DE | FR

Un problème de serrurerie leur coûte une fortune

Un couple romand a dû payer 1387 francs pour une serrure défectueuse. Une seconde entreprise a constaté que le défaut signalé ne correspondait pas à la réalité. Une plainte pénale a été déposée.
23.11.2021, 11:3623.11.2021, 12:03

Une telle douloureuse, Chantal et Patrick ne s'y attendaient vraiment pas. Le 2 novembre, ce couple yverdonnois a eu un problème de serrurerie. «Je n'arrivais plus à fermer la porte d'entrée de notre appartement et je devais retourner au travail. Après avoir cherché sur Google le nom d'un serrurier à Yverdon-les-Bains (VD), j'ai appelé l'entreprise qui était en première position», raconte Chantal.

«Ne vous inquiétez pas»

Pour des raisons professionnelles, Chantal a dû quitter son domicile situé à Clendy, un quartier où les zadistes ont récemment fait parler d'eux, et a chargé son compagnon d'attendre le serrurier. «Il est arrivé vers 14 heures avec une voiture immatriculée en Argovie. Il m'a affirmé qu'il fallait remplacer le cylindre», rappelle Patrick. En moins d'une heure, le serrurier avait fini le job. La facture est de 1387 francs, à régler par Twint. Patrick s'exécute. Non sans signaler au serrurier que la porte coinçait encore. «Il m'a assuré que ça irait et qu'il ne fallait pas s'inquiéter», se souvient l'Yverdonnois, qui s'en veut aujourd'hui pour sa crédulité.

Scène de ménage

Le soir, quand Chantal rentre du travail, elle constate que, malgré le nouveau cylindre, la porte est toujours défectueuse. Après avoir passé une soufflante à Patrick, Chantal rappelle le dépanneur. Celui-ci lui martèle que le travail a été bien effectué et qu'un nouveau déplacement engendrerait 600 francs des frais.

«Alors que je lui faisais part de mon incompréhension par rapport au prix prohibitif et le travail mal fait, le serrurier m'a raccroché au nez»
Chantal

Cylindre en bon état

Finalement, le couple a fait appel à une autre entreprise. Celle-ci a constaté que le cylindre prétendument défectueux fonctionnait très bien et que le problème se situait au niveau du ressort de la serrure. Une nouvelle serrure sera installée pour un devis de 375 francs. Chantal et Patrick ont porté plainte.

«Un tel tarif à une heure de bureau, c'est du grand vol. C'est de l'escroquerie. Pour éviter les tarifs abusifs, il ne faut pas se fier uniquement aux entreprises bien référencées sur Google mais à la renommée»
Jean-Marc Pernet directeur de Pernet sa

Un serrurier professionnel ayant passé le devis à la loupe dit avoir constaté un tarif majoré jusqu'à six fois par rapport au prix du marché. C'est le cas notamment du cylindre facturé 600 francs alors qu'il coûte... 104 francs. Contactée par mail le 12 novembre et à maintes reprises par téléphone, l'entreprise, dont le siège se trouve en Suisse alémanique, n'a pas répondu à nos sollicitations.

Comment ne pas se faire avoir?
Eté comme hiver, ne pas pouvoir accéder à son logement est toujours fâcheux. Dans l'urgence, quand le souci principal est d'accéder à son chez-soi, on a un sentiment de délivrance quand le serrurier a terminé son travail. Il arrive que le soulagement soit suivi d'un mécontentement après un prix apparemment prohibitif. Mais comme le rappelle régulièrement la Fédération romande des consommateurs, c'est «la loi de l’offre et de la demande». Comment ne pas se faire avoir? Sur son site, la FRC dresse une liste de conseils pour être ni à la rue ni se faire plumer. Les serruriers, eux, aiment rappeler qu'ils travaillent presque toujours dans l'urgence. «Etre disponible et se déplacer immédiatement 24h/24 a un coût. Notre travail peut être comparé avec un autre service d’urgence comme l’ambulance», relève un professionnel de la branche. A l'heure où un moteur de recherche américain est devenu la boussole en tous genres des consommateurs, il faut garder à l'esprit qu'une entreprise de serrurerie peut avoir un site se terminant par «ch» sans se trouver en Suisse.

Dans l'actu:

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

C'est officiel, Eric Zemmour annonce sa candidature ce mardi

Link zum Artikel

La ville la plus chère au monde... n'est pas celle que vous croyez

Link zum Artikel

Affaire Baldwin: elle avoue «ne pas vraiment avoir vérifié l'arme»

Link zum Artikel

Les héritiers Gucci se plaignent alors que le film est déjà sorti

Link zum Artikel
Cette Suisse qui se trumpise autour du «non» à la loi Covid
Fait inédit, les résultats de la votation sur la loi Covid sont attaqués par une partie des citoyens. Comme dans l'Amérique de Trump, des Suisses s'opposent aux institutions. L'éclairage du politologue Ioannis Papadopoulos.

C’était dans l’air. Une réaction hostile au «oui» attendu et confirmé dimanche à la révision de la loi Covid était prévisible. Non pas comme une marque de déception, mais comme un refus du résultat. La riposte la plus désinhibée est venue sans surprise des rangs complotistes, le jour même de la votation, notamment à Lausanne, comme l’ont constaté nos confrères de Blick.

L’article