DE | FR

Le Conseil fédéral réclame 2 milliards (de plus) pour les mesures anti-covid

La Confédération demande une rallonge totale de 2,7 milliards de francs à son budget et une petite partie sera attribuée à ses actions en Ukraine.
30.03.2022, 12:2830.03.2022, 12:38

La Confédération a besoin de 2,7 milliards de plus pour le budget 2022. La majorité du supplément concerne les mesures de lutte contre le Covid. Le Conseil fédéral a transmis, mercredi, au Parlement, la demande de rallonge.

Le Conseil fédéral a décidé de consacrer une enveloppe de 80 millions pour l'aide humanitaire en Ukraine. Un crédit supplémentaire de 61 millions de francs est nécessaire.

Quelque 2,1 milliards sont nécessaires pour couvrir les indemnités en cas de réduction de l'horaire de travail. Un supplément de 314 millions est nécessaire pour acheter les vaccins contre le coronavirus.

Pour 2022, les dépenses liées au Covid-19 s'élèvent à dix milliards, en tenant compte du nouveau supplément. Le Parlement a déjà donné son feu vert à des dépenses de 7,3 milliards. (sda/ats)

Les kangourous d'un zoo de Kharkiv en Ukraine ont été sauvés

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Lex Netflix: il faut éviter que les Alémaniques «ne raflent la mise»
Pierre Monnard, réalisateur fribourgeois, se réjouit de la mise-en-œuvre de la Lex Netflix, mais il craint que la Suisse alémanique n'en profite plus que les autres régions.

Le réalisateur fribourgeois Pierre Monnard salue «la belle victoire pour la branche face aux arguments "idéologiques" des référendaires», a-t-il dit. Il espère que toutes les régions du pays en profiteront à l'avenir.

L’article