DE | FR

Le pilote du F-5 qui s'était écrasé en 2016 jugé ce novembre

Ce qui reste du Tiger F-5 qui s'était écrasé aux Pays-Bas.
Ce qui reste du Tiger F-5 qui s'était écrasé aux Pays-Bas.Image: Keystone
L'accident remonte à 2016: Lors d'un vol d'entraînement aux Pays-Bas, un avion Tiger F-5 s'était écrasé après avoir percuté un autre appareil. Le pilote sera jugé à St-Gall à partir du 22 novembre.
02.11.2021, 10:4902.11.2021, 11:04

Le pilote devra répondre devant la justice militaire des accusations d’utilisation abusive et dilapidation par négligence du matériel, d’entrave à la circulation publique par négligence et d’inobservation répétée des prescriptions de service par négligence, indique la cellule Communication de la justice militaire mardi dans un communiqué.

L'accident s'est produit le 9 juin 2016 lors d'un vol d'entraînement de la Patrouille suisse en vue d'un show aérien à Leeuwarden. Deux avions Tiger F-5 se sont percutés, l'un d'eux s'abîmant dans un étang après que le pilote se fut éjecté. 👇

Image: Keystone

L'homme a fini sa course dans une serre et a été légèrement blessé. L'autre appareil est parvenu à atterrir sans encombre et son occupant s'en est tiré indemne. (ats)

L'armée récupère les débris du Tiger abîmé dans le canton d'Obwald

1 / 10
L'armée récupère les débris du Tiger abîmé
source: sda / urs flueeler
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles sur l'armée suisse

4 raisons qui font que la Suisse pourrait imposer l'armée aux femmes

Link zum Artikel

L'avion F-35 que la Suisse a choisi compte 41 pannes aux Etats-Unis

Link zum Artikel

Imposer l’armée aux femmes «n’est pas suffisant» pour la sauver

Link zum Artikel

La mère des batailles contre l’achat du F-35 est lancée

Link zum Artikel

Mais que peuvent bien faire 6 soldats suisses dans le chaos de Kaboul?

Link zum Artikel

L’armée suisse irait bien faire sa pub dans les écoles

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
A Wengen, la FIS s'est une nouvelle fois ridiculisée
La victoire problématique de Vincent Kriechmayr sur le Lauberhorn n'est que la dernière affaire en date de la Fédération internationale de ski (FIS). Elle a déjà fait couler beaucoup d'encre. Trop.

Ce que tout le monde redoutait se produit. Vincent Kriechmayr, champion du monde de super-G, champion du monde de descente, est dans l'aire d'arrivée à Wengen. L'Autrichien est au centre, avec à ses côtés Beat Feuz et Dominik Paris. Le Bernois (2e) et l'Italien (3e) ne sont que des figurants ce samedi. La vedette, c'est Kriechmayr. Et elle est controversée.

L’article