DE | FR

Vente d'alcool: Migros a (enfin) pris sa décision et ce n'est qu'une étape

Ce samedi, le détaillant entamait les discussions sur la question sensible de la vente d'alcool dans ses magasins. Les 2,2 millions de membres de la coopérative ont tranché.
06.11.2021, 13:0806.11.2021, 13:55

Ce samedi, Migros a vécu une assemblée générale bien particulière. En effet, les 2,2 millions de membres de la coopérative avaient leur mot à dire sur un sujet sensible: la vente d'alcool. Ils ont entamé les délibérations aux alentours de 13h, et ont (enfin) pris une décision dans ce dossier émotionnel. Une majorité de deux tiers était nécessaire.

Comment Migros change sa politique sur l'alcool?

La majorité de l'assemblée des délégués Migros a voté samedi à Zurich pour une modification des statuts qui pourrait permettre la vente d'alcool dans les succursales Migros.

Mais ce n'est pas fini. La procédure est encore longue.

Quand est-ce que l'on pourra acheter de l'alcool à Migros?

Pas tout de suite, il est temps de passer à la deuxième étape. L'Administration et les dix coopératives régionales doivent se prononcer. A nouveau, il faudra que des majorités des deux tiers sortent dans chacun de ces organes avant que la base des coopérateurs puisse voter à son tour. Ces votes, s'ils ont lieu, sont prévus le 4 juin 2022.

Mais:

Les coopératives régionales qui se seront prononcées à plus de deux tiers en faveur de la levée de l'interdiction pourront autoriser leurs points de vente à proposer des boissons alcoolisées. Et cela pourrait venir dès l'année prochaine.

Pourquoi avoir dû voter sur la vente d'alcool?

Jusqu'à présent, les statuts de la Migros interdisent la vente d'alcool dans les succursales du géant orange.

  • Le fondateur Gottlieb Duttweiler voulait s'assurer que son modèle d'affaires, établi sur des prix bas grâce à de faibles marges, n'encouragerait pas la dépendance à l'alcool.
  • Mais le groupe contourne cette règle depuis des années. On peut trouver de l'alcool et même parfois des cigarettes chez Denner, filiale de Migros, dans les Migrolino, sur la plateforme internet leshop.ch, dans les stations services Migrol et dans les magasins partenaires VOI.

Qui est l'instigateur du vote au sein de Migros?

Cinq délégués de la Fédération des coopératives Migros (FCM) ont proposé à l'assemblée des délégués de modifier les statuts afin d'abolir l'interdiction sur l'alcool.

Migros divisée sur l'alcool, qui s'affrontait?

Le camp du non👇

Pour l'ancien directeur financier de Migros, Mario Bonorand, il s'agit d'une question sacrée qu'il imagine mal être remise en question. De nombreux délégués se considèrent comme les gardiens de la vision de Gottlieb Duttweiler. Des majorités assez nettes se sont déjà prononcées contre la levée de l'interdiction dans des sondages du Blick et des journaux de CH Media.

Le camp du oui 👇

Pour l'ancien patron de Migros, Anton Scherrer, en revanche, le fait de renoncer à l'alcool n'est «plus le point d'ancrage de Migros». «Il faut tenir compte de l'esprit du temps», aussi à l'égard des jeunes, selon lui. Pour Migros, le business serait de toute façon lucratif. Selon Mario Bonorand, le chiffre d'affaires pourrait augmenter de 1,5 à 2 milliards de francs. (jah/ats)

Et, récemment, Migros a développé un œuf dur vegan...

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Anticommunisme, complotisme: la culture au temps de la guerre froide
Durant les décennies de la guerre froide, l’antagonisme Est-Ouest et la peur du communisme se sont emparés de la société tout entière. Et la culture n’a pas été épargnée, y compris en Suisse.

Entre 1945 et 1989, ces longues décennies de guerre froide, on savait parfaitement d’où venaient les méchants: de l’Est – de l’Union soviétique, de Russie ou de tous ses Etats satellites d’Europe de l’Est, à commencer par la RDA. Une idée développée avec assiduité dans les films et les romans de cette époque, depuis Le Troisième homme, ce grand classique de 1950, à L’Espion qui venait du froid de 1965, sans oublier Octobre Rouge, thriller sous-marin écrit par Tom Clancy en 1984 et adapté à l’écran en 1990.

L’article