DE | FR

La vaccination contre le Covid séduit trois quarts des Suisses

Bild

Image: Shutterstock

Près de 73% de la population suisse est favorable à recevoir les deux doses du vaccin. Un peu moins de gens sont prêts à accorder des privilèges aux vaccinés.



Près de trois Suisses sur quatre disent vouloir se faire vacciner contre le coronavirus, révèle un sondage diffusé samedi par Schweiz am Wochenende. «La propension à être vacciné augmente rapidement», déclare dans le journal alémanique Marcel Zbinden, psychologue du travail à la Haute école de Lucerne.

Qui a réalisé le sondage?

L'enquête a été réalisée par la HSLU et l'institut de sondage Link, qui ont interrogé 1020 personnes dans toutes les régions du pays entre le 28 avril et le 4 mai.

Quelques chiffres:

Privilèges aux vaccinés ou pas?

Selon le sondage 65% des personnes interrogées se disent d'accord avec l'octroi de privilèges aux personnes vaccinées. A noter que l'approbation est plus élevée chez les personnes qui souhaitent être vaccinées.

Où en sont la vaccination et le certificat-Covid en Suisse?

Plus d'un million de personnes avaient été vaccinées en Suisse vendredi, soit 11.7% de la population. Un certificat devrait être disponible d'ici la fin juin pour toutes les personnes vaccinées, guéries ou ayant reçu récemment un résultat de test négatif. L'Office fédéral de l'informatique, des systèmes et des télécommunications a été chargé de le mettre au point. (ats)

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 13
Une année de Covid-19, retour en images
source: sda / alessandro crinari
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Copin comme cochon: les gens au resto

Plus d'articles sur le vaccin et le Covid

Les 5 questions que pose le vaccin testé sur les enfants

Link zum Artikel

Ce qu'il faut savoir sur le nouveau vaccin Curevac commandé par la Suisse

Link zum Artikel

Un «super vaccin» suisse pour sauver le monde du Covid-19

Link zum Artikel

Jeunes et vaccin: «Ce n'est pas correct qu'on soit toujours les derniers!»

Link zum Artikel

Les jeunes ne pourront plus se droguer au sirop pour la toux

Les antitussifs contiennent de la codéine et de la dihydrocodéine ou du dextrométhorphane. Ces principes actifs sont considérés comme des substances psychoactives.

Des sirops antitussifs contenant de la codéine ou de la dextrométhorphane ne peuvent être délivrés que sur ordonnance d'un médecin en raison de leurs effets psychoactifs. Le Tribunal administratif fédéral (TAF) a pris cette décision dans deux arrêts pilotes.

Selon Swissmedic, les deux préparations sont utilisées comme drogues récréatives, en particulier par les adolescents et les jeunes adultes.

Le TAF a examiné la reclassification de ces substances et les a placés dans la catégorie «remise …

Lire l’article
Link zum Artikel