Suisse
CFF

CFF: un QR code permet de dénoncer le harcèlement

Les CFF collent des QR codes dans les wagons: voici à quoi ils servent

Les CFF misent sur un nouvel outil en ligne pour signaler les comportements inappropriés dans les trains. Pour ce faire, des codes QR ont été apposés dans certains convois de grandes lignes. Quel est l'intérêt d'une telle dénonciation? Explications.
25.01.2024, 18:5025.01.2024, 19:49
Stefan Ehrbar / ch media
Plus de «Suisse»

Le spot publicitaire de Suisse Tourisme vend du rêve: Roger Federer et Trevor Noah se trompent certes de train à Zurich, mais vu le panorama splendide qu'ils ont sous les yeux, leur erreur s'avère être un coup de chance. Seule une dame âgée les regarde un peu de travers pendant ce voyage imprévu.

Les habitués des transports publics en Suisse sont cependant parfois confrontés à des expériences moins agréables, que les professionnels du tourisme préfèrent passer sous silence. Par exemple? Un retraité raciste dans le tram, des supporters de football déchaînés ou encore un homme qui se masturbe dans le train régional.

Renforcer le sentiment de sécurité

Les CFF lancent dès lors un projet pilote pour renforcer le sentiment de sécurité. Pour ce faire, ils ont placé début janvier des codes QR dans certains trains en invitant les voyageurs à signaler anonymement tout «comportement inapproprié». Les personnes qui scannent le code avec leur téléphone portable sont redirigées vers une page contenant un formulaire où il est possible de communiquer «tous les incidents qui vous procurent un sentiment d'insécurité», peut-on y lire. Qu'il s'agisse de bruit, de vandalisme ou de toute autre forme de harcèlement.

Les CFF ont collé des QR codes dans certains trains. Ils permettent aux passagers de signaler les comportements inappropriés lors d'un voyage.
Les CFF ont mis des QR codes dans certains trains. Ils permettent aux passagers de signaler les comportements inappropriés lors d'un voyage.Image: bwe

Les utilisateurs sont d'abord rendus attentifs au fait que le formulaire n'est d'aucune aide si l'on se trouve en danger. Dans ce cas, mieux vaut appeler la police des transports.

«Votre message sur ce site ne déclenche pas de réaction immédiate (ou d'aide)»

Il n'est pas non plus possible d'y déposer plainte.

Les codes ont été apposés dans les trains de la ligne Intercity 5 de Genève à Zurich via Bienne, car, selon la porte-parole des CFF Jeannine Egi, cette ligne parcourt de longues distances et circule entre les régions linguistiques et les grandes villes.

Signalement anonyme

Le test devrait durer jusqu'à fin mars. L'objectif est d'améliorer la sécurité et le service pour les passagers. Les messages seront analysés et évalués par la compagnie. Selon elle, l'outil de signalement sert à visibiliser les incidents que les voyageurs vivent ou observent eux-mêmes. Un moyen d'affiner l'image de la situation, d'optimiser les mesures de prévention et de planifier plus efficacement les ressources de sécurité, comme la police des transports. Il s'agit également d'adapter les offres de soutien aux personnes concernées.

La porte-parole des CFF, Jeannine Egi, affirme que les voyageurs se sentent généralement bien dans les convois. Elle reconnaît toutefois:

«Malgré tout, des incidents peuvent survenir et impacter négativement le ressenti de la clientèle. Or, ces événements ne remontent souvent pas jusqu'à nous. De précieuses informations sont ainsi perdues, empêchant d'affiner encore le tableau en matière de sécurité et d'en déduire les mesures adéquates.»

Depuis décembre, on peut également dénoncer les incidents survenus dans les trains sans code QR via un formulaire en ligne. Les CFF ne communiquent pas encore de chiffres. Leur porte-parole promet la protection des données et l'anonymat.

Les jeunes femmes sont particulièrement touchées

La ville de Zurich avait lancé un instrument similaire en 2021 avec «Zürich schaut hin». Il permet de signaler les cas de harcèlement sexuel, sexiste, homophobe et transphobe. Cet outil ne remplace pas non plus une plainte ou, en cas d'urgence, un appel à l'aide auprès de la police, mais il aide les autorités et les services spécialisés à évaluer la situation, fournit des conseils et des informations sur la manière de se défendre.

Entre mai 2021 et fin décembre 2022, 1400 signalements ont été déposés – en moyenne deux par jour. Rien qu'au cours des huit premiers mois, on enregistrait 250 cas de harcèlement dans les transports publics ou dans les gares.

Traduit de l'allemand par Valentine Zenker

Parce qu'elle est partout, voici des images générées par IA
1 / 13
Parce qu'elle est partout, voici des images générées par IA
Un Trump généré par l'IA, en pleine séance d'Ayahuasca dans la jungle.
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le bilan du tragique accident à Prilly ne devrait pas s'alourdir
Malgré l'effondrement tragique de l'échafaudage à Prilly, les opérations de déblaiement et de sécurisation avancent, tandis que les enquêteurs cherchent à comprendre les circonstances exactes de l'accident qui a coûté la vie à trois personnes et blessé huit autres.

Les opérations de déblaiement se poursuivaient, samedi matin, à Prilly (VD), à l'endroit où un échafaudage installé sur un immeuble en construction de 19 étages s'est effondré, vendredi, causant la mort de 3 personnes et en blessant 8 autres.

L’article