larges éclaircies
DE | FR
Suisse
Genève

Une entreprise genevoise fabrique ses propres glaçons

Pour éviter «une aberration écologique», ces Genevois produisent des glaçons

Carouge a du charme et une usine de glaçons.
Carouge a du charme et une usine de glaçons. Image: shutterstock/watson
A Genève, l'entreprise Le Glaçon Suisse s'est lancée dans la fabrication locale de glaçons l'été dernier.
18.08.2023, 15:0318.08.2023, 16:39
Plus de «Suisse»

En une année, cette société, qui fournit principalement la restauration et les grandes manifestations, a produit plus de 100 tonnes de petits cubes et de glace pilée.

Installée dans un entrepôt de la zone industrielle de la Praille à Carouge (GE), la machine à glaçons surplombe un énorme container. Il fait 2°C à l'intérieur. «Une température idéale pour la production», indique Julien Haquin, co-fondateur de l'entreprise.

Le bruit est assourdissant. Rapidement, des cubes de 22 millimètres de côté tombent en cascade dans une cuve en inox. Chacun pèse exactement 28 grammes. Le grammage est régulièrement contrôlé par une entité indépendante. Il en va de même pour la qualité de l'eau.

Les glaçons sont ensuite conditionnés dans des sacs de deux kilos pour être stockés dans le container voisin. Le thermomètre de celui-ci affiche -14 degrés. Par ce froid mordant, les deux employés qui travaillent pendant la saison estivale sont tenus de faire une pause de dix minutes toutes les demi-heures pour se réchauffer.

Les trois machines à glaçons peuvent produire 750 kilos de glaçons par jour pour une consommation d'énergie de 320 kWh par tonne. L'apport financier d'un nouvel investisseur a permis d'acquérir une nouvelle tête de production qui pourra fabriquer deux tonnes par jour pour une consommation de 135 kWh, précise Haquin.

Il faut dire que les besoins en glace sont importants. Le Glaçon Suisse a ainsi fourni 8 tonnes de glaçons pour la Lake Parade qui s'est déroulée mi-juillet en pleine vague de chaleur.

Fabrication locale

L'idée de créer une société de fabrication locale de glaçons remonte à l'été 2021. L'approvisionnement en pièces détachées des machines était alors ralenti par la pandémie et les livraisons de glaçons peinaient à suivre, explique Haquin, qui travaille aussi dans l'événementiel.

Il raconte sa stupéfaction quand il a constaté que des distributeurs de glaçons se fournissaient en Espagne:

«Une aberration écologique!»

Il décide alors de créer une chaîne de production à Genève avec Fabrice Rohr, un ami frigoriste. Le premier s'occupe de la commercialisation et le second de tous les aspects techniques.

L'activité décolle rapidement, et les premiers locaux derrière la gare ne suffisent plus. La société vise désormais la grande distribution et compte notamment installer ses propres congélateurs dans les stations-service. Pour l'instant, les livraisons se font principalement à Genève mais aussi à Lausanne. Une nouvelle structure pourrait voir le jour dans le canton de Vaud l'année prochaine.

La production locale de glaçons semble donc être un bon filon. «La seule hantise: c'est la panne d'électricité», relève toutefois le co-fondateur de l'entreprise. (chl/ats)

La canicule vous tue? Voici des photos de l'Antarctique
1 / 14
La canicule vous tue? Voici des photos de l'Antarctique
Les glaciers du fjord Drygalski à l'extrémité sud de la Géorgie du Sud, en Antarctique.
source: universal images group editorial / reda&co
partager sur Facebookpartager sur X
MrBeast à Genève pour un séjour à 100'000 francs
Video: youtube
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Simonetta Sommaruga a retrouvé du boulot
A la tête du Département fédéral de justice et police (DFJP) pendant huit ans, la socialiste a marqué son mandat par sa démarche en faveur de l'égalité salariale. Elle va pouvoir poursuivre son combat autrement.

L’ancienne conseillère fédérale Simonetta Sommaruga reprend la présidence de la Fondation «Equal-Salary». Il s’agit du premier engagement public de la Bernoise depuis son départ du Conseil Fédéral fin 2022.

L’article