DE | FR
Image: KEYSTONE

Que faut-il retenir de la conférence de l'OFSP? On fait le point

A la veille des annonces très attendues du Conseil fédéral, les experts de la Confédération ont donné une nouvelle conférence de presse. Les nouvelles sont-elles suffisamment bonnes pour rouvrir? On fait le point.
13.04.2021, 14:0213.04.2021, 16:48

La vaccination commence à faire ses effets

Les effets de la vaccination commencent à porter leurs fruits sur les plus de 75 ans. Ce groupe prioritaire est moins touché par le Covid-19 et ça devrait bientôt également être le cas sur la population plus jeune, a déclaré Rudolf Hauri, président de l'Association des médecins cantonaux. Il a ajouté:

«Cette évolution donne la perspective d'une baisse durable du nombre de contaminations.»

Il est toutefois nécessaire de rester prudent. Le risque d'une hausse rapide de contaminations n'est pas à exclure.

Tout n'est par ailleurs pas encore optimal en ce qui concerne la vaccination: le nombre de doses est encore insuffisant et les capacités doivent être adaptées. Une partie des personnes ayant droit de se faire vacciner en ce moment ne se sont en outre toujours pas inscrites.

Quatre critères sur cinq ne sont pas remplis

Le Conseil fédéral avait fixé cinq critères pour assouplir les mesures de lutte contre le coronavirus. Quatre d'entre eux ne sont à ce jour pas remplis.

«L'occupation des soins intensifs doit être inférieure à 250. C'est le cas»
Virginie Masserey, cheffe de la section de contrôle des infections de l’OFSP

Pour rappel, voici les critères à remplir pour un assouplissement:

  • L'incidence sur 14 jours devrait être inférieure à 220. Elle est à 296.
  • L'incidence des décès est de 7,8 alors qu'elle devrait être inférieure à 6,3.
  • Et le taux de reproduction (1,14) est aussi supérieur à la limite fixée à 1.
  • Le taux de positivité ne doit pas dépasser les 5%. Or, il est actuellement de 7,1% pour les tests PCR et de 4,9% pour les tests antigéniques rapides.
  • La moyenne sur sept jours des nouvelles hospitalisations est, elle, supérieure à 45.

70% des + de 75 ans ont déjà reçu une dose de vaccin

La vaccination de la population progresse, notamment dans les groupes à risque, s'est réjouie Virginie Masserey, cheffe de la section contrôle des infections de l'OFSP.

En chiffres:

  • Quelques 70% des plus de 75 ans ont déjà reçu une première dose.
  • Au niveau suisse, 8% de la population a été entièrement vaccinée.
  • Et au moins 13% ont reçu une dose.
  • La priorité reste de vacciner les personnes les plus vulnérables, à savoir les plus de 65 ans, les malades chroniques ou les personnes vivant dans une institution.

Virginie Masserey en a profité pour rappeler le rôle des vaccins pour réduire l'impact de l'épidémie.

«Chacun devra se poser la question s'il veut se faire vacciner»

La Suisse doit toutefois recevoir toujours plus de vaccins. Environ 8 millions de doses supplémentaires seront disponibles ces prochains mois, a-t-elle rappelé. (ats/hkr)

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le patron d'Axpo prévient: une pénurie d'électricité menace la Suisse
Une pénurie d'électricité est possible l'hiver prochain, prévient Christoph Brand, le chef du plus grand groupe énergétique suisse Axpo. Il n'exclut pas un rationnement de l'électricité à l'avenir.

Depuis cette semaine, la Russie a réduit de 60% ses livraisons de gaz à l'Europe, souligne Christoph Brand dans une interview accordée à Blick-TV. Si cette situation perdure, cela aggravera les problèmes que l'Europe rencontre déjà aujourd'hui avec l'approvisionnement en énergie.

L’article