage: KEYSTONE/AP/Bruce Kluckhohn

Atlanta a concédé une cinquième défaite consécutive vendredi en NBA. Clint Capela et les Hawks se sont inclinés 109-106 sur le parquet des Minnesota Timberwolves, co-leaders de la Conférence Ouest.

Assuré de défier Chicago au 1er tour du "play-in" à l'Est, Atlanta a subi les foudres de Rudy Gobert vendredi. Le pivot français a cumulé 25 points, 19 rebonds et 5 contres dans une partie marquée par le retour de l'intérieur All Star de Minnesota, Karl-Anthony Towns (11 points), qui avait manqué les 18 derniers matches sur blessure.

Clint Capela s'est en malgré tout bien sorti dans la raquette, réussissant 13 points et 11 rebonds pour un différentiel de +. Le Genevois est le huitième meilleur rebondeur de la ligue avec 10,6 prises par match, soit la même moyenne que le "rookie" français Victor Wembanyama.

Les Preds écrasent les Blackhawks

Josi et les Predators ont écrasé Chicago 5-1 vendredi
Josi et les Predators ont écrasé Chicago 5-1 vendrediImage: KEYSTONE/AP/Erin Hooley

Roman Josi a remporté le "derby" suisse programmé vendredi en NHL. Les Predators ont même écrasé 5-1 les Blackhawks de Philipp Kurashev, lequel a sauvé l'honneur pour Chicago.

Assuré de disputer les play-off depuis mardi, Nashville a survolé les débats dans l'Illinois avec 40 tirs cadrés contre 26 pour les Blackhawks. L'homme du match fut Filip Forsberg, qui a signé un triplé pour devenir avec 46 réalisations l'unique détenteur du record de buts sur une saison dans l'histoire de la franchise.

Roman Josi a quant à lui été crédité d'une passe décisive sur le 4-0, marqué dès la 30e minute par Jason Zucker en supériorité numérique. Le défenseur bernois, qui en est à 81 points dans cet exercice 2023/24, a ainsi atteint la barre des 60 assists pour la deuxième fois après 2021/22 (73 assists, 96 points au total).

Philipp Kurashev affiche quant à lui 53 points à son compteur personnel. L'attaquant bernois a signé son 18e but de la saison à la 37e minute au cours d'une double supériorité numérique, d'une reprise directe sur un décalage du prodige Connor Bedard.

Moser va déménager

La soirée de vendredi fut par ailleurs animée pour Janis Moser, même s'il est resté "muet" dans un match gagné 3-2 après prolongation par Arizona face à Edmonton. Selon ESPN notamment, les joueurs des Coyotes ont appris avant cette partie que leur franchise devrait être relocalisée dès la saison prochaine à Salt Lake City, en Utah.

DeChambeau, Scheffler et Homa se partagent la tête après 2 tours

Scottie Scheffler est l'un des trois co-leaders du Masters d'Augusta
Scottie Scheffler est l'un des trois co-leaders du Masters d'AugustaImage: KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE

Les Américains Bryson DeChambeau, Scottie Scheffler et Max Homa se partageaient la tête du Masters d'Augusta à l'issue du deuxième tour vendredi. La légende Tiger Woods a pour sa part passé le cut.

DeChambeau, lauréat de l'US Open 2020, Scheffler, vainqueur du Masters en 2022, et Homa, ont rendu respectivement des cartes de 73, 72 et 71 pour terminer le tour à - 6, avec deux longueurs d'avance sur le Danois Nicolai Hojgaard, seul quatrième.

Sous une brise gênante, Tiger Woods a passé le cut à Augusta pour la 24e fois consécutive, un record. La veille, le "Tigre" avait assuré que "le corps va bien", lui qui à 48 ans se remet d'une opération à la cheville droite subie en avril 2023 et souffre toujours de douleurs liées à son accident de voiture de 2021.

"C'était très difficile (...) C'était un bon défi. J'ai dû reculer plusieurs fois. Je n'avais jamais vécu ça à Augusta avant", a déclaré de son côté Bryson DeChambeau à propos des conditions de jeu de vendredi.

Même son de cloche chez le no 1 mondial Scottie Scheffler, qui s'est néanmoins dit "fier" de son tournoi jusque-là. "J'ai vraiment bien frappé la balle", s'est pour sa part félicité l'invité-surprise Max Homa, lui aussi "fier" de sa performance et de sa gestion du parcours.

Woods 22e

Quant à Tiger Woods, il pointe au 22e rang (+1), fort de son nouveau record, dépassant Gary Player et Fred Couples. "Je vais envoyer un message à Freddy et le titiller un petit peu", s'est amusé le "Tigre", qui participe à son premier Majeur depuis avril 2023 et son opération de la cheville.

Plus bas dans le classement pointe le no 2 Rory McIlroy qui, à + 4 (35e), voit le seul Majeur qui manque à son palmarès s'éloigner encore une fois. Le tenant du titre, l'Espagnol Jon Rahm, qui peut devenir en cas de succès le quatrième joueur à remporter deux Masters consécutifs après Woods, Jack Nicklaus et Nick Faldo, a dégringolé au 44e rang (+ 5).

Super League: Grasshopper sous pression

Marco Schällibaum prendra place pour la première fois ce soir dès 18h30 sur le banc de Grasshopper lors de la 32e journée de Super League. Il affrontera Lugano, club qu'il a dirigé par le passé.

GC (11e/30 points), qui reste sur une série de deux points pris en sept matches, est sous pression. Mais affronter Lugano (3e/53 pts) ne constitue pas une tâche facile: les Tessinois suivent une tendance très favorable avec six succès et un nul. Ils sont assurés de figurer du bon côté de la barre après la 33e journée.

A 18h30 aussi, le Lausanne-Sport (8e/37 pts) accueillera le FC Zurich (4e/48 pts). Les Vaudois voudront confirmer leurs récents bons résultats contre un FCZ qui est bien placé pour lui aussi basculer dans le Championship Group.

La soirée sera conclue par la rencontre entre Saint-Gall (6e/44 pts) et Yverdon (9e/37 pts). L'enjeu sera surtout important pour les Brodeurs, qui n'ont qu'un point d'avance sur Lucerne dans la lutte pour la 6e place.

Céline Naef craque et la Suisse se retrouve dos au mur

Céline Naef aura une deuxième chance demain face à la no 1 mondiale Iga Swiatek.
Céline Naef aura une deuxième chance demain face à la no 1 mondiale Iga Swiatek.Image: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

Passée proche de l'égalisation, Céline Naef a finalement craqué face à la Polonaise Magdalena Frech 7-6 (10/8) 5-7 3-6. La Suisse n'a plus le droit à l'erreur dans ce match de qualification.

La jeune Schwytzoise (18 ans, WTA 148) a pourtant réalisé deux premières manches de très bonne facture contre une adversaire bien mieux classée qu'elle (WTA 52). Elle a fait preuve de beaucoup d'agressivité et a multiplié les coups gagnants, avant de commettre de trop nombreuses erreurs directes.

Après avoir remporté la première manche au tie-break, la Suissesse a réalisé le coup parfait en s'emparant du service de son adversaire à 4-4 dans le deuxième set. Elle n'a toutefois pas réussi à conclure et a ensuite craqué et concédé les trois jeux suivants ainsi que le set.

Malgré un break concédé dès le premier jeu de la manche décisive, la Polonaise s'est montrée plus solide sur la fin pour finalement s'imposer après 2h54' de jeu.

Avec cette deuxième défaite après celle de Simona Waltert contre Iga Swiatek plus tôt dans l'après-midi, les joueuses d'Heinz Günthardt se retrouvent dos au mur. Elles tenteront de renverser la vapeur samedi. En cas de succès de Céline Naef face à Iga Swiatek, Simona Waltert défiera Magdalena Frech, avant un potentiel double décisif.

La Suisse toujours incapable de gagner

Patrick Fischer et la Suisse ont essuyé une nouvelle défaite en match amical
Patrick Fischer et la Suisse ont essuyé une nouvelle défaite en match amicalImage: KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER

Et de onze. L'équipe de Suisse a enchaîné une onzième défaite consécutive en s'inclinant une deuxième fois en 24 heures contre la Slovaquie à Hummené, cette fois 5-3.

Il n'y a pas lieu de s'inquiéter, ce ne sont que des matches de préparation. Alors oui, il ne sert à rien de pousser des cris d'orfraie en voyant les deux dernières performances de l'équipe nationale en préparation du Championnat du monde à Prague.

Si les revers face à des nations du gotha mondial comme la Finlande, la Suède ou la Tchéquie peuvent être comprises, celles face à un adversaire plus modeste comme la Slovaquie (3-0 jeudi) ont de quoi bousculer les plus fervents supporters.

La Suisse a bien réagi à la suite de l'ouverture du score de Martin Fasko-Rudas après 51 secondes. Deux tirs de défenseurs ont fait mouche. Le premier par Samuel Kreis à la 3e et le second en power-play par Simon Le Coultre à la 14e.

Seulement les hommes de Patrick Fischer ont une fois encore commencé la période médiane de la pire des façons. Ils ont ainsi encaissé deux buts en l'espace de 17 secondes entre la 21e et la 22e! Lantosi et Fasko-Rudas, à nouveau, ont pu tromper le portier de Langnau, Stéphane Charlin.

La situation s'est compliquée lorsque Lantosi a donné deux longueurs d'avance aux siens à la 44e. Et le 3e but signé Tyler Moy à la 58e ne fait que renforcer le sentiment d'une prise de conscience trop tardive, puisque les Slovaques ont pu inscrire le 5-3 dans la cage vide.

Les Suisses vont rentrer au bercail et préparer deux matches à domicile contre la France les 19 et 20 avril à Bâle. Il conviendra de ne pas manquer ces deux rendez-vous. A voir également si le sélectionneur va procéder à des coupes pour intégrer des joueurs de Zoug et Fribourg, récemment éliminés en demi-finales des play-off, ou s'il va donner quelques jours de repos avant d'envoyer son ordre de marche.

Djokovic en demi-finale du tournoi de Monte-Carlo

Novak Djokovic a souffert de la chaleur sur le court Rainier III.
Novak Djokovic a souffert de la chaleur sur le court Rainier III.Image: KEYSTONE/EPA/SEBASTIEN NOGIER

Novak Djokovic s'est qualifié vendredi pour les demi-finales à Monte-Carlo, qu'il n'avait plus atteintes depuis son titre en 2015. Il a éliminé l'Australien Alex De Minaur 7-5 6-4.

"J'ai souffert, mais je suis content d'être passé", a reconnu vendredi le no 1 mondial en regrettant le niveau peu élevé de la partie. "Aucun de nous deux n'a joué à un bon niveau et ça a tourné à la bataille physique", a-t-il souligné.

Les statistiques confirment son analyse: Djokovic a commis 26 fautes directes pour 13 points gagnants et De Minaur 28 fautes directes pour 19 points gagnants. En particulier dans le deuxième set, sur les dix jeux joués, sept se sont terminés par des breaks: Djokovic a conservé sa mise en jeu deux fois et De Minaur une seule.

Sinner contre Tsitsipas

A partir du milieu du second set, le Serbe a en outre semblé souffrir physiquement, en particulier de la chaleur. Mais il a tenu le coup. "Une victoire est une victoire et je suis content de me qualifier pour les demies. Je n'ai pas eu de bons résultats dans ce tournoi depuis huit ans: c'est la première fois que je gagne trois matches d'affilée ici depuis huit ans", s'est-il félicité.

En demi-finale, "Nole" affrontera le vainqueur du duel opposant Ugo Humbert à Casper Ruud. L'autre match du dernier carré verra s'affronter Jannik Sinner, vainqueur de Holger Rune plus tôt dans l'après-midi (6-4 6-7 6-3), et Stefanos Tsitsipas, qui a de son côté écarté Karen Khachanov en deux sets (6-4 6-2).

Simona Waltert s'incline d'entrée face à Iga Swiatek

Iga Swiatek a aisément disposé de Simona Waltert (de dos) pour offrir le premier point à la Pologne à Bienne.
Iga Swiatek a aisément disposé de Simona Waltert (de dos) pour offrir le premier point à la Pologne à Bienne.Image: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

Simona Waltert s'est logiquement inclinée lors du premier simple du match de qualification de la Billie Jean King Cup contre la Pologne. Face à Iga Swiatek, la Suissesse a cédé en deux sets 3-6 1-6.

Rapidement breakée dans les deux manches, Waltert (WTA 158) n'a pas fait le poids face à la numéro 1 mondiale, même si elle n'a pas démérité. Elle a notamment ravi le service de Swiatek lors de la première manche, mais cela n'a pas suffi à faire douter la Polonaise.

Le deuxième simple prévu dans l'après-midi opposera Céline Naef (WTA 148) à Magdalena Frech (WTA 52). La jeune Schwytzoise (18 ans) tentera de ramener la Suisse à égalité à Bienne.

La Suisse battue par les Pays-Bas

Jonathan Dubas, ici à l'entraînement à Lausanne, a inscrit 5 points contre les Pays-Bas
Jonathan Dubas, ici à l'entraînement à Lausanne, a inscrit 5 points contre les Pays-BasImage: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

La Suisse a mal commencé le tournoi qualificatif pour les JO de Paris. A Hong-Kong, les Helvètes se sont inclinés 22-15 face aux Néerlandais.

Face aux Bataves, tête de série numéro 1, Gilles Martin, Westher Molteni, Marco Lehmann et Jonathan Dubas ont démarré doucement. Menés 4-2, les Suisses ont ensuite connu une minute de folie pour renverser la vapeur et passer devant à 9-4.

Les débats se sont ensuite équilibrés à la mi-match avec un score de 12-12 après cinq minutes de jeu. Mais les joueurs du team Lausanne se sont écroulés, notamment face à l'adresse de Worthy de Jong, auteur de 13 des 22 points de son pays.

Avec un 6/8 derrière l'arc, les Néerlandais ont clairement dominé les Suisses (2/7). Côté suisse, les meilleurs marqueurs ont été Dubas et Lehmann avec 5 points chacun.

Le quatuor va maintenant se reposer avant les deux matches prévus samedi contre l'Autriche et la Chine. Pour rappel, seuls les deux premiers de chaque groupe se qualifient pour les demi-finales.

Formule 1: la saison 2025 commencera en Australie

24 Grands Prix en 2025 aussi pour la F1
24 Grands Prix en 2025 aussi pour la F1Image: KEYSTONE/EPA/ALI HAIDER

Le calendrier 2025 de la F1 est déjà dévoilé ! La saison comportera 24 Grands Prix, les mêmes qu'en 2024, mais débutera mi-mars en Australie, ont indiqué les organisateurs du championnat.

Melbourne accueillera la manche inaugurale de la 76e édition du championnat du monde de Formule 1 du 14 au 16 mars, puis le paddock se rendra en Chine la semaine suivante, avant de faire étape à Suzuka (Japon) début avril. Bahreïn, théâtre du lancement de la saison depuis plusieurs années, a été décalé à mi-avril, une semaine avant la course en Arabie saoudite. Ce changement est motivé par le ramadan, qui aura lieu en mars l'an prochain.

Contrairement à cette année, ces deux manches retrouveront le format habituel d'un week-end de F1 avec la course le dimanche. Seul le GP de Las Vegas en fin de saison aura lieu un samedi. Le reste du calendrier 2025 sera très semblable à celui de 2024, avec quelques dates légèrement modifiées comme le Grand Prix d'Espagne à Barcelone avancé à début juin ou celui de Hongrie repoussé après la course en Belgique, juste avant la trêve estivale.

Trois "triple headers" (trois week-ends de course consécutifs) seront au programme avec les enchaînements Japon, Bahreïn, Arabie saoudite en avril, puis Imola, Monaco, Barcelone fin mai-début juin, enfin Las Vegas, Qatar, Abu Dhabi pour conclure la saison fin novembre-début décembre.

La F1 n'a en revanche pas encore dévoilé le nombre de sprints ni les circuits qui les organiseront. Les dates et le lieu des tests de pré-saison sont également inconnus, même s'ils auront probablement lieu à Bahreïn comme ces dernières années.

Pas de classiques ardennaises pour Roglic

Primoz Roglic: forfait pour les classiques ardennaises
Primoz Roglic: forfait pour les classiques ardennaisesImage: KEYSTONE/EPA/Juan Herrero

Primoz Roglic est forfait pour les classiques ardennaises, a indiqué son équipe Bora-Hansgrohe. Le Slovène est convalescent après ses chutes au Tour du Pays basque début avril.

Il ne prendra donc pas le départ de la Flèche Wallonne mercredi et de Liège-Bastogne-Liège le 21 avril. Le vainqueur du dernier Giro avait chuté dans les 3e et 4e étapes du Tour du Pays basque.

"Primoz est resté avec nous toute la semaine pour soigner ses nombreuses blessures et son genou", a déclaré Dan Lorang, directeur de la performance dans sa formation. "Nous voulons qu'il se remette complètement de ses blessures, car notre grand objectif reste le Tour de France". Lundi sur Instagram, Roglic avait dévoilé une photo de son corps, recouvert d'une dizaine de pansements.

US Masters: DeChambeau devant Scheffler après le 1er tour

Bryson DeChambeau a
Bryson DeChambeau a Image: KEYSTONE/EPA/ERIK S. LESSER

L'Américain Bryson DeChambeau occupe la tête de l'US Masters après le 1er tour. Il a rendu une carte de 65 (7 sous le par) et devance d'un coup le numéro un mondial, son compatriote Scottie Scheffler.

Le début du premier Grand Chelem de l'année a été perturbé par la météo. Le départ a été donné avec 2h30 de retard et ensuite interrompu par la nuit alors que tous les joueurs n'avaient pas pu boucler leur parcours.

Parmi ceux qui ont disputé les 18 trous, l'Anglais Danny Willett (68) est le mieux placé derrière les deux leaders. Toujours à la recherche d'un premier succès sur les greens d'Augusta, le Nord-Irlandais Rory McIlroy a tourné en 71, tout comme l'Anglais Matthew Fitzpatrick. Au moment de l'interruption, le quintuple vainqueur Tiger Woods en était à -1 après 13 trous.

La journée a été plus difficile pour l'Espagnol Jon Rahm. Le tenant du titre a dû se contenter d'un 73, tout comme le vétéran américain Phil Mickelson, triple vainqueur de l'épreuve.

Fin de carrière en vue pour Max Heinzer

Clap de fin proche pour Max Heinzer
Clap de fin proche pour Max HeinzerImage: KEYSTONE/MARCEL BIERI

Max Heinzer (36 ans) mettra un terme à sa carrière après les championnats d'Europe à Bâle (18 au 23 juin). Il aura été parmi les meilleurs escrimeurs du monde pendant quinze ans.

Heinzer a décroché plusieurs médailles mondiales et européennes. C'est dans la compétition par équipes qu'il a eu le plus de succès, avec un titre mondial en 2018 et trois médailles d'or aux Européens. A titre individuel, il a notamment obtenu de l'argent en 2015 à Montreux et en 2016 à Torun.

Après l'échec des Suisses pour la qualification en vue des JO de Paris, Max Heinzer, actuellement blessé, veut briller une dernière fois dans deux mois à Bâle. "C'est très important pour moi de pouvoir prendre congé sur la piste", a-t-il dit à la télévision SRF.

Outre un changement d'orientation au niveau professionnel, Heinzer veut rester fidèle à son sport. Il sera candidat à la présidence de Swiss Fencing lors de la prochaine assemblée générale.

Kevin Fiala et Los Angeles qualifiés

Kevin Fiala (é gauche) et Los Angeles patinent vers les play-off.
Kevin Fiala (é gauche) et Los Angeles patinent vers les play-off.Image: KEYSTONE/AP/Mark J. Terrill

Après Pius Suter, Nino Niederreiter et Roman Josi, un quatrième joueur suisse disputera les play-off. Victorieux 4-1 de Calgary à domicile, Kevin Fiala et Los Angeles ont assuré leur qualification.

Kevin Fiala a ouvert la voie pour les Kings. Le St. Gallois a, en effet, inscrit le 1-0 sur une séquence à 5 contre 4 à la 7e minute. Il a marqué son 28e but pour le 71e point d’une saison que l’on peut qualifier de brillante. Il lui reste maintenant à enchaîner lors des séries finales pour effacer l’’élimination de l’an dernier au premier tour face à Edmonton.

La quête d'Auston Matthews

A Toronto dans un match où il était interdit de défendre, New Jersey a su rebondir au surlendemain de son élimination dans la course aux play-off. Emmenés par Timo Meier, le Devils se sont imposés 6-5 face à des Maples Leafs qui jouent essentiellement pour permettre à Auston Matthews d’atteindre le seuil des 70 buts inscrits en saison régulière.

L’ancien joueur de Zurich a signé un doublé pour ses 67e et 68e buts. Jamais depuis Mario Lemieux lors de la saison 1995/1996, un joueur n’avait trouvé le chemin des filets autant de fois. Mario Lemieux s’était arrêté à 69 buts. Auston Matthews a encore trois matches pour devenir le neuvième joueur de l’histoire avec 70 goals ou plus en saison régulière.

Timo Meier et Nico Hischier en sont, quant à eux, à 27 buts. Également auteur d’un doublé, Timo Meier a passé le seuil des 50 points (27 buts/24 assists). Quant à Nico Hischier, il a délivré sa 39e passe décisive pour son 66e point.

La no 1 mondiale en visite en Suisse

La Suisse est confrontée à une tâche herculéenne contre la Pologne en Billie Jean King Cup. Sans Belinda Bencic et Viktorija Golubic, il faudra un exploit à Bienne contre la no 1 mondiale Iga Swiatek.

Les chiffres peuvent ne pas dire toute la vérité. La Suisse aborde la rencontre en tant que numéro 3 du classement des nations contre des Polonaises qui occupent le 17e rang. Les favorites sont pourtant clairement désignées, car les joueuses d'Europe de l'Est peuvent compter sur la numéro un mondiale Iga Swiatek.

Du côté des Suissesses, Belinda Bencic, future maman, et Viktorija Golubic, blessée, manquent à l'appel. Céline Naef, du haut de ses 18 ans et 148e mondiale, est donc la mieux classée des Suissesses, tandis que la Pologne peut compter sur deux autres joueuses du top 60, Magdalena Frech et Magda Linette, en plus de Swiatek.

En cas de défaite, les Suissesses devraient se battre pour leur place dans le groupe mondial I en novembre, le vainqueur atteignant le tour final.

Pour les deux premiers simples de vendredi (à partir de 14h), le capitaine Heinz Günthardt mise sur les mieux classées, Naef et Simona Waltert (WTA 158). Cette dernière s'attend donc à des débuts difficiles en BJKC contre Swiatek. "C'est super de faire mes débuts comme ça", se réjouit la Grisonne de 23 ans. "Elle fait bien sûr tout un tas de choses très bien, mais elle aussi n'a qu'une raquette entre les mains."

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
Alisha Lehmann est une super footballeuse
Video: watson
Plus d'articles sur le sport
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Votre commentaire
YouTube Link
0 / 600
Vous voulez des abdos cet été? «Ne faites surtout pas ça»
Pour peu que l'on décide de foudroyer sa graisse avant les premiers coups de soleil, les réseaux sociaux peuvent nous projeter d'un seul coup dans une zone de non-droit, où le moindre conseil fitness est contredit par le suivant. De quoi perdre plus vite patience que du poids. Immersion dans une jungle (sur)peuplée de spécimens... pas (toujours) plus musclés que nous.

Au départ, une bête envie de se bouger les fesses, réveillée par l'âge qui fait son œuvre et cette poche de gras qui recouvre soudain le bouton du jean. Une claque, mais, surtout, un déclic. Une fois l'abonnement de fitness greffé de force au budget, il s'agit d'en explorer les effrayantes richesses.

L’article