DE | FR
Malgré le risque d'une troisième vague, des réouvertures se profilent.
Malgré le risque d'une troisième vague, des réouvertures se profilent.Keystone

Ce à quoi nos sorties pourraient ressembler dès le 22 mars

Réouverture des terrasses, manifestations avec public réautorisées... Ce qu'il faut retenir des assouplissements prévus pour le 22 mars.
12.03.2021, 14:3212.03.2021, 17:09
Suivez-moi

Le parlement et la société civile auront été entendus. Malgré une relative augmentation du nombre de cas et la possibilité d'une troisième vague, le Conseil fédéral annonce, en ce vendredi 12 mars, une série d'allègements qui entreront en vigueur le 22 mars, si la situation le permet:

  • Les manifestations accueillant du public seront réautorisées et le nombre de personnes maximum sera fixé à 150 personnes à l'extérieur et 50 personnes à l'intérieur. Cela concerne notamment les cinémas, les salles de concert et les théâtres.
  • Les terrasses des cafés et restaurants pourront rouvrir, avec 4 personnes maximum par table et l'enregistrement de chaque personne.
  • Le nombre de personnes pouvant se réunir, en famille ou entre amis, passe de 5 à 10.
  • Les lieux de loisirs et de divertissement pourront rouvrir leurs portes à l’instar des magasins et des musées.
  • L'enseignement pourra être présentiel dans les hautes écoles et pour les formations continues.
  • Les examens de maturité et de fin d'apprentissage pourront se faire de manière habituelle.

Une décision définitive sera prise le 19 mars, après la consultation avec les cantons.

Cet assouplissement est aujourd'hui envisageable, notamment grâce à la vaccination, ainsi qu'à la généralisation des tests. Dans le même temps, les mesures d'hygiène (distance, gel, masque) resteront, bien sûr, la règle.

En outre, le Conseil fédéral détaille une nouvelle stratégie de dépistage, confirmée après consultation des cantons. La nouvelle stratégie de test entre en vigueur le 15 mars. L’objectif est de tester 40% de la population mobile une fois par semaine. La campagne repose sur trois piliers:

  • Tester les personnes symptomatiques
  • Tests répétitifs et à large échelle dans les établissements de formation, les entreprises et les institutions
  • Tests individuels / autotests
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
La Suisse estime qu'elle a fait (presque) tout juste avec les réfugiés
L'accueil des réfugiés ukrainiens en Suisse, quoiqu'imparfait, a été efficace. C'est, en substance, ce qu'affirme le Département de justice et police (DFJP) dans un premier bilan de la gestion de cette crise historique.

La guerre en Ukraine a provoqué l'exil de plus de six millions de personnes. C'est le plus grand mouvement de fuite en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale, souligne vendredi le Département de justice et police (DFJP). De plus, il est extrêmement rapide. Près de 50 000 réfugiés sont arrivés en Suisse en moins de trois mois. C'est davantage que durant toute la crise du Kosovo en 1999.

L’article