DE | FR

Les femmes célèbrent les 50 ans du droit de vote au Grütli

Die Bundesraetinnen Simonetta Sommaruga, rechts, und Viola Amherd, links, an den Feierlichkeiten auf der Ruetliwiese waehrend der Bundesfeier auf dem Ruetli, welche im Zeichen von 50 Jahre Frauenstimmrecht steht, am Sonntag, 1. August 2021. (KEYSTONE/Urs Flueeler).

Les conseillères fédérales Viola Amherd et Simonetta Sommaruga. Image: sda

Pour célébrer la Fête nationale, 600 femmes se sont réunies dimanche sur la mythique prairie, renommée pour l'occasion «Grütli des femmes». Les deux conseillères fédérales présentes ont mis l'accent sur l'égalité.



50 ans après l'adoption du suffrage féminin, environ 600 femmes ont investi la mythique prairie suisse en occasion de la Fête nationale.

Pour la première fois, deux conseillères fédérales ont fait le déplacement: il s'agit de Simonetta Sommaruga et Viola Amherd. Lors de son allocution, cette dernière a appelé la jeune génération à continuer à s’engager en faveur de l’égalité entre femmes et hommes.

«Les femmes accomplissent de grandes choses dans le monde scientifique, la société, la politique et le sport»

Viola Amherd, conseillère fédérale

La Carte de la fête fédérale 2021

La Carte de la fête fédérale 2021. Image: sgg-ssup

La conseillère fédérale a reconnu que les conditions sont difficiles pour les femmes. «Nous avons besoin d'un cadre adéquat» afin de «décider en toute liberté de la voie que nous voulons suivre et des domaines dans lesquels nous voulons être actives», a-t-elle poursuivi.

«Nous sommes réunies aujourd'hui sur le Grütli parce que nous, les femmes, voulons continuer à façonner le pays et notre société», a lancé de son côté Simonetta Sommaruga.

«Nous n'avons pas besoin d'un serment de Grütli. Nous avons suffisamment de pouvoir - le pouvoir des femmes - pour continuer à façonner et à changer notre pays dans les années à venir»

Simonetta Sommaruga, conseillère fédérale

52 portraits

Les pionnières du suffrage féminin seront les vraies vedettes de la manifestation, écrit le Temps: Les portraits de 52 femmes – deux par canton – qui se sont battues pour l’égalité ont été transportés sur le Grütli.

Die Besucherinnen ziehen zur Ruetliwiese waehrend der Bundesfeier auf dem Ruetli, welche im Zeichen von 50 Jahre Frauenstimmrecht steht, am Sonntag, 1. August 2021. (KEYSTONE/Urs Flueeler).

Les portraits de 52 femmes qui se sont battues pour l’égalité. Image: sda

(asi/ats)

Le 1er août 2021

1 / 12
Le 1er août 2021
source: sda / salvatore di nolfi
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

L’armée suisse irait bien faire sa pub dans les écoles

Link zum Artikel

Mais où sont donc passés les opposants au mariage pour tous?🤔

Link zum Artikel

Cette fois ça y est: le Conseil fédéral donne son OK au F-35 américain

Link zum Artikel

Pourra-t-on vraiment, en Suisse, faire sans les centrales nucléaires?

Link zum Artikel

La Grève pour l'Avenir réunit plus de 30 000 personnes en Suisse

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel

Le Conseil fédéral étudie un outil de contrôle des imams

Link zum Artikel

Personnaliser les affiches de l'OFSP? Oui, mais interdit d'écrire «Trump»!

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Harcèlement à la RTS: Simonetta Sommaruga veut du changement

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga réagit au rapport publié jeudi, suite aux cas de harcèlement et d'écart de conduite survenus à la RTS.

Réagissant par le biais de son service de communication à un rapport faisant état de nombreux cas d'atteintes à la personnalité à la RTS, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga insiste sur la nécessité d'un changement de culture au sein de la chaîne. La direction de la chaîne romande a annoncé mettre en place un plan d'action.

Simonetta Sommaruga s'informera de la mise en oeuvre de ces mesures, qui visent à restaurer des relations de travail saines à la RTS, une entreprise qui a un devoir …

Lire l’article
Link zum Artikel