DE | FR
Bild

L'Homme et la viande, une longue histoire de corps, de cœur et d'esprit. Image: Shutterstock

Quelle est l’histoire de notre rapport à la viande?

La politique agricole fait débat à Berne et la gauche voudrait plus de production végétale. Mais comment est née la relation entre l’homme et la viande? Allez, on se mange un quiz.



Plus que jamais, le clivage gauche-droite sur le thème de la politique agricole en Suisse est saillant. Le parlement, porté par la majorité de droite, a renvoyé la stratégie de politique agricole 2022 au Conseil fédéral pour qu'il revoie sa copie. Les débats sont donc repoussés. A gauche, on dénonce ce qui est assimilé à de l'irresponsabilité politique et à une volonté de ralentir le processus. Les défis environnementaux, marqués par une certaine urgence, en pâtiraient.

Les socialistes et les Verts estiment que les agriculteurs qui ne l'ont pas encore fait doivent changer leurs pratiques, notamment en produisant plus de végétal et moins de produits carnés. Logiquement, c'est aussi un appel pour le consommateur à manger moins de viande. La tendance des Suisses est déjà à la baisse depuis des décennies. Mais un flashback plus général sur le rapport des humains et plus particulièrement des Suisses à la viande selon les époques permet de saisir le nouveau changement de fond en train de s'opérer. Et si on profitait de cette Journée internationale sans viande pour en savoir plus sous la forme d'un quiz? 😉

Quiz
1.La consommation de viande a joué un rôle dans l'évolution du cerveau de l'homo erectus (notre illustre ancêtre). Vrai ou faux?
Bild zur Antwort
Tout est faux, là
2.Pourquoi les hommes sont-ils en moyenne plus grands que les femmes?
Pendant longtemps, les hommes se sont réservé plus de viande ou plus de bonne viande.
C'est un hasard, d'ailleurs chez les autres espèces les femelles ne sont pas plus petites que les mâles.
Il s'agit d'une une conspiration appenzelloise dont le motif est le désir de vengeance.
3.Pourquoi notre aïeul homo sapiens, une fois devenu fervent consommateur de céréales et de lait, a commencé à avoir des caries à l'époque de la transition vers le Néolithique?
Parce qu'il n'aiguisait plus assez ses dents en croquant dans de la chair animale.
Parce qu'il s'est gavé de sucre en mâchant des céréales, des céréales et encore des céréales.
4.Pour quelle raison principale les repas à base de viande ont-ils ensuite été pendant très longtemps le privilège d'une élite?
Pour des raisons d'argent évidemment
Pour des raisons d'éducation gastronomique
5.La consommation de viande en Suisse a quasiment doublé en...
... 1962
... 1975
... 1987
6.A partir de cette date, les produits carnés garnissent de moins en moins les assiettes des Helvètes, que ce soit pour des raisons sanitaires, gustatives, éthiques ou écologiques. En 2017, la consommation moyenne de viande par tête de Suisse est de...
52 kg
53 kg
54 kg
7.Les experts agraires prévoient un doublement de la consommation mondiale de viande d’ici 2050.
Vrai
Faux
8.Pourquoi manger des insectes est une alternative prometteuse à la viande traditionnelle sur le plan de l'écologie?
Personne mangeant des insectes
Parce que l'élevage d'insectes pollue moins que l'élevage de bétail.
Parce que l'élevage d'insectes occupe moins d'espace que l'élevage de bétail.
9.En 2017, combien d'être humains mangeaient déjà des insectes?
137 millions
1,2 milliards
2 milliards
10.Qu'est-ce que c'est que ça?
Viande sur le feu
Photo par formulaire PxHere
De la viande.
De la viande.

Et la viande du futur?

Outre les insectes, une autre viande du futur (proche), moins naturelle mais plus tentante peut-être pour certains, est la fameuse viande de synthèse. Cette nourriture produite en dehors des corps d'animaux à partir de leurs cellules permet de se passer des abattages, ce qui lui vaut donc à son tour un attrait écologique.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

«Berset était obligé de lâcher un peu de lest»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le Parlement veut reprendre la main sur la sortie de crise

Les mesures d’assouplissements sont trop lentes, pour certains élus. Ils veulent désormais faire bouger les choses et mettre la pression sur le Conseil fédéral pour qu’il accélère les ouvertures.

Le Parlement est de retour. Il semblerait que le Conseil national et le Conseil des États aient envie de jouer un rôle plus actif dans la gestion de la pandémie, même si, jusqu’à présent, les deux chambres ont approuvé les décisions du Conseil fédéral. À cela s’ajoutent les critiques sévères à l’encontre du gouvernement suisse. Andrea Gmür-Schönenberger, qui préside le Groupe du Centre, a annoncé: «Globalement, le Conseil fédéral a fait du bon travail, mais une …

Lire l’article
Link zum Artikel