DE | FR
Dès ce 13 décembre, que ça soit dans le domaine de la sécurité ou du médical, le personnel des secours devra désormais être vacciné ou guéri du Covid-19 pour opérer à Lausanne.
Dès ce 13 décembre, que ça soit dans le domaine de la sécurité ou du médical, le personnel des secours devra désormais être vacciné ou guéri du Covid-19 pour opérer à Lausanne. Ville de Lausanne

A Lausanne, la vaccination quasi obligatoire pour les «feux bleus»

Dès ce lundi, la ville de Lausanne applique la vaccination comme «règle générale» pour les pompiers, ambulanciers et policiers.
13.12.2021, 11:1213.12.2021, 11:20

Policiers, sapeurs-pompiers et ambulanciers devront désormais être vaccinés ou avoir guéri du Covid-19 à Lausanne. Ceux qui ne le sont pas devront se soumettre à un dépistage hebdomadaire en entreprise par «pooling salivaire».

Protéger la population

En vue de renforcer son dispositif de lutte contre la pandémie, la Municipalité de Lausanne établit la vaccination comme «règle générale» pour les «feux bleus», a-t-elle communiqué lundi. L'objectif est de «garantir la continuité des services d'urgence et de sauvetage», «d'assurer la santé du personnel» et de «protéger les Lausannoises et Lausannois».

Pour une durée indéterminée

La mesure s'applique à partir de ce lundi, pour une durée indéterminée. Comme l'exige la Confédération, elle a préalablement été mise en consultation auprès des syndicats et représentants du personnel des services d'urgence, souligne la Municipalité.

Données inaccessibles aux RH

Contacté par watson, Pierre-Antoine Hildbrand, élu responsable de la sécurité, indique que «les syndicats ont demandé et obtenu que les données récoltées ne soient pas traitées par le personnel des Ressources humaines de la Ville». C'est dans ce cadre qu'a été élaboré un protocole respectant la confidentialité des données et le secret médical. Les tests de dépistage sont organisés en collaboration avec Unisanté. (ats/apn)

La manif anti-pass de Lausanne, en images

1 / 9
La manif anti-pass de Lausanne, en images
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Pass sanitaire dans les restaurants, Jour 1: le verdict

Nos derniers articles sur le coronavirus

Près de 38 000 cas en Suisse +++ Vaccination de rappel élargie aux 12-15 ans

Link zum Artikel

Certains masques seraient toxiques

Link zum Artikel

VIDÉO Comment ça marche un autotest Covid? On a essayé pour vous

Link zum Artikel

Se faire enfoncer un coton-tige au fond du nez n'est pas sans risque

Link zum Artikel

Le Conseil fédéral et le Parlement pour la loi Covid

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
13 février: les Suisses s'apprêtent à rejeter tous les objets, sauf un
C'est ce que révèle un sondage de Tamedia et 20 Minuten, diffusé ce vendredi. Le soutien à tous les objets perd du terrain par rapport à la dernière enquête, et seule l'initiative sur la publicité pour le tabac serait acceptée par le peuple.

Le Parlement et le Conseil fédéral souhaitent soutenir les médias en Suisse, mais les électeurs ne semblent pas du même avis.

L’article