DE | FR
Les membres du staff medical changent de box pour vacciner contre le coronavirus COVID-19 les personnes a l'aide du vaccin Moderna, lors du premier jour d'ouverture du Centre de vaccination de Palexpo, ce lundi 19 avril 2021 a Geneve. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Image: sda

Genève va vacciner sans rendez-vous dans les Hautes écoles et les commerces

Dès le 6 septembre, Genève va intensifier la vaccination. Voici son plan de bataille en 4 points 👇.



Vaccination dans les centres commerciaux

Il sera possible de se faire vacciner dans les centres commerciaux à Meyrin et à Vernier, a indiqué, vendredi, la pharmacienne cantonale Nathalie Vernaz-Haegi. La direction générale de la santé (DGS) a ciblé deux communes, car elles sont fortement peuplées et que le taux de couverture vaccinale y est en-dessous de la moyenne cantonale (55,8%):

Vaccin aussi dans les Hautes écoles

Les vaccinations sans rendez-vous seront aussi proposées aux étudiants. La DGS organise à la rentrée un «vacci-road» passant par Unimail, Uni Bastions, Battelle et Sciences 2. L'objectif est d'atteindre les jeunes dont le taux de vaccination est faible. Ce taux qui grimpe à 85% pour les plus de 75 ans chute à 44% pour les 15-24 ans.

Où en est la vaccination dans le canton de Genève?

Les vaccinations sans rendez-vous complètent le dispositif des centres de vaccination toujours en place. Les inscriptions sont d'ailleurs en nette augmentation depuis les annonces de mercredi du Conseil fédéral, a relevé la pharmacienne cantonale. Actuellement, près de 3000 personnes sont en attente de rendez-vous.

Depuis le début de la campagne de vaccination, 597 456 doses ont déjà été injectées et 92 personnes considérées comme très vulnérables ont reçu une troisième dose. Selon Nathalie Vernaz-Haegi, franchir la barre des 600 000 injections est une véritable performance.

Pourquoi Genève cherche a accélérer la vaccination?

Les autorités sanitaires ont insisté sur l'importance de la vaccination «qui protège très efficacement contre l'infection et les formes graves de la maladie». Le virus circule très intensément et l'impact est déjà conséquent sur la charge hospitalière, a relevé Adrien Bron, directeur général de la Santé qui soulève que:

A noter pour ce dernier point qu'il s'agit, en très grande majorité, de personnes de plus de 75 ans, a précisé la médecin cantonale Aglaé Tardin. Ces chiffres sont cohérents par rapport à l'efficacité du vaccin, a-t-elle ajouté. (ats/arz)

Vidéo: watson

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Pas besoin de l'accord des parents pour se faire vacciner

A Fribourg, le tribunal cantonal a refusé le recours d'un couple qui contestait l’injection du vaccin aux jeunes de 12 à 15 ans.

Non, les ados qui souhaitent se faire vacciner n'ont pas à demander l'accord de leurs parents avant. Cela serait contraire aux dispositions de droit international en matière de droits de l’enfant, estime le Tribunal cantonal fribourgeois qui a rejeté le recours d'un couple demandant l’arrêt définitif de la campagne de vaccination envers les mineurs.

Le principal argument des recourants? Les jeunes ne couraient «qu’un risque de santé infime en cas d’infection par le Covid-19» rapporte le …

Lire l’article
Link zum Artikel