DE | FR

Les sanctions de l'UE contre la Russie que la Suisse a adoptées

Fermeture de l'espace aérien, avoirs gelés, restrictions d'entrée: le Conseil fédéral a fini par s'aligner sur les sanctions adoptées par l'Union européenne, sans renoncer à proposer ses bons offices. Tour d'horizon.
28.02.2022, 15:5628.02.2022, 17:21

Le Conseil fédéral a fini par céder. Contrairement à ce qu'il avait annoncé la semaine passée, le gouvernement a décidé ce lundi de reprendre les sanctions édictées par l’Union européenne (UE) contre la Russie.

Dans un premier temps, la Suisse avait pourtant préféré attendre. Ce qui avait provoqué de nombreuses réactions négatives au sein de la population et de la classe politique helvétique. Mais, concrètement, que prévoient ces sanctions?

Avoirs gelés

Une partie des sanctions sont des mesures de rétorsion financières ou touchant aux biens. Elles frappent des entreprises et des personnalités russes dont les avoirs sont gelés avec effet immédiat. Parmi les personnes visées, il y a:

  • Le président russe Vladimir Poutine;
  • Le premier ministre Mikhail Michoustine;
  • Le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Les entreprises visées ne pourront plus, quant à elles, établir de nouvelles relations d’affaires. Pourtant, «les institutions financières russes en Suisse ne représentent pas un pourcentage très important», a précisé lundi le ministre des Finances Ueli Maurer.

Zones séparatistes visées

La Confédération a également étendu l'interdiction d’importation, d’exportation et d’investissement aux régions séparatistes de Donetsk et Lougansk qui ne sont plus contrôlées par le gouvernement ukrainien.

Restrictions d’entrée

Le Conseil fédéral a par ailleurs prononcé des interdictions d’entrée à l’encontre de plusieurs personnes qui ont des liens avec la Suisse et sont proches du président russe Poutine.

L’accord visant à faciliter la délivrance de visas conclus avec la Russie en 2009 a été partiellement suspendu. Les détenteurs de passeports diplomatiques pourront continuer d’entrer en Suisse sans visa.

Fermeture de l’espace aérien

De plus, à l'image d'autres pays européens, la Suisse a fermé son espace aérien à tous les vols en provenance de la Russie. Cette mesure s'applique dès lundi à 15 heures.

Des exceptions sont prévues pour les vols effectués à des fins humanitaires, médicales ou diplomatiques.

La Suisse propose toujours ses bons offices

Malgré ces décisions, le Conseil fédéral a réaffirmé la disposition de la Suisse à contribuer activement à la résolution du conflit par le biais de ses bons offices.

Le président de la Confédération, Ignazio Cassis, a affirmé vouloir «garder des possibilités diplomatiques ouvertes» avec Moscou.

Le Conseil fédéral a dû par ailleurs vérifier que sa décision d'adopter les sanctions de l'UE ne portait pas atteinte à la neutralité suisse. Selon Ignazio Cassis, cela n'est pas le cas.

L’attaque «sans précédent» de la Russie a incité le Conseil fédéral à modifier sa pratique actuelle en matière de sanctions, se justifie le gouvernement qui va continuer d’examiner individuellement chaque nouveau paquet de sanctions édictées par l’UE.

Produits de première nécessité

Finalement, la Confédération a décidé d'envoyer quelque 25 tonnes de produits de première nécessité à Varsovie, capitale de la Pologne.

Les produits de première nécessité, d’une valeur de huit millions de francs, sont destinés à la population ukrainienne se trouvant en Ukraine et dans les pays voisins. Leur livraison sera accompagnée par des collaborateurs du Corps suisse d’aide humanitaire. (asi)

Clope au bec, il déplace une mine de ses propres mains

Plus de mises en perspective sur la guerre d'Ukraine:

Ukraine: comment la cyber-guerre peut tout faire basculer (en Suisse aussi)

Link zum Artikel

L'invasion de l'Ukraine «était écrite»: aurions-nous été aveugles?

Link zum Artikel

Face au drame ukrainien, les vertus, quand même, de la neutralité suisse

Link zum Artikel

Et si la cryptomonnaie sauvait Poutine des sanctions européennes?

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Deux morts après la chute d'un camion militaire à Uri
Un camion militaire a fait une chute de 220 mètres samedi après-midi, sur la route du Susten, dans le canton d'Uri.

Les deux occupants ont été éjectés du véhicule et sont décédés sur le lieu de l'accident.

L’article