DE | FR

Entrer en Suisse devient plus compliqué, 15 choses à savoir à ce propos

Pour ceux qui n'ont pas été vaccinés ou qui ne se sont pas remis du Covid-19, l'entrée en Suisse sera plus compliquée dès lundi.
Diese Story ist auch auf Deutsch verfügbar. Zur Story
19.09.2021, 09:4819.09.2021, 11:14
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Je suis vacciné, dois-je continuer à lire ce sujet?

Bien sûr, nous le recommandons. Toutefois, vous ne serez affecté par la nouvelle réglementation que sur un seul point: Vous devez maintenant remplir le formulaire d'inscription lors de l'entrée en Suisse («Passenger Locator Form», PLF). En termes de mesures, à part celle-là, les gens complètement vaccinés peuvent entrer librement en Suisse. Attention toutefois, cela pour peu qu'elles aient été piquées avec un sérum approuvé en Suisse ou par l'Agence européenne des médicaments (EMA) ou avec un vaccin figurant sur la liste de l'OMS.

Et pour le reste?

Toute personne de plus de 16 ans entrant en Suisse et qui n'est ni vaccinés ni guérie du Covid devra être munie d'une preuve de test valide en plus du formulaire d'entrée rempli lors du passage de la frontière en Suisse. Les tests antigéniques rapides et les tests PCR sont tous deux acceptés. Dans le cas où la preuve de test requise ne peut être fournie, l'Administration fédérale des douanes (AFD) imposera des amendes de 200 francs.

Mais, il y a certainement encore des exceptions, non?

Oui, pour trois groupes:

  • Les travailleurs frontaliers sont exemptés de l'obligation de remplir le formulaire d'inscription.
  • Les personnes vivant dans les zones frontalières sont exemptées de la collecte des coordonnées ainsi que de l'obligation de contrôle lors du passage de la frontière.
  • Des personnes qui traversent la Suisse sans faire de halte sont exemptées de l’obligation de remplir le formulaire.

Et quel est le statut des enfants?

L'obligation de contrôle ne s'applique pas pour eux, mais attention, elle intervient dès l'âge de 16 ans. Par ailleurs, les enfants de moins de 16 ans sont exemptés du dépistage obligatoire.

Quel type de test doit être présenté?

Pour la preuve d'un test négatif à l'entrée en Suisse, tant les tests antigéniques rapides effectués par des personnes formées que les tests PCR individuels ou en groupes sont acceptés. En principe, ces tests préalables doivent être payés par le demandeur.

À noter qu'un second test (PCR ou antigénique) est exigé, il faut le réaliser entre le 4ᵉ et le 7ᵉ jour qui suit l’arrivée. Ce deuxième test doit être payé par le demandeur. Le résultat doit être communiqué au canton. Les autotests ne sont pas autorisés comme preuve.

Pourquoi un second test est-il nécessaire et qui en supporte les coûts?

Etant donné que les personnes entrant dans le pays peuvent également être infectées peu de temps avant leur entrée et que le test est encore négatif à ce stade de la période d'incubation, un deuxième test est nécessaire entre les jours quatre et sept. Les tests donnant lieu à des certificats d'examen doivent être payés à partir du 1ᵉʳ octobre.

Des exceptions s'appliquent, notamment pour les personnes qui peuvent prouver par un certificat médical qu'elles ne peuvent pas être vaccinées.

Qu'arrive-t-il à quelqu'un de non vacciné ou non guéri sans test et qui est contrôlé?

Dans ce cas, une amende administrative sera émise. Le montant de l'amende est de 200 francs. L'entrée ne sera pas refusée, mais la personne concernée sera invitée à se faire tester rapidement.

Des amendes administratives sont également infligées si la personne non guérie ou non vaccinée qui n'annonce pas le résultat de son second test au canton dans les quatre à sept jours après son entrée en Suisse.

Qui doit vérifier si un test a été effectué?

Ce sont les douanes qui sont responsables des contrôles aléatoires à l'entrée en Suisse. Ces derniers ne sont pas systématiques. Toutefois, ils peuvent être plus fréquents en fonction de la situation et des risques épidémiques.

En outre, les cantons sont tenus d'effectuer des contrôles aléatoires. Les personnes qui sont entrées dans le pays doivent déclarer le résultat de leur second test sur le site Internet des services médicaux cantonaux compétents, accompagné de la confirmation du «Passenger Locator Form» (PLF).

Que se passe-t-il si une personne veut entrer en Suisse sans PLF rempli?

Dans ce cas, une amende administrative de 100 francs peut être infligée. Si les informations fournies dans le formulaire ne sont pas véridiques, une procédure pénale ordinaire peut être engagée.

Que se passe-t-il si quelqu'un dont le test est positif se présente à la frontière?

Bien entendu, une personne qui a le droit de résider en Suisse ne peut se voir refuser l'entrée dans le pays. Dans ce cas, toutefois, elle doit s'isoler directement et contacter le service médical de son canton dans les deux jours.

Quels vaccins donnent droit à un certificat Covid?

Comme dans les pays voisins, l'accès au certificat Covid ne sera pas étendu à tous les vaccins de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Ce n'est que dans des cas exceptionnels que cela peut se produire. Cela s'applique, par exemple, aux citoyens suisses de retour à l'étranger, aux ressortissants de pays tiers de l'UE travaillant en Suisse, aux employés d'organisations internationales et au personnel diplomatique accrédité, aux étudiants et aux professionnels.

Quelles sont les règles qui s'appliquent uniquement à l'entrée en Suisse?

Les personnes qui ont été vaccinées avec un vaccin approuvé en Suisse ou par l'Agence européenne des médicaments (EMA) ou avec un vaccin figurant sur la liste de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) ne doivent pas fournir la preuve de test lors de leur entrée sur le sol suisse. Les gens qui ont été vaccinés avec d'autres vaccins doivent effectuer un test (PCR ou antigénique) pour entrer en Suisse.

Y a-t-il des pays où la quarantaine est obligatoire même avec un test?

Aucun Etat ne figure actuellement sur la liste des pays à risque de l'Office fédéral de la Santé publique (OFSP). En ce sens, il n'y a actuellement aucune obligation de quarantaine après l'entrée en Suisse. La liste des pays à risque en tant que telle peut être maintenue. Si de nouveau variants préoccupants apparaissaient, des pays pourraient être ajoutés à la liste. Lors de l'entrée en Suisse en provenance de ces pays, une quarantaine après l'entrée pourrait alors redevenir obligatoire.

Si je viens depuis l'extérieur de l'espace Schengen que se passe-t-il?

La liberté de circulation au sein de l’espace Schengen (soit ces pays 👇) est garantie rappelle la Confédération sur son site.

L'espace Schengen 👇

En bleu les membres et en jaune les futurs membres.
En bleu les membres et en jaune les futurs membres.
sources: wikimédias

Toutefois, des restrictions peuvent potentiellement s'imposer pour tout ressortissant d'un Etat tiers (pas en bleu) et qualifié de «pays à risque» par la Confédération. Actuellement, aucun pays ne se trouve sur la liste des pays où circule un variant préoccupant.

Que doivent faire les touristes vaccinés avec un sérum non approuvé?

Ces personnes doivent être testées pour pouvoir accéder aux zones soumises à la certification (comme les restaurants).

Adapté de l'allemand par jah

Attraper le Covid en étant vacciné? C'est normal et ça s'explique

Plus d'articles sur le Covid

L'appel des scientifiques pour un assouplissement des mesures anti-Covid

Link zum Artikel

Peut-on faire un Covid long tout en étant vacciné?

Link zum Artikel

Ils sont UDC, ministres de la santé et soutiennent la loi Covid

Link zum Artikel

Le deuxième référendum contre la loi Covid a abouti

Link zum Artikel

Vaud impose le test à ses soignants non vaccinés

Après Genève et le Jura, le canton de Vaud a décidé à son tour que les employés des institutions sanitaires devront se soumettre à des tests hebdomadaires, s'ils ne sont pas vaccinés ou guéris du Covid.

La décision des autorités vise «à protéger des personnes particulièrement fragiles» et se justifie par «un intérêt public prépondérant selon la loi sur les épidémies».

A partir du 15 septembre, les employés des institutions sanitaires vaudoises devront se soumettre à des tests hebdomadaires s'ils ne sont pas vaccinés ou guéris du Covid-19. La mesure concerne:

Concernant les visiteurs et les accompagnants, la mesure touche les personnes de plus de 16 ans. Elle s'applique à certains secteurs …

Lire l’article
Link zum Artikel