DE | FR

On mange plus de légumes depuis le Covid, mais lequel est le plus prisé?

Bild

Les Suisses apprécient particulièrement... les carottes! 9 kilos par habitant en 2020. Une année qui a vu la consommation de légumes augmenter.



En 2020, le nombre de légumes cultivés en Suisse et importés a dépassé pour la première fois la barre du million de tonnes (1.05). Cela s'est également traduit par un nouveau record de consommation de légumes par habitant, avec 86.7 kilos.

Pour les légumes cultivés sur sol suisse, 19.7% étaient issus de la culture biologique. Sur les 73 000 tonnes de carottes, 95% ont été cultivées dans le pays, tandis qu'environ 3600 tonnes ont été importées.

Les tomates occupent la deuxième place, avec environ six kilos par habitant et par an. Si on inclut les tomates-cerises, la consommation de tomates dépasse celle des carottes.

Le classement:

  1. Carottes
  2. Tomates
  3. Poivrons
  4. Pastèques
  5. Concombres
  6. Laitues iceberg
  7. Oignons
  8. Tomates-cerises
  9. Melons
  10. Courgettes

(ats)

Les Stiller Protest débarquent en Suisse Romande, les images

1 / 13
Les Stiller Protest débarquent en Suisse Romande, les images
source: sda / gian ehrenzeller
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Voici la «femme blanche type» dans les films

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

L’armée suisse irait bien faire sa pub dans les écoles

Link zum Artikel

Mais où sont donc passés les opposants au mariage pour tous?🤔

Link zum Artikel

Cette fois ça y est: le Conseil fédéral donne son OK au F-35 américain

Link zum Artikel

Pourra-t-on vraiment, en Suisse, faire sans les centrales nucléaires?

Link zum Artikel

La Grève pour l'Avenir réunit plus de 30 000 personnes en Suisse

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel

Le Conseil fédéral étudie un outil de contrôle des imams

Link zum Artikel

Personnaliser les affiches de l'OFSP? Oui, mais interdit d'écrire «Trump»!

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Analyse

La Suisse a défendu ses paysans, mais la bataille ne fait que commencer

La victoire claire et nette du «non» aux initiatives agricoles démontre l'attachement de la Suisse à ses symboles. Reste qu'il faudra se mettre autour de la table parce que la nourriture et la santé n'ont jamais autant inquiété les Suisses.

C'est limpide: tous les cantons (sauf Bâle-Ville) ont décidé d’un double «non» au sujet des initiatives agricoles. Un signal fort. Ce qui était proposé allait trop loin, n’a pas (du tout) convaincu et, pour l'instant, pas touche à nos paysans!

Le pays s'est largement levé pour les défendre, eux qui ont notamment été accusés d’empoisonner la population. Au fil de la campagne, la majorité des votants a saisi qu'un double «oui» allait mettre en péril une économie qui a valeur de symbole. …

Lire l’article
Link zum Artikel