DE | FR

La Suisse veut vacciner les frontaliers

Bild

Image: Keystone

Le Conseil fédéral souhaite étendre la vaccination à d'autres catégories de la population. Explication en 4 points.



Pourquoi la Suisse veut élargir la vaccination?

Toutes les personnes vivant en Suisse qui souhaitaient se faire vacciner ont pu le faire, estime le Conseil fédéral. De plus, il y a suffisamment de doses de vaccins.

Qui sont les personnes concernées?​

Jusqu'à présent, en dehors des résidents en Suisse, seuls les frontaliers travaillant dans des établissements de santé et les étrangers disposant d'une assurance maladie obligatoire avaient la possibilité de se faire vacciner.

Le gouvernement veut maintenant étendre la vaccination aux catégories suivantes:

Qu'en est-il des coûts?

Le gouvernement propose que la vaccination des frontaliers soit gratuite, comme ceux-ci sont régulièrement en Suisse et peuvent influencer l'évolution de la pandémie.

Concernant les Suisses de l'étranger et leurs familles, qui séjournent irrégulièrement sur le sol helvétique, le Conseil fédéral met en consultation deux variantes: les coûts de la vaccination pris en charge par la Confédération ou à assumer par les personnes concernées.

C'est pour quand?

le Conseil fédéral a mis en consultation mercredi une modification de l'ordonnance sur les épidémies. La réponse va tomber mercredi prochain. (ats/asi)

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le Covid

Les Anglais pourront choisir de porter le masque ou non, malgré le variant Delta

Link zum Artikel

La Russie bat (encore) un nouveau record de contamination au Covid

Link zum Artikel

Le personnel de soins réticent au vaccin? Les EMS répondent

Link zum Artikel

Fin des restrictions Covid en Norvège ++ Des corona-sceptiques élus en Autriche

Link zum Artikel

La situation «dramatique» dans les Antilles expliquée en 3 points

En Guadeloupe, où un test sur quatre est positif, un nouveau confinement a été annoncé. La Martinique, également très touchée, a fait de même.

Pour Emmanuel Macron, la situation sanitaire dans les Antilles françaises est «dramatique». En Martinique et en Guadeloupe, face à la hausse des infections, un confinement strict a été imposé. Le ministre de la santé Olivier Véran va d'ailleurs se rendre dans la région ce jeudi.

Dans les deux îles antillaises, les chiffres Covid explosent depuis début juillet. En Guadeloupe, le taux d'incidence est de 1900 malades pour 100 000 habitants. A titre de comparaison, en Suisse, il s'élève …

Lire l’article
Link zum Artikel