DE | FR

Genève ouvre une station de ski et la neige ne viendra pas du ciel

La cité de Calvin sera-t-elle la nouvelle station de ski en vogue? C'est en tout cas le projet de l'association «We Ski Geneva», portée par son président Julien Pala.
21.02.2022, 11:33
L'association «We Ski Geneva» défend le projet de l'ouverture d'une piste de ski à Vessy (GE).
L'association «We Ski Geneva» défend le projet de l'ouverture d'une piste de ski à Vessy (GE).Image: Keystone

C'est une initiative de l'association «We Ski Geneva». Une piste de ski pourrait ouvrir au mois de décembre à Vessy (GE). Julien Pala, président de l'association, a présenté, lundi, le projet au média Radio Lac. Une phase de test sera lancée mardi.

Des camions amèneront sur place 50 m3 de neige provenant des «raclures» des patinoires genevoises pour être ensuite déposés sur un champ pentu. L'objectif est de donner à des débutants la possibilité de faire leurs premières glissades à ski, pas très loin de chez eux.

«Aujourd'hui, on skie toujours plus loin et toujours plus haut, et on passe plus de temps sur la route que sur les pistes»
Julien Pala

L'ouverture, c'est pour quand?

La piste ne sera, toutefois, pas ouverte au public tout de suite. «Il s'agit dans un premier temps d'observer comment la neige réagit, comment elle fond», a expliqué Julien Pala. Si le test est concluant, la piste ouvrira le 16 décembre prochain. (ats/sia)

Thèmes

Cette grand-mère de 64 ans est en super forme!

Plus d'articles sur la météo en Suisse

C'est pas le printemps et pourtant la Suisse bat des records de température

Link zum Artikel

En ce 1er janvier, il a fait chaud et on n'est pas loin du record

Link zum Artikel

Les pluies verglaçantes provoquent de multiples accidents en Suisse

Link zum Artikel

Météo: une tempête va secouer votre dimanche soir

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Quelles conséquences en cas de «non» à Frontex?
Que se passera-t-il en cas de «non» au financement supplémentaire de Frontex ce 15 mai? Une commissaire européenne avertit que les conséquences pourraient être très désavantageuses pour l'Europe et la Suisse.

La commissaire européenne aux affaires intérieures Ylva Johansson met en garde contre un éventuel «non» des Suisses au financement supplémentaire de Frontex. Si la Suisse décide de ne pas respecter ses engagements, il y aura des conséquences, prévient-elle.

L’article