DE | FR

Netflix devient plus cher pour certains Suisses dès maintenant

Le géant du streaming augmente officiellement les prix. A partir de janvier 2022, l'abonnement sera plus cher de deux, respectivement trois francs.
09.12.2021, 09:4609.12.2021, 16:16

Netflix augmente les prix pour les abonnés suisses. Le service de streaming a informé ses clients qu'à partir de janvier 2022, l'abonnement sera plus cher de deux, respectivement trois francs. Il propose trois abonnements différents: Base, Standard et Premium.

  • Le prix du modèle de base, qui permet le streaming sur un seul appareil et ne propose pas la HD, reste à 11,90 francs par mois.
  • Avec l'abonnement Standard, le même compte peut être utilisé simultanément sur deux appareils et Netflix offre la possibilité de streaming en HD. Jusqu'à présent, cet abonnement coûtait 16,90 francs. A partir du 9 janvier 2022, les clients en Suisse paieront désormais 18,90 francs par mois.
  • Les prix de l'abonnement Premium seront également augmentés. Avec cette option d'abonnement, il est possible de regarder Netflix sur quatre appareils en même temps et Netflix propose l'Ultra-HD. Jusqu'à présent, les clients payaient 21,90 francs pour cet abonnement. Désormais, les frais mensuels s'élèvent à 24,90 francs.
source: netflix

Les personnes qui s'inscrivent pour la première fois sur la plateforme paient dès maintenant avec les nouveaux prix.

(cmu, adapté de l'allemand par jah)

Squid Game: sur TikTok les challenges se multiplient

A Wengen, la FIS s'est une nouvelle fois ridiculisée
La victoire problématique de Vincent Kriechmayr sur le Lauberhorn n'est que la dernière affaire en date de la Fédération internationale de ski (FIS). Elle a déjà fait couler beaucoup d'encre. Trop.

Ce que tout le monde redoutait se produit. Vincent Kriechmayr, champion du monde de super-G, champion du monde de descente, est dans l'aire d'arrivée à Wengen. L'Autrichien est au centre, avec à ses côtés Beat Feuz et Dominik Paris. Le Bernois (2e) et l'Italien (3e) ne sont que des figurants ce samedi. La vedette, c'est Kriechmayr. Et elle est controversée.

L’article