DE | FR

Le célèbre Banksy squatte la ville de Bâle jusqu'en septembre

Le street art de Banksy sera à l'honneur à Bâle.
Le street art de Banksy sera à l'honneur à Bâle.Image: Shutterstock
Hourra, les expositions reprennent en Suisse! Et celle de Banksy débutée en mars a tellement bien marché que les œuvres du roi du street art vont continuer de sublimer la ville suisse romande jusqu'au 5 septembre.
28.02.2021, 15:5517.05.2021, 10:22

«Building castles in the sky» (Construire des châteaux dans le ciel), c'est le nom de l'exposition «non autorisée» de Banksy. Depuis son commencement le 1er mars, elle a été vue par plus de 50 000 visiteurs. Cette rétrospective majeure le met à l'honneur, au centre de congrès de la cité rhénane. Les organisateurs affirment que l'artiste n'est pas impliqué, mais ce seront bien ses dessins que les visiteurs pourront admirer.

La rétrospective sur Banksy sera au centre de congrès de Bâle, pendant les trois prochains trois mois.instagram

Une conférence internationale d'étude sur Banksy aura lieu les 8 et 9 juillet, dans le cadre de l'exposition. Plusieurs sessions en ligne sont prévues avec des questions sur le roi du street art et sa période créative de vingt ans.

Banksy, c'est qui ?

C'est justement la question que se posent des légions de fans de l'artiste. Son identité reste un mystère, alors que cela fait plus de 20 ans qu'il officie à travers le monde. Avec ses oeuvres «street art», Bansky mélange politique, poésie et humour pour faire passer des messages forts sur le capitalisme, la guerre, le contrôle social et la liberté. (ats)

Les oeuvres de Banksy à travers le monde

1 / 12
Les oeuvres de Banksy à travers le monde
source: shutterstock
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
«J'ai honte de mon pays»: à Genève ce haut diplomate russe en a marre de Poutine
Le conseiller russe auprès des Nations unies à Genève a démissionné avec fracas. Dans une lettre ouverte, il dénonce un système russe dysfonctionnel.

L'ambassadeur russe auprès de l'ONU à Genève, Boris Bondarev, a démissionné de son poste. Il est jusqu'à présent le plus haut diplomate russe à avoir quitté son poste depuis le début de la guerre.

L’article